Le fonctionnement de Software Business Angels

Publié le 6 novembre 2008 - 4 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Depuis quelques mois opère une nouvelle association de Business Angels dédiée aux startups du logiciel : Software Business Angels, ou SBA pour les intimes, elle-même membre de France Angels, la “holding” principale des associations françaises de business angels. Elle regroupe une vingtaine de business angels participants pour l’instant et son président est Guy Gourevitch.

Son objectif est de rassembler des business angels intéressés par des investissements dans le secteur du logiciel et connaissant bien ce secteur d’activité. A ce stade de son développement, l’association est à la fois à la recherche de dossiers de startups et de business angels intéressés par ce secteur d’activité et par le développement de l’association.

SBA

Je vais dans ce post vous éclairer sur le mode de fonctionnement de cette association, notamment au regard des associations régionales de business angels qui interviennent déjà sur des startups du logiciel.

Les projets financés

Les projets financés par les investisseurs de SBA relèvent du métier d’éditeur de logiciels avec une forte valeur technologique innovante. Cela peut comprendre des startups de l’Internet si elles répondent à ce critère, mais l’expérience montrera en fonction du deal flow si les investissements pourront couvrir des projets utilisant des technologies de commodité (LAMP, etc) et innovant plus par le business process.

Les montants investis par les business angels sont classiques : en moyenne 30K€ par investisseur, leur nombre allant généralement de 3 à 5, et pouvant incorporer des sociétés d’investissement de business angels (SIBA) qui mutualisent les fonds et l’expertise de plusieurs business angels.

La position des startups dans leur cycle de vie est importante. Ce sont généralement des projets avec une bêta ou au minimum un démonstrateur et si possible des prospects ou clients démontrant la viabilité du modèle. Les business plans présentés (quali et quanti) doivent être de la même qualité que pour un VC. Les sociétés candidates ont intérêt à avoir bien tiré parti des financements publics pour leur démarrage et avoir ainsi créé une valeur significative : produit, clients, équipe. En gros, il faut disposer d’actifs plus importants que l’équipe et son business plan. Cela permettra d’avoir une valorisation de départ pour la négociation limitant la dilution. Voir le Guide de l’Accompagnement des Startups qui décrit notamment le processus de la valorisation d’une startup.

Le processus de sélection des projets

Le processus de sélection des startups fonctionne en cinq étapes :

  • L’envoi d’un dossier par email à projets(at)softwarebusinessangels.com. Le mieux étant de préparer un véritable “Pack investisseur” intégrant un exec summary, un business plan complet et une proposition d’investissement. Ce pack est à compléter d’un dossier de candidature dont voici le modèle à remplir.

Dossier Candidature SBA

  • Une première analyse rapide dossier est effectuée par le comité de SBA. Avec un point global et la nomination d’un instructeur du dossier qui prend contact avec l’entrepreneur. L’entrepreneur est informé dans le cas où son dossier n’est pas retenu à ce stade.
  • Un passage éventuel en présentation devant les membres de Paris Business Angel ou d’un réseau régional de business angels associé à France Angels. Ces réunions rassemblent généralement une vingtaine d’investisseurs potentiels. La présentation dite “elevator pitch” dure 5 minutes suivie de 5 minutes de questions/réponses. Il faut y être bien vendeur, ne pas lire son texte, bien positionner l’offre, le marché, les clients, le modèle économique et les perspectives de croissance ! A priori, ce laps de temps ne permet pas de faire de démonstration. On la remplacera par des copies d’écrans  ou schémas permettant de matérialiser le logiciel.
  • A l’issue de cette présentation, les business angels intéressés par le dossier s’associent pour analyser de manière plus approfondie le dossier. Ils procèdent à une “instruction” (due diligence). Ce qui entraîne à un ou plusieurs meetings avec les entrepreneurs. Meetings qui peuvent déboucher sur des points à approfondir à la charge de l’entrepreneur. Il est important pour eux de venir à ces réunions avec l’ensemble des associés. La valorisation commence souvent à être discutée à ce stade.
  • Lorsque le projet a été instruit, il est présenté en plénière dans une ou plusieurs associations régionales de business angels comme PBA. L’audience est un plus large et la présentation plus conséquente avec de 15 à 30 minutes selon les endroits. Les business angels se voient aussi fournir le rapport d’instruction de l’étape précédente.

A ce stade, les business angels ou personnes morales (SIBA, fonds d’investissement de business angels) intéressés se manifestent, sont mis en relation avec les associés de la startup qui doivent alors mener les négociations sur le tour de table, le pacte d’actionnaire et  la valorisation.

Ce processus a l’air comme pour tous les financements un peu compliqué. Et il peut durer quelques mois. En moyenne, il est cependant plus rapide que la recherche de financement auprès de VCs. Notez qu’il est d’ailleurs mal vu de chercher simultanément du financement chez des business angels et des VCs car cela témoigne d’une mauvaise connaissance du cycle du financement des startups.

Pour ma part, je contribue au fonctionnement de cette association en analysant certains dossiers.

Et les business angels intéressés ?

Pour eux, c’est plus simple. SBA recrute évidement des business angels. Il y a un dossier à remplir disponible sur le site de SBA. La cotisation annuelle est de 300€ pour accéder au deal flow et au travail collaboratif de l’association. Et le contact email est candidatures(at)softwarebusinessangels.com.

Les autres business angels

La recherche de business angels consiste cependant à frapper à plusieurs portes. Vous avez aussi les clubs de business angels issus d’anciens de grandes écoles comme XMP, des business angels de votre entourage que vous pouvez solliciter, ou des business angels éventuellement connus que vous pouvez démarcher directement. Qui ne tente rien n’a rien ! Faites cependant attention à ce que ces réseaux étant fortement maillés, vous allez souvent retrouver les mêmes personnes chez les uns et les autres. Ce qui fait que la première impression sera la bonne, ou pas !

