La statistique de l’OCDE sur la fibre qui fait peur

Publié le 1 juin 2009 et mis à jour le 28 juin 2009 - 20 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
   

C’est le pourcentage des abonnés au haut débit qui sont connectés via la fibre optique, donc, en très haut débit dans les pays de l’OCDE. Le dernier baromètre de l’OCDE sur le haut débit est édifiant de ce point de vue là.

La France n’est pas dans le graphe, j’ai du la rajouter. Nous n’aurions à ce jour qu’environ 50000 connexions par fibre optique dans les foyers.

Stat Fibre OCDE Mai2009

La position du Japon et de la Corée est remarquable. Cela s’explique probablement par un tas de facteurs historiques et régulatoires. A terme, cela leur permettra de faire décoller de nombreux nouveaux usages dont celui de l’IPTV, y compris en haute définition et avec une très bonne qualité de service, toujours un peu limite en ADSL.

On peut se consoler avec notre équipement ADSL qui nous a permis d’équiper les foyers français en haut débit. Mais cet autre graphe toujours de l’OCDE nous rappelle que la France n’est plus une exception de ce point de vue là avec environ 28 connexions haut débit pour 100 habitants. Le haut débit est d’origine bien plus hétérogène dans la plupart des autres pays, le câble pouvant concurrencer l’ADSL des opérateurs télécoms pour des raisons historiques.

Haut debit par moyen OCDE Mai2009

Jean-Michel Billaut a bien raison de hurler qu’il faut se bouger sur la fibre ! Si on ne rattrape pas ce que l’on peut appeler maintenant un véritable retard, cela va être comme pour le Minitel : en avance pour le premier coup (la télématique, l’ADSL) et en retard pour le second (l’Internet, la fibre)…

Publié le 1 juin 2009 et mis à jour le 28 juin 2009 Post de | Haut débit, Internet | 11491 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     
    

Les 20 commentaires et tweets sur “La statistique de l’OCDE sur la fibre qui fait peur” :

  • [1] - Fabien a écrit le 1 juin 2009 :

    Il faudrait d’abord que l’offre pour la fibre optique soit moins couteuse pour les abonnés. Les tarifs pratiqués par le FAI qui propose une offre cablée (je ne citerai pas son nom, mais tout le monde le connait) sont exorbitants : entre 42 et 60 euros par mois au minimum !!! Pour avoir une offre basique de chaînes TV. La qualité est au rendez vous c’est vrai. Mais les foyers préfèrent de loin les offres ADSL d’Iliad, même si la qualité est moins bonne. En outre, l’installation est compliquée : boitiers spéciaux, fils, raccordement dans les immeubles… Seules les grosses régions peuvent être cablées à l’heure actuelle. Enfin, avec la loi Hadopi, ce qui justifiait le haut débit (principalement le téléchargement illégal) vient de disparaître. C’est comme les limitations de vitesse sur l’autoroute : à quoi ça sert d’avoir une voiture rapide si c’est pour se prendre des prunes…

  • [2] - Stan J a écrit le 1 juin 2009 :

    Merci beaucoup de partager ces stats, c’est étonnant!

    La France qui se vantait de son réseau ADSL… elle s’est vite endormie…

    Mais bon je crois en même temps que la France a la malchance (dans ce cas précis) d’être un grand pays, donc pas facile de couvrir toutes les zones.

    Certains zones n’ont toujours pas l’adsl, lire : http://blog.monolecte.fr/post/2009/05/27/FreeWifi-pour-tous

    La fracture numérique reste un grand défis, et je pense qu’il est plus urgent de ne laisser personne derrière, quitte à ralentir le déploiement de la fibre.

    Qu’en pensez-vous?

  • [3] - Stan J a écrit le 1 juin 2009 :

    PS : Pourriez vous faire quelque chose pour les formulaires de commentaire?

    C’est assez fastidieux les balises html et le captcha.

    Avec wordpress il y a surement moyen de faire mieux facilement (avec un service du style Disqus par exemple)

    Merci…

  • [4] - Olivier Ezratty a écrit le 1 juin 2009 :

    Les balises et le captcha sont standards dans les blogs non ?

    Le captcha évite de manière automatisée les “splogs”, les commentaires spams, et ce, avec juste une modération à postériori. De plus, ils sont lisibles et je les ai limités exprès à 3 lettres pour faciliter la chose.

