Capital Week 2009 – L’événement

Publié le 9 avril 2009 et mis à jour le 12 avril 2009 - Un commentaire -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Aujourd’hui se terminait Capital Week, une série d’événements étalés sur trois jours sur l’innovation, les startups et surtout leur financement, organisés par Martech & Finance.

Logo Capital Week

J’avais eu l’occasion de faire le tour des principaux événements organisés en France où les startups ont l’occasion de présenter leur projet en regrettant le manque d’ampleur et d’ambition au regard de ce que l’on peut trouver aux USA avec TechCrunch 50 ou Demo. Et bien, malgré la crise et la défection de totalité des sponsors privés habituels (Microsoft, télécoms, etc), cette année a été un bon cru pour Capital Week.

Dans l’ensemble : des contenus intéressants et surtout une affluence plus importante que l’année dernière. Les organisateurs étaient déjà bien heureux de voir au moins 20% de participants en plus par rapport à 2008 lors de la première journée sur Capital Workshop, organisée à l’Université Pierre et Marie Curie à la Pitié Salpêtrière (Paris). Et ils étaient tout sourire le dernier jour au Palais Brongniart, avec plus de 1000 participants décomptés après le déjeuner (vs un max de 300 en 2008). Il faut dire qu’ils avaient aggloméré plusieurs conférences complémentaires en un même lieu : Capital IT, et TEPA-Capital PME, une conférence complétée d’un espace “salon” avec 80 sociétés (startups, investisseurs, incubateurs). On peut y voir là l’impact de l’effet “TEPA ISF” car il y avait semble-t-il beaucoup de business angels dans l’assistance, y compris des “gros poissons”. Seul regret “symbolique” : l’absence de personnalité politique (Pécresse, NKM, etc) alors que des événements de cette taille dans le domaine des startups ne sont pas légion (à part LeWeb).

IMG_2391 

Cette réussite est à transformer l’année prochaine. Il y a une belle opportunité pour Martech, pour le Ministère de la Recherche et aussi pour la Ville de Paris d’organiser – en se basant sur ce succès – une grande semaine des startups. En réduisant le nombre d’événements, en améliorant la lisibilité, en attirant un plus grand nombre d’entrepreneurs pour les former, et encore plus d’investisseurs pour les financer. Il faudrait plus de sponsors et probablement rendre l’entrée gratuite pour les jeunes startups.

Capital Workshop

Capital Workshop était la première partie de la conférence, mardi 7 avril. Elle permet à des entrepreneurs en herbe de passer en revue les divers aspects de la création de l’entreprise.

Il y avait près de 150 participants, pour la plupart issus du Concours National d’Aide à la Création d’Entreprises de Technologies Innovantes du Ministère de la Recherche. Une grande partie de temps était consacré aux financements publics (prêts d’honneur, Oséo et CIR) et privés (business angels et loi TEPA, levée de fonds, relations avec les investisseurs). D’autres disciplines tout aussi importantes étaient couvertes comme le marketing, le recrutement et la propriété intellectuelle. Pour moi (et donc pour vous), c’était une opportunité de capter des bribes d’information me permettant de mettre à jour le guide de l’accompagnement des entrepreneurs, dont je prépare la prochaine édition.

Les intervenants étaient généralement de qualité tels que Laurent Kott (INRIA Transfert), Jean-Denis Cornillot (Acta Finance, un leveur de fonds), Séverine Herlin (Vianoveo, marketing) ou encore Vanina Paoli-Gagin (avocate, conseillère du Sénateur Adnot). Leur temps étant compté, on peut regretter que les intervenants n’indiquaient pas les vraies astuces du métier, qui sont nombreuses (comme pour obtenir une aide Oséo).

Et il n’y avait pas de secteur et de Wifi dans les salles ! Grrrr. Et les sessions n’étaient pas enregistrées, tout du moins par l’organisation. Il ne faut cependant pas trop les blâmer. Ils font avec les moyens qu’ils ont.

Capital IP

C’était une nouveauté cette année, l’organisation parallèlement à Capital Workshop d’une conférence sur la propriété intellectuelle, un sujet des plus critiques pour les startups issues de la recherche. C’était l’occasion pour l’équipe de CapIntech de distribuer la brochure sur le sujet à la préparation de laquelle j’ai pu contribuer.

Capital Transfert

Cette seconde journée, avec moins de participants, était consacrée à la présentation de projets issus de la recherche dans trois catégories classiques: santé, greentechs et numérique. Dans une salle de classe avec un maximum de quarante participants, nous avons ainsi vu défiler 11 projets numériques, dans l’ensemble intéressants. Avec notamment deux projets dans la vision en relief. Projets à la recherche de fonds d’amorçage.

Capital IT & TEPA PME

Le dernier jour, il y avait un maximum d’une cinquantaine de participants (mais bien plus que l’année dernière) pour écouter les présentations rapides de 16 startups, à dominante “btob”. C’était moins intéressant que la journée précédente car les boites étant plus matures, elles présentaient des offres moins innovantes. Les présentations avaient d’original qu’elles associaient le CEO de la startup et le business angel qui la soutenait. Le tout face à un parterre d’investisseurs et incubateurs divers. Avec peu de VCs à vrai dire.

