A la découverte d’UbiPlanet

Publié le 2 novembre 2006 et mis à jour le 9 novembre 2006 - 8 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

UbiPlanet est une start-up créée récemment par François Barraud (photo ci-dessous). François est l’ancien PDG de Ooshop (groupe Carrefour). Il était Directeur des Services chez Microsoft France, qu’il a quitté il y a deux ans pour revenir dans l’entrepreneuriat, un monde qui lui va bien mieux qu’un grand groupe avec toute sa hiérarchie pesante!

François Barraud

UbiPlanet se situe dans la vague du “social networking” où les acteurs cherchent toujours créneaux et positionnements qui tiennent la route. Ce monde est rempli de sites divers à la MySpace, centrés autour de la rencontre, du partage tout azimut d’informations (photos, musique) et des blogs. On trouve également des sites à orientation professionnelles qui permettent de gérer son réseau virtuel: Plaxo, LinkedIn, 6nergies, OpenBC et consors.

Ces derniers sites présentent quelques inconvénients: information pléthorique, peu qualifiée, émetteurs pas toujours qualifiés (on connait maintenant le “LinkedIn spam”), on ne peut pas partager ou échanger de contenus privés, et les services sont peut intégrés (pas de calendrier en ligne intégré).

Il y a donc matière à intégrer ces services dans une optique grand public pour permettre aux communautés, famille et cercles d’amis de partager leur vie de façon numérique. Pour interagir, échanger, et gérer le calendrier de leur vie partagée. Et ce de façon abordable pour tous. Les dénominations de ce genre de services sont : outils de gestion ou d’organisation de la vie privée. On parle aussi de Digital Lifestyle Aggregators ou de Private Life Organizer (PLO).

François a donc démarré ce projet avec plusieurs associés et le financement conséquent d’un business angel lui permettant de bien tenir le temps de générer une masse critique d’utilisateurs. Il est d’ailleurs à la recherche de bons développeurs pour agrandir son équipe!

Le site d’UbiPlanet est actuellement en phase beta et pour l’utiliser, il faut obtenir un “referal” d’un utilisateur existant. Autre solution pour vous, amis lecteurs: envoyer un mail à invite@ubiplanet (avec comme sujet d’invitation “Blog Olivier Ezratty”). Il est prévu une version complète d’ici la fin de l’année 2006.

Alors, faisons un petit tour dans le site. Cela commence par la réception d’un mail d’un ami qui vous invite à joindre le site. Et l’on peut alors créer un compte utilisateur:

Quand on rentre dans son espace, on découvre des contenus partagés par la personne qui vous a invité. Ici, il s’agit du partage de quelques photos (50 Mo d’upload par mois dans la version gratuite pour commencer). On peut ajouter ses propres photos dans son compte et décider de les partager. C’est du “Flickr” mais en mode privé:

L’ensemble des services n’est pas encore disponible dans la bêta. Voici ce qui est prévu en tout cas:

  • Gestion de profil utilisateur avec versant pro et versant perso (dispo).
  • Partage de calendrier (pas dispo).
  • Referal sur d’autres amis (dispo).
  • Chat (dispo).
  • Discussions à plusieurs (dispos, exemple ci-dessous).

 

  • Partage de photos (dispos).
  • Partage d’informations sur lieux et événements (pas dispo).
  • L’organisation par catégories (lieux, personnes, évènements et thèmes) avec la géolocalisation pour les lieux et le rapprochement des “ubinautes”.

Voici à quoi ressemble le chat (messagerie instantannée intégrée dans l’application):

Ici, les cartes de visite professionnelle et personnelle où l’on peut indiquer les champs de son profil qui sont accessibles (téléphone, adresse, date de naissance, etc):

Ici, on peut gérer son réseau avec ses amis, famille, collègues et partenaires:

L’application d’UbiPlanet est écrite entièrement en Flash 8, qui est poussé à l’extrème, et hébergé sous Linux. L’interface est donc très animée et sympa. Elle fonctionne pour l’instant bien mieux sur Firefox que sous Internet Explorer mais cela devrait rapidement être mis d’aplomb.

La grande question que l’on peut se poser pour un tel site, c’est la vitesse de son modèle viral, le graal de toute startup dite “web 2.0”. Celle de UbiPlanet est à priori similaire à celle des sites de social networking habituels et liée à la valeur du service apporté. Pour l’instant, ajouter des amis est simple. Mais pas encore justifié dans un environnement professionnel car les services ne sont pas tous là. Le mieux est de commencer par sa famille pour partager quelques photos.

 

Autre question qui tue: le modèle économique. D’après François, il est basé sur la publicité (bandeau en haut de l’application), un service de base gratuit et des services payants en “pay as you go” au delà du service de base, surtout dans le domaine du mobile, et des abonnements (fonctionnalités, stockage-bande passante, mobile). François vise un taux de transformation des abonnés gratuits en payant de 2% à 3%. C’est probablement ambitieux et dépend comme toujours de l’équilibre entre valeur de la version gratuite et du payant et du caractère indispensable ou non des fonctions payantes et de ce qu’offre la concurrence. Et du prix, bien évidemment! En tout cas, la structure de coût du site est très faible et l’activité est dimensionnée pour être rapidement break-even.

