Un Media Center pour CanalSat !

Publié le 7 septembre 2007 - 26 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article

La société mediacenterDHC

J’en ai profité pour interroger Philippe Michel, le DG de DHC, une connaissance que j’ai déjà croisée deux fois à Las Vegas à l’occasion du CES. En effet, j’étais curieux de savoir comment était configurée cette machine! Voici la réponse à mes questions par Philippe avec mes commentaires en bleu :

Quelles sont les configurations proposées pour ce MCE ? (RAM, Disque dur, cartes tuner et graphique, réseau) et quelle modularité a-t-on (nombre de slots PCI disponibles dans la machine) ?

La configuration de base est de 1Go de RAM avec 500 Go ou 1 To de stockage, un tuner satellite, un chipset graphique Intel 945, le réseau 100 Mbps/1Gbps. Les slots sont complets après l’installation de la carte satellite. La machine est sans ventilateurs, avec une suspension pour les disques durs et le lecteur/graveur de DVD dans des cages isophoniques. Bref, une configuration bien silencieuse!

Il est en effet critique d’avoir d’emblée un gros disque dur pour un Media Center. Ce n’est malheureusement pas le cas de nombreux MCE commercialisés par les grands constructeurs.

Est-ce ces Media Center sont sous Windows Vista ou Windows XP ?

Pour le support du satellite, ils sont uniquement sous Windows XP. Les drivers pour Windows Vista ne sont pas encore disponibles.

C’est presque une bonne nouvelle car l’interface utilisateur de Media Center est bien plus ergonomique dans la version de Windows XP que dans Windows Vista.

As-tu développé ou intégré des briques logicielles spécifiques pour cette intégration ?

Il s’agit d’un travail d’intégration complété de configuration et d’une optimisation un peu pointues !

As-tu obtenu un accord de Canal+ pour sortir un tel engin ? Qu’en est-il des droits, du DRM, etc ? On sait qu’ils sont paranos sur le sujet…

La carte d’abonnement satellite est une carte standard CanalSat donc complètement protégée par le contrôle d’accès Mediagard.

Ce n’est pas pour autant une solution que le groupe Canal+ doit voir d’un bon oeil. En effet, ils sont très réticents à voir les contenus qu’ils diffusent être stockés sur des disques durs de PC et pouvant ainsi circuler sans protection.

Est-ce que les enregistrements de CanalSat se retrouvent sur le MCE sous la forme de fichiers DVR-MS classiques ?

Oui.

Canal+ travaillerait actuellement à la création d’une passerelle entre son contrôle d’accès (via Nagravision) et le DRM de Microsoft pour limiter les dégats. La solution de DHC semble ne pas gérer une telle passerelle. 

Est-ce que ce MCE supporte les chaines HD ? Comme les MCE supportent Direct TV en HD aux USA…

En théorie oui, mais attention, la sortie vidéo est composante.

Tient, pas de HDMI?

Est-ce que le guide de programmes (EPG) de MCE fonctionne bien avec toutes les chaînes de CanalSat dans cette configuration ?

Oui.

C’est le guide de programme qui alimente Windows Media Center. Il est d’ailleurs gratuit, ou tout du moins, son prix est intégré dans celui de Windows. L’EPG est alimenté par un fournisseur anglais qui couvre toute l’Europe. La plupart des chaines du bouquet CanalSat y sont intégrées.

Est-ce qu’il couvre 1 ou 2 semaines de programmation ?

Il couvre 14 jours, ce qui est le double du Pilotime.

C’est le standard dans l’EPG de Windows Media Center.

Depuis quand est-ce que cette configuration est opérationnelle et en test ? Par combien d’utilisateurs ?

La première configuration a été livrée à un client il y a un mois.

Est-ce qu’elle fonctionne uniquement en réception satellite, ou dans d’autres modes de diffusion (câble, etc) ?

La réception de CanalSat s’effectue uniquement par le biais du satellite. Il n’y a pas de mix possible avec d’autres moyens de réception, c’est une limitation de Media Center.