    Quant au HTML, il est bien entendu facultatif.

    Pour ce qui est de Disqus, je ne suis pas très chaud. Le flux de commentaires sur ce blog ne le justifie pas encore. Et il n’a pas grand chose avec voir avec les captcha et le HTML.

    Bref, quel est le besoin précis de ce “quelque chose” ?

    En tout cas, j’ai prévu les grands travaux sur ce blog cet été, au mois d’août.

  • [5] - RenoV a écrit le 1 juin 2009 :

    Est-ce que la guerre des prix dans le domaine de l’ADSL (le fameux triple play à 30€), n’aurait pas affaiblie quelque peu les opérateurs qui n’aurait alors pas la capacité (ou la volonté) d’investir massivement dans la fibre ?

  • [6] - rthomas a écrit le 2 juin 2009 :

    Et comme je le commentais sur le blog de M. Billaut, il faudrait commencer par cabler les campagnes et non pas les villes où nous avons déjà de bons débits.

    La TNT n’aide pas non plus au déploiement de la fibre, actuellement j’ai 4 chaines en HD par la TNT (TF1, F2, M6, Arte). Un petit Acer X1700-FR7A-1T (400 Euros) + Windows 7 RC + 2 tuners TNT USB + une TV avec tuner HD = j’ai une solution media HD chez moi que personne, aussi bien Numéricable que l’offre fibre d’Orange ne peut proposer. En plus c’est gratuit (hors achat du PC).

    Rémi

  • [7] - Fabien a écrit le 2 juin 2009 :

    Tout à fait d’accord avec rthomas. Il faudrait nous dire olivier le coût de la connexion cablée en Corée, au Japon ou en Suède. Il y a les problématiques de l’accès social à Internet : le coût ne devrait pas dépasser 30 euros par mois pour le web, la TV et le téléphone.
    Enfin, il paraît qu’on va se servir des fumeurs pour payer les investissements sur la fibre optique ?
    http://www.ariase.com/fr/news/taxe-tabac-deploiement-fibre-optique-article-2057.html

    Free (Iliad) mise sur le wifi communautaire, et je suis d’accord avec son PDG.
    http://www.zonebourse.com/barons-bourse/Xavier-Niel-93/actualites/Xavier-Niel-lance-le-plus-grand-reseau-Wifi-du-monde-1-13189134/

    Enfin, je tiens à signaler que UPC (à capitaux US) a massacré Noos il y a quelques années. Le cable était géré par la Lyonnaise qui a ensuite vendu l’entreprise à des Américains, qui n’ont cherché qu’à se faire du fric. Ensuite Noos a été racheté par le Français Numéricable. Mais le mal a été fait.

  • [8] - Christophe a écrit le 2 juin 2009 :

    Bravo.
    Super article à tous points de vues. Et qui mériterait des actions.
    Mais au fait, existe-t-il des moyens d’actions pour faire réagir à ce qui semble une menace non négligeable : un trop grand décalage des infrastructures françaises empêchera que se développent sur le marché national des offres susceptibles de réussir à l’international, et risquera donc de condamner la France et ses entreprises (startup comme grands groupe) à être dominée par des offres développées en France.

    C’est un vrai sujet, non ?

  • [9] - MAS a écrit le 2 juin 2009 :

    Cela me semble être un faux problème.
    Ce qui compte, c’est l’accès au haut débit.
    Les offres ADSL sont largement suffisantes,… j’utilise la VOD (Video On Demand) au travers de mon FAI, je regarde la télé avec mon FAI car la qualité d’image est meilleure qu’avec mon antenne hertzienne.
    Bref, l’ADSL est tout à fait suffisant pour couvrir l’ensemble des besoins Internet.

    Le deuxième graphe montre bien que l’on est devant le Japon en terme d’utilisateurs de haut débit.

    Il ne faut pas confondre le but (accès à Internet rapide) et les moyens (cabler les pays à forte densité).

  • [10] - milouse a écrit le 2 juin 2009 :

    Pour ce que j’en sais, dixit un ami qui y vit, au Japon, la connexion fibre ne dépasse pas les 30€, et ce sur l’ensemble du territoire.

    L’erreur des FAI est comme d’hab de croire qu’il n’y a qu’à Paris que la fibre trouveras son débouché.

