LeWeb 2008 offline

Publié le 11 décembre 2008 et mis à jour le 1 octobre 2010 - 7 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

J’étais 100% offline pendant LeWeb 2008 - Men Day 2 (10)

Mais l’Internet ne fonctionnait pas vraiment bien le premier jour de cette conférence. Le web était donc partiellement offline. Offline l’étaient également certaines conversations, au sens où j’ai pu glaner beaucoup plus d’informations sur l’état des lieux de la startuposphere dans des meetings informels que dans les sessions de la conférence elle-même.

Le thème cette année était “Love”. Vaste programme, assez incongru au vu des préoccupations des entrepreneurs, mais malgré tout visible en filigrane dans certaines des interventions.

Que dire de cette conférence ? Bien, c’est toujours un must, avec ses hauts et ses bas. Ces derniers constitueront l’un des souvenirs clés, au même titre que les interventions des Speakers Day 1 (108)

  • Il y avait aussi Pierre Chappaz de Wikio qui nous a fait un exercice de transparence assez rare dans ce business: présenter l’intégralité de “ses chiffres” : audience, chiffre d’affaire, profitabilité. On y apprend que son rythme actuel de CA est d’environ 2m€ par an, pour 10 millions de visiteurs uniques mensuels (dont 30% en France). Ce qui lui permet d’être à l’équilibre. En creux, cela nous rappelle qu’il est pour l’instant à un Speakers Day 2 (133)

    • Le thème de la conférence était Love. Ce qui me donne un prétexte pour signaler qu’il y avait beaucoup de jolies femmes dans cet événement. Et pas que dans les métiers de la communication ou des médias. On retrouvait notamment l’incontournable Anina (ci-dessous), mannequin bloggeuse entrepreneuse (LeWeb 2008 Women Day 1 (25)

      Leweb 2008 Women Day 2 (6)

      • Parlons communication justement. Certaines interventions dans la conférence rappelaient fort à propos le rôle du “body language” dans la communication. Que ce soit avec Christine Lagarde, déjà citée, ou avec Marc Canter ou bien Chris Anderson de TED qui déambulait dans l’allée au milieu des participants pendant son speech. Par contre, pas facile de bien parler enfoncé dans un canapé. A l’envers, les présentations derrière le pupitre et à lire un script étaient évidemment moins efficaces. Notamment pour les startups gagnantes du concours.

      Speakers Day 2 (40)

      Speakers Day 2 (51) 

      • Le streaming vidéo live de la conférence par Ustream, permettant à autant de participants (gratuits) de participer de chez eux qu’il y avait de participants sur place.

      Les moins

      On connait la pyramide des sources de motivation de Maslow : en bas, les besoins basiques (se loger, se chauffer, se nourrir) et en haut, les besoins sociétaux (travailler, reconnaissance des autres, se réaliser, etc). Et bien, à LeWeb, le bas n’était pas au rendez-vous et créait une distraction empêchant de se concentrer sur le haut. Il n’y avait pas assez à manger (déjeuner, pauses), ni à boire (interdit de boire entre les pauses…). Alors, “amour et eau fraiche” ? Pas vraiment car l’eau fraiche était rare. Pourquoi donc ? Visiblement, il y a eu un malencontreux changement de traiteur ne sachant pas allier qualité à quantité et la commande était insuffisante (800 “couverts” auraient été commandés selon le traiteur alors qu’il y avait 1400 présents). Leweb était connu pour sa “bonne bouffe”. Bien, il a perdu cela. Il faisait aussi froid dans cette grande halle reconvertie. Il faut dire qu’avant sa réhabilitation, ce bâtiment abritait le service municipal des Pompes Funèbres parisiennes ! Enfin, l’accès Internet wifi ne fonctionnait pas bien le premier jour. La faute à Swisscom qui l’a installé ? A un bâtiment avec une infrastructure métallique pas encore testée pour ce genre d’événement ? En tout cas, l’accès Internet par câble réseau fonctionnait sur les premiers rangs réservés à la presse et aux bloggeurs.