Quel est le prix de la ou des configurations ? Et leur mode de distribution ?

Le produit est distribué par le biais d’intégrateurs à des prix publics allant de 3270€ HT à 4697€ HT.

Oups, c’est un peu cher, ou tout du moins, c’est “beaucoup d’argent”! Mais c’est probablement le prix à payer pour une solution bien configurée et qui tourne.

Existe-t-il d’autres fournisseurs en France de ce genre de solution ? Où es-tu le seul et le premier ?

Pour l’instant, il semble que nous soyons les premiers à l’avoir annoncé, mais il existe peut-être d’autres configurations de ce type.

En fait, les cartes de réception satellite pour PC existent depuis longtemps et des intégrateurs les utilisent. C’est le cas chez TwinHan VisionDTV Sat-CI - Carte TV PCI Satellite

Curieusement, ce genre de cartes semble ne se trouver en France qu’en occasion. On en trouve un équivalent chez Hauppauge avec la WinTV-NOVA-CI-S. Le prix d’une combinaison carte satellite et lecteur de carte de contrôle d’accès semble aux alentours de 200€.

La réception des contenus “premium” de CanalSat sur des PC et avec Windows Media Center, cela semble du nouveau. La solution de DHC est sûrement tierce partie et donc générique. On peut espérer que d’autres vont donc s’y lancer et la démocratiser.

Sais-tu par quoi Canal+ va remplacer son Pilotime qui est arrivé en fin de vie depuis longtemps ?

Non.

Ils sont en effet discrets sur le sujet et pour en avoir discuté avec plein de gens, il semblerait qu’ils n’aient pas encore décidé de quoi il en retournerait. On attend donc un signe de vie de leur part…

A signaler qu’une autre actualité dans la même veine est intéressante: le support de quadruples CableCard par Microsoft dans Windows Vista aux USA. Traduction: les cartes CableCard sont les cartes standards de contrôle d’accès aux contenus premium aux USA. Et elles sont supportées dans Windows Vista. La première solution disponible concerne DirectTV qui est un équivalent là-bas de CanalSat. Le support de quatre cartes et tuners CableCards dans un Media Center est assez extrème. Cela permet d’enregistrer simultanément quatre chaines d’un même bouquet satellite. De quoi faire frémir les ayant-droits!

Même si le marché de la réception satellite ne passionne plus les foules comme il y a 10 ans, du fait de l’ADSL, je me focalise sur Canal+ et CanalSat car ce distributeur de contenus a maintenant un quasi-monopole de la diffusion de contenus premiums (films en première diffusion à la TV). Ce mode de diffusion sera évidemment de plus en plus concurrencé par la vidéo à la demande (VOD), la télévision via l’ADSL (qui intègre déjà des chaines du groupe Canal). Mais voyez-vous, le satellite, cela reste encore le moyen de diffusion d’un maximum de chaines avec un excellent niveau de qualité que l’on n’a pas encore partout avec l’ADSL. Cela changera bien un jour, mais pas tout de suite. Et la réception ADSL ne sera pas forcément plus “ouverte” car elle est contrôlée par les “box” des fournisseurs d’accès. Il n’existe par exemple pas de solution non plus pour enregistrer les émissions TV provenant d’ADSL dans un Windows Media Center. On peut le faire avec des bidouilles dont l’ergonomie laisse encore à désirer (des add-ons de VLC pour Free par exemple).

L’initiative de DHC est donc en tout cas excellente. Je leur souhaite de bien faire connaitre et vendre cette solution.

Elle soulève cependant des points pour lequels je n’ai pas de réponse:

  • Est-il possible de réaliser soi-même cette intégration ?
  • Avec quelles composants matériels et logiciels ?
  • Et quelle est réellement la position de Canal+ par rapport à ces solutions ?

Amis lecteurs, auriez-vous des pistes ?

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 7 septembre 2007 Post de | Digital media, Médias, Technologie | 31700 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :

Les 26 commentaires et tweets sur “Un Media Center pour CanalSat !” :

  • [1] - rthomas a écrit le 8 septembre 2007 :

    Les réponses ici : http://www.mcefrance.com/forum/index.php?topic=3733.msg25278.

