LeWeb 2011 – Vue d’ensemble

Publié le 10 décembre 2011 et mis à jour le 4 juillet 2014 - 4 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
   

Comme chaque année depuis 2006, voici venu le temps de faire le compte-rendu de la conférence LeWeb 2011 ! C’est un point d’orgue de l’année pour suivre les tendances de l’Internet et prendre la température de son écosystème à l’échelle mondiale.

Pour cette sixième édition, Loic et Géraldine Lemeur avaient mis la barre très haut : l’événement passait de deux à trois jours, il s’inscrivait dans une “semaine du numérique” avec la bénédiction du gouvernement français, la représentation des grands acteurs de l’Internet était encore meilleure que dans les éditions précédentes et la participation augmentait de plus de 10% pour atteindre 3500 personnes.

L’événement a atteint une dimension unique au monde. Que ce soit en nombre de participants, d’intervenants de prestige, de moyens techniques, de sponsors et aussi en termes de visibilité médiatique et dans les réseaux sociaux. Au point de rendre d’autres pays jaloux. Les anglais aimeraient ainsi bien que LeWeb soit organisé à Londres. S’il est peu probable que Paris soit délaissé pour Londres, il n’est pas impossible que Loïc et Géraldine fassent de LeWeb une franchise qui soit déployée dans plusieurs pays en plus de la France, USA compris.

Le merchandising de LeWeb était impressionnant. Il a duré des mois avant l’événement avec plein de teasings divers (notamment vidéo), de relai dans la presse et les blogs, et de promotions provenant des sponsors permettant de gagner des places gratuites. Comme une compagnie aérienne, LeWeb exploite des techniques de “yield management” avec une gamme de prix allant du gratuit (presse, bloggeurs) au prix plein pot à environ 2000€ avec des tarifs intermédiaires pour les étudiants, les développeurs et les startups et le prix “early bird” à 995€.

Final (2)

Comme d’habitude, en plus de ce compte-rendu en plusieurs parties, vous pourrez trouver mes photos de la conférence dans les galeries de ce blog dans ce portfolio. Il ne s’agit pour l’instant que d’un “best of” car j’en ai beaucoup plus à publier, qui viendront plus tard.

La scorecard de LeWeb

Pour la troisième fois, je compile une petite “scorecard” de LeWeb qui permet d’en apprécier la dimensions depuis les débuts, y compris avec l’ancêtre, LesBlogs organisé du temps où Loic Lemeur était un apôtre des blogs, représentant en Europe la société éditrice de Typepad.

LeWeb Scorecard 2004-2011

La scorecard était très bonne cette année avec un bon nombre d’intervenants de qualité ou de prestige, tels que Eric Schmidt de Google, Karl Lagerfeld, ou Sean Parker. Il y avait aussi quelques interventions de personnalités moins connues mais remarquables telles que Joseph Tame, un incroyable geek marathonien, Raul Krauthausen évoquant les sites d’information sur l’accessibilité pour les handicapés, Anina.net qui participe à la conférence depuis ses débuts et présentait en 5 minutes la manière de faire du business en Chine, le cyber-illusionniste Joseph Tame, ou encore les break dancers et bikers (ci-dessous) qui ouvraient les journées.

Bikers (2)

L’ensemble était assez homogène et de ce fait manquait peut-être d’aspérités, autant dans les intervenants que pour les modérateurs et interviewers. On pouvait regretter autant l’irremplaçable Mike Arrington autant que le tonitruant Gary Vaynerchuk qui vous remuait les tripes lors des deux éditions précédentes. Cependant, la formule des interviews reste optimale au regard des panels, peu nombreux à LeWeb, et bien trop omniprésents dans les conférences “à la française”. Les interventions “originales” comme celles du marathonien Joseph Tame (ci-dessous) ou du magicien Marco Tempest relevaient plus du cabaret que d’une conférence sur l’Internet.

Joseph Tame (3)

Par contre, la conférence était émaillée de nombreuses annonces des sociétés intervenantes, comme Google, Flipboard ou Deezer. Cela lui donnait du lustre mais en même temps, une connotation très marketing.

Seul ombre significative au tableau, le Wifi qui était parfois saturé pendant les sessions plénières. Un grand classique dans les conférences qu’il est difficile de surmonter avec autant de participants hyper-connectés. Une américaine que je ne nommerai pas se plaignait amèrement de cela en indiquant que c’était une bonne explication des problèmes des startups en France. Seul détail : la société qui aurait installé le Wifi à LeWeb était anglaise (MaxWifi) ! Et le problème est le même dans les conférences aux USA.

La salle plénière était aussi un peu juste en termes de capacité, saturée pendant les sessions avec les plus fortes personnalités.