      LeWeb 2008 Women Day 1 (47)

      L’intérêt de la conférence était sinon inégal, notamment du fait d’un poids trop fort des sponsors (Microsoft, Google, MySpace, Orange) dans les interventions (bon CR sur le Speakers Day 2 (83)

      Enfin, l’intervention d’Eric Besson le début du second jour, parlant en français après une courte introduction en anglais. Arguant du protocole qui exigerait qu’un ministre français s’exprime en français dans les événements en France. Protocole visiblement transgressé par Christine Lagarde, ce qui est tout à son honneur. Pourtant, Besson est aussi un transgresseur ! Mais pas dans ce cas là. Cela faisait peine de voir le Secrétaire d’Etat en charge du numérique persister dans son erreur d’appréciation des facteurs de succès des startups, mettant en avant les infrastructures (haut débit) alors que pourtant, la SV n’est pas franchement très bien équipée de ce point de vue là. Le point essentiel étant d’avoir des stratégies mondiales pour les acteurs ! Mais la symbolique de sa présence était tout de même utile. Tout comme l’engagement de l’Etat autour du numérique, même s’il n’est pas encore porté par l’Elysée de manière bien visible.

      Speakers Day 2 (16)

      Les photos !

      Et oui, j’étais aussi là pour prendre des photos. Vous trouverez mon tableau de chasse sur Picasa Web Album ainsi que, trié par catégorie, sur Fotonauts dont voici un best of :

      Toutes ces photos ont été prises sans flash, avec un Canon EOS 5D. En attendant la disponibilité de l’EOS 5D Mark II qui repousse plus loin la sensibilité du capteur, très utile pour ce genre de situation !

      Mais…

      Ne jetons pas la pierre à Loic et Géraldine Lemeur. Il est toujours difficile d’organiser un tel rassemblement, de ménager les susceptibilités, d’avoir des sponsors, de satisfaire les attentes de personnes venant de plus de 30 pays. On aurait pu ne parler que de la crise comme dans de nombreux autres événements (cf Speakers Day 1 (10) Loic and Géraldine Lemeur

      On va avoir certainement droit comme en 2006 à un long mail d’explications de Loic, s’excusant platement des erreurs commises cette année et promettant qu’on ne l’y reprendra plus. Et il reviendra à la charge l’année prochaine.

      LeWeb, c’était finalement comme l’amour (au sens émotionnel). Ca fait souffrir. Mais c’est vachement bien quand même au bout du compte car il y a derrière une passion qui fait avancer, qui obnubile. Et c’est ce dont a besoin ce petit monde de l’entreprenariat.

      Edité le 12 décembre 2008. Et le post d’explications de Loic et Géraldine est arrivé ce matin

      RRR

       
      S
      S
      S
      S
      S
      S
      S
      img
      img
      img

      Publié le 11 décembre 2008 et mis à jour le 1 octobre 2010 Post de | Actualités, Blogs, Communication, Entrepreneuriat, France, Google, Innovation, Internet, LeWeb, Logiciels, Photo numérique, Startups, Technologie | 20286 lectures

      PDF Afficher une version imprimable de cet article     

      Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :

Les 7 commentaires et tweets sur “LeWeb 2008 offline” :

  • [1] - Laurent Bervas a écrit le 11 décembre 2008 :

    Au sujet de wikio et de la “transparence” connait-on le nombre de visiteurs en provenance de Google ?

    Le service de wikio est contesté par de nombreux blogueur, wikio étant accusé de monétiser le contenu des blogs indexés en reverser les dividendes.

    Plusieurs polémiques ont eu lieu et ne manqueront pas de se produire de nouveau (surtout que la défense de P. Chappaz à été jusqu’à présent : “oui mais nous en gagnons pas d’argent” …)

    Question donc : et si Google – s’appuyant sur la demande de blogueurs – déclassait wikio. Quelles seraient les conséquences économiques ?

  • [2] - Capitaine Commerce a écrit le 11 décembre 2008 :

    Au sujet de la connexion wifi, elle fonctionnait plutôt pas mal dans les salles adjacentes de la salle de conférence.
    Globalement, je dirais que l’évènement avait plutôt lieu dans la salle que sur les estrades, mais peut-être que c’est parce qu’il n’y avait rien de bien nouveau sous le soleil, que le “réseautage” devenait si appréciable

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 11 décembre 2008 :

    @Laurent : en fait, tous les sites web dépendent peu ou prou de Google et de son PageRank. Par contre, Wikio me semble assez respecteux des bloggeurs car il n’extrait de leur prose que les premières lignes et envoie ensuite le trafic chez eux. Et je ne me rappelle pas avoir vu des données sur l’origine du trafic dans les slides de Pierre.

