IDC et les DSI passent au Web 2.0 – 2/2

Publié le 27 septembre 2006 - 2 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Voici la suite de mon “petit” compte rendu de l’IDC IT Forum 2006 démarré dans mon post précédent. On passe à la seconde journée de cet événement.

Martin Canning, Group VP IDC EMEA, “Future of information”

Il faut pour lui regarder au dehors de l’entreprise pour perçevoir les changements dans la société. Ces changements sont critiques pour prendre des bonnes décisions stratégiques pour le business. Indeed!

Le % d’informations nécessaire à l’innovation qui devrait provenir de l’extérieur reste cependant bien faible dans un sondage des DSIs : 35% des CIOs pensent qu’il y a plus de 70% des informations qui devrait provenir de l’extérieur. J’aurais tendance à placer la barre plus haut!

Et de conclure avec une remarque pertinente: “Les meilleures questions sont celles que l’on ne pose pas!”.

Jimmy Whales, le fondateur de Wikipedia

Comme c’est un avocat de l’ouverture, vous trouverez sa présentation ici.

Il raconte l’histoire, l’origine et la croissance de l’encyclopédie. C’est un phénomène au développement exponentiel: 1,4 millions d’articles dans la version anglaise représentant un tiers du total des articles. Il y a 107 langues représentées. Cela change les habitudes dans certaines cultures comme les cultures arabes, peu habituées d’après lui à la notion même d’encyclopédie.

Le phénomène Wikipedia s’étend à des communautés spécialisées “Wikia”. Il fournit l’exemple d’une encyclopédie sur les Muppets qui a rassemblé 10000 articles après moins d’un an d’existence!

Wikipedia a traversé une crise de confiance en 2005 liée à un article contenant une information erronée (sur le rôle d’un ancien conseiller de JFK et Lyndon B. Johnson dans l’assassinat du premier). Certains médias prédisaient même la mort de Wikipédia. Cela a en fait développé sa notoriété et accéléré la croissance de son audience!

L’équipe de Wikipedia US est toute petite avec un budget de $750K, cinq employés dont deux développeurs. Le budget est alimenté par des donations.

James explique le fonctionnement très ouvert et le mécanisme communautaire d’autorégulation et automodération des articles. La confiance est une valeur clé de Wikipédia. Il vaut mieux faire confiance dans le bien que les gens peuvent faire que dans le mal potentiel qui est marginal. La crise de 2005 ne les a pas amenés à se fermer. Simplement, à “flagger” les articles. Rien n’est effacé dans Wikipedia. La traçabilité de la vie des articles est totale. L’ouverture est clé.

S’en est suivi un débat très intéressant avec Whales, Andy Jones de Xerox, Claus Mikkelsen d’Hitachy Data Systems et Jim Ledbetter de Time Europe.

Whales se fait l’avocat de la structure de l’information sous forme de Wikis plutôt qu’en forums. Avec notamment l’exemple de la recherche courante de messages d’erreur sur Google. Si l’information associée était dans des Wikis ou si les bases de connaissances des fournisseurs étaient complétées par des Wikis, on s’y retrouverait plus facilement.

Il n’y a d’ailleurs pas beaucoup d’information sur les sites Web des entreprises. Les communautés sont bien plus puissantes et prolixes. Au point que cela peut rendre les entreprises un peu paresseuses (cf mon post sur Microsoft et Zune).

Tout le logiciel de Wikipedia est en open source et librement utilisable (il s’agit de MediaWiki). Une entreprise peut très bien créer un Wiki interne. Mais aussi utiliser des solutions commerciales comme Socialtext. Whales recommande aux entreprises de créer des Wikis ouverts sur l’extérieur, avec contribution des collaborateurs de l’entreprise. Il est bon d’améliorer l’expérience utilisateur et de les aider à s’en sortir! C’est le déclin annoncé des entreprises qui veulent contrôler l’information à leur sujet. Vos clients en savent plus sur vous que vous mêmes. Si vous n’écoutez pas, vos concurrents le feront!

