Contributeurs actifs

Voici la liste des principaux contributeurs du blog par leurs commentaires. Vous pouvez cliquer sur leur lien pour obtenir leurs commentaires dans cette page :

macha (113), Michel Nizon (90), (81), Fabien (66), herve (64), leafar (44), guillaume (40), Laurent (36), Herve Kabla (30), rthomas (30), Sylvain (29), Olivier Auber (28), Jeremy Fain (27), philippe (27), Daniel COHEN-ZARDI (25), Olivier (24), Nicolas (24), Marc (23), Christophe (21), Fab (19), julien (18), Patrick (18), jmplanche (17), Jeremy (16), OlivierJ (16), JustinThemiddle (16), vicnent (15), Pierre Jol (14), bobonofx (14), patr_ix (14), Lionel Laské (@lionellaske) (13), Pierre Mawas (@Pem) (13), Franck Revelin (@FranckAtDell) (13), Lionel (12), Jerome (12), anj (12), /Olivier (12), jean (12), Arnaud@Thurudev (@arnaud_thurudev) (12), Pascal (11), Louis van Proosdij (11), jean-eudes queffelec (11), LVM (11), jlc (11), Phil Jeudy (11), Benoit (11), Marc-Antoine (11), dparmen1 (11), (@slebarque) (@slebarque) (11), INFO (@LINKANDEV) (11), Fabrice (10), Filmail (10), babar (10), Nicolas Andre (@corpogame) (10), Alexis (9), François (9), Rafael (9), FredericBaud (9), Laurent Bervas (9), Mickael (9), Hugues (9), arnaud (9), Olivier Travers (9), Chris (9), jequeffelec (9), Yann (9), Fabrice Epelboin (9), Benoît Granger (9), Pierre Ygrié (9), (@olivez) (@olivez) (9), faculte des sciences de la nature et de la vie (9), Frederic (8), Yannick Lejeune (8), BScache (8), Michel (8), ZISERMAN (8), Emmanuel (8), startuper (8), Fred A. (8), Benjamin (8), @FredOu_ (8), @corpogame (8), Marie (7), ~laurent (7), David (7), stephane (7), Patrice (7), JB (7), ITI (7), Julien ÉLIE (7), Jean-Christophe (7), Nicolas Guillaume (7), Daniel (7), Jean-Philippe (7), Stanislas (7), Vincent (7), Sebastien (7), Serge Meunier (7), Lebarque Stéphane (@slebarque) (7), Pascal Lechevallier (@PLechevallier) (7), veille innovation (@vinno47) (7), YAN THOINET (@YanThoinet) (7), Legend (6), Romain (6), Jérôme (6), Paul (6), Eric (6), Serge (6), Benoit Felten (6), Alban (6), Jacques (6), sebou (6), Cybereric (6), Poussah (6), Energo (6), Bonjour Bonjour (6), Alain (6), boris (6), MAS (6), canard65 (6), Richard T (6), PEAI60 (6), Free4ever (6), Guerric (6), Boris Defréville (@AudioSense) (6), tvtweet (6), Nicolas Bry (@NicoBry) (6), Matthieu Dufour (@_matthieudufour) (6), Nathalie Gasnier (@ObservaEmpresa) (6), Michel Nizon (@MichelNizon) (6), EtienneL (5), DJM (5), Tristan (5), Stéphane (5), Gilles (5), Alphonse (5), apbianco (5), dePassage (5), Sans_importance (5), Aurélien (5), herve lebret (5), Jean-Denis (5), Bruno (5), NM (5), antoine (5), Nicolas Chevallier (5), Godefroy (5), jdo (5), Alain Raynaud (5), mmathieum (5), (@bvanryb) (@bvanryb) (5), Richard (5), cedric naux (@cnaux) (5), (@arnaud_thurudev) (@arnaud_thurudev) (5), (@PLechevallier) (@PLechevallier) (5), Pierre Mawas (@PemLT) (5), Fabrice Camurat (@fabricecamurat) (5), loïc (5), Laurent Fournier (5), Pierre Metivier (@PierreMetivier) (5), hervet (5), Cyril Reinhard (@CyrilCR) (5), Franck.R (@FranckyPedia) (5), Florent (4), jean-eudes (4), cedric (4), Ploc (4), Thierry (4), Tom (4), Laurent GUERBY (4), Pierre Guillery (4), jack (4), Christophe Lauer [MS] (4), Edwin Khodabakchian (4), Fred (4), jm (4), Steph (4), Jean-Christophe Defline (4), Alex (4), domotiqa.com (4), Adrien (4), Fabien Fumeron (4), Olivier Martineau (4), Franck (4), lezardbreton (4), A.M (4), Florian (4), Anne (4), Guil (4), Jean Dedieu (4), Dalai-Lama (4), businessangel (4), Christophe Faurie (4), Stan J (4), OlivierSeres (4), boris D. (4), undefined (4), JohnLeM (4), France (4), jeromewallut (4), Patrick HANNEDOUCHE (4), JN Chaintreuil (4), EDC (4), Youssef (4), Benoit Granger (4), Renaud (4), Claude de Loupy (4), Joannes Vermorel (4), Waglioni (4), plombier paris (4), Patrick Bertrand (@pck_b) (4), Jean-Renaud ROY (@jr_roy) (4), lloll (4), (@easydashboardfr) (@easydashboardfr) (4), (@entreprendre_) (@entreprendre_) (4), (@SylvainTh) (@SylvainTh) (4), Laurent Etienne (@aequoanimo) (4), OlivierAuber (4), william (4), Serge gremion (@SergeGremion) (4), Julien Bengué (@jbengue) (4), (@PemLT) (@PemLT) (4), Aurélia Jaeger (@aureliajaeger) (4), Stéphane Moussie (@stephmouss) (4), Caroline Baron (@carolynebaron) (4), David FERRON (@innoveille) (4), Hugues Severac (4), romu (4), @JacquesBolo (4), revuedepresque (@revuedepresque) (4), AbaOpigree (4), StewartHyday (4)

Contributions sous le pseudo Pierre

81 commentaires ont été soumis sous ce pseudo et avec le même email.

Le premier commentaire date du 24 mars 2008 et le dernier est du 29 décembre 2014.

Commentaire 81 dans LeWeb 2014 : écosystèmes de startups, le 29 décembre 2014

Merci pour ce compte rendu fouillé. Ça permet de s’y croire.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 80 dans Les nombreux visages de l’innovation ouverte : 3, le 15 novembre 2014

Bonjour,
Les commentaires sont fermés sur l’article 4.
Je n’avais plus entendu parler de TRIZ depuis mes cours à Centrale. Est-ce que beaucoup de consultants officient sur cette méthode ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 79 dans Les nombreux visages de l’innovation ouverte : 1, le 3 novembre 2014

L’intro est alléchante. Vivement l’épisode 2.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 78 dans LeWeb 2012 : vue d’ensemble, le 10 décembre 2012

Suis d’accord à 10.000% sur l’analyse du problème franco-français Olivier.
A l’heure du digital généralisé, ce n’est pas de réduire de quelques kilomètres la proximité des acteurs qui changera grand chose à la pesanteur du contexte français.
C’est avant tout un enjeu de mentalité et de simplification. Il y a déjà de très nombreux moyens mis en oeuvre mais entravés par des règles si complexes que la terre tourne pendant qu’on en est encore à lire le mode d’emploi…

Toujours cette bonne vieille logique gauloise de la maitrise des pouvoirs, de la centralisation au lieu de libérer les énergies et la capacité de faire.
Et ce n’est pourtant pas l’envie qui manque…

Répondre à ce commentaire

Commentaire 77 dans Les technologies de séquençage du génome humain – 6, le 23 août 2012

Devrons nous donc limite notre présence dans l’industrie de la génétique à ça ?
http://www.dailymotion.com/video/x3o9aj_generique-telethon_music
Avez vous lors de vos recherches identifié des opportunités pour une industrie française ou européenne de démarrer une activité industrielle dans ce secteur ? Ou le retard pris est-il déjà trop grand ?

