Banc d’essai à jour de lecteurs RSS

Publié le 20 juillet 2008 et mis à jour le 23 juillet 2008 - 31 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
   

Il y a presque deux ans, j’avais publié un comparatif de lecteurs (ou aggrégateurs) de flux RSS, dans ce post en octobre 2006 et puis dans celui-ci en juin 2007. En effet, le choix d’un bon lecteur RSS est loin d’être évident car ce n’est pas un véritable “marché” et qu’il est très fragmenté. Il était temps de mettre à jour ce comparatif et de le compléter.

Ce qui est fait, avec :

  • Une mise à jour du tableau de comparaison d’une quarantaine de lecteurs RSS, séparant maintenant les clients riches des clients web :

ComparatifRSS

ComparaisonLecteurRSS2

Mais que s’est-il passé en deux ans dans le domaine du RSS ? A première vue, pas grand chose. Mais même si les nouveautés ne fleurissent pas, les lignes de front bougent.

Voici donc quelques constats…

Modèles économiques pas évidents

Les modèles économiques des lecteurs RSS sont difficiles à faire éclore, surtout pour les clients riches ce qui explique peut-être la fragmentation du marché.

La plupart des lecteurs sont des freeware, avec parfois une version plus complète qui est payante, de quelques dizaines de $. Quelques lecteurs sont directement payants comme NewsCrawler. Enfin, nous avons quelques lecteurs open source. Et d’autres qui sont liés à des services en ligne financés par un forfait payant ou par de la publicité.

Le propre de ces lecteurs est d’être des logiciels utilitaires pour lesquels toute forme de publicité serait très polluante. Ceci couplé à une concurrence diversifiée de lecteurs freeware rend difficile la création de bons modèles économiques.

Clients riches ou clients légers ? 

J’ai toujours un a priori pour les clients riches, plus rapides et plus souples. Les clients légers comme Google Reader évoluent tout de même dans la bonne direction et l’usage intensif de technologies comme Ajax, et aussi de Firefox 3.0, très bon dans l’exécution de JavaScript, donne de bonnes performances. Mais les clients riches comme FeedDemo reliés à des services en ligne chez Newzgator ont aussi de l’avenir, si la partie services est à forte valeur ajoutée.

Il semble de plus que la majorité des utilisateurs de flux RSS les consultent à partir de lecteurs web. Le lecteur “client riche” serait-il donc l’apanage des dévoreurs d’informations exigeants ? Et les “clients web” inéluctables, poussés par le vent d’un modèle économique plus soutenable que le business du freeware/shareware ?

Nouveautés éparses

En deux ans, l’adoption des flux RSS par les supports médias en ligne, et évidemment par les blogs, est large. Sauf pour les médias “très papier” dont la version web est loin d’en incorporer les attributs du jour. L’offre de contenus diffusés via RSS est maintenant pléthorique et l’on peut être facilement noyé sous l’information. C’est pour éviter la noyade que les évolutions fonctionnelles sont plus que souhaitables : détection de doublons, lecture rapide, tri par thème automatique, un peu de “sémantique”, etc.

Mais en deux ans, les nouvelles fonctionnalités des lecteurs apparues sont plutôt rares et lentes à éclore : le social bookmarking, le lien avec la gestion de son blog, la gestion de commentaires sur les blogs tiers, des statistiques d’usage ou bien le support natif des mobiles.

Quelques lecteurs “client riche” proposent une gestion en cache des articles HTML (comme Awasu dans sa version payante, donc pas testée…). Elle devrait faire des petits car elle peut générer un gain de temps significatif lorsque l’on brasse de nombreux flux d’informations.

Certains lecteurs tentent de leur côté de faire de la recommandation de feeds aux utilisateurs, éventuellement en mutualisant les feeds des utilisateurs par le biais d’un service web.

On a aussi vu apparaitre l’usage du RSS dans la communication de logiciels à logiciels, mais ce n’est pas directement pour des applications grand public.

Ce manque de nouveautés provient peut-être de ce que nous n’avons que quelques années de recul dans l’usage de ces outils, et que leur adoption est loin d’être généralisée. Il y a donc encore du potentiel d’innovations dans ce secteur, au gré de la généralisation de l’usage du RSS.

On attend aussi l’émergence d’un lecteur RSS client riche “leader” autour duquel se constituerait un écosystème de plug-ins, car ce genre d’outils est clairement fait pour être extensible.