La porte de SBA, vous permettra en tout cas de tomber sur des business angels particulièrement intéressés par le métier du logiciel.

Publié le 6 novembre 2008 Post de | Entrepreneuriat, France, Innovation, Logiciels, Startups | 10835 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Les 4 commentaires et tweets sur “Le fonctionnement de Software Business Angels” :

  • [1] - Manu a écrit le 6 novembre 2008 :

    Merci Olivier pour cette info.

    J’aimerais cependant revenir sur la recherche parallèle entre BA et VC parce que si tu permets, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi.

    Ton schéma met une limite à 500k€ entre les deux. Ca pourrait être 200k€ ou 700k€, ce n’est pas ce qui est important. Ce qui compte c’est qu’il y a malgré tout un recouvrement entre les sommes inverties par les BA et les VC. Par exemple, sur Nantes un dossier BA de 200-300k€ est considéré comme un gros dossier. Inversement, des VC régionaux comme Ouest Ventures savent descendre à 250-300k€.

    En résumé, ok il y a un cycle et on ne va pas inverser BA et VC mais de là à dire qu’approcher les VC pour le premier tour peut être mal interprété, je trouve ça exagéré.

  • [2] - Manu a écrit le 6 novembre 2008 :

    Le modèle à remplir pour les projets ne semble pas fonctionner, le fichier est vide…

    Merci d’avance

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 6 novembre 2008 :

    Tu as raison, cela mérite quelques précisions.

    Les limites dans les schémas sont des indications mais pas des montants précis butoirs.

    Ils font effectivement un peu trop abstraction des levées de fonds réalisées dans des VCs de “petits fonds” ou bien des fonds d’investissement régionaux (comme Cap Décisif en Ile de France) qui investissent des tickets de 150 à 500K€ d’un montant équivalent à un tour de business angels.

    Mon propos sur BA vs VC visait donc spécifiquement les entrepreneurs qui cherchent à la fois des business angels pour un tour de disons 300K€ et des VCs pour lever “1 à 2 millions d’Euros”. On voit cela souvent…

    Tout ceci méritera une mise à jour dans le Guide sur l’accompagnement des startups hightech (prochaine édition prévue en janvier 2009).

    Pour ton deuxième commentaire, bien vu, je viens de corriger le lien sur le fichier qui devrait maintenant bien fonctionner.

  • [4] - Jean Carl a écrit le 10 novembre 2008 :

    Pour les business angels et entrepreneurs interesses,
    je vous annonce le lancement prochain de la platforme http://www.capitalbooster.com

    Dans les temps difficile que nous vivons vous apprecierez tous le fonctionnement de cette plateforme

    Keep posted

    PS: Toute personne souhaitant collaborer a ce projet et la bienvenue.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Nouveaux portraits
Expo
558 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos
albth
CES 2019 Jan2019
2019
2872 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos

Téléchargements gratuits

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 504 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique quantique.
flow
Elham Kashefi
Elham est Directrice de recherche au CNRS LIP6 Université Sorbonne, professeure d'informatique quantique à la School of Informatics University d'Edimbourg, cofondatrice de la startup VeriQloud. #quantique
flow
Paula Forteza
Paula est députée des Français d’Amérique latine et des Caraïbes et rapporteure de la mission sur les technologies quantiques demandée par le Premier ministre. #quantique
flow
Jacqueline Bloch
Jacqueline est Directrice de Recherche au CNRS. Elle y développe ses travaux au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies de l'Université Paris Saclay. Elle est également professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. #quantique
flow
Eleni Diamanti
Eleni est Directrice de recherches au CNRS (Sorbonne Université) et spécialiste de la cryptographie quantique. #quantique
flow
Maud Vinet
Maud est responsable du projet d'accélérateur quantique sur silicium au sein du CEA. Bref, derrière une révolution technologique qui comptera à l'échelle mondiale ! #quantique #ExpoBercy2019
flow
Maria Alejandra Zuluaga
Maria est maître de conférences et chercheuse en apprentissage automatique avec des applications en médecine et santé à EURECOM, école d’ingénieurs et centre de recherche en sciences du numérique.
flow
Pascale Caron
Ingénieure avec un MBA, Pascale est CEO de Yunova, conseil en innovation et Associée Beforgo.com, une startup prometteuse du Tourisme.
flow
Josiane Zerubia
Josiane est directrice de recherche à l'Inria au centre de Sophia-Antipolis Méditerranée, spécialiste de la modélisation stochastique en traitement du signal et des images, en particulier pour l'imagerie spatiale.
flow
Christelle Yemdji Tchassi
Christelle est ingénieure développement logiciel châssis chez Renault Software Labs à Sophia Antipolis. #ExpoBercy2019

Derniers commentaires

“Hello ! Je traite de ce sujet dans mon dernier ebook sur le quantique. pages 178 à...”
“Merci Olivier de cet article très complet et très intéressant (comme toujours). Toujours un plaisir que de lire tes chroniques. Si je peux te suggérer une prochaine chronique, c'est de développer ton parallèle...”
“Le vague de l’IA est-elle terminée ? Un article documenté qui compile l'actualité récente sur le développement de l…...”
“Cette vidéo est connue et n'apporte rien d'intéressant, elle s'appuie toujours sur un effet supposé mais qui n'existe pas du C02, alors que les prédictions faites depuis plus de 35 ans à partir de cette théorie ne...”
“Juste pour signaler 2 typos: page 24 : dont 5 en étaient déjà détenteurs au moment de la réunion (noms soulignés en vert) J'en compte 6 soulignés en vert page 28 : - James Chardwick (1991-1974) Je...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.