Bref, dans la santé aussi, les “enabling tech­no­lo­gies” sont clés. Et on a visi­ble­ment raté ce coche. L’analogie peut être faite dans d’autres domaines : on n’aura pas de Z-Corp (fabri­cant d’imprimantes 3D) mais on aura des Sculp­teo (ser­vice d’impression 3D à dis­tance)
Là aussi pensez vous que le retard est trop important ? Un fabricant d’imprimante 3D français, en faisant du me too, cela aurait-il du sens et une opportunité de business selon vous ?
L’avenir est-il selon vous à l’imprimante 3D multi usage ou des machines destinées à des usages ultra précis (impression de prothèse dentaire par exemple) ?
Je sors complètement du sujet séquençage, mais votre avis sur ce domaine m’intéresse.

PS: Au moins on sait faire des musiques entrainantes en France

Répondre à ce commentaire

Commentaire 76 dans Les technologies de séquençage du génome humain – 4, le 16 août 2012

Beaucoup d’entreprises US dans cet article, peu d’européens à part UK à moins que j’en oublie. Avez vous croisez d’autres acteurs européens lors de vos recherches ? Comment expliquer cette répartition géographique des entreprises du séquençage ?

Toutes les techniques sur base de nanopores paraissent très prometteuses et font figure d’innovation de rupture par rapport aux méthodes de séquençage précédemment évoquées. Savez vous si cette techno est aussi envisagée pour faire d’autre analyse que du séquençage ADN ? Avez vous eu un aperçu de comment sont fabriqués les protéines et comment sont elles fixées sur les plaques de silicium ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 75 dans Les technologies de séquençage du génome humain – 1, le 4 août 2012

Et bam, je viens de tenter de me refaire tout le programme de Terminale S en 15 min de lecture. Bon rafraichissement et des compléments intéressants.
En revanche cette lecture ne me suffit pas à ancrer les informations assez profondément quand bien même les sillons existent déjà quelques parts dans mon cerveau. Pour bien faire il faudrait en passer par la même pratique que vous: lire, assimiler, enrichir et reformuler.

Vous êtes vous toujours plié à ce genre d’exercice ou avez vous commencé avec votre Blog ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 74 dans Fact-checking récursif de la présidentielle, le 7 mai 2012

Bonjour,
Votre article tombe à pic. Après un début de débat avec des amis sur les réseaux sociaux au sujet des chiffres et de leur interprétation (et des messages partisans que cela génère sur FB et Twitter) je me faisais la réflexion suivante “Pourquoi Olivier Ezratty n’a pas encore abordé ce sujet, ça collerait quand même assez bien avec sa ligne éditoriale” et bing! moins de 24h après, l’article est là.
Va-t-on voir apparaitre maintenant des “scorecards” pour voir si les objectifs annoncés (en politique on emploie plutôt le terme de promesses) sont tenus ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 73 dans Fact-checking récursif de la présidentielle, le 5 mai 2012

Merci pour ce post très complet ! Sacré boulot sur le catalogue des erreurs politiques… Apparemment tous nos politiques ont lu “l’Art d’avoir toujours raison” de Schoppenhauer…

Juste une petite précision concernant le site collaboratif nantais : c’est FactWatchers et non FactCheckers.

Par ailleurs, il est vrai que nous sommes parti un peu tard du point de vue de la campagne présidentielle, mais nous sommes dans les starting blocks pour les législatives !

J’en profites pour vous soumettre ce lien vers un billet de notre blog qui dresse un premier bilan d’audience de notre site qui, je le rappelle, est le seul en France à permettre aux internautes d’intervenir eux-mêmes dans le fact checking :

http://blog.factwatchers.com/post/22374110514/fact-checking-du-debat-du-2-mai-merci

Répondre à ce commentaire

Commentaire 72 dans Méta-Prédictions 2012, le 3 janvier 2012

Mon plus grand souhait pour 2012 est que cela soit enfin l’année des TV connectées. Je n’en peux plus d’attendre que ma TV devienne plus intelligente.

Moi mon plus grand souhait est que les contenus diffusés dedans deviennent de plus en plus intelligents. De même pour ceux qui la regardent.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 71 dans Lytro va-t-il révolutionner la photographie numérique ?, le 20 octobre 2011

“Mais on peut cependant s’attendre à un engouement, au même titre qu’il en existe pour les Lomo, les Polaroid à l’ancienne voire pour des Leica hors de prix”
Un bon scénario (au sens happy-end) serait que les utilisateurs trouvent à cette technologie un intérêt pas forcément prévu par ses concepteurs qui permettrait par exemple de produire après traitement des images complètements différentesdes photos que l’on peut produire aujourd’hui et très caractéristique de l’appareil. Qui sait ce qu’un créateur saura produire à partir d’une image ou a priori il peut avoir tous les plans(ou presque tous) mis au point ou flou à la demande et les combiner ensemble.
En tout cas mettre leur innovation dans un produit pour la mettre le plus tôt possible sur le marché (vous m’arrêterez si en disant cela je dis une bêtise) sans ce soucier du caractère parfaitement abouti me semble avoir des avantages: feedback rapide des utilisateurs et commencer avec un peu de chance à générer des $ pour poursuivre. Qu’en pensez vous ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 70 dans L’innovation globale au i7 Summit 2011, le 17 octobre 2011

Une question sur Onefeat. Au delà de l’aspect ludique, vous ont ils expliqué les perspectives de monétisation du site si ce n’est en ayant une bonne base d’utilisateurs avec des goûts connus à revendre en espace publicitaire ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 69 dans L’innovation globale au i7 Summit 2011, le 17 octobre 2011

Sur le cas de I-Dispo il y a une autre start-up française récemment rachetée par le groupe pages jaunes qui propose ce genre de service depuis 5 ans déjà: ClicRDV.
D’après le site internet de I-Dispo le service semble très proche. Dans l’exécution cependant I-Dispo à l’air d’avoir un partenariat avec Bing pour s’intégrer directement aux recherches Bing. De l’autre côté ClicRDV dans le groupe pages jaunes à de belles opportunités aussi d’accéder aux clients pages jaunes et de s’intégrer aux services du groupe.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 68 dans Amazon accélère le déclin des ebooks, le 1 octobre 2011

Votre analyse semble logique. Pour vraiment acter la convergence il faudra que les tablettes proposent une technologie d’écran aussi confortable que les ebooks et une autonomie qui tende vers celle des ebooks. Une fois cela fait, nul doute qu’une partie des utilisateurs d’ebooks se tournera vers des appareils plus polyvalents, de même que les utilisateur de tablettes se mettront à lire des textes de taille plus conséquentes sur leur machine.