J’oubliais… le thème de la conférence ! C’était le SoLoMo (social – local – mobile), un thème assez passe partout puisque nous avons presque les mêmes grandes entreprises intervenantes dans la conférence que l’année passée qui était dédiée aux “plateformes”, tout aussi passe partout. Nous traiterons cependant du SoLoMo dans mes prochains posts !

Participants et sponsors

Si vous n’étiez pas à LeWeb, vous vous demandez peut-être qui étaient les “privilégiés” qui y participaient.

Du point de vue de la nationalité, il y avait 48% de français, suivis de 10% d’américains, avec une majorité d’intervenants qui débarquaient de la Silicon Valley avec leur staff. Suivaient les européens : anglais, allemands, suisses, hollandais, avec 69 pays représentés en tout. A noter que les français sont ceux qui s’inscrivent le plus au dernier moment : ils n’ont pas à planifier de voyage en avion pour se rendre à la conférence. Et jusqu’au dernier moment, ils cherchent à se faire inviter. Et les français étaient plus présents que les étrangers dans les zone de networking. Les étrangers avaient l’air d’être plus assidus dans la conférence.

LeWeb 2011 Country Participants

Comme dans les salons professionnels dont jusqu’au tiers des visiteurs sont les exposants et leur staff, le plus gros contingent de cette conférence était constitué par les sponsors et exposants. La plus grosse délégation était celle d’Orange avec 126 personnes, suivie de Google avec 69. Les 10 sponsors les mieux staffés totalisent 411 inscrits, ce qui doit donc donner environ 600 personnes en tout avec les plus petits. Une amélioration était cependant notable : la moindre présence des sponsors dans la liste des intervenants. Une impression qui reste à quantifier.

LeWeb 2011 Sponsors Delegations

Pour le reste, nous avons une population bigarrée avec des startups à la recherche de financements, dont 16 participaient au concours de LeWeb, mais aussi les startups du Camping, sans compter le concours de startup organisé par Intel. Le concours de startups est devenu un outil marketing très en vogue au point de saturer l’écosystème. Après les fournisseurs de technologies, les prestataires de service s’y mettent aussi, telle la société Nomen, spécialisée dans le “branding”, qui organise son propre concours (sans lien avec LeWeb).

Les startupers qui cherchent des investisseurs passent parfois toute la durée de la conférence à pitcher leur société à des investisseurs en puissance. L’avantage étant qu’ils ont sous la main des business angels et des VC de tous les pays, USA compris. Cela rentabilise rapidement l’investissement dans le billet de la conférence (au cas où il n’a pas été obtenu gracieusement) du fait des économies de voyages.

Il y avait ensuite des entreprises et agences de communications et leurs équipes de “digital marketing”, des prestataires de services divers (relations publiques, lobbying, recrutement), des consultants indépendants et puis des médias et bloggeurs (dont 80 accrédités, y compris votre serviteur).

Demo Zone

Côté budget stand/sponsor, cela allait d’un petit stand de startup à 5000€ (notamment dans la Demo Zone, ci-dessus) aux alentours de 100 K€ des partenaires premium comme Orange. Le plus investi dans l’opération a été Deezer qui aurait déboursé 120 K€ pour financer la soirée au Carrousel du Louvre en frais pour l’opération (mais rien en sponsoring pour LeWeb), son DG Alex Dauchez étant aussi intervenant dans la conférence. Pour quoi faire ? Pour lancer Deezer dans plusieurs pays. La semaine de LeWeb est une bonne caisse de résonnance pour un tel lancement.

Handicap et SoLoMo

Je voudrais partager avec vous deux épisodes de LeWeb qui associent harmonieusement les deux.

En premier lieu, Jean-Michel Billaut, qui se déplace peu depuis son accident d’il y a deux ans et a raté les deux éditions précédentes de LeWeb, était tout de même présent pendant LeWeb. Il dialoguait avec les participants en visio-conférence, au travers d’un petit robot de la société française Gostai. Cette animation était à l’initiative de France Télévisions. Jean-Michel pilotait le Jazz de Gostai avec une interface web chez lui. La vidéo fonctionnait bien sauf lorsque le WiFi de la conférence faisait des siennes. On voit ci-dessous Jean-Michel dialoguer avec Louis van Proosdij de FairPlay Interactive. Grâce au Jazz, il a ainsi pu rencontrer des dizaines de personnes et networker presque comme il l’aurait fait en chair et en os.

