Cube, la set-top-box hybride de Canal+

Publié le 1 décembre 2008 et mis à jour le 25 janvier 2009 - 18 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article

Début novembre, Canal+ lançait le Cube, sa troisième génération de set-top-box enregistreuse après le Pilotime (lancé en 2002) et le Dual-S (lancé en 2007 et extensible par disque dur depuis début 2008).

Et je viens de la mettre en route chez moi, occasion de vous décrire l’expérience utilisateur et quelques unes de ses origines ou implications industrielles.

Cube

En gros, c’est pas mal, mais pour plusieurs nouveautés fonctionnelles, on gagne en prime plusieurs limitations agaçantes comme une télécommande impraticable et une interface utilisateur lourde et complexe.

Pourquoi hybride ?

Cette STB (set-top-box) est la première qui soit entièrement “hybride” au sens où elle peut accéder à des contenus “broadcast” qui proviennent du satellite et des contenus à la demande récupérés par le biais d’Internet. C’est un modèle de diffusion, hors ADSL, qui convient bien pour rassembler la qualité et stabilité du signal TV satellite – surtout en HD – et la versatilité de l’Internet. Versatilité qui est loin d’être entièrement explorée dans le Cube. Dans certaines offres équivalentes aux USA, on peut déjà consulter des vidéos de YouTube dans sa STB !

Le signal TV diffusé via satellite reste celui qui présente la meilleure qualité, quand la parabole le reçoit bien. C’est donc ce qu’il y a de meilleur pour reçevoir la HD en plus de la TNT.

Quant aux boitiers ADSL style Freebox 5, ils intègrent la réception de la TV et l’Internet au travers de la même communication “IP”. Théoriquement, cela marche tout aussi bien. Mais en pratique, la liaison Internet n’étant pas dédiée qu’à la TV et celle-ci pouvant subir des aléas de qualité, la solution n’est pas encore idéale pour la réception de la TV. Sans compter le fait que les chaînes HD du bouquet CanalSat ne semblent pas être toutes disponibles sur Free. Ce qui n’est qu’une question de temps car la plupart des opérateurs ADSL et celui du câble (Numéricable) offrent pas mal de chaînes en HD.

Le décodeur

Le Cube est livré dans une belle boite noire cubique qui surprend pas sa largeur et qui se déballe de manière très élégante avec un mode d’emploi qui apparait au verso du couvercle. On s’attend à un décodeur de largeur “hifi” (43cm) et en fait, il est tout petit, d’environ 23cm par 8,5cm.

Cette STB est fabriquée par le constructeur Pace en Hongrie, ce qui déroge à l’ancienne habitude de Canal+ de faire appel aux constructeurs français comme Thomson ou Sagem. Et c’est un IMG_0285

Mais décidément, Canal+ est fâché avec les télécommandes car le design est la seule qualité de cet engin. Ses touches ne sont pas en relief, surtout les haut/bas/droite/gauche que l’on manipule souvent. Donc, pas de repère lorsqu’on est dans le noir ! Sans compter la lenteur de la STB qui réagit comme une tortue à la télécommande, lorsqu’elle a bien reçu le signal. Donc, côté usage, c’est une véritable prise de tête, surtout si l’on utilise par ailleurs un PC Media Center (sous Windows XP MCE 2005 pour ce qui me concerne). Un point noir qui s’explique par plusieurs facteurs : la configuration matérielle du Cube est probablement celle d’un PC bas de gamme et son CPU ne doit pas être bien rapide. Et puis le middleware de NDS qui l’équipe tourne je crois dans une machine virtuelle Java.

IMG_0284

Du côté de la connectique, nous avons sinon :

  • Une sortie HDMI qui émet le signal vidéo par défaut en 1080i. Ensuite, par configuration manuelle, on peut passer en 720p ce qui évite un scaling inapproprié au niveau de l’affichage si c’est la résolution de son affichage comme dans mon cas. Il n’y a pas d’option pour le 1080p, le 1080i étant standard en broadcast, le 1080p étant je crois plus courant dans les DVD Blu-ray, là où il n’y a pas de contraintes de bande passante.
  • Une sortie son SPDIF coaxiale (pas d’optique) pour le son en 5.1.
  • Une sortie son stéréo en double RCA/CINCH.
  • Une prise réseau pour se connecter à Internet, via routeur, switch ou hub.
  • Deux prises USB dont l’usage n’est pas encore documenté.
  • Et, surtout, une double prise satellite, permettant un fonctionnement avec une installation à tête simple ou double dans l’antenne (LNB).

