Résultats du Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris

Publié le 2 décembre 2009 et mis à jour le 17 mars 2010 - 7 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Le soir du lundi 30 novembre avait lieu la remise des Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris à la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Paris – La Villette. Cinq startups étaient récompensées d’un prix – significatif – de 15K€ et d’un trophée sous la forme d’un morceau de la Tour Eiffel. Et dans les catégories suivantes : numérique, santé, services innovants, design, et éco-innovations.

Panorama Remise du Grand Prix de l'Innovation de la Ville de Paris 

Il se trouve que je faisais partie du jury, aussi, sans trahir de secrets, je me propose de partager avec vous cette expérience intéressante après avoir listé les gagnants. Le concours avait été organisé avec l’aide de Paris Développement, notamment dans le traitement des dossiers de candidature.

Nous traiterons sinon rapidement du PRIT et des pôles de compétitivité à la fin de ce post.

Les gagnants

Il y avait environ 300 candidats, dont 106 dans la catégorie la plus représentée, le numérique. Voici les gagnants de chaque catégorie :

Les 7 commentaires et tweets sur “Résultats du Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris” :

  • [1] - Michel Nizon a écrit le 3 décembre 2009 :

    “les tenants et aboutissants d’une véritable stratégie d’innovation pour le pays”

    pouvez vous (désolé au risque de vous répéter) nous communiquer ou rappeler les principaux tenants d’une telle stratégie ?

    • [1.1] - Olivier Ezratty a répondu le 3 décembre 2009 :

      Je propose quelques pistes ici, ou en me focalisant sur les industries du numérique.

      Une stratégie, cela commence par avoir une vue d’ensemble de là où l’on veut aller et comment. Et aussi de diagnostiquer les problèmes, difficultés et obstacles. Il est bien rare qu’une initiative gouvernementale traite de manière cohérente et globale de l’innovation.

      Le problème de fond est comment sortir de l’impasse (étatique) française qui ne traite de l’innovation qu’au travers de trois prismes principaux : la R&D, le financement et les grandes infrastructures. L’Etat a compris qu’il n’y avait pas assez “d’ETI” (grosses PME de croissance). Mais il réagit par une approche “financement”. Le problème n’est-il que là ?

      L’innovation résulte d’un creuset complexe. Ce n’est pas une science exacte. C’est le résultat d’une alchimie humaine et historique rare, telle que celle qui a fait germer il y a plus d’un siècle la Silicon Valley (son histoire démarre avec la création de l’université de Stanford en 1891…). Améliorer la situation relève de la même approche que celle du peintre qui exploite une large palette de couleurs et de textures.

      La dimension “soft” de l’innovation reste ignorée ou incomprise par les gouvernants. Elle pêche notamment au niveau des compétences, surtout “business” qui manquent à nos créateurs d’entreprises. Elle pêche aussi du fait du fonctionnement et du rôle des élites économiques (grandes écoles, Grands Corps de l’Etat, etc). Il y a aussi l’environnement économique et régulatoire des entreprises, le rôle des grandes entreprises, le rôle des écosystèmes d’innovation, des alliances, des standards, et l’orientation vers l’international (un bon point du discours d’Estrosi).

      Pour prendre un exemple concret et terre à terre : comment va-t-on intégrer des compétences non scientifiques dans le pôle de Saclay ? Ce n’est pas le tout de concentrer les ressources scientifiques et techniques dans une zone géographique. Il faut aussi que ce mix de compétences soit le bon pour faire émerger des réussites économiques, et pas seulement d’hypothétiques prix Nobel. Combien de facs ou écoles de “sciences molles” sont intégrées dans ce dispositif à part HEC – qui est d’ailleurs bien distant du coeur de Orsay/Gif/Palaiseau/Saclay ?

  • [2] - JohnLeM a écrit le 10 décembre 2009 :

    Ayant assisté à la cérémonie, je me permet de faire l’écho des quelques commentaires entendus dans la salle: “scandaleux” revenait le plus souvent. Je pense que l’adjectif visait le peu d’ambition des projets sélectionnés. Personnellement, je pense effectivement que cette sélection ne met pas très en valeur le tissus de l’innovation en France. Ou alors, tel que vous le rappelez, que les mesures mises en place pour détecter l’innovation en France ne sont pas toujours très adaptées et efficaces.

    • [2.1] - Olivier Ezratty a répondu le 10 décembre 2009 :

      Intéressant, c’est toujours bon d’avoir ce genre de ressenti !

      En fait de sélection, elle s’appuie sur les projets qui sont candidats. Sans aller jusqu’à dire que les meilleurs projets n’y sont pas forcément présents, c’est un biais dans la mesure de la qualité des projets. Après, que ceux qui ont été sélectionnés soient ou pas les meilleurs, c’est une appréciation qui ne peut être faite qu’en passant quelques heures à examiner 300 dossiers… :). Le “public” n’est pas encore invité comme pour Miss France à mener cette évaluation. Un jour peut-être… Il faut aussi noter que le nombre de candidats était très variable selon les catégories. La plus importante était le numérique avec 106 candidats. Après, je ne sais plus, mais cela descendait à une vingtaine.

      Ce ressenti était aussi très fort pour le résultat des appels à projets web 2.0 et serious gaming de l’été dernier. Cf http://www.oezratty.net/wordpress/2009/rsultats-de-lappel-projets-serious-gaming-et-web-2-0/. Notamment de la part des porteurs des projets non sélectionnés.

  • [3] - JohnLeM a écrit le 10 décembre 2009 :

    Par honnêteté vis à vis de vis de vos lecteurs, je présentais un projet, certes ambitieux, mais trop vert pour être retenu: http://www.mnemosine.fr. Ma stratégie étant de participer sans espoir de remporter ce prix, je ne crois pas avoir de ressenti particulier. Et pour éviter toute polémique, je ne critique ni les choix du jury, certainement très compétents, ni les projets sélectionnés, à qui je souhaite sincèrement de réussir.

    Cependant, en organisant ce prix, la ville de Paris, la région Ile de France, les pôles de compétitivité, le ministère de la recherche et de l’industrie, les grandes entreprises partenaires, se font d’une certaine manière les ambassadeurs de l’innovation parisienne, qui est un concentrateur en France.

    C’est donc un contexte particulier. La question que je me pose est: est-ce le bon endroit pour sélectionner un projet proposant un robot poisson à mettre dans une baignoire, ou proposant un lecteur de mail ? C’est une question qu’on devrait poser aux investisseurs présents dans la salle ce jour là. Mais peut être également aux porteurs de projet, parce que cela est susceptible d’affecter l’image du prix.

  • [4] - Nicolas a écrit le 10 décembre 2009 :

    Bonjour,

    Très bon blog.

    Quels étaient les critères d’acceptation d’un dossier ?

    Nicolas




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.