Louis Van Prodijj talking to Jean-Michel Billaut through a Gostai RobotJean-Michel Billaut in a Gostai robot

Lui aussi handicapé et classifié dans le jargon administratif parmi les PMR (Personnes à Mobilité Réduite), Raul Krauthausen (ci-dessous) exposait les difficultés de la vie quotidienne de ceux qui se déplacent en chaise roulante pendant les présentations de “IGNITE” à la fin de second jour. En plein dans le thème de la conférence, il présentait divers projets SoLoMo – essentiellement non lucratifs – destinés à améliorer la mobilité des PMR. Il y avait notamment le site wheelmap.org, un site contributif d’origine allemande faisant un inventaire géolocalisé des lieux publics où les PMR ont un accès facile (ci-dessous en région parisienne). Le site est alimenté par les utilisateurs et s’appuie sur les cartes des OpenStreetMap, le projet de cartographie open source.

Raul Krauthausen (2)WheelMap

Bref, le SoLoMo n’est pas destiné uniquement aux jeunes ados hyperconnectés et en mal de virtuel. C’est un domaine qui peut aider à sérieusement changer la vie de certains pour qui cela a encore plus de sens !

LiveSketching

Autre animation notable pendant la conférence, le LiveSketching est un service proposé par la société portugaise éponyme qui réalise des dessins à la volée pendant tout événement et les diffuse ensuite par tous les moyens possibles, dont Twitter. Les dessins de la conférence LeWeb étaient affichés sur un mur, très fréquenté. En voici quelques-uns en ligne.

LiveSketching (1)

Et la suite…

Ceci n’était qu’un apéro ! Dans les articles suivants, je vais couvrir :

  • LeWeb et la “Semaine Numérique”, avec le lancement de l’Open Data Français, l’inauguration des nouveaux locaux de Google à Paris, la réception des speakers de LeWeb à l’Elysée et l’intervention de Nicolas Princen (de l’Elysée) pendant LeWeb.
  • Les startups de LeWeb et quelques tendances que l’on pouvait observer sur place et dans les présentations.
  • Les plénières de la conférence et les interventions les plus marquantes des grands acteurs du secteur du SoLoMo.
  • Les moyens techniques de LeWeb, que ce soit au niveau de la vidéo ou du contrôle d’accès à la conférence qui présentait quelques originalités cette année.

Pour mémoire, mes photos de la conférence sont dans les galeries de ce blog dans ce portfolio. Les vidéos de la conférence sont sur YouTube, et dans une résolution qui va jusqu’à 1080p.

Je signale deux articles donnant une perspective complémentaire sur LeWeb : “La conférence LeWeb est-elle devenue une plateforme ?” de Marie Rufo sur CapeCalm.tv (en deux parties) et “Le tour du Web’11 en 80 billets” de Jean-Marie Le Ray sur Presse Citron, qui permet de balayer rapidement la couverture de LeWeb 2011 par ses blogueurs accrédités.

PS : j’ai corrigé plusieurs fois cet article pour tenir compte du feedback – justifié – de Loïc et Géraldine Lemeur concernant les données chiffrées (prix des places, sponsors) ainsi que sur le WiFi.

_________________________________

L’ensemble des articles sur LeWeb 2011 :

LeWeb 2011 – Vue d’ensemble
LeWeb 2011 – Semaine Numérique
LeWeb 2011 – Startups
LeWeb 2011 – Plénières
LeWeb 2011 – Moyens techniques

Publié le 10 décembre 2011 et mis à jour le 4 juillet 2014 Post de | Communication, Facebook, Internet, LeWeb, Marketing, Microsoft, Politique, Silicon Valley, Startups, TV et vidéo | 19465 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Les 4 commentaires et tweets sur “LeWeb 2011 – Vue d’ensemble” :