En revanche rien n’interdit qu’une fois ce mouvement fait, un autre produit vienne de manière disruptive attaquer ce marché par le bas. Soit par son prix (appareil à moins de 20€ par exemple), soit par sa spécialisation (appareil spécialisé dans la présentation simultanée des textes en version original et leur traduction en langue étrangère, en braille et en langage des signes, j’exagère mais bon c’est l’esprit), soit les deux.

Enfin je suis assez sensible à l’argument de Palerme sur le contexte de lecture différent que donne un ebook, la possibilité de concentration que cela apporte, et je suis loin de partager votre scepticisme sur l’évolution des lecteurs.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 67 dans Bac de philo aux Universités d’Eté du MEDEF, le 5 septembre 2011

Sacré Etienne Klein, l’extrait de son discours me rappelle pile poil le cours que j’avais suivi à l’époque. Cette madeleine de Proust scolaire me rappel que le temps passe vite (voici une expression qui d’ailleurs peut déclencher une bonne heure de dissertation de la part de notre expert du temps).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 66 dans La drôle de mort du PC, le 2 septembre 2011

L’expression “mort du PC” apparait plus ou moins décrire la réalité selon la définition que l’on donne à PC comme vous le soulignez justement.
Dans ma vision, le PC ne “meurt pas”, il évolue, il s’hybride, à l’image d’un espèce vivante.
Par ailleurs une de vos photos me rappel un objet que j’avais vu chez nos voisins belges:
http://www.stone-world.org/2009/03/27/insolite-le-fauteuil-design-pour-le-geek/

Répondre à ce commentaire

Commentaire 65 dans Le bruit dans les réseaux sociaux, le 7 juillet 2011

Bonjour,

Concernant la génération Y (dont je fais parti), je ne pense pas que le message sur le wall facebook est tout à fait pris le pas sur l’email, ne serait-ce que parce que le monde professionnel est encore centré sur l’email. Même si dans la sphère privée (avec les amis et les membres les plus jeunes de la famille) ils rivalisent presque à égalité.
Nous sommes pour certains des early adopter de facebook mais nous avons connu le web ante-facebook et cela nous donne un minimum de recul.
Pour la génération suivante en revanche et qui n’a pas encore été bien labellisée par les sociologues (génération Z ?) c’est encore une autre histoire.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 64 dans Vidéos du CES 2011, le 27 janvier 2011

Vous touchez à tout: texte, photos, vidéos, design web et même dessin humoristique. Un vrai Léonard de Vinci du média.
Question: le petit personnage dessiné lit-il la version pdf sur tablette du rapport ou la version papier ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 63 dans Rapport CES 2011, le 25 janvier 2011

Vu les liens qui pointent vers ce billet le trafic risque d’être important. La rançon du succès et la reconnaissance de la qualité du boulot. Bravo.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 62 dans Méta-prédictions pour 2011, le 1 janvier 2011

Et by the way, une très bonne année 2011 à vous et à vos lecteurs.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 61 dans Méta-prédictions pour 2011, le 1 janvier 2011

Et bien je prédis que je continuerais à vous lire avec intérêt en 2011 et ceci d’autant plus si vous continuez à équilibrez vos sujets entre économie, start-up, photos, loisirs numériques, etc (oui c’est une prédiction avec un souhait à l’intérieur :))

Répondre à ce commentaire

Commentaire 60 dans Les entrailles de la Freebox 6, le 16 décembre 2010

Très pro et complet avec des détails que je n’aurai jamais espéré avoir, vraiment très belle recherche, jusqu’à la télécommande…

Répondre à ce commentaire

Commentaire 59 dans Carnet de voyage aux USA, le 15 novembre 2010

une simple sou­dure pour sou­te­nir l’ensemble métal­lique d’évacuation d’un immeuble ![…]L’œil de l’ingénieur généraliste…
A voir la photo il ne me semble pas que tous les efforts soient repris pas la soudure en bas. Et puis une bonne soudure bien exécutée peut beaucoup (tout comme une soudure mal exécutée peu fragiliser plus que que maintenir). M’enfin ce n’est que l’œil d’un ingénieur généraliste qui côtoie des soudeurs. 🙂
Très belles les deux photos de la ville à la fin.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 58 dans L’attirail pour tourner des vidéos avec les réflex, le 22 septembre 2010

Un attirail qui fait rêver.
Je reste sceptique sur le vrai intérêt de faire de la vidéo avec un appareil photo.
Si les constructeurs comble les lacunes évoquées cela ne se fera peut être pas sans surcoût et alors on obtiendra…une caméra vidéo…qui sait aussi faire de la photo. Cela m’étonnerai qu’a des niveaux professionnels on cherche un appareil pour les deux usages.
Le seul intérêt que je vois à cette tendance c’est que la vidéo va devoir soit faire moins cher, soit encore mieux justifier la différence de prix.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 57 dans Apple peut-il réussir dans la TV ?, le 7 septembre 2010

Analyse très intéressante, attendons de voir ce qu’il en retourne quand Apple feras son annonce.

Je rejoint Alban, je pense que le grand publique n’as pas besoin des nouveaux usages qu’on lui propose pour la TV, sinon les solutions existantes aura déjà percé le marché.

Mais Apple peut toujours nous surprendre. 😉

Pierre

Répondre à ce commentaire

Commentaire 56 dans Back from China – Shanghai Expo, le 12 juillet 2010

Le dernier paragraphe me replonge bien dans le Shanghai que j’ai eu la chance de visiter. Mêmes impressions. C’était avant l’Expo donc je lis tous les autres paragraphes avec curiosité.
Je ne présage pas des futurs articles mais le passage de Shanghai à Beijing m’avait laissé entrevoir que la Chine était plus diverse que beaucoup l’imagine même entre villes de grande taille.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 55 dans Culture d’entreprise et innovation 5/6, le 27 juin 2010

Merci pour cette réponse détaillée.
Pour préciser, je ne considérais pas l’aliénation comme une “compétence” contrairement à ce que la syntaxe de mon commentaire laissait entendre (déjà que l’orthographe y était déplorable…). Je souhaitais savoir ce qui vous avait marqué lors de votre carrière chez Microsoft de manière générale: qu’il s’agisse de compétences acquises, de ressentis, d’habitudes prises, etc.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 54 dans Culture d’entreprise et innovation 5/6, le 26 juin 2010

Voici un article qui vient bien complété celui sur les dirigeants de ces sociétés.
Sur votre propre expérience, quelle empreinte votre carrière chez Microsoft a-t-elle laissé dans votre façon de travailler d’aujourd’hui ? (que ce soit une compétence positive ou pas, vous parliez par exemple d’aliénation). Si vous ne deviez citer qu’une chose qu’est ce que cela serait ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 53 dans L’écosystème israélien de l’innovation 2/3, le 5 juin 2010

Bonjour,
Idem que Ribo. Intéressant d’avoir un autre sujet d’analyse que la Silicon Valley.
En apparté, je trouverais aussi intéressant d’avoir votre “lecture” des points évoqués dans cette interview http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/06/05/pour-nkm-l-europe-doit-prendre-position-sur-la-gouvernance-d-internet_1367523_651865.html

