Netbook sous Windows 7 et Ubuntu

Publié le 15 mai 2009 et mis à jour le 28 juin 2009 - 5 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

En juillet 2008, j’avais eu l’occasion de faire un Asus EEE 1000HE

Troisième expérience : installer Windows 7 sur EEE 1000HE

Quatrième expérience : installer Ubuntu 9.04 sur une partition séparée du EEE 1000HE. L’installation est très rapide – environ un quart d’heure, faite ici avec un lecteur de DVD externe connecté via l’USB au netbook. Rien à dire, cela fonctionne très bien. J’ai essayé de benchmarker rapidement Ubuntu par rapport à Windows 7. En gros, le temps de démarrage est le même (environ 53 secondes). Le temps de chargement des applications courantes (OpenOffice en lieu et place d’Office 2007, re-Picasa, Firefox) est aussi équivalent. Seul défaut apparent d’Ubuntu : il semble moins bien gérer la batterie que Windows 7, pourtant installé sans drivers spécifiques au constructeur (ils sont peut-être déjà fournis en standard). On y perd environ une heure d’autonomie. Par contre, on peut apprécier les courbes d’évolution de charge de la batterie disponibles sous Ubuntu. Bon, et par ailleurs, l’interface Gnome d’Ubuntu me semble toujours un peu en retrait par rapport à celle de Vista/7, surtout pour la gestion de fichiers. Mais je n’ai pas encore pu explorer toutes les variantes (KDE, gestionnaires de fichiers autres, etc).

Ubuntu Power Management Screenshot

Cinquième expérience : installer Ubuntu 9.04 sur une clé USB de 2 Go (pour mémoire, on en trouve à 5€). Une option pas très connue du grand public et qui présente un intérêt certain pour deux raisons : tout d’abord, les menus d’Ubuntu permettent de créer cette installation directement sans avoir à manipuler le mode commande. Cette installation sur la clé s’effectue après avoir booté avec le DVD d’installation d’Ubuntu que l’on se grave après avoir téléchargé son image sur Asus EEE T91

Qu’en pensez-vous ?

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 15 mai 2009 et mis à jour le 28 juin 2009 Post de | Google, Innovation, Logiciels, Logiciels libres, Microsoft, Photo numérique | 11223 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 5 commentaires et tweets sur “Netbook sous Windows 7 et Ubuntu” :

  • [1] - chadiak a écrit le 16 mai 2009 :

    Bonjour Olivier,

    un mot d’abord pour te remercier de ton digest du loisir numérique, à CIET, mardi passé.

    Je suis d’accord, concernant l’intérêt limité de l’e-book, en présence des netbooks, mais aussi j’ajouterais en présence des “mobile PCs” comme iPhone et bien sûr du bon vieux livre en papier.

    l’amazon kindle par exemple, n’est pas assez polyvalent pour qu’on puisse se passer d’un ordinateur portable en déplacement; il n’est pas assez compact pour pouvoir se balader tranquillement, les mains dans les poches et le “journal” glissé dans une poche intérieure, façon iPhone; et surtout, il est moins sensuel qu’un bon vieux livre et bien moins résistant (pour reprendre la défense de Rushdie du format livre : il (le livre papier) est resistant, vous pouvez même le balancer à l’eau et arriver à le lire quand-même).
    En plus, au prix du matériel, il est interdit de le laisser trainer négligemment dans un lieu public, comme on fait volontier d’un livre en papier.
    Et pour finir, va t’assoupir sur la plage avec un ebook sur le visage pour te protéger du soleil !

    Chadi Abou Karam

  • [2] - Laurent Chiozzotto a écrit le 18 mai 2009 :

    Bonjour Olivier,

    Peut-être serait-il intéressant de tester VirtualBox pour faire tourner ton Ubuntu au-dessus de Windows XP et pas à côté.
    Si l’Asus EEE 1000HE est aussi puissant que tu le dis, ce doit être faisable et la virtualisation serait ainsi accessible également aux netbooks.

    Cordialement,
    Laurent

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 18 mai 2009 :

    Ca doit marcher, mais je n’en ai pas ressenti le besoin ! Et on doit tout de même perdre un petit peu en vitesse, d’autant plus que la machine ne dispose que de 1 Go de RAM. En tout cas, cela arrive dans ma todolist…

  • [4] - Égide a écrit le 25 mai 2009 :

    Bonsoir,

    Vous enterrez une peu trop vite le E-book reader.
    Je pense que vous ne lisez pas de livres numériques. Je veux dire un vrai livre 300 pages +

    Même avec un Net-book (j’ai un 900 sous linux), l’écran et trop scintillant malgré tous les réglages qu’on peut faire.

    Alors qu’un reader avec du e-paper, c’est comme un livre papier.

    Quand à l’impact économique, il est sans commune mesure.
    C’est un missile de croisière dans le monde terriblement concentré de l’édition.

    Dans 10 ans les “grosses” holdings éditoriales auront explosé. Elles ont d’ailleurs déjà perdu.
    Simplement, elles ne le savent pas encore.

    Et le livre numérique, elles ne veulent pas en entendre parler.

    Mais je n’ai pas eu l’occasion d’entendre votre argumentaire. Je suis évidemment intéressé d’en savoir un peu plus. les points de vue différents du mien me passionnent.

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 25 mai 2009 :

    Mon point de vue est qu’un appareil générique a plus de chances de l’emporter qu’un appareil spécifique si son format, son prix et ses fonctionnalités sont voisins.

    Oui, les ebooks ont quelques avantages par rapport aux netbooks/tablettes : surtout le poids et l’autonomie. Mais leur interface est bien primitive. A part Plastic Logic qui n’est qu’à l’état de proto, aucun ne supporte d’interface tactile, qui serait bien plus intuitive ne serait-ce que pour tourner les pages. D’un autre côté, les ebooks imitent trop les livres : noir et blanc, tristounets, mal faits pour les illustrations, impossible d’y présenter des vidéos du fait de la technologie e-ink d’écran à LCD bistables utilisée.

    Les écrans des netbooks vont eux aussi s’améliorer avec le temps. Notamment le jour où ils passeront à l’OLED. Et où le format “tablette” sera courant.

    Je ne prévois pas quand cela arrivera, mais à mon sens, avant que l’ebook perce réellement. C’est plus une intuition qu’autre chose, donc effectivement, on peut argumenter…




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.