Processus d’installation et service client

Dans mon cas de figure, le Cube remplace un Pilotime installé en 2003. Il était temps car le bruit du ventilateur du Pilotime était plus qu’inquiétant. Et le SAV de Canal+ n’était pas réputé pour remplacer rapidement les Pilotime défectueux.

Après connexions, lancement de l’engin : la détection des chaînes TV est automatique et sans avoir à régler la polarité de la tête LNB de l’antenne (j’avais du le faire sur le Pilotime). Le système lance ensuite une longue “Mise à jour de l’application” qui nous rappelle les joies de Windows Update lorsque l’on vient d’acheter un PC tout neuf équipé de Windows.

Ensuite, cela se corse. Il faut “activer ses droits” pour réceptionner les chaînes TV. Un menu propose de le faire par modem. Cela ne marche pas. Donc, il faut appeler la hotline. Cela commence par 11 minutes d’attente  – normal pour un samedi. Et l’opératrice me réoriente vers le service “VIP du Cube”. C’est le nom du service client adapté aux utilisateurs du Cube qui est en quelque sorte le haut de gamme chez Canal+ dont l’offre de décodeurs est assez vaste et complexe. Là dessus, re-attente. Et au bout – au total – de 17 minutes, enfin, une vraie personne qui m’active mon abonnement. Heureusement, l’attente n’est plus payante si on utilise une liaison FT ou Neuf. Un des intérêts de ne pas avoir procédé à un dégroupage total dans mon installation de Free. Mais bien curieuse notion du VIP où l’on attend plus longtemps que les clients lambdas. Un peu comme si la Business Class était au fond des avions !

L’opérateur m’indique alors que la procédure par modem téléphonique ne pouvait de toutes manières pas fonctionner tant que l’appareil n’est pas reconnu chez eux. Grrr. Il me demande non seulement le numéro du Cube qui ressemble à une adresse IP plus deux chiffres mais aussi le numéro de série du matériel qui est derrière. Ensuite, on met le Cube sur la chaine Canal+ et on attend au moins 30 minutes pour que l’abonnement soit activé – par scan des codes via le signal satellite. Et on éteint et on rallume le Cube.

Vraiment un truc du genre “tu dois le mériter pour pouvoir l’utiliser”. Toujours pas très “user friendly”. C’est le prix à payer pour les mesures de sécurité de Canal+ qui lutte régulièrement contre les “pirates” !

D’autant plus que l’aventure avait commencé un peu plus tôt. Flash back…

Au départ, le Cube était réservé aux nouveaux abonnés. Mais aucune information ne filtrait véritablement par la communication toujours cryptique ou incomplète de Canal+ à ses abonnés. Un autre exemple, Canal+ m’envoie régulièrement des offres marketing de parrainage d’autres consommateurs, des programmes de fidélité et autres enquêtes de satisfaction. Mais ne s’était jamais donné la peine de m’informer de l’existence du Dual-S et de sa capacité d’enregistrement sur disque dur externe, et en HD. Canal+ fait appel à IMG_0258

Voici le menu principal que l’on obtient avec la touche “Menu”. Il est dommage que l’on n’y trouve pas un accès direct au guide de programmes.

IMG_0259

Car la fonction “Guide” aboutit au menu suivant qui contient un bouton “La grille” permettant d’accéder au véritable guide.

 IMG_0260

Guide que voici et au sein duquel il n’est pas évident de naviguer notamment par le click allongé sur droite et gauche pour changer de jour. Ca ne fonctionne pas vraiment. Résultat, pas facile d’aller d’un jour à l’autre. Il faudrait qu’ils rendent cela possible avec d’autres touches de la télécommande.