Répondre à ce commentaire

Commentaire 52 dans Sixièmes rencontres XAnge, le 20 mai 2010

Oui oui j’avais bien compris votre propos. Mes attaches particulières avec Lyon m’ont poussé à vous taquiner sur le sujet. Rassurez vous cela n’a pas perturbé mon attention lors de la lecture de cet intéressant article.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 51 dans Sixièmes rencontres XAnge, le 20 mai 2010

L’internationalisation de XAnge […] A contra­rio, XAnge a aussi créé un bureau à Lyon
Lyon n’est-elle pas une ville internationale ? 🙂

Répondre à ce commentaire

Commentaire 50 dans New Look 4, le 29 mars 2010

Radical et plutôt réussi.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 49 dans Le hacking des appareils photos, le 11 février 2010

Ça me rappel le cas des lecteurs DVD/DivX…. La platine de salon Kiss,une platine DivX, offrait des mises à jour fréquentes du firmware de l’appareil. Et les mises à jour n’était pas seulement liées aux nouveaux codec à prendre en charge. La puissance matérielle ne changeait pas mais les fonctionnalités accessibles à l’utilisateur augmentaient. Je ne crois pas avoir revu une telle démarche sur des lecteurs vidéos de salon depuis.

Au passage, je n’avais pas remarqué avant ce soir le changement de votre photo sur le header. Ça change. Un bon mime du don. A moins qu’il ne s’agisse d’autre chose ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 48 dans Leweb 2009 – Startups, le 2 février 2010

Merci beaucoup pour ces explications très claires.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 47 dans Leweb 2009 – Startups, le 25 janvier 2010

Bonjour,

Je m’excuse d’insister et j’en profite pour reformuler ma question. Il vous semble si je comprends bien qu’une telle compagnie a été montée depuis le départ dans l’idée d’une sortie par les fondateurs.
Cette stratégie a-t-elle des implications selon vous sur la viabilité long-terme de l’entreprise (ou sur la pertinence de l’idée de départ) ? Comment doit, selon vous, être mis en valeur une création d’entreprise par des fondateurs qui envisagent une sortie ? Comment ceux qui se retrouvent propriétaire de l’entreprise après la sortie des fondateurs doivent-ils s’y prendre ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 46 dans Leweb 2009 – Startups, le 29 décembre 2009

CloudSplit […] It looks like this company was built from the ground up for an “exit”…
The name of the company might reinforce your feeling, looks like they are ready to split 🙂

Do you mean by this comment that this company is not built to last ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 45 dans Salon de la Photo 2009 – les logiciels et les services, le 20 octobre 2009

La profession se bat pour le respect du code de la propriété intellectuelle
C’est complètement légitime.

et lutte contre les photos libres de droit qui leur font concurrence
Ce n’est pas légitime. A eux de faire la différence pour valoriser leurs œuvres.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 44 dans Revamping d’été, le 19 août 2009

Ah très classe les commentaires par discussion !
Comment avez vous réalisez cela ? Plugin ? Fait maison ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 43 dans Revamping d’été, le 17 août 2009

Est-ce une illusion d’optique? Il me semble que ça bouge côté design.
Évolution dans la continuité. Quid de la dominante bleue ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 42 dans Revamping d’été, le 13 août 2009

Comment avance le chantier ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 41 dans La guéguerre des OS légers, le 31 juillet 2009

Selon moi le temps de démarrage est vraiment une caractéristique critique.
Mais le progrès peut venir autant des OS que du matériel (Disque dur de type SSD ou autre techno).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 40 dans Revamping d’été, le 21 juillet 2009

Un “avis à chaud” ne serait-il pas un peu hors de la ligne éditoriale de ce blog ?
Car ici même les réactions les plus “à chaud” sont quand même bien muries (pour preuve la longueur moyenne des articles, on est loin de twitter).

Bon ménage de printemps…d’été pardon.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 39 dans L’impression 3D en couleur, le 21 juin 2009

“Seeing what’s next” Merci c’est une très bonne lecture.
Je n’ai pas encore bien trouvé comment appliquer tout ça aux imprimantes 3D mais ça me donne un éclairage nouveau sur plein d’autres choses. Notamment sur la stratégie d'””innovation” toujours plus Premium de grandes compagnies occidentales face à la concurrence lowcost des pays émergents.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 38 dans Le retour discret du moteur à eau, le 21 juin 2009

C’est étonnant que ce genre de société ait accès à des évènements de type Forum d’investissement qui ont l’air tout ce qu’il y a de plus sérieux.
Cela ne peut que décrédibiliser le forum qui accueil une telle entreprise. 150k€ pourrait être un montant bien calibrer pour une arnaque, assez élevé pour faire sérieux mais assez bas pour tenter le pigeon potentiel.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 37 dans Capital Week 2009 – Les infos, le 12 avril 2009

“Ce que l’on ne dit pas : les jeunes veulent entreprendre, mais pas forcément comme salariés de startups !”
Pas forcément donc cela n’exclut rien, n’ets ce pas.
Sous-entendez vous qu’il serait plutôt prêt à le faire comme associé d’une start-up, ou que tous seraient suffisamment créatif et innovant pour entreprendre depuis leur propre idée ?
Dans vos divers articles sur le sujet vous décrivez parfois les profils type (et leur incorporation progressive selon lecycle de vie de la start-up) qu’il est bon d’avoir dans une équipe. Y en a-t-il un pour un jeune qui n’est pas du noyau innovateur d’origine ?

Au fait on est jeune jusqu’à quand pour un investisseur?

Pierre, jeune.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 36 dans L’impression 3D en couleur, le 8 avril 2009

Merci pour la référence bibliographique qui me manquait.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 35 dans L’impression 3D en couleur, le 8 avril 2009

Le marché grand public mais pour quel type d’usage ? Ont-ils déjà des idées d’usage potentiel ou bien sont ils encore à inventer ?

“Christensen dans le livre, Tome 3.” !?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 34 dans L’impression 3D en couleur, le 7 avril 2009

Intéressant, toutefois j’ai encore du mal à percevoir le véritable intérêt, la véritable valeur ajoutée de ces procédés de fabrication rapide.
Pour être plus précis, je vois bien l’intéret du procédé de type DMSL car cela permet de fabriquer un produit fini et utilisable, y compris si le produit est complexe et à produire en exemplaire quasi unique.
Mais pour ce qui est des procédés dit de prototypage rapide je trouve leur intérêt plus limité car s’ils permettent d’évaluer plusieurs propriété d’un objet, ils ne permettent pas en revanche de penser au procédé de fabrication final, à l’industrialisation du produit sur des moyens de production classique.
Quels débouchés ces fabricants de machine voient-ils à long terme pour leurs produits ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 33 dans Le numérique dans le plan de reprise – 2, le 28 mars 2009

bonsoir guillaume… je trouve interessant effectivement de lire la composition des conseils des différentes sociétés composant le groupe oséo. On comprend un peu mieux maintenant le pourquoi de la multitude des offres proposées et la complexité.