Project1-1600

L’après-midi, 80 startups et acteurs de l’innovation occupaient un petit stand dans le rez-de-chaussée du Palais Brongniart. C’était avec la conférence TEPA Capital PME, l’endroit de plus forte affluence. Le lieu du networking par excellence.

Entendu sur place

Quelques perles…

  • On est nuls en marketing” (de Jean-Denis Cornillot, du leveur de fonds Acta Finance). Un bon résumé de la caractéristique de la majorité des startups surtout dans leurs phases de démarrage.
  • Un leveur de fonds permet de gagner du temps et d’éviter les escrocs”  (le même). Rappelle ce débat sur les FCPI.
  • Votre présentation était intéressante mais on n’a pas compris ce que vous faisiez exactement”, réaction (classique) d’un participant à Capital IT, après une présentation de startup qui avait négligé de présenter (démo, animation) ce que faisait son logiciel. D’autant plus que ce logiciel était censé améliorer l’ergonomie des applications sur mobile !
  • On n’a jamais eu autant d’aides à l’innovation, mais on ne se développe pas à coup de subventions mais de clients et de chiffre d’affaire” (Emmanuel Libaudière, Martech & Finance, l’organisateur de l’événement). Basique, mais bon à rappeller.
  • Tu as eu raison de soulever le problème d’aide aux startups en phase d’amorçage chez Oséo. On l’a vérifié de notre côté et la situation est grave. Il y se créé un déséquilibre dangereux pour l’écosystème de l’innovation qui ne sera pas comblé par les business angels qui n’interviennent pas aussi en amont qu’Oséo le faisait. ” (un conseil en stratégie et leveur de fonds).

Deux constats

  • De plus en plus de jeunes qui se lancent dans la création d’entreprise. Je l’ai constaté dans mes activités d’enseignement à l’Ecole Centrale, et c’est corroboré par des collègues qui enseignent dans d’autres grandes écoles, d’ingénieur comme de commerce.
  • Pas d’atmosphère de crise. A part ne fait que l’on ne voit plus de modèles économiques publicitaires dans les startups. Et qu’il y a beaucoup de “btob” (business to business).

Au même moment…

Avaient lieu :

  • L’annonce de la création d’IT-Translation annoncée le dernier jour de Capital Week. C’est une émanation d’INRIA et d’INRIA Transfert qui vise à financer et coacher des projets numériques issus de la recherche. Avec un apport de fonds propres à hauteur de 300K€ complétés d’une aide en coaching. D’où vient le financement ? De la revente d’ILOG à IBM, alors qu’INRIA Transfert disposait de parts dans la société qu’elle avait contribué à créer. Le coaching reprendra ce que l’équipe d’INRIA Transfert proposait déjà. L’objectif est de cofonder huit entreprises par an. INRIA-Transfert devient “INRIA-Participations”, pour gérer les participations détenues par INRIA-Transfert et les parts de fonds gérés par I-Source Gestion. Une approche intéressante mais mise en oeuvre à toute petite échelle !
  • Le maintenant fameux vote contre la loi HADOPI à l’Assemblée Nationale. Mais personne n’en parlait sur place. L’assemblée des business angels n’est pas encore “Twitter addict" ! Et aucune startup présentée n’était directement liée aux contenus concernés par cette loi.

Prochains épisodes : quelques informations glanées sur Capital Week, et un survol de startups numériques intéressantes présentées les deux derniers jours.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 9 avril 2009 et mis à jour le 12 avril 2009 Post de | Entrepreneuriat, Innovation, Startups | 8270 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Un commentaire sur “Capital Week 2009 – L’événement” :

  • [1] - macha a écrit le 11 avril 2009 :

    Je vois que la revente d’Ilog à IBM a servi à quelque chose… C’est assez dingue quand même messieurs les responsables d’Inria Transfert… On verra dans quelques années les conséquences de tout ceci. Sans doute seront elles très positives pour l’emploi en France, et son savoir faire en NTIC. Sait on jamais…




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Je découvre avec beaucoup de retard cette publication dans le style Blue Ocean, et je reste comme d'habitude ébahi par ta culture. Je ne te connaissais pas adepte de cette belle tradition par ailleurs. Bravo et...”
“Article très intéressant, travail vraiment remarquable...”
“Bravo pour votre ebook tout à fait remarquable sur l'informatique quantique. En tant que scientifique, mais pas spécialement orienté "quantique", j'ai beaucoup appris en le lisant et ça m'a donné envie de pousser...”
“Bonjour Olivier, petit mot d'un "revenant" : mon directeur te rappelle involontairement à mon bon souvenir en me transmettant ton ouvrage. Comme quoi 37 ans, ça passe vite... Je vais tâcher de mettre moins de...”
“Vous êtes sûr !!! Regardez encore avec un peu plus d'attention, notamment à la page 691 qui est...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.