Les usages de l’intelligence artificielle 2018

Publié le 15 novembre 2018 et mis à jour le 16 novembre 2018 - 19 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article

J’avais publié en octobre 2017 mon second ebook sur les usages de l’intelligence artificielle. Téléchargé à plus de 32 000 exemplaires, celui-ci a visiblement été apprécié par tous ceux qui désiraient obtenir une lecture pratique de ce qu’est l’IA et de ce que l’on peut en faire dans les entreprises. Bref, du pratico-pratique hors des sentiers battus des refrains anxyogènes et péremptoires sur l’IA ou des discussions sans fin sur l’avènement de la singularité en 2045.

La discipline de l’écriture m’avait permis de créer les contenus de la formation de vulgarisation de deux jours que je donne environ quatre fois par an pour CapGemini Institut ainsi que pour créer la substance de mes nombreuses conférences et interventions sur l’IA.

Tout ceci m’a encouragé à remettre le couvert et à créer, un an plus tard, une mise à jour de l’ouvrage que voici. Voici donc l’édition 2018 de l’ebook “Les usages de l’intelligence artificielle” ! Cette édition est une refonte assez complète de la version 2017 comme vous allez pouvoir en juger. Déjà, en termes de pagination, l’épouvantail absolu pour les lecteurs abreuvés de tweets et autres messages courts. Nous passons ainsi de 362 pages à 522 pages. Et j’ai dû diminuer le corps de la police utilisée pour que cela ne dépasse pas les 600 pages !

Voici donc la couverture et le lien pour télécharger cet ebook au format PDF. Pas d’epub cette fois-ci en raison de la mise en page condensée du document.

Et comme le PDF fait 47 Mo, voici un autre lien permettant d’en récupérer une version plus compressée  de 18 Mo qui tiendra en mémoire dans les lecteurs de certaines liseuses.

Qu’est-ce qui justifie cet embonpoint ? C’est lié à la méthode que j’utilise pour créer mes ouvrages et que je vais vous révéler. Je l’appelle la méthode “écureuil-noisettes”. Elle consiste à récupérer et mettre de côté les contenus d’actualité sur le sujet à traiter puis à dépiler l’ensemble au moment de la rédaction de l’ouvrage. Je complète cela avec un labourage assez intense des données ouvertes sur chaque nouveau sujet : bases de startups, bases scientifiques comme Arxiv, récupération des cours des grandes universités du monde entier, des rapports d’analystes ainsi que divers contenus vidéo. J’ai ainsi collecté plus de 1500 documents pour créer cette édition de l’ebook. C’est loin d’être parfait et il y a évidemment des trous dans le filet de noisettes.

On peut classifier les nouveautés de cette édition en quatre grandes catégories :

  • La science et la technologie de l’IA : avec un tour d’horizon plus large et actualisé des algorithmes d’IA, notamment dans le deep learning, avec la programmation différentielle, les capsule networks, les transfer networks, XAI, la differencial privacy, le chiffrement homomorphe, l’évolution du marché des chipsets neuromorphiques et des GPU, le quantum machine learning et un peu plus de fond sur la gestion des données.
  • Les marchés horizontaux et verticaux : avec l’ajout de 6 marchés verticaux, le BTP, les utilities, les télécoms, le luxe et la mode, les services et le conseil, l’éducation et d’un marché horizontal, la comptabilité. Cette partie de l’ebook a doublé de taille, témoignant de la diversité des solutions et études de cas de l’IA dans toutes les industries. Aucune n’y échappe.
  • Sur les questions de société avec un point sur les études sur l’emploi, sur les composantes de l’éthique de l’IA et sur la géopolitique de l’IA.
  • Sur l’adoption de l’IA dans les entreprises avec notamment une nouvelle rubrique sur la propriété intellectuelle de l’IA.

Voici tout cela ventilé par rubrique. La partie sur les acteurs a été réduite car j’ai réparti un bon nombre de pages décrivant des startups dans les parties précédentes. En bleu, la pagination de l’édition 2017 et en rouge, les pages ajoutées dans l’édition 2018.