IMG_0261

Autre méthode pour programmer ses enregistrements, la fonction “vos soirées” qui présente un choix par thème d’émissions susceptibles de vous intéresser. Il parait que cela utilise des algorithmes de recommandation basés sur sa consommation passée. Petit hic : le guide propose évidemment des contenus sur des chaînes auxquelles on n’est pas abonné. Et on ne peut pas demander à ce que ne soient présentés que des programmes qui correspondent aux chaînes auxquelles ont est abonné ou aux chaînes préférées que l’on peut configurer dans les options. Un bon exemple le modèle économique de l’opérateur va à l’encontre de l’ergonomie et du besoin de l’utilisateur.

IMG_0269

Le menu “A la demande” permet d’accéder au service de vidéo à la demande dont un équivalent est également disponible sur Internet pour les abonnés (un seul PC par abonné):

IMG_0264

On a accès à des programmes récemment diffusés, et à terme, à des séries US en avant première.

Le fonctionnement est bien intégré dans la mesure où ces programmes peuvent être récupérés directement au même endroit que ceux qui ont été enregistrés via le satellite. Seul hic : leur visualisation est limitée dans le temps à 7 ou 15 jours selon. Pas très prédictible. Encore un exemple où les contraintes de modèles économiques et contractuelles de l’opérateur limitent inutilement les possibilités pour le consommateur.

IMG_0267

D’autres solutions

Cela faisait plus de deux ans que je me lamentais sur l’absence de réelle stratégie PVR + Internet chez Canal+ (dans mes différents rapports de visite du CES de Las Vegas) et dans ce post.

Il existe une alternative peu documentée aux STB de Canal+ : acheter sa propre STB ou bien un PC Media Center et y insérer sa carte à puce Canal+. L’opérateur se garde bien de communiquer là dessus. Mais c’est probablement là que l’on trouvera les solutions les plus élégantes. Même si elles n’intègreront pas la vidéo à la demande comme dans le Cube. Sur un PC, on pourra toutefois y accéder au travers de son navigateur Web.

Il va être bientôt possible de reçevoir Canal+ et CanalSat en HD sur un PC Media Center équipé de Windows Vista avec sa mise à jour Media Center au nom de code Fiji qui est actuellement en bêta. Même si l’on peut préférer l’interface utilisateur de MCE 2005 sous Windows XP, celle du Media Center de Windows Vista est bien plus agréable et élégante que celle du Cube. Bien sûr, cela a un prix : un PC Media Center avec tuner satellite supportant la HD pas facile à trouver dans le commerce qu’il faudra probablement composer à partir de pièces détachées trouvées rue Montgallet, sans compter le lecteur PCMCIA de cartes de cryptage Mediaguard.

Je vais probablement en passer par là en 2009 si le logiciel du Cube ne s’améliore pas rapidement.

Conclusion

Voilà pour la visite.

Au finish, le Cube intègre pas mal de progrès et surtout de potentiel car ses mises à jour logicielles et l’accès Internet permettront à Canal+ de faire évoluer son offre ce qui était impossible sans connexion Internet. On apprécierait par exemple de pouvoir programmer son Cube sur son navigateur Internet ou par un logiciel client riche et de pouvoir visualiser les émissions enregistrées sur son ordinateur personnel (et sans payer plus).

Le Cube est tout de même entaché de pas mal d’écueils qui illustrent trois situations classiques dans cette industrie :

  • La confusion entre design et ergonomie. Le design du Cube est un parti pris qu’on accepte ou pas en fonction de ses goûts. Mais lorsqu’il va à l’encontre de l’ergonomie comme dans la télécommande, cela ne va plus.
  • Une performance d’interface utilisateur limitée par la puissance de la machine dont le coût doit être compressé au maximum. A la décharge de Canal+, aucun “EPG” (Electronic Program Guide) de set-top-box d’opérateur français de TV ou d’ADSL n’est actuellement satisfaisant !
  • Il ne suffit pas d’avoir une belle agence de marketing relationnel pour être orienté client. En effet, être orienté client, c’est le faire de manière cohérente : bien documenter son produit, avoir des process cohérents (hotline) et pas trop prise de tête, et ne pas créer des blocages pour les utilisateurs en partant de préjugés dans la manière dont ils exploitent ce genre de produit. Canal+ a des progrès à faire pour véritablement faire croire à ses clients qu’ils sont des “VIP” !