Je suis allé fouiller sur leur site et j’ai du coup trouvé également l’organigramme complet du groupe
http://www.oseo.fr/content/download/63149/1005735/file/Organigrammes_OSEO_03-09-09.pps

Si j’ai bien compris, on y voit les 3 sociétés représentées à travers leur dirigeants : la garantie du financement bancaire (A. Caudoux), le financement bancaire (J. Darnaud) et l’aide à l’innovation (L. Reinhart), avec au dessus F. Drouin le PDG. Les trois dirigeants se partagent des responsabilités fonctionnelles transversales pour l’ensemble du groupe également. J’ai l’impression malgré tout que la garantie et le financement bancaires contrôlent l’essentiel. Je me trompe peut être. Cela expliquerait que désormais le président du conseil de surveillance de oséo-financement, M. Roubaud (président de la CGPME), s’interesse aussi au soutien à l’innovation. Mais est il sensibilisé aux startups? Lorsque je l’entend à la télé, il me semble qu’il est surtout le représentant des PME classiques.

Le graphique d’organisation générale du groupe montre qu’il y a d’un côté les banques et la Caisse des Dépôts pour la garantie et le financement bancaire ; et de l’autre, l’Etat pour l’aide à l’innovation

http://www.oseo.fr/var/oseo/storage/images/media/images/organisation_juridique_d_oseo_depuis_2007_format_400/265221-1-fre-FR/organisation_juridique_d_oseo_depuis_2007_format_400_reference.jpg

http://www.oseo.fr/notre_mission/qui_sommes_nous/organisation

C’est assez limpide et maintenant je comprends mieux effectivement les craintes de M. Ezratty. Je n’avais pas tout à fait saisi au début avec son article sur les craintes de baisse de financement public pour les startups. Il ne me semble pas que les banques soient tout à fait prêtes à financer ce type d’entreprise, même avec une assurance spécifique. Mais on ne sait jamais.

Guillaume, vous indiquez 40 millions d’euros de budget de fonctionnement pour les salaires des collaborateurs d’oséo ? Vous parliez du fonctionnement de l’aide à l’innovation (salaires, experts, informatique…) ? Cet montant n’est pas très élevé je trouve. Je pense que c’est ce que vous indiquiez. Sur wikipédia et dans les rapports d’activité, il est précisé que l’effectif global du groupe oséo est de 1800 personnes, dont 1/3 seulement pour l’innovation… Le budget de l’aide à l’innovation directement consacrée aux entreprises et startups est il de 500 ou de 300 millions d’euros désormais ?

Cela ne nous dit pas si le Comité Richelieu permettra de faire entendre sa voix. Je me demande s’il sera facile pour lui désormais de trouver des PME de haute technologie interessantes pour les grands groupes dans son Pacte PME. Le rescrit fiscal (acte permettant de savoir si les dépenses que l’on veut déclarer sont bien éligibles au CIR) qui incombe désormais à OSEO, un produit en progression d’après ce que l’on dit, est un acte purement administratif, tandis que l’aide directe permet un suivi précis des entreprises, il me semble. Le partenariat avec Oséo pour le Pacte Pme risque de battre de l’aile.. Qu’en pensez vous ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 32 dans Faut-il avoir si peur de la loi Hadopi ?, le 22 mars 2009

Est-ce que vous pensez que des offres légales et pas chères vont réellement réduire le piratage ?
Et bien je suis tenté de répondre oui. Le prix d’un produit n’est pas dépendant de ce qu’il coûte à produire mais dépend de ce que les gens sont prêts à payer pour l’obtenir. Dans le cas de l’accès à une œuvre, cette valeur a baissé car le piratage, rendu plus facile par les technologies, a introduit la possibilité (dont nous ne discuterons pas là la validité) de gratuité. Toutefois dans cette logique ce qui sauve les offres légales de devoir s’aligner sur cette gratuité c’est qu’une offre légale n’est pas tout à fait équivalente à une offre illégale. Premièrement parce qu’être légale est un “plus” produit. Deuxièmement parce que les offres légales offrent pour la plupart (notamment celles qui réussissent) des éléments différenciants, par exemple plus de métadonnées autour de l’œuvre, des œuvres dérivées, ou des conditions d’accès à l’œuvre différente (exemple : la salle de cinéma). Cette différenciation par l’offre est un premier point important pour permettre à l’offre légale de grignoter sur le piratage et aussi pour permettre d’en augmenter le prix.
Le client potentiel d’une œuvre construit aussi ce « juste prix », inconsciemment ou pas, en prenant en compte qu’il existe une chaîne de valeur pour créer et faire arriver ce produit jusqu’à lui. Or aujourd’hui il voit bien que cette chaîne de valeur pourrait être tout autre et ceci à son avantage mais dans le même temps il ne voit pas l’offre légale suivre ce même raisonnement sauf quelque cas isolés. Il voit même l’inverse, exemple : patron de la FNAC déclarant à la radio qu’il faut « sauver le CD » (pas la musique, le CD, sic), des entreprises qui persistent à vouloir rester des « maisons de disques ». Aujourd’hui les pourvoyeurs d’offre légale doivent comme n’importe quelle autre activité travailler à optimiser leur chaîne de valeur pour rester compétitif et rejoindre ce juste prix que le client a en tête tout en réalisant une marge.
Une offre légale à forte valeur ajoutée et une chaîne de valeur optimisée, voilà deux pistes qui si elles étaient suivies par ceux qui vendent de l’accès à la culture permettrait selon moi de répondre oui à la question Est-ce que vous pensez que des offres légales et pas chères vont réellement réduire le piratage ?.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 31 dans Faut-il avoir si peur de la loi Hadopi ?, le 21 mars 2009

Article très complet en effet. Le sujet touche globlalement aux oeuvres de l’esprit au coeur du numérique : musique, texte, images…codes informatiques (open source). La rentabilité doit se calculer ailleurs ou autrement. Cap Digital à Paris devraient lancer un grand appel à projets réunissant startups du numériques et artistes pour trouver de nouvelles façon de rémunérer ces contenus tout en les rendant accessibles au plus grand nombre. Je dis peut être un peu n’importe quoi. Mais pour le relier justement aux problématiques économiques des jeunes entreprises du net, il aurait été interessant de lancer de grands programmes “culture numérique”
Avec le numérique, on se passe des intermédiaires : maison d’édition, maison de disques, etc. Ce sont ces intermédiaires qui font la gueule avec le téléchargement illégal. Pas les artistes. Certains ont réussi à vendre en ligne (coût modique). Il y a ensuite les concerts qui rapportent encore beaucoup.
Concernant le journalisme, la chute de la presse écrite au profit de la presse en ligne (quasi gratuite aussi). Le problème est identique et pourtant d’autres modèles de rentabilité existent.
Pour l’instant seule la pub permet de générer un revenu… C’est un peu juste. Ou bien, il faut faire un contenu tellement spécial que l’internaute accepte de payer (sorte de service “Premium” ou “Gold”)…
Il y a une véritable réflexion globale à mener. De nombreux industriels du net planchent déjà sur le sujet.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 30 dans Hystérie économique, le 15 mars 2009

Bonjour,

Merci de remettre tous ces chiffres en perspective. La pensée unique à l’encontre de Total est irritante. Je crois que la seule évocation un peu à contre courant que j’ai entendue sur les médias nationaux est celle d’un “journaliste” de l’émission de Thierry Ardison sur Canal+. Et encore il l’a fait dans le ton de l’émission, ce n’était donc pas forcément le meilleur endroit et la meilleure façon de le faire.
Cela m’étonne que vraiment personne dans les grands média ne prenne le temps de faire le travail d’analyse et d’explication tel que vous pouvez le faire dans ces lignes. N’y a-t-il donc personne avec un peu de sens critique dans les rédactions des grands journaux télévisés ou papier ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 29 dans Faut-il se méfier des FCPI ?, le 10 mars 2009

