A la découverte de Voozici

Publié le 23 mars 2007 et mis à jour le 26 mars 2007 - 10 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

J’ai eu l’occasion de rencontrer récemment Jean-Yves Quentel, le fondateur de Voozici, un site de “social shopping” de proximité. Jean-Yves a un profil intéressant que je n’ai pas souvent rencontré dans le monde des entrepreneurs: c’est un gars qui a une longue expérience dans le capital risque qui a décidé de passer de l’autre côté de la barrière et de se lancer dans la création d’une startup. Après être passé par Atlas Venture, Europ@Web, ETF et Logispring! Chapeau!

Le site

Sa création est

Bien entendu, comme tout site Web 2.0 qui se respecte, il n’a pas encore atteint la taille critique donc l’usage ne peut en être que limité. Il mérite donc bien son statut de bêta. 

Les marchands peuvent être trouvés par localisation sur une carte 2D, par sélection d’une ville, d’une catégorie, ou par tag:

L’avis des utilisateurs s’obtient rapidement comme ici:

Le site est également complété par un “mash-up” pour Google Earth. C’est-à-dire, une brique qui intègre les données du site dans ce dernier. A partir de Google Earth, on peut ainsi identifier un commerce et l’évaluer. Là, l’interface devient vraiment sympa! Même si je préfèrerai bien que ce soit Google Earth qui soit dans Voozici plutôt que le contraire.

Les données avaient l’air d’être importées dans Google Earth, donc avec quelques centaines de commerces, cela passe. Mais avec des milliers, est-ce que ça ira? A voir…

Le site étant en phase bêta, il n’a pas encore atteint la masse critique. Notamment de points de vente et de services évalués. A mon goût, ce sont surtout les services “à risque” qui méritent d’être évalués et qui le sont encore peu sur Internet: les garages, les plombiers, les serruriers, les entrepreneurs de BTP, et au top, les magasins de mobilier! Tout ces métiers où les prix sont très variables, les arnaques relativement fréquentes, l’information du consommateur très opaque, ou bien avec des délais approximatifs. Pour l’instant, il n’y en a pas dans le site, mais il devrait y en avoir à terme. C’est fait pour.

Ses concurrents

Jean-Yves m’a un peu parlé des concurrents potentiels de Voozici, et en voici un petit tour:

Les

Sachant que le “social shopping” n’est pas réservé au commerce de proximité. Il s’applique également au commerce en ligne, comme chez Looneo.

Vers un capitalisme parfait?

Finalement, tous ces sites nous amèneraient-il au capitalisme parfait? Dans une économie de marché qui réduirait à la portion congrue la friction et l’inertie entre la demande et l’offre et où le consommateur pourrait accéder au meilleur service, au meilleur prix, avec le maximum d’information et instantanément?

Ce système “parfait” aurait une conséquence nette: éliminer les mauvais et les escrocs, et promouvoir les meilleurs, ceux qui savent mettre en phase profit et satisfaction des clients. Un tel système présenterait-il comme on me l’a dit un jour le défaut de générer soudainement un chômage insupportable pour les mauvais? Probablement pas. Tout d’abord, parce que la transition à un système parfait ne peut se faire de manière brutale. Ensuite, parce qu’une telle évolution diminuerait mécaniquement, et par darwinisme, le nombre de “mauvais” et augmenterait le niveau moyen. Ensuite, et surtout, car rien n’étant parfait dans ce bas monde, le système serait inévitablement contourné par les petits malins. Les mêmes qui génèrent aujourd’hui de la fraude au click sur Google, truquent les notes sur Digg.com pour faire émerger un article, ou ceux qui enjolivent les descriptions de produits dans les sites faussement communautaires. Et puis, tout le monde ne pourrait pas se servir des outils permettant de profiter de ce “capitalisme parfait”. La fracture numérique couplée à la fracture du savoir pénaliserait une partie de la population.

C’est le vaste débat de la sélection qui est posé. Comme à l’école et à l’université. Faut-il permettre à chacun de faire n’importe quelle étude sans regarder le niveau, ou doit-on intégrer un peu de sélectivité? L’histoire a montré que la sélectivité était un facteur d’émulation – surtout si ses modalités étaient équitables et transparentes – et que son absence générait de la médiocrité. Ne confondons pas égalité toute simple et égalité des chances. Qu’on le veuille ou non, notre société est darwinienne.

Donc, il ne faudrait pas avoir peur de s’exposer à l’exigence de ses clients! Les services comme Voozici ont donc toute leur place dans une société permettant de trouver les meilleurs services et d’éviter ceux qui décoivent!

Article mis à jour le 26 mars 2007 (pour le site Justacoté)

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 23 mars 2007 et mis à jour le 26 mars 2007 Post de | Internet, Marketing, Startups | 24017 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 10 commentaires et tweets sur “A la découverte de Voozici” :

  • [1] - Blog Voozici » Blog Archive » Voozici décortiqué par Olivier Ezratty a écrit le 26 mars 2007 :

    […] Un grand merci à Olivier Ezratty qui écrit le blog Opinions Libres pour sa note longue et fouillée sur Voozici: vous pouvez la lire ici. […]

  • [2] - Fabrice a écrit le 26 mars 2007 :

    Bonjour,

    Merci pour cet article de qualité.
    Je me permets de vous signaler que Justacôté propose depuis son lancement les plombiers et les serruriers dans la rubrique dépannage et travaux. De plus, le site s’est récemment enrichi de nombreux commerces et services supplémentaires.
    Bien Cordialement,
    Fabrice Coradin
    fondateur de Justacôté.