Est-ce possible à grande échelle? Comment créer la masse critique? Le site a pour l’instant 500 utilisateurs, captés en quelque semaines après le lancement de la bêta. L’ambition est d’en attirer 10000 pour la fin de l’année 2006. Et après, de poursuivre allègrement cette croissance.

Tout ceci s’inscrit dans le far-west actuel de l’identité numérique mobile. Notre vie repose de plus en plus sur une communication virtuelle et sur la consommation et le partage de contenus numériques (personnels…). La gestion de toute cette vie numérique reste un casse-tête pour le commun des mortels, les services sont encore assez mal intégrés les uns avec les autres. Il y a donc de la place pour ceux qui sauront fédérer identité numérique, services, contenus, accès et choix aux contenus, partage de contenus privés, etc. Mais comme le temps des Internautes est limité, il y aura des morts!

La bataille ne fait que commencer!

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 2 novembre 2006 et mis à jour le 9 novembre 2006 Post de | Internet, Microsoft, Startups | 19033 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 8 commentaires et tweets sur “A la découverte d’UbiPlanet” :

  • [1] - François a écrit le 3 novembre 2006 :

    Merci pour ce tour d’horizon Olivier.

    Tous vos commentaires et critiques (constructives bien sûr 🙂) sont bienvenus !

  • [2] - Marie a écrit le 7 novembre 2006 :

    Autre question qui tue : tous ces services existent déjà à peu près partout ; alors qu’est-ce qui va faire la différence ? Quelle est la proposition de valeur ? (désolée… Microsoft, sors de ce corps !!! 🙂

  • [3] - François a écrit le 7 novembre 2006 :

    🙂 La réponse est simple. Tous ces services existent (en partie) il suffit que j’ai msn allumé, un compte Flickr, un calendrier en ligne, un groupe sur Yahho!Groups (sorry pour MS :-)) et un bon email, a minima ! Bref autant de bases de contacts disjointes, d’interfaces différentes, …
    Petite question : tu as un blog Marie (je veux dire un blog où tu peux mettre des photos de tes amis et enfants sans en faire profiter la terre entière ?), un blog où tes proches pourraient commenter tes photos ou tes idées entre eux ? Tu as un compte Google Calendar pour organiser facilement des dîners ou des vacances ? … etc
    L’ambition d’Ubiplanet est d’apporter tout cela (et plus d’ici quelques mois) dans une interface simple, accessible au grand public, et ce en ayant une seule vision de ton réseau.
    En bref nous mettons “tout sous un même toit” ! Il me semble que ça a plutôt bien réussi aux hypermarchés sur les 30 dernières années non ?
    Interroge les gens autout de toi et tu verras que bien peu sont ceux qui utilisent tous ecs services disjoints que l’on trouve sur le net.
    Heuu j’ai répondu à ta question ? 🙂

  • [4] - Lion a écrit le 28 novembre 2006 :

    bhhh je trouve que l’interet d’utiliser cet outil puisque je n utilise ni d calandrier et j ai pas de boite email,je m interesse qu’au chat pour discuter avec mes enfants et google pour des recherches et en plus ces deux outils sont facile a la manip parcontre l’ Ubiplanet est destiner a une categorie de gent par tous ,desolé

  • [6] - tribe.net: www.oezratty.net a écrit le 30 novembre 2006 :

    Does someone know Ubiplanet…

    Seems to be interesting but invitation only !
    http://www.oezratty.net/wordpr……

  • [7] - tribe.net: www.oezratty.net a écrit le 30 novembre 2006 :

    Does anyone here know Ubiplanet ?…

    Seems to be interesting but invitation only !!
    http://fr.techcrunch.com/2006……

  • [8] - Opinions Libres - Le blog d'Olivier Ezratty a écrit le 7 mai 2007 :

    […] Ubiplanet : c’est un réseau social pour partager au sein de sa communauté photos, texte, agenda, etc. L’interface, développée entièrement en Flash, est très conviviale. On peut gérer des réseaux sociaux privés ou publics et les faire communiquer. La startup a été créée, entre autres, par François Barraud. J’en avais déjà parlé dans ce post. […]




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2022, a free 1128 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier entre 2006 et 2020.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, une somme complète d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

“Non, désolé ! Il n'existe pas de système de traduction automatique d'un bouquin très technique de 1100 pages qui fonctionne convenablement et ne nécessite pas des dizaines d'heures de relecture et...”
“Bonjour cher Olivier, Bravo pour ce travail titanesque. Une simple question: Existe-t-il une version en francais de ce livre? Merci. Alain...”
“Quelle adresse IP est bloquée ? Par quoi ? L'accès au site ? Au podcast...”
“IP bloquée. C'est ça le partage de connaissance ? Franchement pitoyable...”
“Bonjour je pence a un qubit virtuel une sphère programmer pour se comporter comme un qubit ou un qubit modéliser a blender avec les fonction de qubit dans les...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.