Conférence LeWeb3 – Les politiques

Publié le 13 décembre 2006 et mis à jour le 1 octobre 2010 - Un commentaire -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

L’histoire est la suivante: dimanche, la veille de la conférence Web 3.0, Loic Le Meur reçoit un coup de fil du cabinet de Shimon Peres. Celui-ci est à Paris cette semaine, il a appris l’existence de cette conférence et souhaiterait y intervenir pour parler du rôle de l’Internet dans la démocratie et la liberté. Accordé! Et il lui donne 45 minutes dans son agenda.

Dans la foulée, Loic se dit que cela serait bien d’avoir tant qu’il y est les candidats à la présidentielle. Alors, il envoie un mail à Sarko, Bayrou et Ségolène. Et les deux premiers acceptent! Belle réactivité. Pour le premier, c’est normal, il cherche l’exposition. Pour le second, malgré ses nombreuses occupations, il est aussi à l’affut des caméras et est soutenu par Loic, donc c’est un bon service à lui rendre. Pour la dernière, pas de réponse et c’est normal, elle n’a pas tendance à s’aventurer sur des terres inconnues (elle ne s’est jamais exprimée sur le thème de l’Internet) et à fortiori dans un débat pouvant être contradictoire.

Résultat des courses? Un Peres en pleine forme dans la posture du sage, un Bayrou assez moyen, et un Sarkozy bien désolant. Voyons cela en détail…

Shimon Peres – apôtre de la paix

Peres, en vieux sage expérimenté, nous a fait le coup du philosophe qui regarde l’histoire avec un recul et en même temps un optimisme étonnants.

Exceptionnellement, nous allons faire cela en anglais car c’est ainsi que j’ai pris mes notes pendant son intervention. Belle nouveauté sur ce blog rédigé pour l’instant en français! Avec quelques citations de bon sens:

“We should not spend too much time to remember history, but imagine the future”.

“The world is pregnant”.

“Life is short, so it’s good to save time (thanks to the Internet), not going to the bank”.

“States and borders are not important. When source of wealth is dematerialized, physical borders are less important. We can’t have governments control the economy anymore since there is no more borders. Governments can’t control the flow of money. Governments just have budgets, not money. Companies don’t have budgets, and they don’t need to be popular like politics (well, it’s not really true, they need to sustain customer loyalty, at least when they are not a monopoly)”.

“Governments are so crazy about being popular that they forget why they do politics” (well, let’s remember Shimon Peres always failed in elections, he became prime minister of Israêl in 1995 after the death of Rabin, but lost the elections afterwards to Netanyaou).

“On peace, people are divided. Peace has a cost. Politicians are negotiating peace with themselves, not with their enemy”.

“Wealth was about accumulation. The strength of countries is not anymore surface of land, but patents. Government are very conservatives for that respect”.

“A man can create an economic state of his own. Gates didn’t kill, cheat, steal. He just had a “good idea”. Same for Google creators. Their budget is larger than a budget in the middle east (well, not really, depend on what you measure, maybe their market cap). People are creating economies. There’s no more private companies: the minute you become global, you become public. Governments can’t control demography anymore”.

“In western world, people get lazy, they don’t create kids. So they need more people. Christian Europe is ending. The muslim world enters Europe because of the economic situation. People get older in European countries, and have not enough kids. So they are bringing people with more workers, more kids (although it’s not really orchestrated)”.

“Armies stop to be of important. Armies were built to fight other armies, not to fight terror. It’s crazy to use F16 to chase a single terrorism. Tanks are non sense. Technology makes progress in that area. Will use robots in the art of war. Planes without pilots. Can even have an army without soldiers. Tremendous change. We’re just at the beginning” (he should do some training course for a certain GW Bush).

“Companies are paying for the potential to create new ideas. A US company bought an Israeli company for $4B, for the potential. Israeli economy is flourishing thanks to young people. We must measure economies with potential and wisdom, …”.

“Gates has more foreign aid than US government. American philanthropy will cure AIDS” (well, he may be mixing up aid budget and Gates’s foundation’s capital whose interest feeds its aid, but for some illnesses, it’s true that the Gates foundation has a larger budget than the World Health Organization).

“China wants to harmonize Africa. Time has come to correct the mistakes in Africa”.

“Israel is too much focused on strategy and diplomacy and not enough on economy. Economic preparation is necessary for diplomacy. Must turn borders (with palestinian and arabic neighbours)  into economy zone. Jordan river has more public relations than water”.

“Jewish story : discussion about when is night over and day begin. Some say day begin when you can distinguish between olive and figue tree. Or other analogies. The wise rabi says that if you meet a person, rich or poor, and you can say “you’re my brother”, (or sister), the night is over, the day began”.

“When Elisabeth Taylor married for the seventh time, she said it was the triumph of hope vs experience. Terrorism has no future, it’s not a clash among culture. Fear of modernity, could kill their way of life. But turkey is modern and remains muslim. Optimists and pessimists die the same way but they live differently”.