    Après sur le fond, je ne suis pas forcément certain qu’un débit plus élevé développe des usages innovants… :(

    le problème de fond est de savoir si les deniers publics servent à tirer de la fibre sur le territoire ou bien à financer des startups qui proposent des services immatériels ?

    @+

  • [11] - Olivier Ezratty a écrit le 2 juin 2009 :

    @MAS : c’est une question de point de vue. Plus on est proche de son central téléphonique et du DSLAM, meilleure est la connexion. Mais, n’oublions pas les nombreus abonnés qui ont moins de 10 mbits/s et pour qui la TV ADSL est moyenne, surtout en HD. L’avantage de la fibre, c’est que le débit n’est pas atténué avec la distance du central.

    Et les usages se développent bien en fonction du débit disponible. L’ADSL a permis la vidéo, l’IPTV, le partage de photos, inenvisageables lorsque l’on était en analogique, et même en RNIS.

    Le très haut débit permettra sans doutes de développer la téléprésence et le télétravail, une solution parmi d’autres pour limiter les transports. Et puis, de généraliser la TV HD en IP et la vidéo à la demande associée.

    @Christophe : le décalage de la France dans le très haut débit pourrait lui être préjudiciable. Mais le THD comme le Haut débit ne sont pas des conditions suffisantes pour réussir à l’international. Il n’y a qu’à voir l’accès haut débit qui est pourri dans la Silicon Valley alors qu’il est très bon dans les métropoles en France.

    @milouse: les opérateurs doivent respecter des cycles d’investissement et d’amortissement. ils sont au milieu de l’amortissement de leurs investissements dans l’ADSL qui n’ont pas nécessité de travaux d’infrastructure mais “seulement” du matériel en tête et queue de réseau. Avec la fibre, il faut recâbler, ce qui coute cher et prend du temps. Sachant que cela ne va pas forcément leur rapporter plus. C’est le jeu de la concurrence qui les pousse à investir (Free le premier à Paris pour les offres FTTH). Et les pouvoirs publics peuvent effectivement un peu aider, mais leur rôle est surtout consacré à réduire la fracture géographique de l’accès au haut débit.

  • [12] - MAS a écrit le 2 juin 2009 :

    @ Olivier,
    J’habite dans un village des Yvelines, à la campagne en fait.
    Les caractéristiques de ma ligne sont :
    Longueur : 1725 mètres
    Affaiblissement : 25 dB.

    Je ne me rends pas compte si avec 1725 m, je suis à grande distance ou non du central.

    Mais vous ne répondez pas à l’objection principale : la France est plutôt bien classée en terme de haut débit, elle l’est mieux que les Etats-Unis et le Japon qui sont des références en termes d’usages innovants. Elle ne prend donc pas de retard parce qu’elle n’utilise pas la fibre.

    La fibre optique n’est qu’un des moyens qui permettent l’accès au haut débit.
    Nous avons eu l’ADSL,… l’ADSL2+ dont la bande n’a cessé d’augmenter. Peut-être verra-t-on un ADSL, voir un SDSL 3 qui ira encore plus vite (juste une hypothèse)?

    Enfin, il est difficile de prévoir les cycles technologiques. Toute contrainte à un moment donné peut créer de l’innovation et devenir une force pour le futur. Par exemple, le refus de la fibre optique peut nous pousser à explorer d’autres voies pour améliorer la bande passante ou à l’inverse, pour diminuer le besoin en bande passante (avec des formats de compression,…), ce qui serait plus développement durable ;-).

  • [13] - Olivier Ezratty a écrit le 2 juin 2009 :

    Il est vrai que nous sommes OK pour le haut débit mais on pourrait perdre cette avance maintenant toute relative dans le très haut débit, porteur de nouvelles applications.

    Côté technique, au vu de l’état de l’art actuel, la fibre semble être le seul moyen pour accéder au très haut débit (au delà de 20 mbits/s). On aurait atteint les limites dans la paire torsadée.

  • [14] - Stan J a écrit le 2 juin 2009 :

    @Olivier :

    En fait je fesais allusion au fait qu’on soit obligé de mettre les balises pour inclure un lien, mais j’ai en fait parlé trop vite 😉

    Sinon pour le captcha, certains blogs s’en sortent visiblement bien sans (peut etre avec un plugin antispam?).