Passionnant cette manip. Si nous assistons à une baisse réelle du budget de l’aide, on accroît par conséquent les besoins en fonds propres, et cela met en avant le rôle du financement en capital, et peut être aussi de la Caisse des Dépôts et Consignations dans ce cadre. Mais vont ils s’interesser pour autant aux startups en phase d’amorçage ? Les investisseurs peuvent ils se passer de l’aide en amont ?
Et si le vidage de caisse d’Oséo innovation à Paris (et peut être aussi à Lyon, Bordeaux, Marseille…) en 2008, poussée a priori par la branche bancaire d’oséo selon l’article du Monde, n’avait il pas servi justement à dire : on a fait beaucoup on passe à autre chose. Ou bien vidons l’aide pour passer à autre chose… c’est incompréhensible (ou peut être trop évident). On marche sur la tête. Les aides Passerelle étaient des subventions pour les PME, en financement parallèle avec les grands groupes (CIR) pour un même projet. Elles n’existent plus?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 28 dans Retour de Corée et Japon – la délégation, le 23 février 2009

Intéressant et merci je trouve des éléments de réponse dans ce billet à ma précédente question.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 27 dans Avec NKM en Corée et au Japon, le 22 février 2009

Bonjour,

Tout d’abord merci de nous permettre de suivre un tel évènement. Ce genre de voyage est en général peu couvert par les journalistes. Merci aussi de nous permettre de le suivre à travers votre regard qui, sans vous offenser (bien au contraire), est résolument différent de celui de beaucoup de journalistes.
Je suis assez enthousiaste quant au fait que vous côtoyez de prêt une personnalité dite politique car vous allez peut-être pouvoir répondre à une question qui me titille.
Nos dirigeants, ceux qui sont dans l’exercice du pouvoir, adoptent-ils des pratiques, des attitudes, des raisonnements, des méthodes de travail, des outils de travail, similaires à ceux des managers d’entreprises et des entrepreneurs ?

La question peut paraître peu claire, n’hésitez pas à me demander de reformuler.

A mon humble avis, si l’Etat et l’Entreprise ont des fins différentes, les dirigeants de l’un ont tout intérêt à utiliser les moyens qui réussissent à l’autre pour y parvenir. Après il est clair que la question est de ne pas se tromper sur la fin à viser mais là nous retombons dans le domaine du politique pur.

Bon voyage, et surtout s’il vous plait continuez à nous écrire,

Cordialement,

Répondre à ce commentaire

Commentaire 26 dans L’écosystème des logiciels photo en PDF, le 29 novembre 2008

Merci beaucoup pour votre travail qui est toujours une mine d’informations.

Pierre du site http://www.mp3lt.fr

Répondre à ce commentaire

Commentaire 25 dans Petit parcours au Salon de la Photo, le 17 novembre 2008

Les vieilles habitudes d’utilisateur de compact numérique sont tenaces et je cherche parfois le liveview sur mon reflexe qui n’en dispose pas.
Mais bon pas grave on apprend à faire ses réglages et puis on prend le temps de refaire la photo plusieurs fois jusqu’à tant que ce soit bon (quand on peut prendre le temps bien entendu).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 24 dans Fantasmes de geek au SIEL-SATIS, le 25 octobre 2008

Anevia rocks!

Commentaire peu constructif certes mais enthousiaste.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 23 dans Faites-nous rêver Monsieur Besson !, le 23 octobre 2008

“Le lancement (enfin) de la radio numérique…”

Bien en retard par rapport aux US et leur HD Radio

Répondre à ce commentaire

Commentaire 22 dans L’écosystème des logiciels photo – 4, le 10 septembre 2008

Bonjour,

L’insertion d’un exemple de Zoomorama dans l’article chamboule complètement la mise en page de oezratty.net dans mon navigateur (FF3).

Sinon je partage votre scepticisme sur l’intérêt des logiciels de retouche en ligne. Je pense que certains ont simplement vocation à servir de vitrine à un technologie ou à un script particulier (photosynth et picreflect aux deux extrêmes de l’échelle par exemple). A terme leur fonctionnalité devrait être intégré soit à un autre logiciel en ligne soit à un logiciel client.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 21 dans L’écosystème des logiciels photo – 3, le 8 septembre 2008

Beau panorama.
Je suis utilisateur de Picasa depuis peu et je le trouve très pratique. Dommage qu’il ne comporte pas un fonction d’export par FTP pour les utilisateurs qui ont décidé de faire leur blog maison sous WordPress plutôt que d’aller chez Blogger. Picture Mechanic…hmmm un peu cher pour quelqu’un qui veut juste cette fonction en plus vis à vis de Picasa.

XnView est vraiment un indispensable sur un PC pour faire une modification rapide sur une image (pas forcément photo). Vous m’apprenez qu’il est français.

FastPictureViewer à tester…

Répondre à ce commentaire

Commentaire 20 dans L’écosystème des logiciels photo – 1, le 8 septembre 2008

Okay merci pour la “mise au point” (…)

C’est sûr que le couple yeux + cerveau fait des merveilles en interprétation et traitement de l’image. Plus les appareils en seront capables plus la composition d’une image en sera aisée.

En ce qui concerne le grand public, oui on prend tous des photos souvenirs pour capturer l’instant mais je suis à peu près sûr que le photographe qui capture un instant, même légèrement joyeux en soirée, a inconsciemment en tête l’idée d’une composition. Et qu’il est parfois déçu du résultat même si il a bien capturé l’instant en question.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 19 dans L’écosystème des logiciels photo – 1, le 7 septembre 2008

“Et une intégration de plus en plus d’intelligence dans les appareils photos eux-mêmes pour reproduire de manière aussi fidèle que possible la vision humaine et sa dynamique.”

Je ne suis pas sûr de comprendre ce passage. Reproduire la vision humaine n’est qu’une utilisation de la photographie. Ce n’est à mon avis pas la plus intéressante ni même ce que la plupart des photographes amateurs recherchent (sans pour autant le savoir).
Prendre une photo c’est mettre un cadre (pas forcement rectangulaire d’ailleurs), composer une image, c’est modifier dès le début les couleurs et les luminosités,…Ce n’est pas reproduire, c’est altérer pour créer.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 18 dans L’écosystème des logiciels photo – 2, le 7 septembre 2008

Il me semble ne pas avoir vu de référence à digiKam (http://www.digikam.org/drupal/about/features09x) qui me parait trés complet. Mais le fait qu’il soit limité à l’environement Linux explique peut être cela.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 17 dans Convention Démocrate en HD, le 28 août 2008

En low resolution, c’est du Daily Motion.
J’ai trouve que la mise en avant du contenu etait pas mal geree. Mais pour la qualite de l’image, c’est vrai que le commentaire est un peu hors sujet pour cet article.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 16 dans Convention Démocrate en HD, le 27 août 2008

Il y a aussi Dailymotion qui propose du contenu special pour cette periode electorale.
Du moins la version US du site.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 15 dans L’impact sociétal des TICs, le 25 juillet 2008

Un dossier de la revue Centraliens avec pas que des centraliens, ca sent moins le renfermé dites donc.