“US is spending half a billion $s in Iraq for its war. It should (have) spend more on economy. Even in Iran”.

“Africa can be the largest supplier of clean energy. From oil to solar energy”.

“Modern mistakes are not better than old mistakes”.

“Democracy is the right to make mistakes but the duty to correct it”.

Vous remarquerez au passage que depuis que Loic le Meur soutient Nicolas Sarkozy, il a besoin d’un service de sécurité sacrément musclé… :). Notamment, la malette spéciale de protection contre les jets de tomates!

François Bayrou – l’homme étonné

François Bayrou intervenait à midi. Et de manière décontractée, sans discours, juste en répondant aux questions de Loic Le Meur, puis d’autres modérateurs, et enfin, entouré de Valérie Lecasble, DG d’iTélé et Jean-Jacques-Elkabach, Europe1/Chaine Sénat, tous deux s’étant incrustés dans le débat voyant le temps passer.

Bayrou avait surtout une position dans la lignée de son positionnement de victime des grands médias qui opposent Sarkozy et Royal en excluant les autres candidats. Pour lui, le “Cinquième pouvoir” que constituent l’Internet et les blogs sont une chance de sortir de cette malédiction.

Il est frappé par les logiciels libres et la culture du partage, … partage de la culture du savoir et de la science. Ce projet de société porté par l’Internet est crucial dans l’histoire des hommes.

OK, mais quelles en sont les implications économiques? Et puis, l’étonnement n’est pas un programme politique.

S’ensuit un épisode folklorique où, Bayrou s’exprimant en français, il est traduit à tour de rôle par Loic Le Meur et un autre intervenant. Les traductions sont laborieuses et Bayrou les contrôle minutieusement car en fait, il comprend assez bien l’anglais. Et il rappelle cette maxime italienne « Tradutore, traditore ». En la traduisant ensuite en anglais “Translator, trahison”. (… betrayal).

A une question posée sur l’évolution de l’éducation à l’ère de l’Internet, Bayrou répond qu’il a été l’un des premiers politiques à s’intéresser au sujet des nouvelles technologies dans l’enseignement (en 1990) et que le rôle des enseignants doit rester stable, voire traditionnel. Un peu en contradiction avec Enrique Dans qui intervenait la veille.

Bayrou intervient finalement en anglais à la fin de son intervention et ne s’en sort pas si mal. On devrait benchmarker les candidats à la présidentielle sur leur capacité à s’exprimer en anglais. C’est devenu, comme dans le business, un outil incontournable pour exister dans ce monde. Et c’est en défaveur de Sarkozy qui ne parle pas du tout l’anglais. Et je n’en sais rien pour les autres.

Contrairement à ce que pourrait indiquer la photo ci-dessus, Le Meur ne cire pas les bottes de Bayrou avec de l’eau ni ne prévoit de le soutenir. Un peu dans la veine de “la surprise” le concernant qu’il prévoit régulièrement au premier tour, Bayrou annonce tout de même que cet éventuel soutien est peut-être la raison de son invitation à la conférence…

Une intervention qui a du faire fuir les étrangers. Mais peut-être au profit des startups qui faisaient leur pitch à l’étage du dessus et avaient bien du mal à concourrir face à la session pleinière!

Dans le débat, Elkabach épingle Bayrou sur sa stratégie de victimisation. Bayrou répond vertement. Elkabach se ridiculise un peu. Le Meur modère…

Son intervention terminée, les “médias chauds” traditionnels se ruent sur Bayrou pour l’interviewer! Notamment parce qu’il passe son temps à les remettre en cause.  Ca fait mal au dos d’être caméraman et perchman à la fois?

Et puis, Le Meur pose avec Elkabach et Valérie Lecasble. Malgré le fait que le premier ait été fort mari de n’être pas intervenu aussi longtemps que prévu initialement dans l’agenda.

Nicolas Sarkozy – le discours convenu

Quel désastre en matière de communication!

Sarkozy entre en scène suivi d’une meute de photographes et caméramen, et se lance d’emblée dans un discours qu’il lit presque ligne à ligne. Mais à la fin du discours, il s’en va. Pas de questions/réponses, par de dialogue avec la salle. Un contre sens flagrant dans le monde de l’Internet. Une erreur de communication monumentale dont on se demande à quoi elle est due. A lui? A ses conseillers? Par la peur du débat avec une audience imprédictible? Par le temps – court – impartit à sa prestation? Par la recherche de la “citation” pour les journaux télévisés?