Pour en savoir plus, vous pouvez aussi consulter ce Forum bien animé sur HomeCinema au sujet du Cube, avec 170 pages de commentaires. Mon long article vous épargnera une partie de cette interminable lecture !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 1 décembre 2008 et mis à jour le 25 janvier 2009 Post de | Digital media, Loisirs numériques, Marketing, Médias, TV et vidéo | 41890 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :

Les 18 commentaires et tweets sur “Cube, la set-top-box hybride de Canal+” :

  • [1] - rthomas a écrit le 3 décembre 2008 :

    Je pense que Media Center 2005 est la meilleur version car la création des vignettes dans la version Vista casse toute la fluidité. Dommage que cela ne soit pas paramétrable (ou alors pas trouvé).

    Sinon la télécommande Microsoft Media Center est la meilleur télécommande que je connaisse : très agréable au touché, bien puissance et multi-directionnelle. En plus comme MCE mémorise les actions télécommande on peut faire une séquence de touche rapidement sans soucis.

    A quand un startup spécialisé dans les interfaces utilisateur “très simple mme Michu”.
    Souvenez vous de la programmation des magnétoscopes. Bien souvent une vrai horreur de complexité.

    Rémi

  • [2] - OlivierJ a écrit le 4 décembre 2008 :

    Fin 2004 je me suis construit un petit boîtier qui fait à la fois magnétoscope numérique et lecteur DVD, tournant sous Linux. À l’époque, l’équivalent vendu dans le commerce était assez cher (500-600 E), et puis je me suis fait plaisir, et je maîtrise totalement mon système. J’ai quelques informations sur le matériel : http://oje.rio-verde.net/epia_linux_pvr/ . Il existe plusieurs logiciels tout faits pour la gestion façon “media center”, comme MythTV, et on peut les interfacer avec une télécommande ; pour ma part j’ai seulement un clavier sans fil.

    Cette année, je me suis acheté une carte qui reçoit aussi la TNT, mais le comble c’est que je ne reçois pas vraiment les chaines hertziennes, malgré l’antenne amplifiée que j’ai achetée en plus. KDE offre en standard, via son lecteur Kaffeine, la programmation des enregistrements.

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 5 décembre 2008 :

    @rthomas : entièrement d’accord. Dommage que MCE de Vista soit une régression. Encore un cas où la design va à l’encontre de l’ergonomie…

    @OlivierJ : cette solution sont Linux est à comparer à XP ou Vista avec Media Center. Mais pour avoir testé MythTV, je préfère encore l’interface de MCE 2005. Par ailleurs, sous MythTV, est-il possible de reçevoir Canal+/CanalSat avec un tuner satellite ?

  • [4] - OlivierJ a écrit le 11 décembre 2008 :

    Olivier, pour Canal+/Canalsat c’est une bonne question, je n’en sais rien. À défaut de solution normale, peut-être existe-t-il des solutions que nous qualifierons pudiquement d’expérimentales, mal vues des autorités. Pour l’instant pour enregistrer Canal+, je numérise le signal analogique qui sort de mon magnétoscope VHS, qui a le décodeur Canal+ classique connecté…

  • [5] - susubatistou a écrit le 25 décembre 2008 :

    Vos commentaires sont bien vus.De suite j’en ajoute un :lorsque l’on possède un ecran plasma qui n’a pas la clé “hdcp” il faut dire adieu a la HD .Il existait un boitier qui calculait cette clé , mais elle ést considéréé ‘comme pirate’ et on ne la trouve plus .Quelle stupidité , quand on sait que ces protections doivent disparaitre un jour .En tout cas le Pilotime n’avait pas cette contrainte .Je cherche une solution ,si quelqu’un en connait une , merci d’avance .

  • [6] - Olivier Ezratty a écrit le 25 décembre 2008 :

    Il y a peut-être une solution consistant à transférer le signal en composantes qui sort de la prise Péritel du Cube et à l’injecter dans l’écran Plasma. Je crois que la sortie composante n’a pas à gérer le HDCP car elle est analogique.

    Par contre, il faut trouver une prise Péritel mâle avec sortie composantes, ce qui n’est pas bien courant. Et je ne suis pas certain à 100% qu’elle soit cablée dans le Cube.