J’apprecie particulierement l’article sur l’entreprise 2.0 qui illustre un décalage que l’on constate au quotidien. Pas facile de faire du lobbying pour certains outils dans l’entreprise. Cela dépend beaucoup de qui est en charge des SI. C’est déjà difficile de promouvoir un outil qui a un retour sur investissement directement explicable (un outil directement relié à l’activité) mais alors un outil de type intrablog, moteur de recherche interne, etc, ca devient une gageure. Parfois les directions Qualités parce qu’elles peuvent etre aussi en charge de la gestion documentaire sont plus réceptives à ce genre d’outil.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 14 dans Banc d’essai à jour de lecteurs RSS, le 22 juillet 2008

Quoi? Wikio mieux note que Netvibes ! Un macro coup d’œil au tableau et l’on voit 2 OK pour 5 Non pour Wikio et 3 OK , 2 Moyen pour 2 Non pour Netvibes. Ensuite Netvibes propose bien d’archiver ces flux (archiver les widgets), à moins que je ne comprenne pas le critère archivage. Ou alors je n’ai pas les bonnes ponderations.
Et puis Wikio c’est un très bon outil pour suivre l’actualité mais la fonction agrégateur RSS me semble bien secondaire vis-à-vis de la recherche d’information par mots clés. Et je ne pense pas rudoyer Pierre Chappaz et ses collaborateurs en disant cela.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 13 dans Banc d’essai à jour de lecteurs RSS, le 20 juillet 2008

Le bouton “Show website/Voir site” en haut à droite du flux permet de voir l’article dans son site d’origine.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 12 dans Banc d’essai à jour de lecteurs RSS, le 20 juillet 2008

“+1” (comme on dit) sur lezardbreton: on peut afficher une vue HTML des articles sur Netvibes contrairement à ce que dit la slide 52.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 11 dans Finalisation des propositions pour les Assises du Numérique, le 2 juillet 2008

@Yoahan: Les guides pour l’exportation et le développement du business à l’étranger doivent plus ou moins exister et doivent etre editer par les missions economiques et les chambres de commerce franco-etrangere.
Signalons aussi que le systeme VIE (Volontaire International en Entreprise) est essentiellement fait pour que les entreprises puissent envoyer facilement des ressources humaines a l’etranger. Cela ne s’applique pas qu’aux jeune-pousses mais il y a des exemples de jeunes entreprises et PME qui s’en servent pour demarrer une activite a l’etranger. En revanche les VIE sont bien souvent canibaliser par les entreprises du CAC40 pour leur filiale etrangere.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 10 dans Retour des Assises du Numérique, le 3 juin 2008

J’ai lu avec attention ce résumé et attend la suite avec impatience.

J’ai relevé un point très secondaire vis-à-vis du sujet mais comme vous dites que la radio numérique a été évoquée, je me demandais ou en était le sujet en Europe/France. Aux Etats-Unis c’est depuis un an une campagne publicitaire massive pour la HD Radio ( http://www.hdradio.com qui ne serait pas autre chose que de la Radio Numérique Terrestre si j’ai bien compris). La société iBiquity qui a “créé” le système attaque fort via le groupement hdradioalliance pour promouvoir le produit ( http://www.hdradioalliance.com/ publicité associe avec Best Buy, Radioshack – gros distributeur d’électronique grand public – et aussi BMW). A priori il y a d’autres standards européen en vue pour ce système. Au dela de la technologie, y a-t-il une entité pour coordonner tout cela ? Un des lecteurs a-t-il des infos sur le sujet ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 9 dans Enfin, un GPS dans un appareil photo !, le 7 mai 2008

Pour le tilt, l’idée m’a traversé l’esprit (à fait « tilt ») ce weekend en manipulant mon Itouch. Les appareils photos intègrent-ils déjà un capteur indiquant la position de la prise de vue ? (vue horizontale ou verticale). Et par extension toutes les autres orientations de l’appareil. C’est le genre de fonction tellement évidente que ca doit bien déjà se faire non ?
http://www.generation-nt.com/capteur-siemens-sfh-7710-portrait-ou-paysage-actualite-19484.html
Cet article en parlait mais cela a-t-il été déployé massivement dans les appareils ?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 8 dans Leçons de deux ans de blogging, le 6 mai 2008

Difficile d’en savoir plus sur ses lecteurs. Et pourquoi ne pas leur demander ?
Je ne suis qu’un lecteur récent du blog mais voici mon profil :
– Jeune diplômé Centralien ne vous ayant jamais rencontré je suis venu à Opinion Libre à force de suivre les liens envoyés avec persévérance par un ami que vous avez encadré en option IT.
– Je tombe aussi dans la catégorie français de l’étranger, les connexions du Texas je suis dedans.
Ce qui m’attire ou plutôt me retiens ici c’est :
– le contenu sérieux, instructif et développé des articles. C’est paradoxalement aussi ce qui me retient la plupart du temps de participer à une discussion entre lecteur ou de simplement commenter. Difficile d’en rajouter. Que dire de plus ? Il y a déjà pas mal d’information à intégrer, digérer, murir. Revenir plus tard ? Pourquoi pas mais des articles auront coulés sous les ponts d’ici là.
– Les thématiques abordées me plaisent. N’étant pas dans les métiers liés à l’informatique et aux télécoms, je suis tout de même un poil geek. Et puis surtout l’innovation et l’entreprenariat sont deux sujets qui me démangent, donc je viens me gratter un peu ici et m’instruire sur le sujet. Et puis plus recemment la photo numerique.

Voila un peu ma carte d’identité de lecteur.
Et surtout s’il vous plait, continuez ainsi (ou mieux bien sur 🙂 ).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 7 dans Réflexions sur le réflex, le 5 mai 2008

Merci d’attirer mon attention sur ces ressources.
Je suis assez d’accord sur la réflexion concernant le nombre de pixels. Il semble assez logique que sans changer radicalement la façon dont on capte la lumière, si l’on a plus de pixels sur une même surface ceux ci reçoivent moins de lumière.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 6 dans Réflexions sur le réflex, le 4 mai 2008

En pleine recherche pour acquérir un reflex et essayant de faire mon comparatif via les site web, je me suis dit tout d’un coup “Mais qui fait donc des analyses fouillées, des bonnes synthèses et qui pourrait avoir un intérêt dans la photo numérique ? Mais monsieur Olivier Ezratty bien sûr.
D’où mon arrivée sur cet article. La lecture commençait plutôt bien d’ailleurs:
-Pas de reflex avant, venant du compact numérique. Ok même contexte que moi.
-Envie de passer au reflex pour palier en autre à l’absence de contrôle de profondeur de champ et la faible sensibilité des compact. Là mon intérêt est encore accru car c’est aussi ma démarche.
– Au point de lâcher prise sur la vidéo DV. C’est ce qui m’arrive un peu.
– Investissement “massif” dans du “semi-pro”. Arrrrg c’est là que je décroche, que je ne peux plus suivre. Tant pis l’article est intéressant mais ma recherche reste au niveau entrée de gamme.
Si vous avez des tuyaux pour trouver un comparatif sur de tels appareils, je suis preneur.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 5 dans Quelques pépites de la RGPP, le 20 avril 2008

Merci pour l’analyse qui fait sens. Et par “faire sens” j’entend plus qu’un simple “make sense”, expression lâchée comme ponctuation par les américains à tout va et donc tellement vidée de son sens 🙂

Je suis tout à fait d’accord avec la dernière phrase de cet article. On aimerait avoir des journaux qui proposent des dossiers aussi, si ce n’est plus, fouillé qu’ici et qui intègrent moins les opinions partisanes des uns et des autres.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 4 dans Rapport Attali et Innovation, le 27 mars 2008

Oui c’est sur la comparaison est un peu biaisée par le léger décalage entre cycles.