    Moi j’ai un PC pas très puissant (date de deux an, AMD 2600+, 512Mo) et cela fonctionne très bien pour enregistrer deux flux TNT et en visionner un troisieme.
    C’est la carte vidéo qui fait le décodage MPEG2.
    Les tuners ne font qu’écrire sur le disque dur.
    Compter un PC < 400 Euro + les cartes tuners. Je suis à moins de 50% CPU avec XP. J'ai essayé sous Vista et la ma config est limite, je suis repassé sous XP pour une question de confort d'utilisation et certains bugs existent toujours sour Vista. Voir mon post ici http://thegreenbutton.com/forums/199524/ShowThread.aspx#199524.

    Par contre ce type de solution (Media Center) nécessite un abonnement Internet.
    Je cherche toujours une solution PVR TNT avec le guide qui fonctionne sans abonnement Internet et cela n’existe pas (ou alors par Modem RTC et Wifi ou RJ-45 et RTC = bof).

    Rémi

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 8 septembre 2007 :

    Merci Rémi pour le tuto.

    Il semble que cela reste encore un peu complexe, donc réservé aux initiés ou aux intégrateurs. Ce n’est pas encore ni standard ni très grand public!

    En effet, pour la réception TNT comme DBB-S, il n’y a pas de décodage de flux, il entre en MPEG2 et le reste dans le stockage. Par contre, dans le cas de CanalSat, il doit y avoir un décryptage car le signal n’est pas en clair.

  • [3] - jyq a écrit le 11 septembre 2007 :

    Encore moins grand public: MythTV sur Linux, de préférence Debian-based à la Ubuntu…

    Pour être honnête, j’ai reculé devant la tâche. Certains tutos sur Internet parlent même de lancer PHPMyAdmin pour aller directement modifier des data dans mySQL. Brrr…

  • [4] - Stephane a écrit le 11 septembre 2007 :

    Personnellement ca fait plusieurs années que j’utilise le même PC “base consommation” sous Linux/VDR pour recevoir le cable (avant que je déménage), la TNT, le sat avec carte d’abonnement (un lecteur USB externe dans mon cas)..
    Toutes les fonctions PilotTime, avec le programme TV sur 7 jours sur CanalSat et sortie son 5.1..

  • [5] - mickg a écrit le 11 septembre 2007 :

    Bonjour,

    Il n’y a rien de très nouveau la dedans. Ca fait + de 3 ans que j’ai une Dreambox DM7000 avec disque dur. J’enregistre mes programmes sat, fait du timeshifting, lit mes mp3 mpeg2 et jpeg stockés sur le hdd, et même les divx en streaming via vlc.
    Le tout pour un produit à 600€.

    La DM7025 est l’équivalent mais avec 2 tuners (permet d’enregistrer un programme et d’en regarder un autre)

    DM8000 (bituner + HD) prévue pour fin d’année.

    Je ne parle des autres fonctions pour ne pas vexer canalsat.

    Le tout sur la stabilité d’un noyau Linux.

    Voilou

  • [6] - Olivier Ezratty a écrit le 11 septembre 2007 :

    Pour faire écho aux commentaires de Mickg, Stéphane et jyq :
    – La Dreambox est effectivement une solution sympa. Par contre, quel est son degré d’ouverture? Est-ce que l’on peut la configurer confortablement côté disque dur (avec 500 Go ou 1 To)? Cela nécessite j’imagine d’avoir un disque de setup complet avec les drivers pour pouvoir réinstaller l’ensemble si on change le disque. A moins qu’il ne soit juste possible d’ajouter un disque complémentaire au disque système.
    – MythTV, ça peut marcher, mais effectivement ce n’est pas très grand public. La solution est intégrée dans “Linux MCE” qui est à base d’Ubuntu. Mais ce n’est pas prêt d’être supporté officiellement par Canal+. Des fichiers de TV numériques qui se balladent en clair sur des PC, quelle horreur!
    – Stephane, quelle est votre configuration exacte? Hard, soft, drivers, fournisseur EPG, carte tuner et lecteur de carte de contrôle d’accès? Avec un tuto, on pourrait avoir une idée de la diffusion potentielle de ce genre de solution.

