Grandeur et décadence des foires aux startups – 6

Publié le 12 octobre 2008 et mis à jour le 8 novembre 2008 - 6 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Sur Internet, le web marchand reste encore un modèle sûr pour faire du chiffre d’affaire. On peut donc s’attendre à un regain d’intérêt sur ces projets au détriment de ceux qui sont justes financés par de la publicité. Pourtant, les projets de eCommerce présents à TechCrunch 50 et DemoFall étaient ceux qui présentaient un  taux de financement dans les tranches basses. Cela pourrait changer dans les mois à venir.

Commerce électronique

C’est la seconde catégorie de startups la plus nombreuse après celle des réseaux sociaux, et beaucoup de sites d’’intermédiation : recommandation, social shopping ainsi que des solutions de paiement sécurisantes et simplifiant les processus d’achat.

  • Dans la recommandation et le social shopping, image 

    • Les solutions de paiement sécurisées étaient tout aussi nombreuses avec une tendance consistant à intégrer le paiement sécurisé avec la livraison sous une forme ou une autre. C’est ainsi le cas de la startup française Adgregate

      • Les solutions de réservation de services avec FlyingCart Example

        • StockMood

          • Deux gestionnaires d’investissements : ExchangeP, pour la gestion d’investissements en mode “peer to peer” dans des sociétés non cotées, et Personalria, qui permet de suivre les pratiques de professionnels “stars” de l’investissement en exécutant automatiquement des ordres d’investissement sur son propre portefeuille. Une méthode risquée car elle peut générer des comportements d’investissements moutonniers.

          Publicité

          Le rêve de la publicité contextuelle parfaite générant un revenu très élevé est toujours présent dans les esprits (que ce soit en “CPM”, coût au mille, “CPC”, coût par click, ou “CPA”, coût par action). Mais la créativité du jour porte plus sur les endroits où caser de la publicité en ligne que sur le ciblage :

          • Dans les emails avec AdRocket qui le fait en fonction de l’adresse et des données démographiques associées. A ceci près que ce système a été testé sans succès par Google avec Gmail et abandonné, et que le contexte légal est plus que fumeux.
          • Dans les traductions de sites web avec AlfaBetic qui propose un service à la “Yahoo Translate” et en remplaçant les publicités d’origine par des publicités adaptées à l’audience. Une niche.
          • Dans les réseaux sociaux avec iWidgets avec un outil de création de widgets publicitaires pour les réseaux sociaux – hum hum -, avec glisser/déplacer, intégration de médias et support natif des grandes plates-formes de réseaux sociaux. Et avec Seethroo, un système qui analyse les contenus générés par les utilisateurs tout en respectant leur anonymat pour leur présenter des publicités contextuelles personnalisées, partant du principe que tous contribuent. Pas évident de rendre cela “opérationalisable”.
          • Dans les images avec Picad media, une nouvelle idée pour polluer l’internet de publicité au sein même des contenus en complément de ce qui est autour (bannières, popups, AdSense, etc) !
          • Dans les vidéos avec Your Truman Show, en fonction de leurs métadata, et avec Veeple qui intègre de la publicité contextuelle sous forme de bannières interactives dans les vidéos streamées.
          • Et pour les personnaliser avec Burt, un outil de création de publicités en ligne contextuelles personnalisées qui exploitent des données dynamiques. L’outil de création met en page le texte avec le support de "variables" (système d’exploitation, navigateur web, pays, météo, …). Le concept n’est pas nouveau, mais sa mise en oeuvre permet visiblement d’être plus productif et de ne pas faire appel à un développeur web. Un bon outil pour les web agencies.

          Il reste surtout à trouver le bon modèle publicitaire pour la vidéo en ligne. Un modèle qui permette un bon ciblage, mais pas trop fin (le micro-marketing est difficile à gérer pour les grandes marques), qui soit accepté par les Internautes, et qui génère un taux de click respectable.

          Le prochain et dernier épisode de cette série interminable de startups sera consacré au monde des solutions d’entreprises.

          RRR

           
          S
          S
          S
          S
          S
          S
          S
          img
          img
          img

          Publié le 12 octobre 2008 et mis à jour le 8 novembre 2008 Post de | Innovation, Internet, Logiciels, Marketing, Médias, Startups, Technologie, USA | 10281 lectures

          PDF Afficher une version imprimable de cet article     

          Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


           

          RRR

           
          S
          S
          S
          S
          S
          S
          S
          img
          img
          img

Les 6 commentaires et tweets sur “Grandeur et décadence des foires aux startups – 6” :

  • [1] - mrboo a écrit le 13 octobre 2008 :

    BOnjour Olivier, toujours aussi complets tes billets :o)
    Pour la location entre particuliers je rajouterai Zilok

  • [2] - Jean-Denis a écrit le 14 octobre 2008 :

    Olivier bonsoir,

    Vos billets sont toujours aussi riches, c’est un vrai plaisir.

    Pour rebondir sur le début de l’article concernant le financement, nous venons d’annoncer (http://cornillot.typepad.com/laboipo/2008/10/le-lutinrouge-l.html#comments) le bouclage du premier tour du Lutin Rouge, pur e-commerce, dédié à la vente en ligne de jeux et jouets. Une levée de €3,6 millions, que nous avons organisé avec Aplus Finance.

    Et nous avons encore d’autres tours dans le pipe en pure e-commerce ou autour.

    Pour conclure, je dirai que l’e-commerce commence à gagner de l’argent, et que cela ne va pas aller en décroissant.

    Amitiés et encore bravo.
    Jean-Denis

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 15 octobre 2008 :

    Bravo Jean-Denis pour cette levée de fonds,

    Ceci confirme cela. Le e-commerce est un bon et sûr business model de l’Internet. Surtout si le créneau et la spécialité choisis ne sont pas trop concurrentiels ! Et de plus, contrairement aux réseaux sociaux qui demandent un trafic très élevé pour devenir vaguement profitables, les sites de ecommerce peuvent bien vivre à une échelle “juste” nationale ou régionale (au sens: Europe).

    Par contre, la désintermédiation dans ce secteur semble plus délicate à rentabiliser avec la multiplication des sites de “social shopping”. La rentabilité est plus faible, il faut faire bosser les Internautes et il faut générer plus de trafic. On retrouve donc des difficultés voisines de celles des réseaux sociaux.

  • [4] - Daniel a écrit le 15 octobre 2008 :

    et surtout les fonctionnalités de social shopping sont facilement internalisables par le emarchand
    La plupart des plates formes recentes de ecommerce incluent désormais ces fonctions
    le gain de valeur est donc limité

  • [5] - Jean-Denis a écrit le 15 octobre 2008 :

    @Olivier : merci

    Ces remarques sont intéressantes, et bien des marchands y réfléchissent. D’où l’émergence d’un modèle bénéficiant des centaines de milliers ce clients, des millions de visiteurs, de la récurrence de certains marchés, à qui sont proposés un contenu et des services à haute valeur ajoutée.
    Quand j’étais petit cela s’appelait un portail! Mais avec le RTC c’était franchement dur!
    Maintenant il y a e haut débit (sic). Peut-être portail 2.0?

  • [6] - web31 a écrit le 31 janvier 2009 :

    Commerce électronique:
    merci pour tes info très complètes.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.