A la découverte de CartoReso

Publié le 4 avril 2007 et mis à jour le 29 mars 2008 - 3 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Après le voyage qu’il organise l’automne prochain dans la Silicon Valley, je vais encore parler de Jeremy Fain. Cette fois-ci, il s’agit du projet CartoReso qu’il a mené avec deux autres élèves de troisième année de l’Ecole Centrale, Jean-Sébastien Hächler et Pierre Pattard (respectivement à gauche et à droite dans la photo ci-dessous).

Le projet démarré en octobre 2006 consistait à créer un logiciel de cartographie de réseau automatique, très rapide, à faible coût, et en open source. Pourquoi? Pour répondre à l’attente des clients en Europe soucieux de la sécurité de leur réseau informatique et ne faisant pas forcément confiance à des solutions qu’ils ne peuvent pas maitriser.

Notre équipe de trois élèves s’est alors construite autour de ce projet et a obtenu le soutien de la société Ercom, une société de services, d’ingénierie et d’édition de logiciels dans le domaine réseaux et télécoms.

Les spécificités de CartoReso

Il existe déjà de tels logiciels de cartographie réseau. Pourtant, l’équipe CartoReso n’a pas réinventé la roue pour autant. Ils ont d’abord réalisé une sérieuse étude de marché en analysant une quarantaine de logiciels de cartographie réseau du marché. Et ils ont réussi à combiner dans leur logiciel des caractéristiques que ces logiciels ne réunissaient pas jusqu’à présent:

  • Une rapidité de mise en oeuvre alors que la plupart des logiciels existants sont lourds à configurer.
  • Une rapidité d’exécution, permettant de scanner un réseau de plusieurs centaines de machines en quelques minutes. Le scan dépendant de la protection du réseau, mais derrière un firewall, les machines sont généralement visibles.
  • Une souplesse d’analyse, l’outil pouvant réaliser un scan aggressif du réseau ou pas. Et aller jusqu’à la détection de tous les ports ouverts des machines, tout comme de leur système d’exploitation.
  • Une présentation graphique agréable, permettant d’afficher le réseau et de l’éditer, tout en ajoutant des attributs aux machines.
  • Une ouverture, l’outil étant extensible par plug-ins, spécialisés par exemple dans les audits sécurité, la gestion de parc ou l’audit d’une installation. Et l’analyse du réseau étant exportable sous forme de base de donnée.

Très bien architecturé et plein d’astuces, le résultat est là: CartoReso tourne. Essentiellement sous Linux (Ubuntu) mais également sous Windows. Et il est en plus construit en architecture à trois niveaux (présentation, traitement, données) permettant d’exécuter l’interface sur une machine et le scan du réseau sur une autre. C’est pratique pour certaines démonstrations mais également d’un point de vue opérationnel pour placer des “sondes” dans différents sous-réseaux que l’on voudrait scanner indépendamment les uns des autres.

Comment utiliser CartoReso?

Le logiciel CartoReso est en téléchargement sur le site http://cartoreso.campus.ecp.fr. Vous pouvez soit récupérer l’exécutable sous la forme d’une archive Tar et l’exécuter sous Linux en suivant les instructions fournies dans le logiciel, soit récupérer l’image Ubuntu ISO, et créer une machine virtuelle bootant sur le fichier préalablement téléchargé. Il faut au préalable installer la JRE6 de Sun et modifier le configuration de CartoReso (un peu galère…).

Autre solution plus lourde : graver l’image ISO d’Ubuntu pré-configurée avec CartoReso sur un CD et l’exécuter en bootant votre machine dessus.

Les sources sont également disponibles et sont gérés en mode communautaire.

Vous pouvez également accéder au rapport de projet de l’équipe CartoReso, très bien rédigé, et à sa  présentation.

Le futur de CartoReso

Ce projet a nécessité environ quatre hommes/mois de travail de la part de notre fine équipe. Arrivés au terme de leur projet avec une soutenance en mars devant les enseignants de l’Ecole Centrale, la question de posait de sa pérennité. Ils avaient en gros deux optiques: créer une société pour le faire vivre (essentiellement, en open source et avec une activité de service autour), ou bien le mettre à disposition largement en open source pour que d’autres prennent le relai.