    La solution de DHC a le mérite d’être packagée, prête à l’emploi, mais son prix la rend prohibitive pour la grande partie du marché des 1 à 2 millions d’abonnés à CanalSat. De plus, par rapport à toutes les autres solutions évoquées, elle s’appuie sur Windows Media Center qui présente l’avantage d’avoir une interface utilisateur vraiment sympa (en version XP, pas Vista).

    Le besoin du marché, c’est d’une solution à moins de 1000€ ou sur abonnement, qui soit distribuée partout (Fnac, et revendeurs Canal+), et reconnue officiellement par Canal+. Et là, on en est encore loin. Même pour l’offre DHC d’ailleurs.

  • [7] - mickg a écrit le 12 septembre 2007 :

    Bonjour,

    Pour parler de la dreambox que je connais bien, le système n’est pas embarqué sur le disque mais sur clef USB. On peut tout à fait monter sur la DM un ou plusieurs disque réseau avec la capacité souhaitée.

  • [8] - Wyplay a écrit le 13 septembre 2007 :

    Bonjour a tous,
    Une news intéressante…une société française (Wyplay) finit le développement d’une plateforme HW et SW sous Linux embarquée sur le tout dernier chipset STMicroelectronics ST 7109.
    Les formats SD et HD , Mpeg 2, mp3, Mpeg 4 AVC H264, DivX … etles principaux codecs et formats de fichiers sont supportés.
    TV (sat ou TNT), Radio (FM et internet ou sat et internet), Music, Photos, Videos sont gérés.
    Deux versions seront proposées, soit en double tuner DVB-T, soit en double tuner DVB-S2 (afin de gérer la HD. Un guide des programmes depuis internet offrira un confort d’utilisation inégalée.
    La TV payante par sat sera gerée au moyen de 2 interfaces communes permettant l’insertion de Cam Modules compatibles Canal entre autre.
    Ce Media Center dernière generation fera office de décodeur, de magnetoscope numérique, de graveur CD et DVD de salon… et permettra la lecture de vos contenus depuis votre/vos PC et disque dur réseau (par UPnP et Dlna) sur votre TV HD.
    Sortie prévue Janv/Fev 2008.
    Le prix de vente public se situera logiquement dans la zone des €800 TTC.
    Plus d’informations sur http://www.wyplay.com ou vdelemer@wyplay.com

  • [9] - Ismaïl a écrit le 13 septembre 2007 :

    La société dee & be propose déjà depuis plus d’un an des serveurs IPTV dédiés à l’intégration.

    Ils tournent sous Linux, disposent en standard de quatre tuners TV (satellite) et permettent, à travers les set-top box IPTV d’Amino (www.aminocom.com) de recevoir l’ensemble de ses chaînes dans quatre pièces différentes de manière totalement indépendante.

    Le système de TV multiroom dee & be est distribué en France par la société EAVS (www.eavs.fr) depuis le rachat cet été de Booster Corp.

    Pour en savoir plus sur le système : http://www.deenbe.com

  • [10] - Eric a écrit le 15 septembre 2007 :

    Bonjour,

    Un article très intéressent qui montre bien que les produits livré clé en main que se soit ceux de DHC ou ceux de Dee & Be sont hors de prix pour le commun des mortels!

    Surtout si l’on considère les réponses aux questions suivante:

    Est-il possible de réaliser soi-même cette intégration ?

    Clairement oui, au prix de quelques recherche sur le net et d’un tout petit peut de patience! (cf questiosn suivantes! 😉

    Avec quelles composants matériels et logiciels ?

    il est très facile de réaliser une configuration sous la barre des 1000 € capable de recevoir le satellite, il suffit pour cela d’un PC sous Windows Vista (home premium) auquel on adjoint une carte sat (exemple: FireDTV disponible nottament chez Maison du Numérique pour 169 €), ensuite il faut un module cam qui coute environ 100 € pour décrypter la carte d’abonnement!