Je traite latéralement de nombreux débats autour de l’IA : les peurs et fantasmes de l’IA (il y en a trop, et pas assez de fantasmes positifs car les uns et les autres manquent d’imagination et pour ce qui est des peurs, la civilisation humaine est face à de bien plus grandes menaces avant qu’une éventuelle IA générale ne voit le jour), c’est de l’IA ou pas de l’IA ? (l’IA est une technologie polymorphique, une boite à outils, arrêtons de gamberger…), les biais de l’IA (le  biais des données, des algorithmes, des gens et aussi le gros biais du rétroviseur consistant à trop s’arc-bouter sur les données du passé pour prédire le futur et perpétuer le passé), la place des startups françaises (bonne pas bonne ? Arrêtons de nous comparer avec les USA ou avec la Chine. Nous sommes un pays intermédiaire. L’IA ne change pas grand-chose à la position de l’industrie numérique française et européenne) et les compétences et l’adoption (c’est le principal souci pour les entreprises et on ne se forme pas à l’IA en une demi-heure).

Ce gros document est toujours structuré en huit grandes parties que voici et encore mieux segmentées que dans la version précédente :

  • Histoire et sémantique de l’IA : qu’est-ce que l’IA ? Qui a créé la discipline ? D’où vient cette appellation ? Pourquoi personne n’est d’accord sur le sens qu’il faut lui donner ? Comment l’IA est-elle segmentée d’un point de vue technique ? Quels sont ses grands courants intellectuels ? Comment cette discipline nouvelle a-t-elle progressé depuis les années 1950 ? Pourquoi a-t-elle connu deux grands hivers et qu’est-ce qui explique la dynamique actuelle ? Est-elle durable ? Où en est-on aujourd’hui ? Comment l’IA se compare-t-elle à l’intelligence humaine ?
  • Algorithmes et logiciels de l’IA : quelles sont les principales briques mathématiques et algorithmiques de l’IA ? Le raisonnement automatique et les systèmes experts et pourquoi en parle-t-on moins que pendant les années 1980 ? Quelles sont les techniques et applications du machine learning, des réseaux de neurones et du deep learning ? Les progrès récents viennent-ils du logiciel, du matériel ou des données ? Quels sont les outils de développement et de création d’applications de l’IA et pourquoi la majorité sont-ils open source ? Comment les briques d’intelligence artificielle progressent-elles ? Quid de l’intelligence artificielle généralisée ? Est-ce un fantasme ? Peut-on facilement reproduire le fonctionnement du cerveau humain ? Quelles sont les projets allant dans ce sens et peuvent-ils aboutir ?
  • Données de l’IA : quel est le rôle des données dans l’IA ? D’où viennent-elles ? Quelles sont les données ouvertes exploitables par l’IA ? Qu’est-ce que le biais des données dans l’IA et comment l’évite-t-on ? Quels sont les capteurs qui alimentent les données de l’IA ?
  • Matériel de l’IA : quelles sont les ressources matérielles qui font avancer l’IA ? Comment évolue l’application de la loi de Moore ? Pourquoi fait-on maintenant appel à des GPU et à des processeurs neuromorphiques pour les applications de l’IA ? Comment se distinguent-ils et les classifier ? Quels sont les acteurs de ce marché ? Pourquoi il y-a-t-il une grande différence entre l’entraînement d’une IA et son exécution dans la consommation de ressources matérielles ? Est-ce que l’informatique quantique aura un impact sur l’IA ? Quel est le rôle des capteurs et des objets connectés ? Comment sont gérées les ressources en cloud de l’IA ainsi que du côté des systèmes embarqués ? Comment architecturer les solutions d’IA en tenant compte des évolutions des processeurs, des télécommunications, des questions énergétiques et de sécurité ?
  • Applications génériques de l’IA : quelles sont les applications génériques et horizontales de l’IA, dans le traitement de l’image, du langage, dans la robotique, dans le marketing, les ressources humaines, la comptabilité ainsi que dans la cybersécurité ?
  • Applications métiers de l’IA : quelles sont les grandes applications et études de cas de l’IA selon les marchés verticaux comme les transports, la santé, la finance, l’assurance, l’industrie, la distribution, les médias, le tourisme, l’agriculture, les métiers juridiques, les services publics, la défense et le renseignement ? S’y ajoutent dans cette édition : les utilities, l’éducation, le BTP et l’immobilier, le luxe, les services et le conseil et l’Internet générique. Pourquoi certains de ces marchés sont plus dynamiques que d’autres ? Comment les startups permettent aux entreprises d’innover dans ces différents marchés[1]?
  • Acteurs de l’IA : quelle est la stratégie et quelles sont les offres en IA des GAFAMI étendus, dont IBM, Google, Microsoft, Facebook, SalesForce, Oracle et plein d’autres encore ? Comment certains de ces acteurs se déploient-ils de manière verticale ? Comment se développent les startups en général et puis celles de l’écosystème français en particulier ? Comment évaluer la valeur ajoutée en IA des startups et autres acteurs de l’écosystème ? Comment les solutions d’IA sont-elles commercialisées ? Quelle est la part qui relève de produits et celle qui dépend des services et des données ?
  • IA et société : les points de vue et études sur l’impact potentiel de l’IA sur l’emploi, les métiers et sur la société en général. Quelles sont les limites des prédictions ? Comment éviter de se faire robotiser ? Comment se préparer au niveau des compétences ? Quelles sont les grandes lignes de l’impact de l’IA sur la politique et les politiques de l’IA en France et ailleurs dans le monde ? Quel est l’état de la géopolitique de l’IA ? La Chine va-t-elle nous envahir avec son IA ?
  • IA et entreprise : comment les entreprises peuvent-elles intégrer l’IA dans leur stratégie ? Quelles sont les bonnes méthodes et pratiques ? Comment gérer les compétences ? Comment benchmarker les solutions d’IA ? Comment s’organiser ? Comment intégrer l’IA dans les autres dynamiques d’innovations liées au numérique ? Comment va évoluer le métier de développeur ? Comment se former en général ?

