Dans la partie suivante sur l’annonce de la nouvelle Bbox, vous découvrirez comment ce projet a été lancé, un point sur les annonces de Google I/O côté Android TV,  et en saurez un peu plus sur les startups impliquées dans le projet et notamment iFeelSmart et Spideo.

Le projet

Le projet de cette nouvelle Bbox a été piloté en mode “commando” par les équipes innovation de Bouygues Telecom qui ont géré le projet de bout en bout. Il a impliqué en tout environ 70 personnes, y compris chez les partenaires technologiques. C’est du même ordre de grandeur qu’un projet équivalent chez Free et environ dix fois moins que chez Orange.

Tour_Sequana_Bouygues_Telecom

Le timing a été plutôt serré : la décision de l’architecture d’ensemble a été prise pendant l’été 2013 et le projet lancé en septembre 2013. La Bbox devant être disponible à automne 2014, cela fera un cycle produit assez court, de moins de 15 mois. C’est très rapide dans cette industrie où les cycles habituels sont plutôt en général plus longs.

A noter que l’interface utilisateur d’iFeelSmart a été testée de manière anonyme auprès de nombreux utilisateurs pendant toute la conduite du projet pour la faire évoluer et l’adapter aux différentes typologies d’utilisateurs du marché.

Android logo

L’élément le plus structurant du projet était le choix d’Android en lieu et place de l’habituel Linux comme système d’exploitation de base de la box. Il fallait surtout trouver une solution pour éviter d’effrayer les chaines TV et les ayant-droits. D’où le chipset Marvell et sa TrustZone pour séparer le CAS du reste d’Android. Les avantages d’Android ? La souplesse, le support applicatif très large, le lien avec les mobiles Android, sachant que le lien avec iOS est aussi de la partie grâce au support de Qt et OpenGL dans iOS.

L’annonce d’Android TV

Le 25 juin 2014, la veille du lancement de Bouygues Telecom avait lieu le keynote de la conférence développeurs Google I/O de San Francisco pendant lequel, entre autres choses, était officiellement lancé Android TV. Cette version d’Android est le successeur de Google TV qui est positionné comme un SDK adaptable plutôt que comme une solution packagée.

Android TV Overlay

La démonstration présentait une révision de l’interface utilisateur sur la TV et son interaction avec mobile et une montre connectée et notamment par la voix. L’une des nouveautés était l’intégration des fonctions de tuner TV dans l’interface utilisateur assurant une vue unifiée pour l’ensemble des chaines TV quelle que soit leur origine (broadcast, OTT, IPTV). A ce jour, Bouygues Telecom semble être le premier opérateur à intégrer dans Android à la fois les chaines issues d’un tuner (TNT), de l’IPTV et de l’OTT.

Sinon, les scénarios de jeu couplant tablette et TV étaient démontrés, tout comme la possibilité de transformer sa Smart TV en cadre photo géant allumé en permanence au cas où celle-ci vous servirait aussi de source de chauffage en hiver.

Android TV SearchAndroid TV Voice Command

Google a aussi annoncé le support de Android TV par deux nouveaux acteurs : Sharp et TPVision (le chinois qui a racheté la marque Philips) en plus de celui de Sony qui semble revenir sur sa mise en veille sur le sujet, en intégrant Android TV dans leur génération 2015 de Smart TV 4K. Razer et Asus vont de leur côté l’intégrer chacun dans une box OTT, mais ce sont de tous petits challengers de ce marché dominé par l’Apple TV et Roku.

SFR et Bouygues Telecom étaient aussi sur le slide “écosystème” de l’annonce, sans plus de précisions. Et pour cause puisque l’annonce officielle de Bouygues Telecom avait lieu le lendemain. Il était d’ailleurs intéressant de voir que les deux opérateurs télécoms ayant adopté en premier Android sont français. LG U+ était cité dans l’annonce Google I/O, pour sa branche set-top-box, qui a d’ailleurs fabriqué la box Google TV de SFR. Il faut préciser toutefois que la nouvelle Bbox intègre Android et pas “Android TV”. Les annonces “partenariales” de Google sont donc à prendre avec des pincettes car la version d’Android TV démontrée ne correspond pas nécessairement à ce que les consommateurs trouveront chez les partenaires mis en avant !