  • [7] - did de lyon a écrit le 2 janvier 2009 :

    En Effet la confusion design et ergonomie est énorme…

    Il y a bien longtemps que je suis très faché contre les incroyables bévues des grands constructeurs en matière d’ergonomie, toutes plus incroyables les unes que les autres
    Les “incroyables” régression de Vista ou d’Office 2007
    La lenteur halucinante de la télécommande de la live Box d’Orange
    L ‘interface de Facebook
    Etc.
    En effet l’utilsateur
    Oui, il faut une startup qui se destine aux interfaces pour madame michu, il en existe une qui essaie (BtoB)www.zap-meeting.com, la nôtre
    Mais il nous faudrait quelques moyens pour lancer le tout à l’américaine
    Et par ces temps de crises ce n’est pas gagné…
    axk

  • [8] - faf a écrit le 14 novembre 2009 :

    bonjour,

    est il possible d’enregistrer sur un support externe (disque dur ou autre)?
    merci d’avance

    • [8.1] - Olivier Ezratty a répondu le 14 novembre 2009 :

      Pour l’instant, non, tout du moins en numérique. On peut par contre enregistrer via une sortie analogique (S-VHS) ce qui n’est pas bien génial.

      Pourtant, il y a bien une prise USB dans le Cube, mais elle n’est pas activée.

      Pour ma part, je ne l’utilise plus et suis passé à une solution Media Center sous Windows 7 avec carte satellite Digital Everywhere et lecteur de carte à puce Powercom Pro.

  • [9] - christian a écrit le 30 novembre 2009 :

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à faire fonctionner ma télécommande du cube correctement. En appuyant sur la touche tv elle ne va pas de l’antenne au satellite.
    Pourtant j’ai bien suivi les instructions.
    Ensuite j’ai pensé résoudre le problème en achetant une télécommande universelle Philipps mais j’ai le même problème elle ne reconnait pas le cube.
    Auriez-vous un code à me communiquer (vous en parlez dans votre article)
    Merci ce serait très sympa.
    Christian

    • [9.1] - Olivier Ezratty a répondu le 30 novembre 2009 :

      Je ne vois pas trop à quoi ce pb correspond. Je vous conseille d’appeller la hotline technique de CanalSat. La dernière fois que je les ai appelés (il y a un an), c’était le 0 891 39 11 11.

  • [10] - pierrot999 a écrit le 17 décembre 2009 :

    Je regarde la tv à 3,5m sur un ecran HD de 107cm de diametre.A cette distance le fonctionement de la telecommande est completement aleatoire dés que les n° de canaux sont à 2 ou trois chiffres.Pour avoir la chaine 100 il faut taper 111 et revenir avec la touche canaux + ou -.Changer les piles ne change rien.J’ai compris que changer la télecommande n’amene rien car c’est leur computer hongrois au rabais qui parait etre en cause.Pour un equipement tres onereux c’est scandaleux.Quand à la langue de bois de Canal et sa sourde oreille elle est le fait d’un monopole!Que faire?

    • [10.1] - Olivier Ezratty a répondu le 17 décembre 2009 :

      D’après mes contacts dans les équipes produit de Canal+, ce problème aurait été résolu avec une nouvelle génération de télécommandes. Seul problème : ils ne changent pas les télécommandes défectueuses proactivement. Il doit falloir contacter leur support technique.

  • [11] - jean pierre a écrit le 2 janvier 2011 :

    problème telécommande cube :

    il faut parfois réinitialiser la télécommande : pour ce faire, enlever les piles, puis appuyer pendant une minute sur la touche 1. Remettre les piles ça devrait fonctionner

    • [11.1] - hervé a répondu le 2 décembre 2011 :

      +1

      super , j’y croyais pas quand j’ai lu ton post.

      Suite à l’achat d’une telecommande universelle , la telecommande C+ n’avait plus aucune reaction.