    Enfin bref ce n’est pas bien important. Le contenu prime :)

  • [15] - AClappier a écrit le 3 juin 2009 :

    Le deuxième graphique est plus parlant :
    – Les grands pays sont dans un mouchoir de poche : quelques % en plus ou moins que la France.
    – Les autres sont des petits pays riches avec des populations relativement concentrées, rien d’étonnant qu’ils soient mieux équipés. Je suis même surpris que la différence avec la France ne soit que d’une vingtaine de % avec le champion.
    – Il y a de vraies différences quant à l’équipement mais ca ne change quasiment rien aux services offerts. Exemple : la notion même d’IPTV, triple play étaient quasi inconnues aux US, il y a encore peu !!

    Sur la fibre :
    – L’expérience montre que les lignes ADSL ne saturent quasiment jamais. C’est toujours le service qui plafonne avant la ligne (Web, VOD, XBox, etc). A quoi bon utiliser la fibre avec des services qui plafonnent à moins de 1000KBytes/sec ?
    – Quels services pour du 100Mbits/sec ? Pour l’instant rien ! C’est bien sur la problématique de l’oeuf et de la poule. Mais, j’attends toujours la killer feature qui nécessite la fibre tels que : Online Backup > 100 GB, vraies applis onlines (et non semi-gadgets en Flash, Ajax et autres), etc…

    La tendance :
    – Entendu parler des Netbooks, iPhone, Kindle et autres Android ?! 😉
    – Les clients veulent (en ce moment) du web everywhere, pas du très haut débit.
    – C’est une tendance lourde et qui va durer. Les nouveaux services vont être dimensionnés pour du 3G, 4G, etc. Pas pour de la fibre à 100Mb/s…

  • [16] - Guillaume a écrit le 3 juin 2009 :

    Je serais enclin à être d’accord avec AClappier sur le fait que la révolution se passe ailleurs que dans la fibre. Mais le gouvernement nous a pondu un plan de relance qui comporte 1000 chantiers (du concret tout de suite qui se voit pour les électeurs), dont des travaux sur les infrastructures numériques territoriales (fibre optique, etc), avec un appui de la Caisse des Dépôts. En gros, les grosses institutions décident des chantiers, les PME doivent fournir une offre… et tout le monde est content.

    Et il faut donc bien justifier ce choix… Olivier Ezratty lance des ballons d’essais pour connaître nos réactions. Il doit certainement être d’accord avec nous.

    D’autant que la fracture numérique n’existe plus vraiment grâce au sans fil qui se développe de plus en plus. Reste à connaître les conséquences sur la santé de l’utilisation de ces ondes…. C’est à ce niveau qu’il faut innover.

  • [17] - Olivier Ezratty a écrit le 3 juin 2009 :

    C’est un éternel débat entre infrastructures, applications et contenus. Je suis assez enclin comme certains d’entre vous à trouver qu’on en fait trop en France sur les infrastructures et pas assez sur le reste, du fait de la culture locale, des élites, le poids des telcos et tout le tralala. Il m’arrive même de charrier un peu Jean-Michel Billaut sur le sujet.

    Dans le même temps, je suis en train de me pencher sur certaines innovations qui sont encore en pleine transformation, notamment dans la télévision numérique, la haute définition ou la téléprésence.

    Ce sont des domaines assez porteurs où la bande passante est critique et la fibre est un moyen de développer des services que l’ADSL peine à soutenir convenablement, modulo comme l’a signalé AClappier les ressources des back-ends (qui évoluent cependant aussi selon la loi de Moore).

    Mais bien entendu, une grande majorité des innovations dans le numérique peuvent très bien se passer du très haut débit.

    Il serait en tout cas regrettable que notre avance sur l’ADSL ne nous ai pas tant servis que cela, et qu’un éventuel retard sur la fibre (vs les US et le plan Obama, la Corée et le Japon) nous soit finalement préjudiciable.

    Notez aussi que la Chine est aussi en avance dans la fibre par rapport à la France avec plus du quart de sa base installée broadband. Elle n’apparait pas dans les charts car elle ne fait pas partie de l’OCDE. C’est la plus grosse base installée en fibre du monde (environ 20 millions de connexions).