    Ensuite, ce n’est plus qu’une question de temps pour configurer la machine, il suffit par exemple de suivre mon tutorial ici:

    http://www.geekmag.fr/tuto-recevoir-le-satellite-sous-vista-media-center-avec-la-carte-firedtv

    Voilà qui répondra je l’espère clairement à vos questions! 😉

  • [11] - Olivier Ezratty a écrit le 15 septembre 2007 :

    Effectivement, il faut être patient, car le tuto est loin d’être simplissime! Merci pour le partage, cela fait un tuto de plus pour arriver à la solution.

    Maintenant, pourquoi personne ne propose ce genre de configuration toute prête aux alentours de 1000€ et quelques? Pourquoi est-ce réservé soit aux fortunés, soit aux experts bidouilleurs (et je ne dis pas ça au sens péjoratif… j’en suis un à mes heures perdues)?

  • [12] - Eric a écrit le 16 septembre 2007 :

    J’avoue aussi m’interroger sur le pourquoi du prix si élevé que propose les intégrateurs pour avoir une machine capable de recevoir le sat alors que les composant nécessaire en supplément n’ont pas un tarif très élevé…

  • [13] - Olivier Ezratty a écrit le 16 septembre 2007 :

    De ce point de vue là, il n’y a pas de mystère. Tout d’abord, la configuration est à priori assez musclée: grosse capacité de stockage, boitier silencieux, CPU, mémoire (par contre, le boitier utilise un chipset graphique Intel, donc il y a plutôt économie de ce point de vue là). Puis, il y a le travail d’intégration qu’il faut bien vendre, surtout dans la mesure où il doit être réalisé à petite échelle. Ce n’est pas une boite qui roule sur l’or!

    Aujourd’hui, un Media Center de base est à environ 800€-1000€. Si on met un disque dur de gros calibre (1 To), 2 Go de RAM pour être à l’aise, une carte sat bi-tuner en remplacement de la carte TNT classique, la carte Common Interface, cela doit ajouter au grand maximum 500€ de matos. Donc, on pourrait arriver à une configuration grand public prêt à l’emploi pour moins de 1500€ et en tirant un peu à environ 1100/1300€.

    Mais le marché des Media Center rééllement utilisé dans le salon pour la TV reste encore trop marginal. Cela explique la timidité du marché côté offre. HP a même annoncé arrêter la fabrication de Media Centers! Les set-top-boxes tout en un ont aussi de l’avenir. On arrivera sans doutes un jour à un équilibre avec de telles STB, genre WyPlay ou Dreambox, qui sont à la fois puissantes et ouvertes, mais en même temps, bien intégrées, mises à jour à distance, et sans la prise de tête des PC classiques sous Windows (ou Linux).

  • [14] - GP a écrit le 18 septembre 2007 :

    Bonjour
    J’avoue que j’ai du mal à comprendre la technique utilisée par DHC. Si on considère l’utilisation d’une carte CanalSat standard, alors le flux est déchiffré, puis sorti en analogique pour être ensuite repris par Media Center qui le ré-encode lui-même en numérique (notez également que Media Center n’a pas de support du DVB-S) ; dans ce cas, à part d’un point de vue pratique, esthétique et donc dans un esprit de ‘packaging commercial’, je ne vois pas la différence entre cette solution et la connexion que l’on peut faire entre Media Center et toute set-top-box du commerce. Et l’argument de perfection d’image ne tient pas puisque la chaine d’encodage/décodage subit une dégradation. C’est doit être d’ailleurs une bonne chose pour Canal+ qui n’est pas du genre à apprécier que l’on puisse enregistrer du tout-numérique sans passer par un stockage DRM-isé.
    Je suis également curieux de savoir si l’interface de MCE a été améliorée pour gérer les paramètres de carte à puce /abonnement
    Merci encore pour cette info

  • [15] - Olivier Ezratty a écrit le 18 septembre 2007 :

    Argh! Il y a donc bien un lièvre!