Et puis le discours était franchement mauvais (voir le transcript approximatif ici). Un véritable bric à brac qui mélangeait :

  • Du bon sens (encourager les entrepreneurs)
  • Des contre vérités (la France est en retard… ce qui n’est pas vrai sur l’équipement Internet dans le grand public, sur la mobilité, sur les blogs, mais l’est peut-être dans l’aide aux startups et dans la facilité d’entreprendre, mais ce n’est pas spécifique à l’Internet)
  • Du hors sujet (la valorisation de l’immatériel de l’Etat, inspiré du récent rapport bâclé sur l’économie de l’immatériel remis à Thierry Breton la semaine dernière).
  • Un manque d’empathie pour une audience  à moitié internationale.
  • Et le gimmick maintenant répété sur tous les sujets: “Je veux faire de l’Internet une priorité” (cela me rappelle les priorités chez Microsoft où tout était prioritaire).

Bon, alors pour se marrer, on a vu en tout cas… que Sarkozy était effectivement très petit comme le répètent abusivement à l’envie les Guignols de l’Info de Canal+ (c’est lié à la perspective et Le Meur est très grand):

… que lire son discours, cela se voit! Dommage car Sarkozy est un bon orateur qui sait aussi improviser. Il a du confondre la conférence Web 3.0 avec l’université d’été du MEDEF!

… et que les médias chauds traditionnels encombraient la scène au point que le reste de la salle, derrière, ne voyait plus Sarkozy. Mais heureusement, il y avait les écrans vidéo.

Tout ceci est bien triste car on a besoin de politiques qui comprennent effectivement comment dynamiser la high-tech en France et savent identifier et traiter les enjeux de société qui vont avec.

Bref, un ratage qui donnait un goût bien amer à cette incursion de politiques français dans une conférence internationale.

Notons que ces interventions comme les autres de la conférence devraient se retrouver un de ces 4 sur http://portal.vpod.tv. Je mets à disposition les photos de cette page en format haute définition à la demande.

Publié le 13 décembre 2006 et mis à jour le 1 octobre 2010 Post de | Actualités, LeWeb, Politique | 16584 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Un commentaire sur “Conférence LeWeb3 – Les politiques” :




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Nouveaux portraits
Expo
558 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos
albth
CES 2019 Jan2019
2019
2872 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos

Téléchargements gratuits

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 504 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique quantique.
flow
Elham Kashefi
Elham est Directrice de recherche au CNRS LIP6 Université Sorbonne, professeure d'informatique quantique à la School of Informatics University d'Edimbourg, cofondatrice de la startup VeriQloud. #quantique
flow
Paula Forteza
Paula est députée des Français d’Amérique latine et des Caraïbes et rapporteure de la mission sur les technologies quantiques demandée par le Premier ministre. #quantique
flow
Jacqueline Bloch
Jacqueline est Directrice de Recherche au CNRS. Elle y développe ses travaux au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies de l'Université Paris Saclay. Elle est également professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. #quantique
flow
Eleni Diamanti
Eleni est Directrice de recherches au CNRS (Sorbonne Université) et spécialiste de la cryptographie quantique. #quantique
flow
Maud Vinet
Maud est responsable du projet d'accélérateur quantique sur silicium au sein du CEA. Bref, derrière une révolution technologique qui comptera à l'échelle mondiale ! #quantique #ExpoBercy2019
flow
Maria Alejandra Zuluaga
Maria est maître de conférences et chercheuse en apprentissage automatique avec des applications en médecine et santé à EURECOM, école d’ingénieurs et centre de recherche en sciences du numérique.
flow
Pascale Caron
Ingénieure avec un MBA, Pascale est CEO de Yunova, conseil en innovation et Associée Beforgo.com, une startup prometteuse du Tourisme.
flow
Josiane Zerubia
Josiane est directrice de recherche à l'Inria au centre de Sophia-Antipolis Méditerranée, spécialiste de la modélisation stochastique en traitement du signal et des images, en particulier pour l'imagerie spatiale.
flow
Christelle Yemdji Tchassi
Christelle est ingénieure développement logiciel châssis chez Renault Software Labs à Sophia Antipolis. #ExpoBercy2019

Derniers commentaires

“Très intéressant comme position. Ils semble que vous ayez bien appris les thèse des François Gervais. Je vous conseille de regarder cette vidéo qui analyse la conférence qui vous as instruit, pour avoir au moins...”
“Pour moi ceux qui ne veulent pas comprendre et qui ne se documentent pas restent des imbéciles. Moi aussi j'ai pensé que c'était bizarre avant que je me documente. Car c'est loin de nous et l'Espace ça fait peur et...”
“Un résumé rapide. Tout d'abord, les variations du CO2 suivent celles de la température pas l'inverse. Rien que cela prouve que la théorie soutenue par le GIEC est fausse. Ensuite il y a les prévisions faites...”
“Pouvez vous lister les faits infirmant les positions du GIEC ? Je crois que les positions de cet organisme ont plutôt été en deça de ce qui se passe. Mais je suis prêt à réviser mon jugement sur les faits...”
“Je voudrais ajouter une réflexion suite à la lecture de : La guerre des métaux rares - La face cachée de la transition énergétique et numérique. Auteur : Guillaume Pitron Dans sa version de poche d’octobre...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.