L’absence de Microsoft

Microsoft est toujours bien peu présent dans les lecteurs RSS. Faute de modèle économique? Encore une révolution du web qu’ils auraient loupée ?

Après le rachat d’Onfolio en mars 2007, on pouvait avoir quelques espoirs. Mais cette acquisition a amené à la disparition de cet assez bon lecteur RSS. L’équipe d’Onfolio travaillerait maintenant uniquement sur Windows Live Writer, au demeurant un très bon logiciel. Résultat : on dispose chez Microsoft d’une médiocre fonctionnalité RSS dans Outlook 2007 et dans Internet Explorer.

Des équipes travailleraient sur un véritable lecteur depuis au moins un an. Une chose est sûre: ils ne font pas du “rapid application development”. Et il y a fort à parier qu’un tel logiciel serait intégré dans un autre logiciel “à revenu” de Microsoft, tel que la suite Office.

L’open source n’est pas très engagé

Les lecteurs en open source étaient plutôt décevants et ne semblaient pas innover dans cette catégorie de logiciels. Cela s’améliore progressivement. Comme sous Windows, le bon (RSSOwl et RSS Bandit qui sont multiplateformes et extensibles) côtoie le moyen (Liferea – pour Linux, ajouté dans la comparaison tout comme Akgregator).

L’open source ne génère pas beaucoup d’innovations dans cette catégorie de logiciels, contrairement à Firefox et des plateformes de développement pour le Web. Peut-être parce que la concurrence n’est faite que de freeware, pas de logiciels commerciaux traditionnels, ni de mastodontes du logiciel client comme Microsoft qui motivent à “faire mieux”, comme ce fut le cas pour Firefox.

Compléter le comparatif

Voilà pour le petit tour 2008 des lecteurs RSS !

N’hésitez pas à faire signe si vous connaissez un lecteur RSS qui ne figure pas dans ce comparatif et qui vaille le détour. Surtout si son périmètre fonctionnel est intéressant et va au delà des basiques de ceux du fond de panier déjà étudiés dans le comparatif !

Modifié le 21 juillet 2008 (au sujet des lecteurs open source)

Publié le 20 juillet 2008 et mis à jour le 23 juillet 2008 Post de | Blogs, Internet, Logiciels, Logiciels libres, Microsoft, RSS | 21336 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Les 31 commentaires et tweets sur “Banc d’essai à jour de lecteurs RSS” :

  • [1] - lezardbreton a écrit le 20 juillet 2008 :

    Juste une précision : Netvibes permet à la fois de consulter le HTML des pages, mais aussi l’archivage des flux.

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 20 juillet 2008 :

    Je n’ai pas vu comment. Quel est le truc ?

  • [3] - Pierre a écrit le 20 juillet 2008 :

    “+1″ (comme on dit) sur lezardbreton: on peut afficher une vue HTML des articles sur Netvibes contrairement à ce que dit la slide 52.

  • [4] - Pierre a écrit le 20 juillet 2008 :

    Le bouton “Show website/Voir site” en haut à droite du flux permet de voir l’article dans son site d’origine.

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 20 juillet 2008 :

    Je faisais allusion à la possibilité dans les lecteurs de voir la page Web complète du site d’origine des flux. Et me rend compte que NetVibes le permet tout autant que l’affichage du contenu HTML de l’article, dépouillé de ce qu’il y a autour dans le site. Ce que fait NetVibes est très bien de ce point de vue là. Et il est d’ailleurs regrettable que ce mode d’extraction HTML de l’article ne soit pas courant dans les lecteurs “client riche”.

    J’ai donc mis à jour le comparatif pour tenir compte de cette imprécision sur NetVibes. J’ai aussi intégré le gestionnaire de Flux de Wikio, à la demande (justifiée) de Pierre Chappaz.

  • [6] - Olivier Ezratty a écrit le 20 juillet 2008 :

    Mais l’affichage HTML des articles dépouillé du contexte a l’air de dépendre des sites, donc du contenu XML de leur flux ?

