LeWeb 2011 – Moyens techniques

Publié le 18 décembre 2011 et mis à jour le 12 novembre 2014 - 6 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
   

Dans ce dernier épisode de ma couverture de LeWeb 2011, nous allons traiter de quelques uns des moyens techniques mis en œuvre, notamment dans la vidéo.

Production vidéo

La conférence LeWeb s’appuyait cette année sur les moyens techniques des plus grandes productions télévisuelles. Avec un équipement de plateau de télévision de compétition et une diffusion en direct de la conférence sur Internet sur trois streams simultanés (salle plénière, seconde salle et studio d’interviews).

Les caméras vidéos utilisées en plénières comme dans les autres salles étaient de gabarit TV broadcast avec des capteurs Super-35 mm, les plus grands du marché pour la télévision. Elles étaient équipées de zooms ultra-puissants avec des radios d’agrandissement de x100, x96 et x60 permettant de zoomer sur un visage au fond de la salle pour des plans de coupe. La seconde photo illustre bien cela !

Caméras (2)

Dans la salle plénière, une seule caméra était équipée du zoom Digi Super 100 XS de Canon. Il dispose d’une focale de 9,3 à 930 mm, ce qui en équivalent 24×36 doit représenter approximativement un 14 mm x 1400 mm. Cela va donc du très grand-angle au super-téléobjectif. Sachant que l’on peut y ajouter un doubleur de focale et atteindre donc 2800 mm. Le Digi Super 86 II XS démarre aussi à un équivalent de 14mm et s’arrête à 1200 mm. Tout ceci est à comparer avec les zooms d’appareils photo réflex qui dépassent rarement les 400 mm. Et le plus gros téléobjectif Canon est un 800 mm.

Caméras (4)

L’équipement de prise de vue en plénière intégrait également une “dolly”, une grue avec caméra téléguidée pour les plans larges de la salle.

Caméras (1)

Enfin, il y a avait également une nouveauté avec cette caméra dotée d’un objectif grand angle montée sur rail et également téléguidée. L’année précédente, les vues équivalentes étaient prises par un caméraman utilisant un Steadicam (harnais de stabilisation). C’est moins fatigant de téléguider une caméra sur rail ! Par contre, cela génère un incessant chassé croisé avec les photographes qui cherchent à éviter la caméra ainsi que son gros cordon ombilical.

On la voit ci-dessous avec, plus bas, les deux opérateurs qui la pilotaient.

Camera gear (14)Camera gear (15)

Derrière ces caméras connectées en liaison coaxiale SDI se situaient un car de régie AMP à l’extérieur des Docks. Loic Lemeur l’avait même visité vers la fin de la conférence, pendant une session plénière, suivi par une caméra sans fil. Un second car technique est en général présent. C’est dans celui-là que sont rangés les matériels utilisés pour la prise de vue.

Des caméras avec les mêmes objectifs Canon étaient aussi utilisées dans la seconde salle de conférence où avaient notamment lieu les pitches des startups. Comme depuis une ou deux éditions de LeWeb, ces pitches sont dument enregistrés et disponibles sur YouTube. Il sont ainsi exploitables par les startups pour leur marketing.

La production vidéo était complétée par un studio pour des interviews monté dans un des halls des Docks et sponsorisé par IBM. Avec des caméras de plateau plus légères.

IBM TV Studio (2)

Le bazar installé en régie pour ce studio était lui aussi impressionnant :

IBM TV Studio (1)IBM TV Studio (3)

Du côté streaming et versions en différé, toutes les vidéos étaient disponibles en 1080p sur une chaine dédiée YouTube. Même si la bande passante allouée à YouTube chez certains FAI comme Free en dégrade souvent l’expérience !

Contrôle d’accès

Le contrôle d’accès à la conférence avait lui aussi visiblement bénéficié d’un upgrade cette année. Ce qui veut dire qu’il devait y avoir une masse jugée critique de resquilleurs les années précédentes.