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
Forum Jeunes Femmes Numériques Apr2015
2015
36 photos
MIPTV Apr2015
2015
461 photos
Startup Academy Apr2015
2015
33 photos
Nouveaux portraits
Expo
297 photos
Orange Essentiels2020 Grand Palais Mar2015
2015
55 photos
Journée de la Femme Digitale Mar2015
2015
324 photos
Meilleur Développeur de France Mar2015
2015
117 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année en mars, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :
image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Rendez-vous ici.
CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'exposition photo des femmes du numérique. Installée depuis le 16 octobre 2012 à l'espace Soleilles Cowork de Paris, elle circule dans différentes manifestations et lieux d'exposition. Les 185 portraits initiaux de l'opération sont devenus environ 470 (en mars 2015) et la base s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Depuis septembre 2013, les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
Capucine Cousin (Stratégies)Capucine est journaliste à Stratégies, hebdo spécialisé dans la pub, le marketing et les médias, en charge de l'électronique grand public et des télécoms, avec une appétence pour les nouveaux médias et les startups.
Victoria Davidova (Davidova Avocat)Victoria est Fondatrice du Cabinet Davidova Avocat, spécialisé en droit des affaires et de l'économie numérique.
Sonia Mamin (Digit Plus)Sonia est fondatrice de l’agence conseil Digit Plus qui accompagne les startups dans la stratégie, la mise en place et le déploiement de leur activité commerciale.
Anne-Laure Brun-Buisson (Une rive à l'autre)Anne-Laure est médiatrice indépendante, fondatrice d’Une rive à l’autre, co-fondatrice de Mediess et fondatrice et présidente de ShareLex, un dispositif de création et partage de solutions juridiques qui repose sur la coopération entre les membres d'une communauté d’acteurs pluridisciplinaires (juristes, entrepreneurs, développeurs, économistes, chercheurs, étudiants…).
Yael Rozencwajg (The Yopps)Yaël est co-fondatrice d'une startup dans l'Open Data, startup mentor et partner d'accélérateurs en Israël, fondatrice de l'association Neve Lab, fondatrice CEO de YOPPS Innovation Agency et co-fondatrice du Mouvement des Pigeons.
Flore Berlingen (OuiShare)Flore est co-fondatrice de OuiShare, un collectif international né en 2012 qui encourage, accompagne et critique le développement de l'économie collaborative en France et à travers le monde.
Naïs Alcaraz (42)Naïs est étudiante à l’école 42 (mars 2015), et auto-entrepreneuse en tant que Community Manager pour une Startup.
Iris de Villars (Ecole 42)Iris est étudiante à l'Ecole 42 et à la Sorbonne en M1 Finance. Elle est aussi co-Fondatrice et Secrétaire Générale de l'association 42 Entrepreneurs.
Loraine Gallerne (Ecole 42)Loraine est étudiante à l'école 42 après avoir été assistante réalisatrice !
Maud Fourier-Ruelle (Matemonsac)Maud est Fondatrice et CEO de Matemonsac.com ainsi que de Matemonreseau, un réseau d'entrepreneurs faits par les entrepreneurs pour les entrepreneurs. Chroniqueuse pour l'émission "L'entreprise" sur BFM Business avec Philippe Bloch et Arnaud Le Gal.
Soumia ChekkalSoumia est consultante CRM chez Cegedim, Membre du conseil d'administration de l'association Nos Quartiers ont des Talents et de l'association African Business Club (ABC) de l'ESCP Europe.
Carole Maréchal (Telehouse)Carole est Secrétaire Générale et Responsable juridique chez Telehouse Europe et Secrétaire Générale de l’Association Professionnelle Cloud Confidence.
Marie Perchey (La Fée des Blogs)Marie est "fée" pour apprenties blogueuses et entrepreneuses. Elle aide ses clientes à mettre en place leurs sites Wordpress. Fée pour apprenties blogueuses et entrepreneuses. Elle aide ses clientes à mettre en place leurs sites Wordpress en combinant développement et conseils ses clientes à mettre en avant leurs projets et percer dans le web.
Coralie Boulay (Ecole Supérieure du Digital)Coralie est directrice de l’Ecole Supérieure du Digital, fondatrice du site de vente en ligne d’une collection exclusive de robes de plage et de maillot de bain Elisefaitsavalise et Partner de MP Recrutement, cabinet spécialisé dans le recrutement de profils DSI et Digital.
Alizée Doumerc et Camille Caubrière (GuestViews)Alizée et Camille sont co-fondatrices de GuestViews, une solution haut de gamme de collecte et d’analyse de données conçue pour les secteurs de la culture et du luxe.
Sharon Sofer (Scientibox)Sharon est fondatrice et Présidente de NeverTooGeek, la société éditrice de Scientibox qui donne aux enfants la curiosité et le goût pour la science à travers des coffrets mensuels par abonnement contenant un magazine, des expériences et des jeux pour découvrir la science de façon ludique.

Derniers commentaires

“For French startupers. "Guide des startups 2015" de @olivez sur ...”
“Pourquoi le photovoltaïque ne connait pas ajd d'évolution exponentielle comme ds les processeurs ? @olivez #energie...”
“Bonsoir Olivier, Merci pour cette série d'articles, ton approche toujours aussi fouillée et intéressante. En ce qui concerne le PV, l'approche système peut être l'accélérateur d'exponentielle qui manque. ...”
“Excellent résumé du #MIPTV par @olivez. Ce premier épisode présente un état des lieux de la #TV...”
“MIPTV 2015 : le rapport de @olivez #miptv #miptv2015 #tendances ...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays : Las Vegas (2015) pour l'habituel CES Chine (2010) à Shanghai et Beijing Corée du Sud (2009) à Séoul Israël (2010) à Tel Aviv Japon (2009) à Tokyo Japon (2011) au CEATEC de Tokyo Japon (2012) au CEATEC de Tokyo Japon (2013) au CEATEC de Tokyo Silicon Valley (2007) Silicon Valley (2011)

Evénements

Vous pouvez parcourir les articles sur toutes les éditions de LeWeb depuis 2006. image


J'interviens sinon dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'intervention sont évoqués ici.