  • [7] - yoda222 a écrit le 20 juillet 2008 :

    Je me demande quel critère vous fait penser que akgregator ne fait que le strict minimum (en fait, en lisant cela, j’ai été voir votre tableau et les slides, pour voir ce qu’il manquait au lecteur que j’utilise)
    Donc pour le tableau, akgregator permet :
    - arborescence des feeds
    - affichage direct de l’html des pages
    - gestion des posts pas lu
    - l’archivage (par contre, c’est l’archivage de tous les articles d’un flux, pas d’un article en particulier)
    - l’ergonomie me va (mais je ne suis pas un expert en ergonomie, et je suis souvent assez flexible)

    Au niveau de la rapidité, je pense qu’il pêche un peu (en même temps j’ai une vieille machine), il ne permet pas le déplacement des articles (on peut déplacer un flux dans l’arboresence par contre), ni la vue par critère/mot clé. (on peut effectuer une recherche, mais c’est particulièrement lent quand on a beaucoup d’articles archivés)

    Il a aussi une fonctionnalité intéressante (de mon point de vue, j’imagine que peu d’utilisateur “lambda” en verait l’utilité) qui permet de choisir comme flux non pas une URL, mais un script (ou un programme compilé). Cela permet plusieurs choses :
    - récupérer complètement un article pour les flux ne donnant que les première lignes ou uniquement une url (cela fait double emploi avec l’affichage direct de la page html, aussi possible) ;
    - créer un flux pour des journaux/sites ne possédant pas de rss
    - monitorer ses serveurs/sites/ce qu’on veut

    Bon par contre il faut bien sur pouvoir écrire ces scripts.

    Enfin, je dois dire qu’il me semble (a la lecture du comparatif, vu que je n’en ai testé aucun autre depuis assez longtemps) du niveau des clients ayant une note de 4 à 6.

  • [8] - Olivier Ezratty a écrit le 20 juillet 2008 :

    Yoda,

    J’ai donc ajouté Akregator dans le tableau et dans les slides. En le testant, je ne trouve pas comment afficher les articles “full web” sans passer par la création d’un tab. Peut-être est-ce lié à ma configuration (Ubuntu, donc Gnome et pas l’environnement KDE).

    Pour le reste, c’est un lecteur RSS de base, sans spécificité particulière au delà des scripts que vous mentionnez.

    Je lui mets une note de 3 pour l’instant, mais qui passerait à 4 avec la résolution du problème des pages web. Dans les lecteurs open source, RSS Bandit semble le plus complet en tout cas.

  • [9] - yoda222 a écrit le 20 juillet 2008 :

    Pour l’affichage en full web, cela se regle flux par flux, clic droit sur le flux, modifier le flux, onglet expert, charger le site internet complet lors de la lectures des articles.

    Bon je retire ce que j’ai dit sur l’ergonomie, c’est vrai que c’est pas très fcile de s’y retrouver parfois.

  • [10] - Olivier Ezratty a écrit le 20 juillet 2008 :

    OK, je vois. Ca ne marche pas chez moi à cause d’une lib kfmclient que Akregator ne trouve pas. Un pb de config de mon Ubuntu sans doutes. Que je n’ai pas encore résolu.

    Cette possibilité offerte par Akregator est à la fois intéressante (elle donne du choix) et un peu lourde à mettre en oeuvre (on ne peut visiblement pas la mettre en oeuvre sur l’ensemble des flux d’un seul coup).

  • [11] - Olivier a écrit le 21 juillet 2008 :

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce comparatif très interessant. J’aimerai apporter ma contribution a ce banc d’essai en ajoutant mon commentaire sur deux aggreagteur en mode web :

    -Bloglines
    Il permet l’archivage des feeds via le bouton “Clip/Blog this” ou le bouton “Save” sur Bloglines Beta 3.
    La gestion des posts lu/non lus, se fait tres facilement en cochant le bouton “Keep new” ou “Mark read” sur la nouvelle version.

    -Google Reader
    Il dispose d’un mode offline avec Google Gears, se qui manque cruellement aux autres aggrégateurs !

    Olivier

  • [12] - Vince2Panam a écrit le 21 juillet 2008 :

    Comparatif intéressant. J’utilise pour ma part Snarfer. La version testé dans le comparatif est très ancienne, nous en sommes maintenant à la 1.0.2, qui est nettement plus évolué.

    -L’affichage du nombre de posts restant à lire par catégorie est dorénavent bien indiqué.

    - A noter aussi la l’existence de nombreux plug-ins, à la manière des extensions firefox, qui permet d’étendre les possibilités du logiciel.

    Concernant les autres options du tableau, je ne serais répondre s’il y a eu du changement, j’utilise le programme de manière basique pour suivre mes flux rss favoris (tel que oezratty.net ^^).