Ce contrôle s’appuyait sur plusieurs dispositifs :

  • Un badge avec la photo du participant.
  • Un logo ultra-violet dans ce badge qui était vérifié avec une lampe UV par les gardiens à l’entrée des Docks.
  • Un composant RFID intégré dans le badge qui au vu de sa forme avait une portée de plusieurs mètres. L’adhésif et le badget RFID sont de la société UPM Raflatac. Il s’agit d’un DogBone dont la brochure est ici. C’est un composant habituellement utilisé dans les process de Supply Chain pour tracer des colis et qui est utilisée dans la grande distribution. Le circuit RFID fonctionne dans la bande des 860-960 Mhz et a une mémoire de 240 bits. La technologie de laminage de la puce RFID et de son circuit provenait de Nagra ID, une filiale du groupe Suisse Kudelski. Une autre filiale du groupe Kudelski, Nagravision, fournit le système de contrôle d’accès de Canal+.

Nagra IS Security on LeWeb badges

Le badge avait l’air d’être programmé à distance rapprochée par cet engin :

Machine badges RFID

  • Un bracelet plastique mis autour de la main en dernier ressort.

Le composant RFID du badge servait visiblement à compter le nombre de participants entrant et sortant de chaque building. Il n’était cependant pas relié à un service utilisateur tel que Presdo Match pour localiser les participants à la conférence. Modulo un processus adéquat d’opt-in, c’est peut-être un usage que l’on verra débarquer d’ici peu !

J’ai croisé après LeWeb des participants de grandes entreprises qui avaient été bien gênés par le dispositif de sécurité des badges. Ne pouvant pas consacrer deux ou trois jours de leur temps de travail à une telle conférence, il avaient ainsi l’habitude de partager un même badge entre plusieurs personnes, une par jour. Là, ce n’était plus possible. Un tarif à la journée pour une telle conférence répondrait à ce besoin, mais ne serait probablement pas optimum pour en amortir les couts fixes.

WiFi

Alors, marchait ou marchait pas ? En fait, le Wifi fonctionnait plus ou moins bien selon le moment dans la journée. Il semblait fonctionner moins bien que l’année dernière. La raison ? La participation plus importante et le nombre accru d’appareils que chacun utilise maintenant. Il y avait aussi des interférences et la bande passante hertzienne était saturée. LeWeb est un des plus grands rassemblements de geeks en Europe dans un espace aussi confiné !

Le système de Wifi avait été installé par la société britannique Max Wifi. Ce dernier indique qu’il y avait 4500 appareils en ligne qui avaient uploadé 2 Téraoctets pendant la conférence. Certains participants utilisaient jusqu’à cinq appareils connectés en Wifi. La partie qui fonctionnait le mieux était les connections Ethernet installée aux premiers rangs de la salle de plénière. Le dimensionnement de l’installation était impressionnant : 24 km de câble réseau, 85 points d’accès Wifi d’origine Meraki Access Points et 50 switches Gigabit, le tout installé par des équipes compétentes.

Heureusement, en prenant son mal en patience, on arrivait à se reconnecter au bout de quelques minutes ou dizaines de minutes. Pendant l’ensemble de la conférence, j’ai du être bloqué au nez seulement 20% du temps. On peut survivre dans ces conditions, sauf lorsque l’on fait du live tweet  ou du live blogging d’un événement. Ce qui n’était pas mon cas comme vous le savez !

Epilogue

Ce cinquième article conclut la série pour LeWeb 2011.

LeWeb reste un événement fascinant par son ampleur, par ses intervenants, ses participants et sa dimension internationale. La barre est mise plus haut chaque année.

LeWeb est cher pour le commun des mortels, même s’il existe des tarifs préférentiels pour certains. Grâce au streaming live, qui était de très bonne qualité, on pouvait heureusement profiter du contenu sans rien débourser ni se farcir les transports pour aller aux Docks d’Aubervilliers. C’est finalement le networking qui est une denrée marchande, pas les contenus. Il a surtout de la valeur pour sa dimension internationale, très rare en France. Si vous voulez networker à l’échelle française voire parisienne, il existe heureusement de nombreux autres événements tout au long de l’année et plus abordables pour ce faire.

Pour mémoire, mes photos de l’événement sont dans ce portfolio dans les galeries de ce blog. Il y en a plein d’autres de photographes divers sur Flickr.