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 26 mars 2007 :

    Oops, en effet. J’avais survolé trop rapidement le site. Autant pour moi. J’ai donc corrigé l’article sur ce point.

    Olivier

  • [4] - Jeremy Fain a écrit le 26 mars 2007 :

    Merci Olivier pour ce panorama de marché: le web de proximité a un grand avenir (enfin, souhaitons le pour nous consommateurs). Un autre concurrent peut-être, ‘dis-moi où’ à l’adresse http://www.dismoiou.fr, monté par l’ancien CTO de Mappy.

    Sinon, bravo au fondateur de Voozici d’être devenu entrepreneur après une expérience dans le capital-risque. On le voit quand même de plus en plus en France et ça ne peut être que positif.

  • [5] - Danito a écrit le 27 mars 2007 :

    Merci Olivier, c’est vrai que ca fait du bien de lire des posts un peu argumentés sur le sujet 🙂 et on peut dire que celui la l’est!

    Concernant l’idée d’une sélection naturelle, je pense qu’on en est encore loin dans des marchés ou la demande est forte et l’offre faible – comme par exemple avec les plombiers ou les autres artisans.

    C’est pour ca que dans Gootza j’ai plutot choisi d’offrir un moyen de fluidifier l’échange de bonnes adresses entre amis plutot que de travailler sur le coté annuaire public dans lequel les commerces, les restaurants et les artisans disposent d’une note.

    Je fais spam le parallèle avec le spam: je recois un spam concernant une produit X et je sais que mon ami cherche un bon X. Je lui forwarde le mail: est-ce encore un spam?

    Merci encore pour le lien vers Gootza.

  • [6] - Olivier Ezratty a écrit le 27 mars 2007 :

    De rien, de rien!
    Le spam que tu décris, c’est de la recommandation !

  • [7] - Danito a écrit le 28 mars 2007 :

    Coucou – oui c’est bien la ou je voulais en venir 🙂

  • [8] - Web Local » Plus d’infos sur Voozici a écrit le 4 avril 2007 :

    […] Opinions Libres a fait un test du site et fait un petit comparatif avec d’autres acteurs du marché […]

  • [9] - Didier Heen a écrit le 26 avril 2007 :

    Olivier,

    Merci pour cet article sur l’intermédiation, et merci d’y avoir cité Quotatis.

    Nous sommes associés à beaucoup d’acteurs différents dans cet article. Quel que soit le profil de ces acteurs, je crois que nous essayons tous d’inventer un nouveau modèle du genre « La connexion entre un porteur de projet et un prestataire sur internet». Chacun a sa réponse et son angle. Cette diversité est bonne car elle répond à des attentes et des sensibilités différentes des internautes. Avec Quotatis, nous essayons plutôt de jouer la complémentarité que la concurrence avec ces sites.

    Chez Quotatis, notre angle est le suivant :

    – Le demandeur doit parler de lui et de son projet avant tout

    – S’assurer de la légalité et de la compétence d’un prestataire avant toute mise en relation.

    – Le demandeur doit être mis en relation avec un prestataire qui le souhaite explicitement (disponible, proche et à la recherche de ce type de projet précis).

    – Si il n’y a pas adéquation sur une demande, exprimer clairement à l’internaute « nous n’avons personne en ce moment, prés de chez vous, et compétent ».

    Après 8 années d’existence nous avons testé beaucoup d’idées et aujourd’hui nous essayions de développer notre valeur autour de ces axes :

    § Ne pas se substituer dans le choix (ne pas être un comparateur en ligne) favoriser le contact humain direct

    § Assistance de l’internaute dans l’expression de son besoin (quelles questions se poser quand on refait une Salle de bain ou un site internet)

    § Informer au maximum l’internaute pour alimenter son choix (Satisfaction des anciens clients, certification de tiers de confiance indépendant,…)

    § Offrir au minimum 3 prestataires par demande (attente des internautes) pour avoir le sentiment d’avoir le choix

    § Offrir un espace d’expression aux demandeurs (notes de l’accueil commercial, note donnée après la prestation)

    Est-ce web 2.0 ? Je ne sais pas, mais les 450.000 demandes et les plus de 3.4 milliards d’euros de projets que nous relayerons aux entreprises cette année nous laisse penser que la piste est bonne. L’intermédiation sur Internet a déjà assurément atteint un poids économique non négligeable.

    Vous avez raison : il y a une autorégulation dans des principes comme le nôtre, car la valeur de recommandation communautaire est très importante (note de satisfaction des anciens clients). Ceci donne autant de chance à la petite entreprise locale de 3 personnes qu’a la grande enseigne internationale. Mais cela ne donne aucune chance aux charlatans.

    Pour nous remettre en cause et comprendre les attentes des internautes, nous faisons également des études sur leurs méthodes de recherches (off et online), leurs attentes par médias et la perception de valeur de chacun de ces médias (bouche à oreille, internet, annuaire traditionnel…). Si vous êtes intéressé nous allons rendre public une étude réalisée en février avec l’institut B.V.A.

    Bonne continuation à « Opinions Libres ».

  • [10] - Olivier Ezratty a écrit le 26 avril 2007 :

    Ce sont des précisions utiles Daniel. Je suis ravi de voir que Quotatis se porte bien. 3,5md€ de transactions intermédiées! C’est conséquent! Votre modèle économique est je crois de facturer les leads à un tarif fixe mais pas en % de la presta. Cela ferait donc déjà quelques bons millions d’€ de CA, ce qui est pas mal du tout.

    Michel Dahan de Banexi m’avait dit le plus grand bien de Quotatis qu’il finance depuis quelques temps et je vois qu’il ne s’est pas trompé!

    Cordialement,

    Olivier




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.