  • [13] - lezardbreton a écrit le 21 juillet 2008 :

    Olivier : Par extraction de l’HTML, je pense que tu parles du javascript de certains flux (dont le tien) qui permet de compléter le contenu de la note. Dans le cas de ton blog, tu as un fichier subscribe.js dans le head du flux et tu as un appel à la fonction SubscribeHandler.writeContent(); dans le onload du body. Donc, oui, ça dépend du contenu de ton flux.
    Netvibes gérant le javascript (enfin le navigateur web plutôt) il peut afficher le contenu. Si par contre ton client riche ne gère pas le javascript, tu auras juste le header de la note.

  • [14] - Olivier Ezratty a écrit le 21 juillet 2008 :

    Olivier et Vince2Panam, merci pour ces compléments que j’ai donc intégrés dans le comparatif. Snarfer est remonté dans le classement du fait de ces nouveautés. C’est l’un des rares lecteurs que je n’avais pas retesté dans le comparatif !

    LezardBreton, oui, en fait, ce que les aggrégateurs affichent en mode HTML ou texte simple dépend de ce que le flux expose comme contenu et APIs. Donc, ce n’est pas l’utilisateur qui choisit. Dans certains cas, tu as trois lignes de résumé, dans d’autres, l’article complet. C’est pour cela que je préfère l’affichage complet des pages Web des sites dans une vue tri-pane, au moins il n’y a pas de … lézard (trop facile, oui…). Mais je dois reconnaitre que ce n’est pas la préférence de tous les utilisateurs, loin s’en faut !

    Il reste aussi à inventer la fonction qui identifierait les articles répartis sur plusieurs pages web et les consoliderait en une seule !

  • [15] - Franc belge a écrit le 21 juillet 2008 :

    J’utilise NetNewsWire qui fonctionne sur Mac. C’est un client lourd gratuit, connecté au service web NewsGator (ceux qui font FeedDemon) qui permet de synchroniser ses flux avec un lecteur mobile, par exemple (marche super bien avec l’iPhone).

  • [16] - Vince2Panam a écrit le 21 juillet 2008 :

    Ce post m’a donné envie de tester d’autres logiciels. Du coup, j’ai installé Feedreader pour le tester et comparer avec mon lecteur par défaut.
    Concernant Snarfer,je viens de vérifié, il y a bien une option de veille d’intégré, nommé keyword watches. Pas mal comme fonction, ça va m’être utile. Par contre, je ne trouve pas de fonction d’archivage.

    Sinon, la dernière version est la 1.0.2, et non pas 1.02, comme indiqué dans le comparatif^^.
    Vu le super boulot apporté, j’essaie d’aider comme je peux à le fignoler au maximum.

    Je vais également tester RSSowl, qui est passé en version 2.0. Ensuite je choisirais sûrement entre Snarfer, Feedreader, Rssowl et Rssbandit.

  • [17] - Olivier Ezratty a écrit le 21 juillet 2008 :

    Et hop, c’est corrigé !

    J’ai ajouté la 2.0 de RSSOwl… qui décoiffe. Je lui ai fait faire un bon dans le classement car ce lecteur a maintenant presque “tout bon”. Comme il est en Java, il est portable. C’est donc probablement l’un des meilleurs qui soit disponible sous Linux. Devant même RSS Bandit !

    Merci d’avoir relevé tous ces points !

  • [18] - Herve Kabla a écrit le 22 juillet 2008 :

    Merci pour ce tableau tres complet et tres bien fait. Pourquoi ne pas le partager sur Wikipedia?

    Personnellement, je suis un fan de RSS Bandit, malgré un bug persistant qui l’empeche de lire certains flux pourtant valides, comme celui du blog de Palm.

    Une suggestion pour un prochain test: une matrice de compatibilité, qui permettent de voir comment exporter la liste des flux qu’on suit d’un reader à l’autre….

  • [19] - Olivier Ezratty a écrit le 22 juillet 2008 :

    Hervé,

    Pour Wikipedia, il suffirait probablement de créer un lien vers le comparatif.

