Thermomètre de l’ARPU

Publié le 4 novembre 2007 et mis à jour le 17 février 2008 - 7 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

A force de participer à des comités de sélection chez Scientipôle Initiative et d’expertiser des dossiers de startups, je me suis demandé comment disposer de repères pour jauger des prévisions de chiffre d’affaire.

J’ai donc consolidé dans un tableau une mesure du revenu par utilisateur pour différents types de business. Ce calcul de « l’Average Revenue per User » fournit un repère intéressant par rapport aux sociétés existantes d’un secteur d’activité. Et en particulier pour celles qui vivent d’un revenu publicitaire.

Le tableau suivant rassemble donc quelques uns de ces ARPU pour des éditeurs de logiciels, sociétés Internet, médias et opérateurs télécoms. Le PDF pour y voir quelque chose et avec plus de détails est ici.

L’ARPU est ici calculé à partir du chiffre d’affaire annuel de la société ou de l’activité considérée, divisé par le nombre d’utilisateurs. Ce nombre d’utilisateurs est soit un trafic d’utilisateurs uniques mensuel pour les activités web, soit un nombre d’abonnés moyen pour les services payants.

Le tableau montre la grande disparité des ARPU selon le modèle économique. On constate que les modèles Internet financés par la publicité génèrent entre 0 et une quinzaine d’Euros par an et par utilisateur mensuel. Dans un grand nombre de startups modestes, cet ARPU est inférieur à un Euro, mais il n’apparait pas ici car ces données ne sont pas publiques, les sociétés en question n’étant pas cotées et ne publiant pas leur chiffre d’affaire !

La manière d’augmenter l’ARPU consiste à augmenter la valeur générée : du service – surtout s’il est payant, et de la publicité, si le modèle de services est gratuit. Plus la publicité sera contextuelle ou comportementale, plus le revenu par contact sera élevé, mais peu de sites excellent dans ce domaine. Résultat: un ARPU qui navigue entre 1,5€ et 3,5€ par utilisateur. A l’exception notable de Yahoo et Google qui sont bien plus haut grâce à une activité très diversifiée (pour Yahoo) et une valeur de la publicité meilleure pour le search (pour Google).

Cette analyse est bien entendu partielle. Il faut ensuite intégrer le coût d’acquisition de chaque utilisateur, et son coût d’exploitation, pour avoir une idée de la rentabilité du modèle. L’autre dimension à prendre en compte est le temps nécessaire pour obtenir les performances indiquée dans le tableau. En général, au moins cinq ans.

A quoi cela peut-il servir? Par exemple, à donner quelques indications aux entrepreneurs en herbe sur quelques références du marché, pour ne pas sortir trop des clous (cf mon post sur les plans financiers des startups). Et à prendre un peu de recul sur ce qui pourrait arriver dans le futur. Par exemple, un grand média comme TF1 me semble quelque peu menacé à terme. Son ARPU pourrait baisser au profit de sociétés comme Google et ceux qui sauront capter les revenus publicitaires de la nouvelle télévision numérique (IPTV & co).

Je vais continuer à enrichir ce tableau au gré des informations glanées. Donc, si vous avez quelques références à partager sur le revenu et le nombre d’utilisateurs de sites web ou médias qui manqueraient à ce tableau, je suis preneur!

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 4 novembre 2007 et mis à jour le 17 février 2008 Post de | Actualités, Entrepreneuriat, Internet | 14833 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 7 commentaires et tweets sur “Thermomètre de l’ARPU” :

  • [1] - Michel Racat a écrit le 4 novembre 2007 :

    Le tableau est très difficilement voir pas du tout lisible 🙁 Dommage, car l’article est très intéressant.

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 4 novembre 2007 :

    En effet, c’est pour cela que j’en proposais une version PDF téléchargeable sur http://www.oezratty.net/Files/Divers/Internet,%20Media%20and%20Software%20ARPU%202007.pdf.

  • [3] - Jean-Christophe a écrit le 6 novembre 2007 :

    Merci pour cette synthèse, Olivier. Et comme d’habitude, bravo pour le partage d’informations 🙂

  • [4] - olivier chavrier a écrit le 16 novembre 2007 :

    Bonjour,

    merci pour ce document trés intéressant. Peut-être pourriez vous ajouter les ARPU de quelques opérateurs mobiles notamment en Europe et USA. Cela permettrait d’élargir la base de comparaison même si les business model ne sont pas les mêmes. Et comme vous l’indiquez pour TF1, les MNO sont aussi potentiellement menacés sur leur ARPU par les nouveaux géants de l’internet.

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 16 novembre 2007 :

    Il y a peut-être des variations, mais l’ordre de grandeur doit être voisin. Je n’ai pas cherché de ce côté là car il n’est pas facile de dépiauter les rapports d’activité des grands opérateurs télécom qui mixent différentes sources de revenus. Il serait par contre intéressant d’avoir cette information pour les opérateurs japonais et coréen, pays très consommateurs de services à valeur ajoutée pour mobiles.

  • [6] - al a écrit le 21 septembre 2008 :

    Bonsoir,
    Votre article est fort intéressant et le tableau tout autant. Avez vous réalisé ce type d’analyse sur les acteurs du marketing mobile ?
    Cordialement

  • [7] - Olivier Ezratty a écrit le 21 septembre 2008 :

    Non, d’autant plus que la plupart de ces acteurs ne publient pas leur audience et chiffre d’affaire…

    Vous pensiez à quelles entreprises en particulier ?




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Bonjour Olivier, je découvre votre site, donc j'arrive après la bataille.. Dans les "simulations" j'ajouterais celle du futur de l’énergie et en particulier de l'alternative au pétrole. Ca ne sera pas une...”
“"Très bel article sur l'intelligence artificielle! Aymeric...”
“Bonjour. Selon moi, nous devrions un jour réussir à dépasser tous ces incohérences et ces limites. Actuellement, peut-être n'avons nous pas la technologie pour le réaliser adéquatement ou la bonne vision pour...”
“Ces tags dans vos commentaires : , sachant...”
“Un article est-il complet ? Ce n'est évidemment jamais le cas. Par contre, j'évoque un peu ces questions de droit dans mon ouvrage ici :...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.