    Qui s’applique donc probablement à tous les tutos qui ont été proposés dans les commentaires.
    Il faut donc réellement attendre que MS, Canal+ et d’autres finissent de bosser ensembles pour obtenir une solution MCE numérique de bout en bout pour CanalSat!

  • [16] - Phil DHC a écrit le 18 septembre 2007 :

    Bonjour,

    Beaucoup de commentaires… et deux trois réponses de ma part:
    – Dreambox : c’est un beau produit mais réservé aux geeks…
    – le prix de ce MCE : il n’est pas la conséquence de l’intégration SAT, mais surtout au fait qu’il est fanless, DVD suspendu, HDD en caisson isophoniques…Nous vendons aussi un MCE mini(TNT)à 1600 euros TTC mais lui est tout petit (18x18cm). DHC ne concurrence pas les grandes marques et s’est spécialisé dans les produits de niche
    – il n’y a pas de loup, la vidéo ne passe jamais en analogique, et heureusement.

    Je rejoins le commentaire d’Olivier qui décrit le marché du MCE comme marginal. Pourtant qu’est-ce que c’est pratique à utiliser! Essayez de l’enlever à mes enfants! à 7 et 9 ans elles utilisent le guide pour choisir leur programmes et leurs enregistrements…

  • [17] - Eric78 a écrit le 18 septembre 2007 :

    Merci Philippe pour les précisions! 😉

    Je pense que nous sommes tous daccord pour dire que le Media Center est un superbe produit, bien pensé, très pratique mais qu’il reste marginal! Bien que fervent supporter de MCE depuis la première heure, je pense que le concept à du mal à décoller à cause d’un offre peut cohérente face au marché actuel (concurrence avec les Box des FAI et les platines multifonctions à prix planché) sans compté le fait que Microsoft fait se chevaucher certains de ses propres produit sur un même segement comme je l’explique en détail ici:

    http://www.geekmag.fr/media-center-extender-home-server-mediaroom-une-offre-vraiment-cohrente-pas-certain-en-ltat-actuel

  • [18] - abershka a écrit le 30 septembre 2007 :

    Bonjour,
    J’utilise une Dreambox7000 depuis trois ans, sans soucis et sans mettre vraiment les mains dans le moteur.
    Le forum de la sandbox team est vraiment remarquable par son contenu.
    Je suis en cours d’étude avant d’un media center HD avec DVD Hd-ready/bluray et carte(s) satellite(s) dvb-s2, je suis un peu inquiet de constater que la HD HDMI ne soit pas supporté par vista media center alors que tous les composants que j’ai choisi le sont.
    Avez vous des informations plus précises fondés sur des expériences vécues ?
    adrian

  • [19] - Olivier Ezratty a écrit le 30 septembre 2007 :

    Est-ce que le support HDMI est vraiment lié à Media Center dans Vista? Les cartes ATI Radeon 2×00 supportent à la fois Windows Vista, HDMI et le système de protection HDCP. Cela ne fonctionnerait-il pas du tout au sein de l’application Media Center de Vista? Je ne sais pas.

    Par contre, les cartes nVidia semblent n’avoir que des connecteurs DVI. Mais ce n’est pas une catastrophe pour autant car la plupart des écrans plats ont une entrée DVI. Tout comme les amplis récents. La différence d’image entre DVI et HDMI est inexistante. C’est du numérique dans les deux cas. Le passage du son dans le HDMI ne sert que si l’on souhaite alimenter l’écran avec un seul cable et utiliser le son via la TV. Si on passe par un ampli, DVI + connection SPDIF (audio numérique) en optique ou coax RCA suffisent.

  • [20] - domotiqa.com a écrit le 30 avril 2008 :

    Bonjour,
    nous sommes nous mêmme capable d’assurer ce genre de service (Sat, TNT… multiple tuner).