    Pour ce qui est d’un tableau, on va commencer par éviter de créer un problème n^2 (n au carré), ça te connait ! Mon point de départ était de générer un OPML avec FeedReader (avec plusieurs niveaux de folders) et de l’importer dans les lecteurs testés. Il faudrait pour limiter la combinatoire aller dans le texte des fichiers OPML pour voir les balises utilisées par les uns et les autres, et leur respect du standard. Un truc de spécialiste…

  • [20] - lezardbreton a écrit le 22 juillet 2008 :

    Bon, personnellement, vous aurez compris que j’utilise Netvibes et que j’aime beaucoup :)
    Du coup, j’ai du mal à comprendre sa note (2) alors que wikio a 3 et que ce n’est pas franchement un bon lecteur RSS… Son grand défaut est la perf avec beaucoup de flux différents (je dois en avoir une centaine environ), mais pour le reste il me convient parfaitement.

  • [21] - Pierre a écrit le 22 juillet 2008 :

    Quoi? Wikio mieux note que Netvibes ! Un macro coup d’œil au tableau et l’on voit 2 OK pour 5 Non pour Wikio et 3 OK , 2 Moyen pour 2 Non pour Netvibes. Ensuite Netvibes propose bien d’archiver ces flux (archiver les widgets), à moins que je ne comprenne pas le critère archivage. Ou alors je n’ai pas les bonnes ponderations.
    Et puis Wikio c’est un très bon outil pour suivre l’actualité mais la fonction agrégateur RSS me semble bien secondaire vis-à-vis de la recherche d’information par mots clés. Et je ne pense pas rudoyer Pierre Chappaz et ses collaborateurs en disant cela.

  • [22] - Olivier Ezratty a écrit le 22 juillet 2008 :

    Bon, j’ai revu la cohérence du classement et du rating des lecteurs RSS mode web.

    Pour l’archivage, cela signifie dans mon comparatif, la capacité à sélectionner un article et à le mettre de côté, à la ranger dans un ou plusieurs folders. Un peu comme un mail dans son gestionnaire de messagerie.

  • [23] - Julien ÉLIE a écrit le 23 juillet 2008 :

    Comme Microsoft Outlook 2007 est mentionné parmi les lecteurs de flux RSS, pourquoi Thunderbird ne l’est-il pas ?

    Au fait, il y a aussi Windows Live Mail qui intègre les flux RSS chez Microsoft. Ce lecteur est gratuit et intégré dans la messagerie.
    Rien de transcendant en revanche.

  • [24] - Yttrium a écrit le 1 août 2008 :

    Thunderbird n’est cité nul part.
    Choix ou oubli ?

  • [25] - Ludovic Dubost a écrit le 1 août 2008 :

    Tu devrais essayer feedly http://www.feedly.com qui est une extension Firefox qui fonctionne au dessus d’un compte Google Reader. L’interface est superbe et c’est fait par un français de la Silicon Valley.

  • [26] - Olivier Ezratty a écrit le 1 août 2008 :

    Julien et Yttrium, j’ai donc ajouté Thunderbird dans le comparatif et avec une bonne évaluation car il est en effet de très bon niveau. Dommage qu’il n’aille pas jusqu’au bout dans la gestion des folders en n’affichant pas les posts des feeds d’un folder, et que l’import d’un OPML avec des folders mette tout à plat.

    Ludovic, je testerai feedy un de ces 4. Ca m’a l’air d’être plus proche du gestionnaire de flux RSS de Wikio non ?

  • [27] - Edwin Khodabakchian a écrit le 2 août 2008 :

    Interessant comparatif (tant les donnees que l’approche).

    feedly est encore jeune. Nous essayons de voir si il est possible de packager les atouts de RSS et le social sharing/filtering pour le grand public.

    A premiere vue:
    Arborescence: 1 seul niveau (comme google reader), les repertoires sont des onglets.

    Affichage HTML: oui.

    Gestion de post lus/pas lus, cacher les posts lus: oui.

    Rapidite: a toi de voir…un peu subjectif

    Archivage: integration avec delicious

    Ergonomie: a toi de voir, subjectif

    Mots cle: pas encore. seulement le search

    Points forts:

    Aspects socials et partage de l’information avec une feature d’annotation sympa et integration avec le mail, twitter, friendfeed et tumblr.

    Integration de commentaires: blog, friendfeed, digg.

    Differentes vues en function du type de feed.

    Si tu as des questions, tu peux me joindre a edwink@devhd.com

    A bientot,
    Edwin

  • [28] - éric a écrit le 1 avril 2009 :

    Bonjour,
    je vois que l’agrégateur RSS que j’utilise n’est pas présent dans la liste.
    Il est peut-être trop simple ou bien il n’existait pas au moment de la création du comparatif.
    J’ai vu un certain nombre d’agrégateurs RSS mais leur complexité ou leur inferface me rebutait.
    Et ça fait 4 mois maintenant que j’utilise rssnewsbox.