Comme d’habitude, il me faut remercier les nombreuses personnes, chercheurs, entrepreneurs, responsables informatiques d’entreprises que j’ai pu rencontrer et qui m’ont fourni divers éclairages sur la réalité de l’IA d’aujourd’hui, tout comme celles et ceux qui ont participé à la relecture de l’ouvrage : Benoît Bergeret, Françoise Soulié FogelmanAntoine Couret et Dimitri Carbonnelle.

Depuis novembre 2017, je délivre une formation de vulgarisation aux usages de l’IA dans le cadre d’une cursus de deux jours organisé par Capgemini Institut, dont voici les dates à venir sur Paris : 15 et 16 novembre 2018 (sold out), 10 et 11 décembre 2018 (sold out), 16 et 17 mai 2019, 1 et 2 octobre 2019, 18 et 19 novembre 2019, et pour la première fois à Lyon les 9 et 10 avril 2019 (synopsis et inscription). Le programme est un condensé de la teneur de l’ebook et mis à jour régulièrement. J’interviendrai aussi le 4 décembre dans le Cap Digital Campus pour une présentation d’une heure trente sur les usages de l’IA (inscriptions).

Je décline également le contenu de cet ebook dans tous les formats imaginables pour de la vulgarisation en conférences, séminaires et ateliers de brainstorming de format variable, formations d’une demi journée à trois jours, avec une spécialisation possible sur un grand nombre de marchés verticaux (santé, transports, banque, assurances, juridique, BTP, utilities, etc). L’écrit, c’est bien pour ceux qui ont du temps ! Mais l’oral complète bien pour ceux qui n’en ont pas assez ! En duo avec Fanny Bouton, je décline enfin le thème de l’IA en mettant en abîmes la science fiction et la science. Nous l’avions fait à Bordeaux à l’occasion de La Grande Jonction en mars 2018 ainsi qu’à HEC en septembre 2018.

Comme les autres, cet ebook n’est diffusé qu’en version électronique. Vous pouvez l’imprimer si besoin est par vos propres soins ou en faisant appel à la myriade de services d’impression en ligne qui est disponible. Je le mettrai sans doute à jour pour corriger les fautes que je découvrirai ou que vous me signalerez.

Bonne lecture !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 15 novembre 2018 et mis à jour le 16 novembre 2018 Post de | Actualités | 12207 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :

Les 19 commentaires et tweets sur “Les usages de l’intelligence artificielle 2018” :

  • [1] - Michel Nizon a écrit le 15 novembre 2018 :

    Tu écris :

    “Le marché était dominé par Amazon avec ses Echo, les premiers arrivés aux USA. Mais Google domine le mar-ché des smart speakers depuis début 2018.”