Comme  ces étudiants avaient déjà choisi de ne pas créer de société dans l’immédiat, ils se sont déterminés pour la seconde option. Ils vont faire leur stage de fin d’étude dans de grandes boites : Amadeus à Sophia Antipolis pour Pierre Pattard, Amadeus à Londres pour Jean-Sébastien Hächler, et Microsoft France pour Jeremy Fain, pour travailler sur le programme IDEES d’accompagnement des startups avec Julien Codorniou (et je n’y suis pour rien…). Ils seront sur le marché du travail en janvier 2008 et je n’ai aucun souci pour eux.

Le projet étant en open source, il a déjà des utilisateurs intéressés dans le monde entier. Et il devrait prospérer. Je compte trouver des étudiants de Centrale l’année prochaine qui se lanceront dans un projet permettant de compléter le logiciel et ainsi de le faire vivre dans la durée un peu comme le maintenant fameux “VLC“, le player média universel Videolan, lui aussi créé par des élèves de l’Ecole Centrale, et maintenant largement utilisé tant sous Windows que sous Linux, en particulier pour accéder à la télévision de Free à partir de son ordinateur.

Cette histoire ne fait que renforcer ma conviction qu’il faut savoir faire confiance aux jeunes (surtout brillants…), leur transmettre le maximum, et tabler sur leur capacité d’innovation.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 4 avril 2007 et mis à jour le 29 mars 2008 Post de | Enseignement supérieur, Logiciels, Logiciels libres, Technologie | 12274 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 3 commentaires et tweets sur “A la découverte de CartoReso” :

  • [1] - Leafar a écrit le 4 avril 2007 :

    C’est en test chez U-lik.com … et je reviendrais vous en dire du bien.

  • [2] - Jeremy Fain a écrit le 4 avril 2007 :

    Olivier, vous nous faites trop d’honneur. Merci à vous d’avoir suivi le projet de bout en bout: nous ne serions pas arrivés à une solution aussi efficace et en phase avec les besoins du marché sans vos précieux conseils.

    Nous sommes en train d’uploader les sources sur Tigris, mais nous utiliserons SourceForce pour la communauté (forum développeurs, etc.): http://sourceforge.net/projects/cartoreso

    Un packaging Windows XP est dans le pipeline, ainsi qu’une autre pour Mac (très proche de celle d’Ubuntu). On réfléchira ensuite à une version optimisée pour Vista si le temps nous le permet.

    PS: vous aviez également déjà parlé de Pierre Pattard en rendant disponible l’excellent état de l’art sur les écrans plats qu’il avait préparé avec notre camarade Baptiste Ossola (qui va avec Pierre chez Amadeus à Sophia – qui a décidément fait de très belles opérations au mercato à l’ECP).

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 4 avril 2007 :

    C’est effectivement une très bonne chose que d’avoir mis ce projet sur SourceForge. Pour ce qui est de Vista, il n’y a pas d’optimisation nécessaire au premier abord. Une version XP qui tourne sur Vista devrait convenir. Sauf si la bibliothèque graphique utilisée dans le projet venait à utiliser Aero.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Quantum Energy Initiative

Discover the mission of the "Quantum Energy Initiative" which aims to develop a systemic approach to keep in check quantum technologies energetic footprint and more generally their physical resource cost. It is a collective effort gathering research organizations and industry vendors all around the world.

image

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2022, a free 1128 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2022 Short version, a 24 pages with key takeaways from the eponymous book.

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

“Thanks for this nice feedback Sangyun! I'm indeed updating the book for significant events until the end of the year. Then start over preparing the next...”
“Dear Oliver, I really appreciate your hard works to publish and update it. and most of all, sharing knowledges to the publics for free. All the best! Best...”
“Merci pour ton retour Julien. Mon commentaire sur le nombre d'algorithme était lié à une autre partie du livre, je ne sais plus où. Il y a en effet deux points clés : les algorithmes quantiques remplacent...”
“Cher Olivier, merci pour ta critique très juste et constructive. Bon, juste pour te taquiner, pour ta critique sur le nombre d'algorithme, j'ai quand même écrit p.146 : "Depuis les idées pionnières de...”
“Indeed. It seems a lab experiment more than a full fledged quantum computer. This 2-qubit gate fidelity was generated with 2 qubits. With readout fidelities of 88% and a T1 of 13 µs for one of the qubit. Still way to...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.