Fantasmes de geek au SIEL-SATIS

Publié le 25 octobre 2008 et mis à jour le 1 novembre 2014 - 2 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

J’ai fait cette semaine un petit tour au SIEL-SATIS, le salon professionnel de l’audio-visuel. J’y vais assez régulièrement pour suivre l’actualité des équipements professionnels dans l’éclairage, la vidéo, le montage, la post-production, les effets spéciaux, la prise de son et le mixage. C’est un bon endroit où l’on peut se documenter (en papier…) sur les technologies et standards de ces environnements professionnels. Un panorama intéressant car les glissements technologiques du monde professionnel vers le grand public sont incessants. J’y découvre régulièrement des innovations intéressantes mais qui existent parfois depuis plusieurs années !

Comme au CES de  Las Vegas, je m’intéresse toujours un peu aux produits “extrêmes” dans leur catégorie. Alors, trève de blabala, c’est parti pour le reportage photo…

Plus rapide

Est-ce la caméra vidéo (ou photo ?) la plus rapide du monde ? Probablement. La Phantom HD 2K de Vision Research tourne des films à 1000 images par seconde en 2048×2048 sur 14 bits. Avec elle, 16 Go permettent de tourner 4,3 secondes à 1000 i/s. Ils ont aussi un modèle de caméra dit “12.1” capable de prendre un million de photos à la seconde en plus basse résolution et 6933 images par seconde en 720p et avec une sensibilité de jusqu’à 6400 ISO en noir et blanc et 1600 ISO en couleur. A quoi cela peut-il bien servir ? Il suffit de voir les exemples. L’énorme volume de données est transmis en Gigabit au système de stockage externe. En fait, les films sont envoyés sous la forme de série de fichiers RAW, comme pour un réflex numérique. Un logiciel de montage et de conversion transforme alors la série de RAW en fichier vidéo.

IMG_0696

Plus réaliste

C’est toujours la course en avant pour rendre les images plus vivantes et réalistes.

Nous avons donc :

  • Des variations sur le thème de la 3D qui agite beaucoup l’industrie de la vidéo et aussi Hollywood. Notamment chez le français Alioscopy, qui propose l’un des rares systèmes d’affichage 3D qui ne nécessite pas le port de lunettes pour recréer la vision stéréoscopique. Un système  qui s’appuie sur un écran LCD classique 1080p complété d’un “réseau lenticulaire” qui envoie la lumière émise par les cristaux liquides de certains pixels à l’oeil gauche, et d’autres à l’oeil droit et avec huit points de vue possibles. L’image doit être encodée spécifiquement pour l’écran. Le système est assez cher (12K€) et est pour l’instant réservé à des applications spécifiques comme les musées. La démonstration est en tout cas très probante.

IMG_0610

  • Le touch et le multi-touch sont aussi de la partie. Notamment avec ces écrans tactiles transparents, utilisant le Glass-Hardscreen de Vipro que l’on peut regarder des deux côtés. C’est l’assemblage de deux technologies : la projection vidéo classique sur une surface semi-opaque et l’usage d’une matrice capacitive transparente pour le toucher. Après, ce n’est une question de logiciels ! Le marché visé semble en premier lieu être celui de l’éducation, pour créer des tableaux blanc virtuels et interactifs. Le rêve pour les établissements qui ont les moyens !

IMG_0607

  • Une grande préoccupation de l’industrie de la vidéo HD : créer des caméras numériques reproduisant la texture des images de cinéma. Cela passe par l’optique et par le traitement numérique de l’image. Les caméras vidéos HD pro ne sont pas bien grandes mais sont complétées d’optiques pro (chez Fujinon ou Canon par exemple) et d’une “Mate Box”, sorte de pare-soleil. Dans la caméra ci-dessous, le dos est un système de stockage de carte mémoire P2. C’est un système Panasonic.

IMG_0617

  • Référence dans le domaine du cinéma, ARRIFLEX propose sa nouvelle caméra D21 (ci-dessous toute équipée), qui est une mise à jour “logicielle” de sa D20. Son capteur 2880×2160 est au format 4/3 du 24×35 mm et il supporte les optiques anamorphiques (comme pour le Panavision et le Cinémascope) des caméras cinéma habituelles. Mais “Quantum of Solace”, le James Bond qui sort la semaine prochaine, a été tourné avec une ARRIFLEX argentique classique !

Arriflex D21

  • Il y avait aussi le logiciel Watchout de Dataton qui existe depuis quelques années déjà et qui semble fournir une solution simple et économique de substitution aux systèmes Encore de Barco pour projeter une image de grand format avec plusieurs vidéo projecteurs (dans les deux dimensions : horizontale et verticale). L’ensemble s’appuie sur du matériel standard et requiert un PC par vidéo projecteur utilisé en plus du PC qui fait tourner le logiciel. J’en avais parlé dans “TechDays backstage” en février 2007.