Android TV Partners

On remarque une autre société française dans le lot : ST Microelectronics (franco-italien) dont les chipsets pour set-top-box supportent Android depuis pas mal de temps déjà. Avec eux, l’ensemble des acteurs du marché des chipsets TV sont de la partie : Qualcomm (qui a un peu de mal à percer dans la TV même si on retrouve un Snapdragon S600 dans la toute nouvelle box Amazon Fire TV), NVidia (qui fait son apparition dans des box OTT), Mediatek (le leader Taïwanais, leader mondial dans les TV connectées), Intel (mal en point sur ce marché), Marvell (acteur émergent comme nous l’avons vu) et Broadcom (leader avec ST Microelectronics sur le marché des set-top-boxes).

Est-ce que cette annonce affecte celle de la Bbox ? Elle montre qu’il est possible d’adopter Android sans pour autant tout prendre chez Google et se mettre à dos l’écosystème TV. La Bbox gère la TV payante de manière protégée. Elle respecte mieux les chaines TV que Android TV qui ne se gêne pas pour recouvrir l’image de la chaine TV en cours par le menu de choix de l’ensemble des contenus. Elle valorise mieux les applications des chaines TV tout en permettant une recherche horizontale de contenus.

Par contre, la nouvelle interface utilisateur d’Android TV est assez élégante, simple, facile à piloter avec un smartphone en mode tactile. Google a enfin compris qu’il devait aussi gérer les chaines de télévision dans une interface unifiée avec les contenus OTT !

Les startups impliquées

Revenons un peu plus en détail sur les partenaires technologiques de Bouygues Telecom dans le développement de cette nouvelle box.

ifeelsmart logo

J’avais décrit les débuts d’iFeelSmart, cette startup un peu particulière dans un article de la série des “français de la TV connectée” en septembre 2012. En effet, leur aventure démarre sous la forme d’un projet de set-top-box mené par la cellule d’innovation Orange Vallée de France Télécom. Pour tout un tas de raisons que l’on qualifiera de politiques, le projet n’a pas été intégré dans la roadmap d’Orange. L’opérateur a préféré conserver une approche assez traditionnelle pour l’interface de ses box TV !

Xavier Bringué et Shy Shriqui qui pilotaient ce projet ont décidé de le faire vivre en dehors du groupe Orange. A l’époque, je me disais que cela serait intéressant qu’ils soient choisis non pas seulement par un opérateur à l’étranger mais par un opérateur français. L’impensable est donc arrivé dans un scénario assez inédit d’open innovation involontaire qui fera surement jaser. Aujourd’hui iFeelSmart est une startup bien financée, notamment par Bouygues Telecom, et qui a d’autres projets à livrer à l’étranger.

L’équipe s’était fait aider par Dale Herigstad pour concevoir son interface. Dale est le créateur des effets spéciaux de Minority Report. Il vient de créer sa propre startup SeeSpace (vue au CES 2014) avec une française basée dans la Silicon Valley, Anne-Marie Roussel, ancienne de Microsoft, comme Xavier Bringué. Small world !

iFeelSmart chez TF1 Journées Innovation 2012

Ils ont été exposants au CES, à l’IBC, et avaient l’habitude d’être présent sur les stands de nombreux concepteurs de chipsets pour set-top-box, y compris chez Intel (à l’IBC d’Amsterdam en septembre 2012). Fin 2012, ils étaient exposants aux Journées de l’Innovation de TF1 (ci-dessus) !

Spideo Logo

Aussi couvert dans un article de la série des français de la TV connectée, paru début 2013, Spideo a été créée en 2009 par Gabriel Mandelbaum, Paul de Monchy, un ingénieur passé par le marketing de Bouygues Telecom et Thibault d’Orso, issu de Normale Sup et Science Po.

