Démocrates vs républicains sur Internet

Publié le 1 septembre 2008 et mis à jour le 8 novembre 2008 - 6 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

La Convention Républicaine démarre aujourd’hui. Gênée par la tempête Gustav, elle ne va donc pas se dérouler comme prévu. Ce sera moins l’événement que la Convention Démocrate qui avait clairement des relents d’événement historique chargé d’émotions.

Après une convention démocrate en direct et en HD sur Internet, les républicains font en tout cas pâle figure d’un point de vue technologique. Avec juste des vidéos YouTube et aucune annonce sur du direct sur Internet. Le comble c’est que leur site ne fournit même pas les horaires de la convention. On a juste droit à une liste d’intervenants, qui est déjà périmée pour ce qui est de lundi puisque la durée de la convention est réduite de 7 heures à 2 heures à cause de l’ami Gustav.

image

Seuls sujets d’intérêt dans cette convention républicaine : le discours de Sarah Palin, la candidate à la Vice Présidence, pour voir si elle est aussi mauvaise que la décrivent les médias américains (selon le Monde, elle n’aurait un passeport que depuis deux ans…). Et les interventions de Carly Fiorina (ex HP) et de Meg Whitman (ex eBay). Et l’annulation des interventions de Georges Bush et Dick Cheney arrivent à point nommé ! Les circonstances évitent ainsi à McCain l’association avec celui qui semble être le plus mauvais président que les USA aient connu en plus de 80 ans (on va remonter pour être gentil à William Harding, l’homologue et contemporain de notre Paul Deschanel).

Alors, qui va gagner ? Difficile à dire. Les USA sont-ils prêts à voter pour un noir ? Ont-ils envie de “changement” pour rebasculer côté démocrate ? Est-ce que McCain va réussir à faire le coup de la rupture de Sarkozy par rapport à Chirac ?

Posons donc la question à Google Trends. En 2004, Bush (terme générique largement associé à Georges W.) était plus recherché sur Internet que son concurrent John Kerry. Et Bush a gagné.

image

Cette fois-ci, Barack Obama a le dessus sur John McCain depuis le début de l’année, avec un intérêt qui s’est calmé pendant l’été pour les deux prétendants à la Maison Blanche.

image

Vous direz : ce sont les Internautes du monde entier qui préfèrent Obama. Oui, mais lorsque l’on demande à Google Trends les résultats sur les USA, le résultat est assez voisin.

image

Côté Conventions, la Convention Démocrate a eu largement le dessus sur la Convention Républicaine. Et cette dernière va faire les frais de Gustav et d’un parterre d’intervenants moins marquants du point de vue des symboles que la fille et le frère de JFK et les fils de Martin Luther King ou encore Al Gore.

image

Poursuivons avec Alexa qui nous donne le trafic comparé des sites des deux conventions. Là aussi, il n’y a pas photo. Les républicains n’intéressent pas grand monde !

image

Résultat : les Internautes élisent Obama, y compris aux USA si l’on considère que l’intérêt vaut “vote pour”.

Et en France ? En 2007, Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy étaient difficiles à départager sur Internet. Il y avait même un léger avantage à Royal en fin de campagne. Mais pas assez pour marquer une tendance. Malgré le fait que les sondages donnaient quasiment systématiquement Sarkozy gagnant avec plusieurs points d’avance.

image

Bon, on est bien avancé…

Une part de rationnel nous dit que McCain va gagner car Obama ne peut pas gagner. Mais un autre rationnel – la qualité des candidats et de leur programme -, et les comparatifs ci-dessus nous indiquent qu’un événement historique se prépare peut-être avec une élection de Barack Obama.

Rendez-vous le 5 novembre au petit matin !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 1 septembre 2008 et mis à jour le 8 novembre 2008 Post de | Obama et la Présidentielle 2008, Politique, USA | 11250 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 6 commentaires et tweets sur “Démocrates vs républicains sur Internet” :

  • [1] - Etum a écrit le 2 septembre 2008 :

    Olivier,
    Une petite erreur dans le 3 paragaraphe “Seuls sujets d’intérêt dans cette convention démocrate: le discours de Sarah Palin”

    C’est republicaines au lieu de démocrate.

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 2 septembre 2008 :

    En effet, merci. C’est maintenant corrigé.

  • [3] - Olivier Travers a écrit le 3 septembre 2008 :

    “si l’on considère que l’intérêt vaut “vote pour”.”

    Voilà un raccourci bien rapide. McCain fait partie du monde politique national depuis plus de 20 ans et était déjà candidat en 2000. Obama a commencé à émerger avec son discours de la convention 2004. Grosso modo les gens savent qui est McCain et à quoi s’attendre, ils découvrent Obama et cherchent à le connaître et le comprendre. Je ne vois pas la corrélation entre le nombre de recherches et l’intention de vote.