    Les avantages :
    - très simple
    - directement opérationnel avec des flux RSS français intéressants
    - rubriques agréables à lire et compactes

    Les inconvénients :
    - pas autant de fonctionnalités que la plupart des autres agrégateurs

    L’adresse : http://www.rssnewsbox.com/fr

    Eric.

  • [29] - Olivier Ezratty a écrit le 2 avril 2009 :

    Bonjour Eric,

    Mon tableau n’est pas complet et ne pourra jamais l’être tant sont nombreux les lecteurs RSS. Je ne connaissais pas celui-ci mais à vrai dire, il est loin d’intégrer les fonctions de base de mon comparatif. On ne peut pas effacer les flux lus, il n’y a pas de gestion d’arborescence de flux, etc. C’est un lecteur web assez rudimentaire.

  • [30] - Lubos Kratochvil a écrit le 26 août 2009 :

    Félicitations pour votre superbe travail M. Ezratty! Le contenu de votre page est très éclairant et très agréable à lire!

    Je me suis fié à votre classement, et ai utilisé Feedreader au cours de la dernière année, jusqu’à ce que je tombe sur un agrégateur de flux un peu curieux qui s’appelle Esobi, préinstallé sur mon portable Acer 2008(!?!?) et qui n’apparaît pas dans votre rubrique.

    Ce dernier offre des fonctionnalités qui font défaut à Feedreader (ex: navigation et recherche en ligne, lecture des nouvelles en pleine page, abonnement plus rapide aux flux, etc..), tout en en conservant les atouts essentiels. Je consulte moi-même une masse assez considérable de flux RSS sur une base régulière, et sur ce point je le trouve encore plus pratique que Feedreader. Je n’ai cependant que la version “Bundle”, et n’ai pas encore essayé la version complète du logiciel.

    Avez-vous, chers M. Ezratty et collègues internautes, essayé ce lecteur de flux RSS en question appelé Esobi, et si oui, qu’en pensez-vous?

    Lubos : )

    • [30.1] - Olivier Ezratty a répondu le 26 août 2009 :

      Je ne connaissais pas Esobi, ce qui m’amènera donc à le tester un de ces 4, occasion peut-être de mettre à jour le comparatif. Depuis un an, les choses n’ont pas énormément changé dans ce secteur. FeedReader gère maintenant les flux offline, Google Reader a pas mal évolué de manière graduelle, etc.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
Numericable Aug2014
2014
43 photos
Berlin Aug2014
2014
317 photos
Nouveaux portraits
Expo
256 photos
Voyages
Book
143 photos
Piscine Molitor Jul2014
2014
40 photos
Mairie de Paris Quart de Finale FIFA France Allemagne Jul2014
2014
12 photos
Bermudes Joaillerie Jul2014
2014
33 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour environ deux fois par an :
image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée pour votre organisation ? Rendez-vous ici.
CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'exposition photo des femmes du numérique. Installée depuis le 16 octobre 2012 à l'espace Soleilles Cowork de Paris, elle circule dans différentes manifestations et lieux d'exposition. Les 185 portraits initiaux de l'opération sont devenus environ 400 (en juin 2014) et la base s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés. Depuis septembre 2013, les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN !

Derniers commentaires

“Le débit a son importance pour les contenus non linéaires, of course. Pour ce qui est de Windows MCE, je l'utilise pour ma part depuis 2002 :) !...”
“Le débit chez numéricable n'a aucun lien avec les chaines de télévision et la qualité. En effet il faut comparer la transmission par câble comme une transmission TNT (techniquement c'est du DVB-C). Donc sur diff...”
“""Les dessous de la bataille entre Apple et Google" de @olivez sur ...”
“Vous êtes une startup ou vous lancez la vôtre ? Ce guide est pour vous : #Startup #Guide...”
“Point de vue très intéressant sur le concept traités à toutes les sauces :...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays : Chine (2010) à Shanghai et Beijing Corée du Sud (2009) à Séoul Israël (2010) à Tel Aviv Japon (2009) à Tokyo Japon (2011) au CEATEC de Tokyo Japon (2012) au CEATEC de Tokyo Japon (2013) au CEATEC de Tokyo Silicon Valley (2007) Silicon Valley (2011)

Evénements

Vous pouvez parcourir les articles sur toutes les éditions de LeWeb depuis 2006. image