Signalons également le grand nombre de données publiées par l’organisation de LeWeb sur leur site.

Et rendez-vous pour LeWeb 2012…

_________________________________

L’ensemble des articles sur LeWeb 2011 :

LeWeb 2011 – Vue d’ensemble
LeWeb 2011 – Semaine Numérique
LeWeb 2011 – Startups
LeWeb 2011 – Plénières
LeWeb 2011 – Moyens techniques

Publié le 18 décembre 2011 et mis à jour le 12 novembre 2014 Post de | Internet, LeWeb, TV et vidéo | 12253 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     
    

Les 6 commentaires et tweets sur “LeWeb 2011 – Moyens techniques” :

  • [1] - Michel Nizon a écrit le 19 décembre 2011 :

    Le web 2012 sera t-il à Paris ou à Londres ? ou seconde hypothèse si Loic/Géraldine développe leweb dans plusieurs villes du monde (voir remarque de Robert Scobble à Loic sur scène) alors l’évènement de Paris pourrait perdre son caractère exclusif ou son intensité internationale …

    • [1.1] - Olivier Ezratty a répondu le 19 décembre 2011 :

      Eux seuls peuvent répondre à ces questions !

      Londres ferait des pieds et des mains pour avoir LeWeb chez eux, de préférence de manière exclusive en Europe. Ils pourraient proposer par exemple que l’événement change de ville en Europe chaque année. Il ne perdrait pas forcément de lustre, mais la France y perdrait quelque peu.

  • [2] - Michelle a écrit le 23 décembre 2011 :

    Merci pour ce billet, Olivier – toujours aussi compréhensif
    LeWeb 2012 sera bien à Paris, toujours aux Docks où nous avons une belle équipe, de l’espace, etc. – – vous pouvez déjà réserver le 4, 5, & 6 décembre 😉

    Bises

    • [2.1] - Olivier Ezratty a répondu le 23 décembre 2011 :

      Thanks Michelle. Précision pour les non anglophones : tu entendaiss complet ou exhaustif avec ton “compréhensif” (comprehensive) !

  • [3] - Thierry Land a écrit le 28 décembre 2011 :

    Merci Olivier pour cet article très bien “vu” et qui résume bien notre travail…
    Ce fut un vrai challenge et un vrai plaisir de déployer de gros moyens télévisuels pour un évènement aussi dense sur 3 jours.
    LeWeb Paris méritait bien cela!

    Nous serons là pour la captation du LeWeb 2012 avec toute cette belle équipe que j’ai eu le plaisir d’orchestrer…

    En attendant le cru 2012, BEST WISHES…et longue vie à “Opinions Libres”

    Thierry LAND (Directeur de Zero 7 Productions – (Captation/réalisation video pour LeWeb)

    • [3.1] - Olivier Ezratty a répondu le 28 décembre 2011 :

      Merci pour le feedback, ce qui permet au passage de donner le crédit à la Zero 7 Productions !




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Grenoble May2015
2015
44 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
318 photos
albth
Hacking Hotel de Ville de Paris May2015
2015
70 photos
albth
TF1 myTF1 Palais de Tokyo May2015
2015
15 photos
albth
Montpellier Xtrem'Up May2015
2015
132 photos
albth
Montpellier Startups May2015
2015
58 photos
albth
Montpellier Startup Weekend May2015
2015
392 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année en mars, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Rendez-vous ici.

CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'exposition photo des femmes du numérique. Installée depuis le 16 octobre 2012 à l'espace Soleilles Cowork de Paris, elle circule dans différentes manifestations et lieux d'exposition. Les 185 portraits initiaux de l'opération sont devenus environ 470 (en mars 2015) et la base s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Depuis septembre 2013, les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Louisa Mesnard (thetops)
Louisa est en charge du développement international chez l marketplace lifestyle et tendance thetops.fr et membre de plusieurs associations visant à promouvoir l'entrepreneuriat : Mash Up, Girls in Tech, Promotion 2015 Women Up - La Fusée et French Curiosity Club.
flow
Delphine Asseraf (Allianz)
Delphine est Directrice Digital chez Allianz France.
flow
Helena Rodriguez (Shopedia)
Helena est CTO de Shopedia, startup en intelligence de l'image qui fournit une solution technologique permettant de détecter les vêtements de mode sur photo et de les proposer à l'achat. Elle est aussi experte au W3C où elle participe activement au groupe qui définit l'Internet des Objets.
flow
Génaelle Gault (TNS Sofres)
Guénaëlle est Chief Digital Officier pour TNS Région Europe du Sud, France & Benelux.
flow
Raphaëlle et Elise Covilette et Béatrice Gherara (Kokoroe)
Béatrice, Raphaëlle et Elise sont fondatrices de Kokoroe qui vise à révolutionner le partage de connaissances et permettre à tous les curieux et passionnés d’accéder à tout ce qu’ils ont toujours voulu savoir grâce aux professeurs de leurs rêves.
flow
Julia Vereenoghe
Julia est graphiste freelance spécialisée dans le jeu vidéo casual.
flow
Betty Bouteiller
Betty monte (en mai 2015) un studio de création et de production d'univers. L'idée est d'amener différents secteurs à se rencontrer (éditeur papier, éditeur de jeu société ou vidéo...) afin de créer des histoires transmédia.
flow
Margaux Derhy (La Petite Etoile)
Margaux accompagne les entrepreneurs du numérique avec tous les outils possibles (cours dans huit Universités et Ecoles, interventions, avec le site lebusinessplan.fr, le livre BACKPACK) pour les aider à trouver des financements et à développer leurs projets.
flow
Veromanitra Andriamandroso (Altran)
Veronamitra pilote des projets informatiques et internationaux pour le compte d'Altran.
flow
Aurea Muñoz
Aurea est développeuse Java chez SoLocal, spécialisée dans la gestion et développement d'applications web, notamment la partie backend.
flow
Raphaelle Hutin Menajovsky
Raphaelle est fondatrice de la société Leverbiz qui conseille les e-marchands dans l’optimisation de leurs campagnes marketing on-line, notamment sur les méthodes d’attribution des ventes, en analysant leurs données Analytics et CRM. Egalement fondatrice de l’association Webassoc, une communauté de professionnels du web à la disposition bénévole des associations humanitaires.
flow
Tram Nguyen-Trinh (VITAnLINK)
Tram est fondatrice et CEO de VITAnLINK qui aide les startups en amorçage et PME de la santé numérique, des medtechs et diagnostics à ouvrir la bonne porte sur leur marché cible en Europe.
flow
Laurence Kerjean (L'Oréal)
Laurence est Directrice e-business et CRM pour L’Oréal Paris France. Elle pilote le développement du revenu en ligne via leur e-boutique et tous les "touch points" digitaux et travaille à la mise en place d’une stratégie CRM globale. Sans oublier la stratégie applicative avec, entre autres, Make Up Genius.
flow
Charlotte Taupin (InCitu)
Charlotte dirige le département Data management et Marketing Analytics chez Solocal Group (ex PagesJaunes) pour leurs clients grands comptes (Solocal Network).
flow
Cécile Schmollgruber (Stereolabs)
Cécile est cofondatrice de STEREOLABS, une start-up qui révolutionne la prise de vues en 3D.
flow
Katia Aresti
Katia est développeuse freelance Java/Scala, backend et NoSQL, contributrice open-source, membre du bureau de Duchess France et co-organisatrice du MongoDB User Group à Paris.

Derniers commentaires

“Les stratégies industrielles de la singularité : "La SF dans la vraie vie pour bientôt" cc @nas...”
“Vous vous intéressez à l'intelligence artificielle? "Les stratégies industrielles de la singularité" de @olivez sur ...”
“The business of Singularity: article extraordinary by Olivier Ezratty @olivez ...”
“Singularité et transhumanisme: qu'est-ce que c'est ? Comment se positionner par rapport à ces "buzzwords" (@olivez)...”
“Sur l'IA et ceux qui sont contre (puisque ça revient à la mode ces derniers temps), j'avais publié "Philosophie contre IA" en 1996. Voir:...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

Vous pouvez parcourir les articles sur toutes les éditions de LeWeb depuis 2006.
image


J'interviens sinon dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'intervention sont évoqués ici.