    @Captain : indeed. Et c’est d’ailleurs assez classique dans la plupart des conférences. Finalement, rares sont celles où le contenu prime sur le réseautage.

  • [4] - OlivierJ a écrit le 13 décembre 2008 :

    Merci pour cet intéressant compte-rendu.

    La qualité des photos en intérieur sans flash me semble fort bonne, en tous cas à la résolution où on peut les voir (jusque 1067×1600 sur Picasa). J’imagine que vous avez travaillé à 1600 voire 3200 ISO. Ça donne envie de passer au capteur plein format. Quel objectif avez-vous utilisé ? Est-il stabilisé optiquement ?

    Vous avez en effet photographié de fort jolies femmes, je découvre un autre intérêt commun 🙂 . Mais pourquoi avez-vous pris, comme illustration dans votre billet, une photo de la ravissante Marisa Meyer où elle est relativement ratée ?

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 13 décembre 2008 :

    Pour Marisa, je trouvais la gestuelle intéressante. Comme indiqué dans mon texte, c’est un élément déterminant d’une bonne photo. Sur Fotonauts et Picasa, j’ai placé 14 photos de Marisa dans lesquelles chacun trouvera son bonheur !

    Côté technique : les photos sont toutes prises à 12.6 mpix et converties automatiquement par Picasa en environ 3 mpix. Ca ne change pas grand chose à la perception du rendu.

    J’utilisais un un mix d’objectifs à grande ouverture (comme le 50 mm 1.4) et d’objectifs à faible ouverture (comme le télé 100-400mm 4.5-5.6 qui est stabilisé). Les sensibilités allaient de 500 à 1600 ISO et j’ai évité le 3200 ISO, trop bruyant. 500 à 800 ISO pour les photos des intervenants et 1600 ISO pour les photos dans la salle.

    Les meilleures photos sont prises au télé 100-400, qui est donc très moyen côté ouverture, mais apporte un bon piqué. C’est la qualité du capteur full frame du 5D, même s’il est maintenant dépassé par des appareils plus récents comme les Nikon D700 ou D3, ou par le 5D Mark II.

    Je travaillais la plupart du temps en mode manuel pour éviter des erreurs d’exposition, classiques lorsque l’on utilise le mode automatique sur des photos de scène très éclairées.

    Les photos sont en partie des RAW retraitées en JPEG via Photoshop CS3. Pour d’autres, le JPEG de l’appareil tel que (avant compression pour Picasa).

    Cet équipement est loin d’être parfait pour ce genre de photos. Il vaudrait mieux avoir un 70-200mm IS USM 2.8 et un 24-70mm également à 2.8, sans compter un 5D II dont la sensibilité ISO est quasiment du double de celle du 5D avec une résolution de 21 mpix vs 12,6 mpix pour le 5D. Peut-être pour LeWeb 2009 ! Avec cela, je gagnerai au moins 2 à 3 ouvertures, donc plus grande vitesse, moins de flou et un meilleur piqué de l’image. Sans compter un capteur 14 bits au lieu de 12 bits, permettant un rattrapage plus fin des fichiers RAW.

  • [6] - didzap a écrit le 18 décembre 2008 :

    Voilà un évènement que j’avais repéré mais impossible d’y être , donc merci olivier. Les photos sont d’excellentes facture

  • [7] - Best Price On Black Friday a écrit le 29 octobre 2011 :

    Le service de wikio est contesté par de nombreux blogueur, wikio étant accusé de monétiser le contenu des blogs indexés en reverser les dividendes.


    Best Buy Cheap Price




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
CES 2019 Jan2019
2019
2872 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
525 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos
albth
Mondial Auto et CES Unveiled Oct2018
2018
239 photos
albth
France Digitale Day Sept2018
2018
26 photos
albth
Universités d'Eté du MEDEF Aug2018
2018
37 photos

Téléchargements gratuits

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 342 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2018 (522 pages)