    Pourtant j’ai lu dans cet article de Recode qui laisse à Amazon sa position de leader :

    “In the second quarter of this year, Amazon had 41 percent of global smart speaker shipments, followed by Google at 28 percent, according to Strategy Analytics data. In the U.S., Amazon makes up about 65 percent of installed speakers as of September, according to a Voicebot survey.”

    Confirmes tu que c’est Google qui dominerait quand même ce marché ?

    Merci.

    Michel

  • [3] - Pierre Gutierrez a écrit le 15 novembre 2018 :

    Hello,

    My name is Pierre and I work at Scortex.

    I would like to thank you for this very complete review !

    However, I think we are not totally aligned on the information that you published on us. We believe it would be more appropriate to put us in the quality inspection application since this is what we sell to our client. The FPGA part is a way to achieve this, not the purpose of the company.

    I am available for a quick chat if needed. feel free to contact me by email.

    Have a good day!

    • [3.1] - Olivier Ezratty a répondu le 17 novembre 2018 :

      Merci, je corrige ! J’ai connu Scortex à ses débuts et la startup a évolué. Ce n’est pas facile à suivre pour les centaines de startups évoquées dans l’ebook !

  • [4] - laozi a écrit le 15 novembre 2018 :

    « L’IA est actuellement très, très stupide », mais ce n’est pas grave…a déclaré Andrew Moore, vice-président de Google.
    https://www.zdnet.fr/actualites/l-ia-est-actuellement-tres-tres-stupide-mais-ce-n-est-pas-grave-39876549.htm

  • [5] - david chelly a écrit le 16 novembre 2018 :

    Merci Olivier pour ce document, incroyablement bien documenté. Il me rappelle les publications des années 1980-1990.

    A ce sujet, je m’étonne des perspectives si optimistes sur l’avenir proche de l’IA, car j’ai l’impression que rien de significatif ne s’est passé depuis, en tous cas aucun changement de paradigme.

    Intuitivement, car je ne suis pas un professionnel du secteur, je crois que l’IA a un intérêt et un objet beaucoup plus limité que ce que nous promettent les discours quotidiens que l’on doit se farcir sur cette tarte à la crème du moment. Tu soulignes d’ailleurs cet effet de mode dans l’épilogue du document.

    Selon moi, des algorithmes bien conçus peuvent résoudre des problèmes dans certains systèmes complexes, si les hypothèses de départ son bien formulées. Admettons qu’il y aura un jour un intérêt de l’IA dans les sciences du vivant et dans les sciences physiques, si le niveau de connaissance actuel, encore très faible, s’améliore sensiblement.

    Mais dans les phénomènes humains, où rien n’est prévisible, les algorithmes sont inefficaces. On ne peut pas demander à des machines de trouver des réponses à des questions que l’on ne connaît pas. Dans l’état actuel de la sicence, l’intelligence artificielle est amha aujourd’hui un fantasme assez triste.

    Je finirai ce long commentaire sur le fait que je suis d’accord avec les (très rares) personnes qui l’auront lu jusqu’au bout : mon avis est certainement faux car il émane de quelqu’un qui n’est personne et qu’il va contre l’avis unanime de la puissance potentielle de l’IA. Peut-être la vieillesse est-elle en train d’altérer mes capacités de réflexion…

    • [5.1] - Olivier Ezratty a répondu le 17 novembre 2018 :

      En fait, nous sommes en phase. J’évoque cette question avec la notion de “biais du rétroviseur” ! Si on se contente de n’utiliser que les données du passé, on est bloqué… dans le passé !

  • [6] - laozi a écrit le 16 novembre 2018 :

    L’intelligence artificielle au service de la protection, L’Union européenne vient de financer un projet pilote d’intelligence artificielle (IA) baptisé iBorderCtrl
    https://www.ttu.fr/lintelligence-artificielle-au-service-de-la-protection/

  • [7] - Julien a écrit le 17 novembre 2018 :

    Un grand merci pour le partage gratuit de cette excellente synthèse que je suis en train de lire !