    Par ailleurs, le “comportement internet” varie selon les tranches d’âge, CSP, etc. Celà introduit un effet de biais par rapport au comportement effectif de vote, et il ne faut pas oublier les forts taux d’abstention aux US. Faire une recherche depuis son PC quand on a 20 ans (Obama est populaire parmi les jeunes) et qu’on s’enflamme pour un candidat qui présente et parle bien, c’est une chose, mais d’habitude, ça se traduit peu en votes le jour du scrutin.

    L’électorat “heartland” qui discute à la sortie de l’église ou écoute Rush Limbaugh à la radio n’est pas forcément visible dans ces grandes tendances de fréquentation Internet. Va-t-il sortir voter pour un McCain considéré par certains républicains comme un traitre à la cause ? Obama leur déplaît moins que les Clinton, donc le vote de parti n’est pas garanti…

    Lors de primaires, Ron Paul dominait sur un certain nombre d’indicateurs internet, que ce soit sur en traffic ou en argent levé par les “netroots.” Il a certes eu des résultats honorables pour un libertarien, pour autant il n’a emporté aucun Etat.

  • [4] - Olivier Ezratty a écrit le 3 septembre 2008 :

    D’où mon “si” que tu n’as pas pris à sa mesure…

    Il y a une différence entre les US et la France à prendre en compte: le taux d’équipement en accès Internet y est bien plus élevé, je crois 20% de pénétration en plus. Il explique certainement le différentiel entre les résultats Google Trends et l’issue de l’élection de Sarkozy, celui-ci ayant bénéficié de la faveur de deux populations faiblement Internetisées : les personnes âgées et une part supérieure aux habitudes de cols bleus.

    Bien entendu, les données Internet ne traduisent pas ce qui se passe dans le middlewest conservateur. En même temps, l’intérêt pour Obama dans les populations que tu cites pourrait très bien se traduire par une baisse d’abstention les concernant. L’élection de 2000 a laissé des traces avec ces 541 voix qui ont fait “l’histoire” et pas forcément dans le bon sens. Et cette élection revêt un aspect historique pour les américains. Ce n’est plus le “more of the same” de 2000 !

  • [5] - Olivier Travers a écrit le 5 septembre 2008 :

    Dont acte pour ton “si”. Je n’ignore pas la pénétration élevée d’internet à travers l’ensemble de population américaine, mais ça ne veut pas dire que les usages sont homogènes. Les talk radios c’est énorme et c’est essentiellement un phénomène de droite, une partie de l’expression et de l’audience “politisée” s’y concentre. De même pendant longtemps la gauche américaine comme les étrangers n’ont pas vu la montée en puissance de Fox News (qui depuis a perdu un peu de sa superbe, bushisme forcené oblige).

    Pour illustrer mon propos, je me permets de pointer vers un de nos sites qui montre l’audience plus élevée de Palin (inconnue jusqu’alors à part en Alaska) que de Biden (grande gueule connue et candidat au début des primaires). Beaucoup de Démocrates on regardé le discours de Palin en espérant la voir se prendre les pieds dans le tapis, et tout le monde voulait la découvrir.

    Quant à la défaite d’Al Gore en 2000, si elle avait tant frustré l’électorat, Kerry serait passé en 2004… 2000 c’est très loin pour les Américains. En revanche il est clair qu’Obama a un avantage dans la mesure ou Bush a causé un tort indéniable au GOP et à la cause conservatrice.

  • [6] - Olivier Ezratty a écrit le 5 septembre 2008 :

    Oui, l’amérique profonde est très conservatrice, c’est bien connu. C’est l’amérique des grandes villes cotières qui vote démocrate et le reste du pays républicain. Cette élection comme les autres se jouera dans les “swing state” dont le vote n’est pas systématique d’un côté ou de l’autre. Il faudra regarder les sondages état par état pour se faire une idée. En consultant les sondages US avant 2004 on se rend compte que Bush avait acquis son avance après la convention républicaine. Mais que l’élection s’est jouée à relativement peu de choses du point de vue tant du nombre de voix que du nombre de grands électeurs. Les sondages des jours qui viennent seront intéressants. Ils risque bien de montrer un McCain qui reprend du poil de la bête et s’équilibre avec Obama, faisant des résultats de cette élection un suspens jusqu’au dernier moment.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Ces tags dans vos commentaires : , sachant...”
“Un article est-il complet ? Ce n'est évidemment jamais le cas. Par contre, j'évoque un peu ces questions de droit dans mon ouvrage ici :...”
“Bonjour Olivier, D'abord, je concède que vous êtes un excellent vulgarisateur avec une vision en général plutôt synthétique, et plus précise quand c'est à propos (cf. vos dernières minutes d'intervention sur...”
“Superbe articl, très bien détaillé. Les 6-8 semaines sont pour combien de wafers...”
“Merci pour cette interview intéressante et l'avis final concernant l'impossibilité d'exploiter cette énergie. Les débats portent sur la physique quantique. Puis-je solliciter un lecteur sur les monopôles...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.