    N’hésitez pas a nous contacter pour tout renseignement sur notre site web.
    Nous sommes implenté sur la région rhône-alpes et premiere société francaise certifié KNX par Siemens (Le KNX est la rolls de la domotique). Nous fournissons des solutions Windows et Linux avec le controle de l’équipemment de la maison que ce soit le multimédia ou l’automatisme, le tout intégré dans une interface unique (une seule télécommande).

    Cordialement.

  • [21] - Olivier Ezratty a écrit le 30 avril 2008 :

    Depuis ce post qui date de septembre 2007, Canal+ a fait quelques avancées avec le lancement de son tuner HD “Dual S” capable d’enregistrer les émissions sur un disque externe USB. On n’a donc plus de limitations en capacité. On peut y coller un disque 1 To par exemple. Mais la solution est toujours très fermée, contrairement à un PC Media Center, plus polyvalent. Et en plus Canal+ n’en fait pas un bon marketing. Moi qui suit utilisateur de Pilotime depuis 5 ans, je n’ai jamais été contacté par Canal+ pour l’upgrader vers un Dual S. Leur marketing sur la base installée Pilotime est incroyablement absent. Alors que c’est un terrain qu’ils devraient aborder en priorité.

    Sinon, les solutions proposées par des sociétés comme la votre existent depuis pas mal de temps. Elles sont bien documentées comme les réactions sur ce post le montrent. Mais malheureusement, elles ne sont pas suffisamment grand public pour une large diffusion. Tant en termes de canal de diffusion que de prix.

    A moins que… ?

  • [22] - domotiqa.com a écrit le 30 avril 2008 :

    a moins que domotiqa existe 😉

  • [23] - domotiqa.com a écrit le 30 avril 2008 :

    connaissez-vous linuxmce ?

  • [24] - Olivier Ezratty a écrit le 30 avril 2008 :

    Oui, c’est évoqué dans le commentaire 6…

  • [25] - domotiqa.com a écrit le 30 avril 2008 :

    ok!

    pour la dreambox, elle peut etre utilisé comme tuner pour mythtv !

    Linuxmce a, a mon sens une bien meilleure interface que vista MCE, et de loin ! La compatibilité materiel commence a être bonne, et la stabilité égalemment. Le plus est certainemment a l utilisation, autant en terme domotique que multimedia ! Que du bonheur !

    Pour le support canal plus, je les ai contacté a plusieurs reprise, et a partir du moment que l on s est acquitté des droits mediaguaurd (CAM aston ou location du demo propriétaire), on a le droit d’utiliser ce genre de produit!




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
L'Echappée Volée Jul2018
2018
297 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
508 photos
albth
Lancement Fondation Femmes Numériques Jun2018
2018
112 photos
albth
USI Jun2018
2018
195 photos
albth
Web2day Nantes Jun2018
2018
327 photos
albth
CEA Saclay Daniel Estève Jun2018
2018
23 photos
albth
French Tech Station F May2018
2018
21 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, octobre 2017 (362 pages)