Spideo App

Spideo est l’une des premières startups issues de l’incubateur de Science Po Paris qui démarrait à l’époque et fonctionne à plein maintenant, sous la responsabilité de Maxime Marzin. Spideo s’est distingué en étant sélectionné en 2012 par Canal+ pour son service de S-VOD CanalPlay Infinity (évoqué dans mon article précédent au sujet de Netflix). Ils sont aussi intégrés dans la solution de VOD M-GO américaine, une joint venture entre Dreamworks et Technicolor. Enfin, ils proposent une belle application iPad qui démontre en mode btoc leur fonctionnalité de recommandation pour accéder, dans un premier temps, aux contenus de Netflix (aux USA) et iTunes.

AWOX Logo

AWOX est une société plus ancienne que les deux précédentes, installée à Montpellier et créée en 2003. C’est un grand spécialiste de DLNA dont il est un contributeur reconnu à l’échelle mondiale. Je les croise tous les ans au CES pour découvrir leurs objets connectés dont ils se sont faits la spécialité.

Awox Light

Ils proposent notamment des ampoules dotées de haut-parleur pour diffuser la musique (ci-dessus, vues à l’IBC 2012), la clé StriiSTICK qui n’est pas sans rappeler la Chromecast. Plus récemment, ils ont conçu le mini projecteur “Le Bloc” d’Orange lancé lors du Hello Show en novembre 2013. AWOX a été introduit en bourse sur Euronext en avril 2014 en levant 21 m€.

iwedia logo

Enfin, iWedia : c’est le fournisseur du middleware de la nouvelle Bbox, situé entre Android et l’interface utilisateur de iFeelSmart. La société dont les développeurs sont en Serbie a comme actionnaire la famille Kudelski, mais en dehors du périmètre du groupe Nagra et d’Open TV qu’elle possède par ailleurs.

Cette annonce de Bouygues Telecom me touche indirectement car je connais ces deux premières startups depuis avant même leur création, ayant rencontré les fondateurs puis expertisé leurs projets pour Scientipôle Initiative respectivement en 2012 et 2010. Je suis aussi AWOX depuis pas mal de temps également, les rencontrant régulièrement au CES et à l’IBC.

Petit disclaimer : il m’est arrivé de faire quelques missions de veille technologique pour Bouygues Telecom et le groupe Bouygues en général, comme pour d’autres opérateurs télécoms, mais sans rapport direct avec ce projet. Je conserve donc ma liberté d’expression dans ce secteur d’activité !

__________________________________

Dans la partie suivante qui sera la dernière, je ferai un point sur la situation de la concurrence de cette nouvelle Bbox.

RRR

S
S
S
S
S
S
S

fullimg

Publié le 26 juin 2014 Post de | Actualités | 23386 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Les 3 commentaires et tweets sur “Au cœur de la prochaine Bbox de Bouygues Telecom – 3” :

  • [1] - enc a écrit le 28 juin 2014 :

    Très bon article. J’ai noté juste une petite coquille. LG U+ est un opérateur, et pas un fabricant de STB (cf. http://en.wikipedia.org/wiki/LG_Uplus). Par contre, LG Electronics est fabricant de STB.

    • [1.1] - Olivier Ezratty a répondu le 29 juin 2014 :

      Oui, il y a bien cette distinction entre ces deux activités de LG. Mais, de source informée, il semble que ce soit l’activité de set-top-box qui soit en lice dans cette histoire et pilotée via LG U+ qui en effet est un opérateur mobile.

  • [2] - Olivier R. a écrit le 22 août 2014 :

    Un bel article, merci de rajoutter notre connaissance sur ce domain la. Je crois que vous avez bien étudié profondement la question.
    Merci encore




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Web2day Nantes Jun2016
2016
499 photos
albth
Nouveaux portraits
Expo
379 photos
albth
Inauguration Orange Gardens Jun2016
2016
73 photos
albth
USI Jun2016
2016
230 photos
albth
Colloque NPA May2016
2016
92 photos
albth
LCI May2016
2016
4 photos
albth
BIG Bpifrance May2016
2016
99 photos