IMG_0597

  • Enfin, la HD est partout, c’en est d’une banalité ! Y compris dans les caméras de surveillance motorisées comme chez Sony (ci-dessous). Sont-ce ces modèles qui vont équiper Paris ou bien des modèles composites SD noir et blanc classiques ?

IMG_0669

IMG_0671

J’attend maintenant de trouver l’occasion de voir cette démonstration de vidéo de la NHK et de la BBC en Super Hi-Vision ou Ultra High Definition Video d’une résolution de 7680×4320, soit 16 fois le 1080p (donc 33 megapixels, ce qui correspond aux dos numériques à la Hasselblad en photo professionnelle… mais en vidéo !). Ca demande une sacré capacité de transfert d’informations : environ 250 mbits/s en compressé. Le ultra haut débit ADSL va-t-il jusque là en fibre optique ? Pas pour tout de suite… Mais cela arrivera bien un jour !

Plus mobile

Mais je ne vais pas parler d’iPhone et autres téléphones…

Ca commence en fait par la “grosse mobilité”,  les grues tchèques TechnoDolly pour faire des travellings dans les studios et grands événements. C’est de la mécanique avant tout, mais aussi du logiciel pour définir les points clés du mouvement (manuellement) et piloter ensuite automatiquement l’ensemble avec des mouvements rapides et fluides reproduisant la séquence enregistrée. Sur cette TechnoCrane, le contrepoids est mobile pour s’ajuster à la portée variable de la grue. La caméra est pilotable sur 360°. Et la bête est vendue 625K€ ! Elle est devenue indispensable pour tous les studios de TV, de cinéma et les spectacles en tout genre (les fameux travelings sur les spectateurs dans n’importe quel concert).

IMG_0697

Toujours dans la “mobilité des images”, les compatibles “Steadicam” baissent progressivement de prix, même si on est encore loin du grand public. Je parle des vrais Steadis avec un harnais permettant avec un système de bras articulés et de ressorts de porter sa caméra et de l’orienter dans toutes les directions et de se déplacer avec des mouvements très fluides. Un must pour toute prise de vue en mouvement. Ces systèmes sont maintenant adaptés aux caméras semi-pros bien moins lourdes que les caméras broadcast d’antan qui nécessitaient un Steadicam bien lourd. Chez le français L’AIGLE, le système ci-dessous commence à 1900€. A configuration équivalente (avec écran de contrôle), ce système est à moins de 5000€ chez eux pour $25K chez Steadicam avec son Archer.

IMG_0664

Les téléprompteurs sont eux aussi plus mobiles, et adaptés aux caméras moins volumineuses qui équipent de plus en plus les professionnels.

IMG_0667

Plus complexe

La complexité est partout dans l’audio-visuel professionnel. A commencer par les formats et supports de stockage de la vidéo HD. Dans le stockage numérique, la carte mémoire remplace progressivement les cassettes magnétiques et même les disques durs. On a d’un côté le SxS de Sony, utilisé également chez JVC, et de l’autre, le P2 de Panasonic, une variante du PCMCIA/PCCard. Une heure de “full HD” en qualité maximale occupe 64 Go d’une telle carte. Une P2 de 32 Go est vendue à 1200€, soit près de 10 fois l’équivalent en Compact Flash ! Mais le débit est plus rapide. Du côté des formats logiciels, il y a une palanquée de formats : XD-CAM et HD-CAM avec plusieurs variantes chez Sony. Et chez Panasonic, le DVC-PRO-HD, l’AVC-INTRA et l’AVCHD (également utilisé dans les caméscopes HD grand public). Le format HDV est quant à lui en perte de vitesse chez les pros. On le trouve dans les caméscopes HD amateurs haut de gamme ou semi-professionnels. Ces formats se distinguent par la résolution supportée, la gestion de la couleur, l’entrelaçage ou pas, la résolution d’échantillonnage pour le son, et la technique de compression.

P2  SxS

Et puis, dans les fantasmes de l’ingénieur que je suis, il y a ces magnifiques consoles de mixage audio numériques à 52 entrées pour spectacles live comme la légendaire Yamaha PM5D en version 2 (ci-dessous). L’écran est-il là pour faire beau ? Non. Il sert surtout à la programmation des effets et des “scènes sonores”.

IMG_0688

Plus environnemental

Depuis quelques années, le éclairages à LED fleurissent, surtout pour l’équipement des dancing floors. Les projecteurs, gobos et effets spéciaux lumineux se multiplient. Comme Impression, ce système motorisé de Elation Professional, dont le rendement lumineux commence à être correct (équivalent de 575W en incandescent pour chaque bloc). Ce constructeur propose même des projecteurs de lumière noire (UV) à base de LEDs.