Whales évoque le paradoxe d’Apple qui est d’un côté une boite assez fermée en termes de communication – surtout avant ses grands lancements – et ouverte dans son encouragement à l’activité de nombreuses communautés d’utilisateurs et développeurs.

Constat général du panel: les “vieux DSI” qui ont passé la moitié de leur carrière avant l’Internet vont passer la main à une nouvelle génération de DSI qui vont rendre l’information plus ouverte.

Crawford del Prete, SVP IDC

Un top analyste d’IDC qui synthétise ces deux journées:

  • Complex stuff more complex to sell.
  • Not just software as a service, but service as software. Effectivement, tous les services peuvent être transférés ou améliorés avec du logiciel.
  • Leverage what you have. OK…
  • Free cycles for SOA, Web 2.0, Saas, data access, mobility, security, etc. Et las, le DSI se dit qu’il se demande bien comment il va procéder…

Jeff Sampler, professeur à Oxford

La conférence IDC se concluait sur un très bon discours sur le leadership et l’esprit de compétition.

Jeff Sampler fait le parallèle entre la croissance pépère des économies occidentales et le rythme de croissance et de changement effrénés dans les pays comme l’Inde et la Chine. Dans ces pays, le regard est différent. L’esprit de concurrence y est très fort et commence dans la vie tout court, et notamment dans l’enseignement supérieur où les places dans les meilleures universités sont beaucoup plus rares et chères que dans nos pays occidentaux. L’esprit est tout aussi compétitif pour se frayer un passage en voiture dans les rues bondées où il y a 1 cm entre chaque voiture et où les rétroviseurs sont cassés ou rabatus. Ce qui explique pourquoi un européen, même un italien, aura des difficultés à conduire à Bombay!

Jeff passe au danger de la surfocalisation. Dans la vie courante des entreprises, on ne voit pas les signaux faibles, on ne cherche pas à les interpréter, on néglige ce que les clients disent. Même lorsqu’on l’entend.

Cela génère un besoin de transparence interne dans les entreprises. Les process d’escalade interne sont à créer et à faire connaitre. Cela me rappelle le “bad news travel fast” de Bill Gates au moment de la publication de son bouquin sur “Business at the speed of thought” en 1999. Et il ne faut pas tirer sur les messagers. C’est du bon sens… même si malheureusement pas appliqué à toutes le strates de management dans plein d’entreprises!

L’adaptation est constante et trop de métriques des entreprises sont orientés vers le passé (revenu, profit, part de marché).

Il conclut avec une vente aux enchères d’un billet de 100€ qui monte à plus de 100€ avec deux ou trois participants de l’audience. C’est un exemple de surfocalisation et d’absence de porte de sortie dans une stratégie d’engrenage! Donc, faites des paris certes, mais soyez prudents et prévoyez la porte de sortie pour éviter d’être embarqués dans une histoire sans fin. Ce test aurait été réalisé avec l’équipe du président Johnson au moment de la guerre du Vietnam. Il a malheureusement été nécessaire de faire appel à deux autres Présidents pour terminer cette foutue guerre!

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 27 septembre 2006 Post de | Actualités, Blogs, Communication, Internet, Marketing, Microsoft, Technologie | 8882 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 2 commentaires et tweets sur “IDC et les DSI passent au Web 2.0 – 2/2” :

  • [1] - leafar a écrit le 28 septembre 2006 :

    Excellent.
    Le phénomène Wikipedia s’étend à des communautés spécialisées “Wikia”

    A noter que Wikia et la société commerciale qu’il a fonde et financé par les Vcs a hauteur de 4M.
    Donc qu’il explique que le cela s’étend n’est pas si surprenant … cela doit etre en substance ce qu’il a vendu au fonds !

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 28 septembre 2006 :

    Et quel est leur business model au juste?




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.