  • [18] - Fabien a écrit le 5 juin 2009 :

    Olivier. Pourriez vous faire un point sur le “Green IT” ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Green_computing
    Creuser pour la fibre, ce n’est peut être pas très écolo. Les serveurs des grands moteurs de recherche pompent beaucoup trop en énergie… Un autre appel à projets dans ce domaine serait sûrement très utile… Pour l’instant, peu de projets dans les cartons a priori.
    Je ne sais pas si toutes les activités se prêtent au télétravail
    http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-nkm-prone-le-green-it-aupres-des-entreprises-28650.html
    http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-forum-green-it-des-acteurs-plus-engages-dans-l-investissement-vert-28707.html

    Où en est on des équipements renouvelables ? Dell semble vouloir jouer un rôle d’entraînement.
    Les Québécois recyclent chez eux
    http://www2.canoe.com/infos/environnement/archives/2009/05/20090530-181651.html

    Le pic de pollution liée à l’informatique sera atteint en 2015…
    http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/la-pollution-informatique-au-56945

  • [19] - Benoit a écrit le 8 juin 2009 :

    Je trouve que le terme de retard est très exagéré car pour être complet, il faudrait aussi indiquer le taux de foyers raccordables, la France ne serait pas aussi mal classée.

    Les pays qui trustent le haut du classement du taux de déploiement de la fibre optique ont pratiquement tous tiré profit d’une opportunité (forte densité citadine pour le Japon, subventions gouvernementales pour la Corée, présence d’un réseau historique de fibre noire en Suède, programme d’enfouissement des cablages aériens au danemark, etc.)

    La France est dotée d’un réseau cuivre de bonne qualité qui permet du coup une qualité de l’ADSL supérieure à la moyenne et donc des services avancés. Cela diminue aussi le besoin de la fibre pour les utilisateurs.

    La Fibre est bien un enjeu long terme pour le pays mais pas forcément l’enjeu court terme. Avant d’avoir une image HD chez soi, il est peut-être plutôt primordial d’avoir une image tout court.

  • [20] - sauvezwimax a écrit le 15 juillet 2009 :

    Bonjour,
    La gestion des différents réseaux semble devenir un véritable casse tête et une guerre des nerfs en France.
    Pour la fibre, il faut déjà savoir que les principaux opérateurs n’utilisent pas la même technologie. En Orange qui partage une fibre avec 64 abonnés et Free qui fait du point à point (une fibre = un abonné), je vous laisse imaginer la difficulté de mettre en place les structures pour alimenter les immeubles et encore plus complexe : les foyers ! il faudrait presque une prise par opérateur … Tous en sont à attendre que l’adversaire bouge avant de faire quoi que ce soit. Nous ne sommes donc pas prêt à devenir champions du monde !
    Ceci étant dit, il n’y a pas que la fibre et, comme celle-ci n’arrivera pas dans nos campagnes, ni même banlieues avant un certain temps, il faudrait peut être que les opérateurs se bougent. Le Wimax, et nous en avons fait les frais, pourrait être une bonne solution mais là aussi des intérêts économiques divergents ont tués dans l’œuf cette technologie. Reste le bon ‘vieux’ ADSL, à condition que vous ne soyez pas dans un coin trop paumé ou que votre central ne soit pas saturé … auquel cas vous devrez attendre le bon vouloir de FT pour accéder, un jour peut être, au haut débit, le vrai.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Hello Tomorrow Conference Jun2015
2015
192 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
321 photos
albth
Futur en Seine Jun2015
2015
55 photos
albth
BIG Bpifrance Jun2015
2015
23 photos
albth
Pau Congrès CURIE Jun2015
2015
63 photos
albth
Web2day Nantes Jun2015
2015
464 photos
albth
Roland Garros avec France Télévisions Jun2015
2015
61 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année en mars, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Rendez-vous ici.

CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'exposition photo des femmes du numérique. Installée depuis le 16 octobre 2012 à l'espace Soleilles Cowork de Paris, elle circule dans différentes manifestations et lieux d'exposition. Les 185 portraits initiaux de l'opération sont devenus environ 470 (en mars 2015) et la base s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Depuis septembre 2013, les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Virginie Martin-Robin (Shopatthemuseum)
Virginie est fondatrice et CEO de http://www.shopatthemuseum.fr/ et aussi consultante en e-commerce et stratégie digitale. #entrepreneuse
flow
Bénédicte de Linarès (Bdl Conseil)
Bénédicte dirige BdL Conseil, une agence de communication éditoriale, spécialisée dans les secteurs du numérique, de l'innovation et de l'IT, qui s’adresse aux responsables numériques et IT des entreprises et aux sociétés et organisations de l’écosystème numérique.
flow
Louisa Mesnard (thetops)
Louisa est en charge du développement international chez la marketplace lifestyle et tendance thetops.fr et membre de plusieurs associations visant à promouvoir l'entrepreneuriat : Mash Up, Girls in Tech, Promotion 2015 Women Up - La Fusée et French Curiosity Club.
flow
Delphine Asseraf (Allianz)
Delphine est Directrice Digital chez Allianz France.
flow
Virginie Provost (LVMH) (1)
Virginie est architecte d'entreprise chez Moët Hennessy (Groupe LVMH).
flow
Helena Rodriguez (Shopedia)
Helena est CTO de Shopedia, startup en intelligence de l'image qui fournit une solution technologique permettant de détecter les vêtements de mode sur photo et de les proposer à l'achat. Elle est aussi experte au W3C où elle participe activement au groupe qui définit l'Internet des Objets.
flow
Génaelle Gault (TNS Sofres)
Guénaëlle est Chief Digital Officier pour TNS Région Europe du Sud, France & Benelux.
flow
Raphaëlle et Elise Covilette et Béatrice Gherara (Kokoroe)
Béatrice, Raphaëlle et Elise sont fondatrices de Kokoroe qui vise à révolutionner le partage de connaissances et permettre à tous les curieux et passionnés d’accéder à tout ce qu’ils ont toujours voulu savoir grâce aux professeurs de leurs rêves. #entrepreneuse
flow
Julia Vereenoghe
Julia est graphiste freelance spécialisée dans le jeu vidéo casual.
flow
Betty Bouteiller
Betty monte (en mai 2015) un studio de création et de production d'univers. L'idée est d'amener différents secteurs à se rencontrer (éditeur papier, éditeur de jeu société ou vidéo...) afin de créer des histoires transmédia.
flow
Margaux Derhy (La Petite Etoile)
Margaux accompagne les entrepreneurs du numérique avec tous les outils possibles (cours dans huit Universités et Ecoles, interventions, avec le site lebusinessplan.fr, le livre BACKPACK) pour les aider à trouver des financements et à développer leurs projets. #entrepreneuse
flow
Hélène Fourot Quillaud (IBM)
Hélène est Directrice de projet IBM, en charge du déploiement du moteur cognitif Watson pour les clients et partenaires européens d'IBM.
flow
Veromanitra Andriamandroso (Altran)
Veronamitra pilote des projets informatiques et internationaux pour le compte d'Altran.
flow
Auli Kütts (OuiShare)
Auli supervise les développements web, l'infrastructure et le Labs Connector chez OuiShare. #développeuse
flow
Francesca Pick (OuiShare)
Francesca est responsable de la conférence internationale sur l'économie et la société collaborative OuiShare Fest, et assure la gestion et le développement de la communauté internationale de l'association OuiShare.
flow
Aurea Muñoz
Aurea est développeuse Java chez SoLocal, spécialisée dans la gestion et développement d'applications web, notamment la partie backend. #développeuse

Derniers commentaires

“Bon papier en effet. Mais je doute que Lutron soit un acteur clé pour débloquer ce marché de la domotique qui est un vrai serpent de mer depuis 20 ans ! Je plus d'espoir avec les plateformes logicielles fédératives....”
“Merci pour cette article. On peut penser que sommes au début d'une ère d'automatisation de la maison similaire à celle de l'avènement de l'ordinateur personnel il y a 40 ans. A cause des nombreux équipements qui d...”
“Technicolor peut-il devenir un leader du Smart Home ? Article fort interessant (et dense) #ott #setupbox via @olivez...”
“Explosion des événements digitaux et entrepreneuriaux: attention à l'overdose ? ...”
“#Business : la réponse est..... "Technicolor peut-il devenir un leader du Smart Home ?" de @olivez sur ...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

Vous pouvez parcourir les articles sur toutes les éditions de LeWeb depuis 2006.
image


J'interviens sinon dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'intervention sont évoqués ici.