  • [8] - Mais où va le web ? (@MaisOuVaLeWeb) a écrit sur Twitter le 17 novembre 2018 :

    Quelques mythes sur l’IA, toujours dans le très complet rapport de @olivez. https://t.co/WCDApHlUNC https://t.co/iJkwI8kGdA

  • [9] - Damien Jacob (@damienjacob) a écrit sur Twitter le 19 novembre 2018 :

    Très intéressant e-book de @olivez sur les usages de l’intelligence artificielle, qui vient d’être actualisé : https://t.co/4VlEIlikPv #iA

  • [10] - @eauquiere a écrit sur Twitter le 20 novembre 2018 :

    L’ #AI, c’est quoi? 500 pages pour faire le tour de la question. Le premier qui a terminé me fait un résumé 😊… https://t.co/IUVfkayez5

  • [11] - Phil a écrit le 21 novembre 2018 :

    Encore un travail remarquable. Mille mercis!

    Et on rappellera cette maxime qui traîne sur le net depuis des années, mais que je considère comme une excellente synthèse de la problématique:
    “L’Intelligence Artificielle n’arrivera jamais à égaler la Bêtise Humaine”

  • [12] - Intelligence Artificielle (@IntelligenceIA_) a écrit sur Twitter le 22 novembre 2018 :

    💡 Découvrez un des articles les plus partagés en #IntelligenceArtificielle la semaine passée 👉 Les usages de l’inte… https://t.co/dzIhTA3uLa

  • [13] - architecture d'intérieur tunisie a écrit le 23 novembre 2018 :

    Bonjour,
    Merci pour les informations !!Merci pour ce beau partage!

  • [14] - @AgentNum a écrit sur Twitter le 28 novembre 2018 :

    Poke @olivez et son super guide 2018 sur l’IA à lire et faire lire absolument pour arrêter les bullshits sur l’inte… https://t.co/60UQ1ftudW

  • [15] - Dhatim (@DhatimFR) a écrit sur Twitter le 4 décembre 2018 :

    Fierté, l’excellent ebook de @olivez sur les usages de l’intelligence artificielle 2018 cite @EPSA_GROUPE et… https://t.co/WT85w1o0lY

  • [16] - SSII Paris a écrit le 4 décembre 2018 :

    ebook très intéressant et qui aborde tous les segments utilisant l’IA. ebook à recommander

  • [17] - Adrien a écrit le 10 décembre 2018 :

    bonjour,
    votre travail m’a l’air vraiment très complet et je me demande où est-ce que je vais trouver le temps pour vous lire.

    “Selon le Gartner, l’IA était la première des trois grosses tendances de tech-nologies émergentes en 2017 et en 2018, avec la réalité mixte et les « plate-formes digitales », c’est-à-dire le reste, avec dans le même sac, la 5G (2020…), les plateformes d’objets connectés, la Blockchain et les ordi-nateurs quantiques, dont la maturité n’est pas encore au niveau de celle de l’IA.”

    Il y a une différence entre le sac et l’IA, c’est que pour chaque élément du sac vous pouvez toujours le travailler avec de l’IA. Oui l’IA est beaucoup plus qu’une mode… c’est un outil qui accélère tous les item du sac!! pas dans le futur mais maintenant!




Répondre au commentaire suivant de architecture d'intérieur tunisie publié le 23 novembre 2018 :

Bonjour, Merci pour les informations !!Merci pour ce beau partage!


Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Nouveaux portraits
Expo
520 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos
albth
Mondial Auto et CES Unveiled Oct2018
2018
239 photos
albth
France Digitale Day Sept2018
2018
26 photos
albth
Universités d'Eté du MEDEF Aug2018
2018
37 photos
albth
L'Echappée Volée Jul2018
2018
297 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, octobre 2017 (362 pages)