J’ai entre temps complété ma lecture sur le sujet université et grandes écoles par cet article qui m’a donné un peu plus de grain à moudre.
http://www.oezratty.net/wordpress/2007/grandes-ecoles-et-innovations/

Cela me fait penser d’ailleurs qu’un plugin de type « Articles connexes » – related_posts pour WordPress – pourrait offrir de beaux ponts entre articles et prolonger de façon pertinente la lecture (d’articles déjà bien consistents en eux même il est vrai).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 3 dans Rapport Attali et Innovation, le 26 mars 2008

Je viens commenter à froid sur cet article (2 mois après, quasi l’éternité sur le web). C’est surtout un passage qui me fait tiquer un peu :
“Il manque quelques éléments dont nous devrions nous inspirer et qui proviennent entre autres des USA: les étudiants y sont davantage pluridisciplinaires – un peu comme dans les grandes écoles françaises. Un étudiant dans une filière scientifique devra par exemple étudier une branche des sciences molles (humaines, droit, finance, marketing).”
Ce que je vois des jeunes diplômés américains c’est que certes ils étudient au moins une branche des « sciences molles » mais que – du moins au niveau « engineer » – ils ne sont pas aussi costaud sur les sciences durs qu’en France. L’idée de garder des cursus avec une très forte connotation scientifique (science dur j’entends), tout en formant au marketing, finance, sciences humaines, droit et propriété intellectuelle, etc, idée que l’on applique dans différentes grandes écoles françaises me parait vraiment pertinent.Et les partenariats Ingénieur/Commercial tels que ECP-ESSEC, ECL-EM Lyon, s’ils se développent devraient aider à sortir des diplômés plus enclin à innover et créer. Et puis je ne sais si cela vient de la formation que j’ai reçu ou pas mais j’ai eu l’impression d’avoir été bien préparé au facteur humain, autant du point de vue pragmatique et dans un objectif d’efficacité, que d’un point de vue quelque peu humaniste. J’aimerai bien avoir l’occasion de comparer ca avec le haut du panier US (MIT et consort, PhD).
Je précise par honnêteté que je suis diplômé ECP (à vous de voir si mon raisonnement en est biaisé) et actuellement en activité au Texas.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 2 dans Les faux semblants de Quaero, le 24 mars 2008

Et bien alors je repose ici mes questions naives: que pensez-vous de la stratégie de SFR qui préfère investir/collaborer dans des projets externes via sfrdeveloppement plutôt que de financer (ou faire financer par les programmes de recherche publique) une R&D interne ? Si cela s’avère être une voie intéressante et plus porteuse pour l’innovation, comment promouvoir cette façon de faire ? Quels freins faudrait-il lever ? Et y a-t-il moyen d’en faire une entreprise a part entiere?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 1 dans Les faux semblants de Quaero, le 24 mars 2008

Oui lecture intéressante et agréable.
Désolé j’ai commenté chez Kelblog qui faisait référence a l’article ( http://www.kelblog.com/2008/03/quaero-expliqu.html )plutot qu’ici, mais je n’en pense pas moins.

Répondre à ce commentaire

Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN chez Talan Apr2017
2017
14 photos
albth
QFDN Démontage Bercy Apr2017
2017
8 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
452 photos
albth
Orange Show Hello Apr2017
2017
99 photos
albth
Leaders Paris Apr2017
2017
454 photos
albth
Laval Virtual Mar2017
2017
62 photos
albth
Hacking Hôtel de Ville de Paris Mar2017
2017
55 photos

Téléchargements gratuits

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 530 femmes du numérique (en janvier 2016) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Myriam Multigner (Public Sénat)
Myriam est directrice du digital, du marketing et de la communication de la chaîne politique Public Sénat. Elle est aussi créatrice de MMCC, qui est dédiée à l'accompagnement et à la communication des dirigeants de PME.
flow
Laureline Taquet-Weckmann (Talan)
Laureline est Directrice Adjointe des Ressources Humaines Groupe du Groupe Talan. Directrice de l'Audit Interne et en charge du Service Juridique du Groupe Talan.
flow
Clémence Monvoisin (Talan)
Clémence est consultante management et SI, pour différents comptes du secteur public et en particulier dans le monde de la culture, chez Talan.
flow
Barbara Brodard (Talan)
Ingénieure ESTP, Barbara est consultante chez Talan Consulting, filiale du groupe Talan.
flow
Virginie Lauverjat (Talan)
Virginie est Direction des opérations du TalanLabs, entité du groupe Talan.
flow
Lina Jarraya (Talan)
Lina est ingénieure consultante support applicatif et fonctionnel chez Talan.
flow
Rosalie Lacombe-Ribault (Talan)
Rosalie est Directrice Marketing et Communication du Groupe Talan.
flow
Parisa Majlessi (Talan)
Parisa est consultante en data science chez Talan.
flow
Anne-Sophie Girault (Talan)
Anne-Sophie est Product Owner Senior et Coach Agile chez Talan.
flow
Gaëlle Durand (Talan)
Gaëlle est responsable de l'Offre Pilotage chez Talan Solutions.
flow
Anne-Laure Jeune Nozier (Talan)
Anne-Laure est responsable de l'offre Machine learning / Intelligence Artificielle chez Talan Solutions.
flow
Sandrine Chevance (Talan)
Sandrine est responsable de la TMA décisionnelle pour sept clients actifs et responsable RH du pôle Business Analytics chez Talan.
flow
Fanelli Otto (Talan)
Fanelli est Manager technique chez TalanLabs.
flow
Larissa Kowabis (Talan)
Larissa est administratrice de bases de données confirmée (profil DBA Etudes) chez Talan. Elle prépare en parallèle une Licence en Informatique en cours du soir au CNAM et se forme aussi au travers de MOOC et des formations professionnelles chez ORSYS.
flow
Laure Pressac (CMN)
Laure est responsable de la mission stratégie, prospective et numérique au Centre des Monuments Nationaux.
flow
Kiti Mignotte Gabrielle Garmier Emmanuelle Neyroumande et Capucine Lebois (Mana Community)
Kiti Mignotte, Gabrielle Garmier, Emmanuelle Neyroumande et Capucine Lebois constituent l'équipe de Mana Community, une ONG qui détecte les informations de lanceurs d'alerte sur les marques et informe les investisseurs à leur sujet.

Derniers commentaires

“Super travail, beaucoup d'éléments repris et mise à jour d'année en année, hyper pertinent, je recommande vivement et partage...”
“Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protection des astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant...”
“Merci pour les précisions. J'ai corrigé l'article pour en tenir...”
“Bonjour, arrivé sur ce site à la suite d'une recherche google je souhaite mentionner une erreur. AMERICAS2 à une capacité de plusieurs terabits, en 2000 à sa construction il opérait déjà 8 longueurs d'ondes à...”
“Que du bon comme d'habitude :...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags

http://www.oezratty.net/wordpress/2016/ecosysteme-entrepreneurial-guyane/

Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.