CouvertureAvanceesIA

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Aroussia Maadi (Orange)
Aroussia est team Manager chez Orange, en charge d'une équipe de spécialistes en bases de données à la DSI d''Orange. Elle accompagne les applications du SI dans la construction d'architectures de bases de données et assure le maintien en conditions opérationnelles des plateformes. Elle est aussi investie dans la société civile, pour l'empowerment des femmes, en particulier en Afrique.
flow
Amina Maïza
Amina est ingénieure études et développement en Java/JEE chez Vizeo Technologies.
flow
Chloé-Agathe Azencott
Chloé-Agathe est chargée de recherche au Centre de Bioinformatique de MINES ParisTech et de l'Institut Curie. Cofondatrice de la branche parisienne du meetup Women in Machine Learning and Data Science.
flow
Laurence Devillers
Laurence est chercheur et Professeur en Intelligence Artificielle à Sorbonne Université/LIMSI-CNRS, équipe de recherche "Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées". Membre du comité de réflexion sur l’éthique du numérique (CERNA) d’Allistène, Auteure de « Des Robots et des Hommes : mythes, fantasmes et réalité », Plon 2017.
flow
Sophie Viger
Sophie est Directrice de la Web@cadémie, de la Coding Academy by Epitech et directrice pédagogique du Samsung Campus.
flow
Laura Jacquemod
Laura est consultante digitale au sein de Nexworld, accompagnant notamment ses clients dans l'intégration d'Intelligence Artificielle, comme dans un chatbot.
flow
Anais Barut (Damae Medical)
Anaïs est co-fondatrice et présidente de DAMAE Medical, elle est en charge de la stratégie globale de la société ainsi que des problématiques marketing et financières. La startup développe un dispositif médical permettant au dermatologue au sein même de son cabinet d’acquérir des images d’anomalies de la peau, en profondeur, de manière non invasive. #entrepreneuse
flow
Virginie Mathivet
Virginie est ingénieure en innovation spécialisée en Intelligence Artificielle (IA) et objets connectés (IoT), chargée de Recherche et Développement dans l’équipe innovation de TeamWork (InTW’IT), société de services du numérique.
flow
Catherine Bocquet
Catherine est fondatrice et dirigeante de SFI, une ESN de 25 personnes. Aussi co-présidente de Digital League, Cluster des entreprises du numérique en Auvergne Rhône-Alpes. Membre de l’association Femmes & Business et du Pôle Femmes à la CPME Loire. #entrepreneuse
flow
Nicole Sgro
Nicole est co-fondatrice et présidente de la société Fingerprint Technologies, opérateur télécom et intégrateur de services numériques hébergés, membre du cluster numérique Digital League. #entrepreneuse
flow
Frédérique Segond
Frédérique est Directrice de l'Innovation et des Partenariats pour l'Université Grenoble Alpes, Professeur Associée à l'Institut National des Langues et des Cultures Orientales, à Paris, où elle enseigne la représentation des connaissances. Co fondatrice et Présidente de l'Association ScientiMix pour promouvoir la mixité dans les Sciences et les technologies.
flow
Sonia Mokhtar
Sonia est chercheuse au CNRS en informatique au Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information (LIRIS). Responsable de l'équipe de recherche DRIM: Distribution, Recherche d'Information et Mobilité. Spécialiste des systèmes distribués et de la protection des données personnelles.
flow
Nathalie Mancuso
Nathalie est Directrice Générale du site de e-commerce Wanimo.com, une animalerie en ligne 100% française.
flow
Aline Parreau
Aline est chercheuse en informatique théorique au CNRS dans le laboratoire LIRIS à Lyon. Egalement impliquée dans des actions de médiation scientifique avec MATh.en.JEANS, Maths à Modeler et la Maison des Mathématiques et de l'Informatique.
flow
Anne-Sophie Tranchet
Anne-Sophie est UX Designer dans une startup qui démocratise le livre numérique.
flow
Diana Nurbakova
Diana est doctorante au sein de l'équipe DRIM (Distribution, Recherche d'Information et Mobilité) du laboratoire LIRIS à l'INSA de Lyon qui travaille sur la thématique des systèmes de recommandation.

Derniers commentaires

“LA CHINE VEUT CONSTRUIRE LE SUPERCALCULATEUR QUANTIQUE LE PLUS PUISSANT AU MONDE Pour riposter au futur Supercalculateur Quantique de la NSA dont les caractéristiques sont classées Confidentiel Secret Défense par...”
“Comprendre l’informatique quantique – pourquoi ? /// Lecture recommandée pour l'été pour co…...”
“En accord avec cet article. Ca fait 3 ans que j'interface Watson et ce n'est qu'un NLP plus pauvre que CoreNLP de l'université de Standford et tout un tas de paramétrage qui n'a rien à envier aux systèmes experts...”
“Complexe, oui et non. Si j'étais rentré dans les détails du fonctionnement d'un processeur traditionnel d'aujourd'hui, type Intel, cela aurait aussi été très compliqué à piger. Il se trouve qu'on les utilise...”
“Excellente introduction et j’ai presque tout compris ! Je découvre que la mise en œuvre de cette technologie est d’une complexité...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.