CouvertureAvanceesIA

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Fatimazahra Moraux (HEC)
Fatimazahra est Directrice des Systèmes d’information à HEC et en charge du réseau des anciens élèves.
flow
Sarah Mauret (Talan)
Ingénieure EPF et Georgiatech en Computer Engineering, Sarah est développeuse Blockchain chez TalanLabs.
flow
Sandrine Lebeau (Coinhouse)
Sandrine est Directrice de la Conformité et de la Gestion des Risques pour la société Coinhouse (anciennement La Maison du Bitcoin). Promouvoir les Blockchains, accompagner réglementairement le développement des Cryptoactifs (Bitcoin, Litecoin...) et lutter contre les risques, un challenge au quotidien et passionnant.
flow
Amandine Doat (Ledger)
Amandine est responsable des affaires gouvernementales chez Ledger, un spécialiste de la blockchain.
flow
Kheira Benmeridja (SETL)
Kheira est Product Owner, responsable du développement d’infrastructures de marché utilisant la technologie blockchain, chez SETL.
flow
Joëlle Toledano
Joëlle est Professeure d’économie (numérique, concurrence, ..), passionnée de politique publique (régulation, fréquences, blockchain, …) et impliquée dans le développement de startups.
flow
Marie-Line Ricard (Sia Partners)
Associée au sein du cabinet Sia Partners, dans le secteur financier autour des problématiques traditionnelles et des évolutions réglementaires et dans les nouvelles technologies telles que la #Blockchain, les ICOs, et plus globalement la token economy.
flow
Francesca Gatti Rodorigo (Awaywegals)
Francesca est développeuse web full-stack, Fondatrice et CEO de awaywegals.com, une plateforme web développée sur blockchain et dédiée aux voyageuses qui sera lancée en 2020.
flow
Ying-Huei Chu (MoneyTrack)
Ying-Huei est Product Owner chez MoneyTrack, une startup dont la solution permet de tracer l'utilisation de fonds avec le blockchain, l'indemnisation d'assurance, le budget de l'état, les bourses scolaires, etc.
flow
Carole Vachet
Carole est Adjointe au Chef du Bureau Epargne et Marchés financiers de la Direction Générale du Trésor, en charge des sujets d’innovation financière.
flow
Stéphanie Flacher (Maslow Capital Partner)
Stéphanie est Directrice du département Blockchain de Maslow Capital Partner, banque d'affaires indépendante spécialisée dans l'accompagnement des entreprises européennes à forte croissance.
flow
Jeanne Dussueil
Jeanne est journaliste économie et tech, fondatrice du nouveau média GlobalizNow.com et coordinatrice de l’association Fais Ton Réseau.
flow
Liz NDouga (SII)
Liz est consultante et développeuse Blockchain chez SII (Société pour l'informatique industrielle), une entreprise de services numériques basée à Paris, implantée partout en France et à l'international. En parallèle, donne des cours sur la Blockchain à l'école d'ingénieurs ECE Paris.
flow
Elise de Préville
Elise est consultante en Data Privacy et Cyber sécurité chez KPMG.
flow
Aroussia Maadi (Orange)
Aroussia est team Manager chez Orange, en charge d'une équipe de spécialistes en bases de données à la DSI d''Orange. Elle accompagne les applications du SI dans la construction d'architectures de bases de données et assure le maintien en conditions opérationnelles des plateformes. Elle est aussi investie dans la société civile, pour l'empowerment des femmes, en particulier en Afrique.
flow
Amina Maïza
Amina est ingénieure études et développement en Java/JEE chez Vizeo Technologies.

Derniers commentaires

“Où alors, il faut arrêter avec cette connerie de parité gauchiste/féministe. Les êtres humains font des choix en fonction de leurs sensibilités et de leurs compétences naturelles. Les femmes sont plus enclin à...”
“Très bonne mise au point. J'ai toujours été un peu réticent à cette ruée vers le code, décidée souvent d'en haut par des personnes qui n'ont jamais programmé, et ne programmeront jamais. Jusqu'à ce que je...”
“Pas grand chose, à part deux points : l'expérience du dev sous toutes les formes donne de la perspective sur les progrès accomplis, leur rapidité ou leur lenteur selon les cas, et elle permet de mieux comprendre...”
“Olivier J'ai pas l'habitude de faire des commentaires sur ce terrain, mais là j'ai envie de te faire un clin d'oeil J'ai programmé après en avoir fait les analyses complètes plusieurs centaines de programmes des...”
“Tout à fait ! En critiquant le code, on confond la fonction et l'outil. C'est un peu comme si on définissait le rôle d'un médecin généraliste par sa maîtrise du...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.