CouvertureAvanceesIA

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Kheira Benmeridja (SETL)
Kheira est Product Owner, responsable du développement d’infrastructures de marché utilisant la technologie blockchain, chez SETL.
flow
Joëlle Toledano
Joëlle est Professeure d’économie (numérique, concurrence, ..), passionnée de politique publique (régulation, fréquences, blockchain, …) et impliquée dans le développement de startups.
flow
Marie-Line Ricard (Sia Partners)
Associée au sein du cabinet Sia Partners, dans le secteur financier autour des problématiques traditionnelles et des évolutions réglementaires et dans les nouvelles technologies telles que la #Blockchain, les ICOs, et plus globalement la token economy.
flow
Francesca Gatti Rodorigo (Awaywegals)
Francesca est développeuse web full-stack, Fondatrice et CEO de awaywegals.com, une plateforme web développée sur blockchain et dédiée aux voyageuses qui sera lancée en 2020.
flow
Ying-Huei Chu (MoneyTrack)
Ying-Huei est Product Owner chez MoneyTrack, une startup dont la solution permet de tracer l'utilisation de fonds avec le blockchain, l'indemnisation d'assurance, le budget de l'état, les bourses scolaires, etc.
flow
Stéphanie Flacher (Maslow Capital Partner)
Stéphanie est Directrice du département Blockchain de Maslow Capital Partner, banque d'affaires indépendante spécialisée dans l'accompagnement des entreprises européennes à forte croissance.
flow
Jeanne Dussueil
Jeanne est journaliste économie et tech, fondatrice du nouveau média GlobalizNow.com et coordinatrice de l’association Fais Ton Réseau.
flow
Liz NDouga (SII)
Liz est consultante et développeuse Blockchain chez SII (Société pour l'informatique industrielle), une entreprise de services numériques basée à Paris, implantée partout en France et à l'international. En parallèle, donne des cours sur la Blockchain à l'école d'ingénieurs ECE Paris.
flow
Elise de Préville
Elise est consultante en Data Privacy et Cyber sécurité chez KPMG.
flow
Aroussia Maadi (Orange)
Aroussia est team Manager chez Orange, en charge d'une équipe de spécialistes en bases de données à la DSI d''Orange. Elle accompagne les applications du SI dans la construction d'architectures de bases de données et assure le maintien en conditions opérationnelles des plateformes. Elle est aussi investie dans la société civile, pour l'empowerment des femmes, en particulier en Afrique.
flow
Amina Maïza
Amina est ingénieure études et développement en Java/JEE chez Vizeo Technologies.
flow
Maud Franca (CDC)
Maud est Directrice Adjointe du Programme des Investissements d’Avenir en charge de l’économie numérique, Banque des Territoires, Groupe Caisse des dépôts (CDC). Membre de la cellule nationale French Tech, mentor et aux boards de startups.
flow
Chloé-Agathe Azencott
Chloé-Agathe est chargée de recherche au Centre de Bioinformatique de MINES ParisTech et de l'Institut Curie. Cofondatrice de la branche parisienne du meetup Women in Machine Learning and Data Science.
flow
Béatrice Moulin et Clara Deletraz (Switch Collective)
Béatrice et Clara sont cofondatrices de la startup Switch Collective.
flow
Laurence Devillers
Laurence est chercheur et Professeur en Intelligence Artificielle à Sorbonne Université/LIMSI-CNRS, équipe de recherche "Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées". Membre du comité de réflexion sur l’éthique du numérique (CERNA) d’Allistène, Auteure de « Des Robots et des Hommes : mythes, fantasmes et réalité », Plon 2017.
flow
Sophie Viger
Sophie est Directrice de la Web@cadémie, de la Coding Academy by Epitech et directrice pédagogique du Samsung Campus.

Derniers commentaires

“Le pari haut de gamme de Free (analyse complète de @olivez ) Free, champion du low cost, se…...”
“Ciao SANS le HDR10+ et les metadatas dynamiques? PAS de Dolby Vision? Xiaomi Mi TV S à 50eur : 4K/60 et Dolby Vision compatible OK j'ai free et j'ai compris...le SON = Devialet, réglez la facture de...”
“Bonjour, votre travail m'a l'air vraiment très complet et je me demande où est-ce que je vais trouver le temps pour vous lire. "Selon le Gartner, l’IA était la première des trois grosses tendances de...”
“Aux dires de mes amis gestionnaires IXP, Free utilise actuellement en déploiement de nouvelles zones FTTH du CG-NAT ( partage de l'adresse IPv4+port -ce qui revient à attribuer à différents clients la même adresse...”
Répondre
Olivier Ezratty
sur Le pari haut de gamme de Free :
“Bonjour, Le processeur du player, le Snapdragon 835 gère la résolution 4K mais pas la 8K, donc c'est cuit de ce côté là. Le port HDMI indiqué esn un 2.1 mais le 835 ne supporte visiblement que le 2.0A. Seul le...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.