IMG_0591

Tous ces systèmes emploient des mini paraboles pour créer une bonne directivité à la lumière émise par les LED. Le salon fourmillait ainsi de solutions diverses employant des LEDs comme les panneaux LagoLED Deko du hollandais Lagotronics. Ce sont des panneaux de LED blanches ou RGB permettant de créer une surface éclairante, dont on peut (pour le RGB) moduler la couleur. Ces systèmes intéressants pour créer des éclairages ambiants variables existent depuis plus de 10 ans, mais il semble qu’ils se démocratisent et que les préoccupations environnementales en accélèrent l’adoption.

IMG_0642

Dans ce business, on trouve aussi des marques comme Sonoss, Crealed, Varytec et GLP. Et pas mal de boites allemandes dans le tas.

Il serait temps de s’y intéresser car on va tous y passer y compris pour sa lampe de chevet ! Il sera bientôt mal vu puis interdit d’utiliser des lampes à incandescence !

Plus astucieux

Chez l’anglais ReflectMedia, on trouve ce tissu gris à micro-miroirs pour réaliser des incrustations vidéos. Le tissu est souple et facile à déployer dans le studio. Les micro-miroirs renvoient la lumière dans la même direction. Le tissu est couplé avec un éclairage à LED vert ou bleu en cercle autour de la caméra (comme dans les “ring flashes” des appareils photos reflex, ci-dessous). Cela permet d’obtenir un équilibre chromatique meilleur sur les personnes filmées et est bien plus pratique pour cacher telle ou telle partie du studio et du décor. Le système existe depuis 2002. mais il n’est pas donné.

IMG_0632

LiteRing

Et les français ?

Au delà d’Alioscopy et de L’Aigle que nous avons déjà vus (dans les fournisseurs de technologie car le salon est aussi plein de distributeurs), il y avait notamment :

  • La startup Vixid qui propose la VJX 16-4, une table de mixage vidéo pour Video-Jockey (VJ). Une solution très simple d’emploi et très compétitive. Elle est vendue à 3000€ et concurrence par exemple l’Anycast Station de Sony, qui est aux alentours de $20K (mais avec un écran intégré, troisième photo ci-dessous). La VJX est commercialisée depuis le printemps dernier et plus de la moitié d’entre elles ont été vendues à l’étranger. A noter que Vixid est lauréate de Scientipôle Initiative.

IMG_0725

Vixid VJX 

IMG_0668

  • Anevia, une autre startup avec ses serveurs de streaming vidéo. Erard et ses supports d’écrans, Focal et ses enceintes professionnelles. Et le plus grand acteur français en termes de chiffre d’affaire, Thomson, qui présentait ses diverses solutions de montage vidéo professionnel. Ce n’est pas comme au CES à Las Vegas ! Ici, au moins, les constructeurs français sont présents !

IMG_0639

Toutes ces technologies donnent une furieuse envie de s’y plonger ! Les métiers du spectacle sont passionnants tant du point de vue technique qu’artistique. Malheureusement, cette profession a une vie difficile. Nombreux sont les techniciens de l’audio-visuel qui sont des intermittents. C’est chez les fournisseurs de technologie que la situation est probablement la meilleure.

Voilà, fin de la visite. Toutes mes photos sont ici.

Prochaine étape : le Salon de la Photo du 13 au 17 novembre ! Les inscriptions se font ici.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 25 octobre 2008 et mis à jour le 1 novembre 2014 Post de | Digital media, Entrepreneuriat, Loisirs numériques, Son, Startups, TV et vidéo | 11248 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 2 commentaires et tweets sur “Fantasmes de geek au SIEL-SATIS” :




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2021, a free 800 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

Comprendre l'informatique quantique 2020, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Amazing post i am very happy to post. thanks for sharing such a super...”
“Bonjour, Je viens de découvrir votre ebook. Je tiens à vous remercier et à vous exprimer toute mon admiration pour l'excellence de votre travail : qualité rédactionnelle, pédagogie, précision, équilibre du...”
“Bonjour, en re-regardant ces magnifiques images de neil descendant l'échelle , je voulais savoir comment c'était filmé ... Du coup ce que je comprends c'est que la Westinghouse camera a été placée avant sa...”
“Bing est un moteur de recherche sous-estimé. Malgré des parts de marchés moindres, il est porteur de trafic. Pré-installé sur tous les ordinateurs équipés de Windows, via le navigateur natif, il n'est pas souvent...”
“Merci pour le partage de cet intéressant...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.