      Merci pour le coup de main J-pierre

  • [12] - symphonie a écrit le 12 septembre 2011 :

    bonjour, j’ai un problème de télécommande, je n’arrive pas a programmer ma télécommande universelle thomson roc4404 car le nouveau décodeur na pas de marque, que faire , j’ai essayé le face a face mais rien
    si quelqu’un connait un code pour je prends
    merci

  • [13] - seb a écrit le 5 novembre 2011 :

    bonjour je viens de recevoir ma cub j ai fait tout les branchements comme indique sur le manuel ainsi que le reglage rapide des chaines il m a trouve les 383 chaines mais je n ai rien sur la mosaique y a t il un delai de chargement merci




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
S3 Odéon Oct2017
2017
336 photos
albth
Women in AI Oct2017
2017
28 photos
albth
Microsoft Experience Oct2017
2017
137 photos
albth
CES 2017
2017
3109 photos
albth
MIT35 Station F Sept2017
2017
74 photos
albth
Universités d'Eté du MEDEF Aug2017
2017
179 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
476 photos

Téléchargements gratuits

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, octobre 2017 (362 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Yousra Touki (Air France)
Yousra est chef de projet en analyse de données dans l'audit et le contrôle interne d'Air France KLM.
flow
Pascale Chehikian (Sopra-Steria)
Pascale est manager de projets de création et mise à disposition de services numériques dans les secteurs industriel et tertiaire chez Sopra Steria. Membre du programme Passer’Elles de Sopra Steria en faveur de la mixité.
flow
Elisabeth Moulin (Valeur d'Etre)
Elisabeth est créatrice de "Valeur d'être", organisation dédiée à l'émergence de projets humanistes, innovants pour les professionnels, les entreprises et les particuliers.
flow
Carole Thourigny (8FabLab)
Carole est directrice du 8 Fablab Drôme à Crest.
flow
Marie Poulle (LoveBox)
Marie est cofondatrice et chief brand&sales officer de la startup grenobloise Lovebox.
flow
Marie Dorange (Opla)
Marie est cofondatrice et CEO de la startup Opla dans l’intelligence artificielle, une plateforme de création d’assistants virtuels.
flow
Jade Ataoui (Boost in Lyon)
Jade est Déléguée Générale de BoostInLyon, l'accélérateur de startups de Lyon qui recrute, accompagne et fait décoller les startups lyonnaises. A également cofondé Percola.top, une agence de création de contenus en ligne.
flow
Audrey Moriaud
Audrey est Responsable Réseaux & Télécoms dans une Maison de luxe.
flow
Arlette Quillere (CRT Services)
Arlette est Directrice des Systèmes d’Information chez CRT Services.
flow
Laetitia Guillotin (Fleur en ville)
Laetitia est fondatrice du service en ligne de livraison de fleurs personnalisées Fleur en ville.
flow
Véronique Bardet (Banque Postale)
Véronique est Responsable Exploitation à la DSI de La Banque Postale et du Réseau du groupe La Poste.
flow
Nora Guemar (Engie)
Nora est analyste stratégique sénior à la direction de la stratégie du groupe Engie.
flow
Diana Filipova
Diana est responsable de l’écosystème startups chez Microsoft France, où elle a fondé KissMyFrogs.com, le média alternatif des startups et de la tech en France. Egalement cofondatrice du collectif OuiShare, essayiste et écrivain.
flow
Sylvie Roche (CRiP)
Sylvie est Directrice Déléguée du CRiP, le Club des Responsables d’Infrastructure et de Production.
flow
Anna Stépanoff (Wild Code School)
Anna est co-fondatrice et dirigeante du réseau d’écoles numériques Wild Code School qui propose une formation d’excellence ouverte à tous au métier de développeur web et mobile. #entrepreneuse
flow
Sylvie Charissoux (Exide)
Sylvie est Chief Technology Officer au sein de l'entreprise américaine Exide Technologies, spécialisée dans le stockage électrique pour le transport et l’industrie.

Derniers commentaires

“@DanielHerbera @ThomasClone @ylecun @JP_Elkabbach et un ebook gratuit en complément...”
“Les usages de l'#IntelligenceArtificielle, l'#ebook d'@olivez sur la réalité de l'IA, ses acteurs et applications ➡️...”
“@olivez coucou. Adoré ta mise en bouche > Je termine "Homo Deus" et lirai ton e-book semai…...”
“P100: coquille "Ces processeurs peuvent comprennent en général...”
“Merci Olivier, vos passions nous éclairent, vous lire est un plaisir instructif, indispensable. Merci encore pour ce partage éclairé et...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


Catégories

Tags

http://www.oezratty.net/wordpress/2016/ecosysteme-entrepreneurial-guyane/

Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.