Téléchargements gratuits

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année en mars, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 530 femmes du numérique (en janvier 2016) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Amélie Rathipanya (GuestViews)
Amélie est responsable technique de la startup GuestViews.
flow
Béatrice Lamourette (Axiscope)
Béatrice est co-fondatrice de l'éditeur de logiciels Axiscope, qui développe et commercialise une plateforme logicielle collaborative et sociale de gestion des achats destinée aux grandes Entreprises et aux ETI.
flow
Rania Belkahia (Afrimarkets)
Rania est présidente et co-fondatrice d'Afrimarket ainsi que membre du Conseil National du Numérique (2016).
flow
Charlotte Gaillard (Megara)
Charlotte est fondatrice de Mégara, qui édite le site marchand Berceaumagique.com.
flow
Dipty Chander (Epitech)
Dipty est étudiante en informatique à l'Epitech Paris et présidente de l'Association E-mma.
flow
Barbara Pelvisi (Hardware Club)
Barbara est cofondatrice et Managing Partner du Hardware Club.
flow
Samira Seltani et Mathidle Toucheboeuf (Trust & Try Job)
Samira et Mathilde sont co-fondatrices de Trust & Try Job, une plate-forme web dédiée au recrutement de talents plus passionnés que diplômés.
flow
Santa Rossi (InverseO)
Santa est CEO et co-fondatrice d’InverseO, un nouvel acteur de la e-santé, à l'origine d'Eléa, un dispositif médical qui redonne aux femmes la supervision de leur cycle, sans effet secondaire.
flow
Divina Meigs
Divina est responsable de la chaire UNESCO « Savoir devenir à l’ère du développement numérique durable : maîtriser les cultures de l’information », Sorbonne Nouvelle. Elle est aussi porteuse de l’ANR TRANSLIT et du projet européen ECO pour des MOOC formant aux compétences du numérique.
flow
Sylvie Pichot (EMC2)
Sylvie est manager, Partner Business Development sur la zone EMEA chez EMC2. De formation techniques (BTS, DESS).
flow
Sabine Notheisen (Neovision)
Sabine est co-fondatrice et directrice générale de Neovision, un bureau d’études en intelligence artificielle, spécialisé en traitement d’images et en apprentissage automatique.
flow
Hélène Zemmour (TV5 Monde)
Hélène est directrice du numérique à TV5MONDE, la chaîne culturelle internationale francophone.
flow
Kristen Davis (New York Times)
Kristen est Directrice Informatique et Technologie de l'International New York Times, basée à Paris.
flow
Mélanie Péron
Mélanie est fondatrice de l’entreprise sociale l’Effet Papillon, créatrice de l’application de réalité virtuelle Bliss Interactive à visée thérapeutique imaginée pour répondre aux besoins d’évasion, de détente et de communication des personnes en situation d’isolement et/ou de stress.
flow
Raïssa Sornom-Aï
Raïssa Vient a lancé à La Réunion une agence de marketing alternatif (ABEY). L'idée est de surprendre les consommateurs en travaillant sur une idée originale pour ses clients. Le street marketing est son levier de communication préféré ! Ses clients sont en majorité de jeunes entrepreneurs qu'elle accompagne en phase de lancement d'un concept novateur.
flow
Jaëla Devakarne
Jaëla est directrice d'EKOAL, spécialisée dans la mise en réseau d'acteurs, présidente du Pôle Innovation et Economie Numérique – CCIR, et à l'origine de la démarche ISOPOLE (Pôle d'Innovation Sociale et Ouverte) qui a pour objectif d'accélérer la transformation du territoire réunionnais d’ici 2020 par l'expérimentation et la démultiplication d'innovations sociales et ouvertes déjà réalisées sur l'île et à l'international.

Derniers commentaires

“Brillant. Et hilarant ! Bravo, une excellent introduction au...”
Répondre
Olivier Ezratty
sur La société du topinambour :
“Le topinambour se cuisine à toutes les sauces ! Tu as ma bénédiction Pierre ! Il y a aussi, le Brexit et le topinambour ! Parce qu'avec la faiblesse de leur agriculture, les anglais vont énormément dépendre de...”
“#politique #technologie #topinambour #chti #wtf - Excellent billet d'@olivez sur un enjeu clé...”
“La société du topinambour où @olivez démonte les racines de la politique moderne Avec même du @Billaut...”
“Le mec est cinglé. Maboule. "La société du topinambour" de @olivez sur ...”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

S
S
S
S
S
S
S

fullimg


Catégories

Tags


http://www.oezratty.net/wordpress/2016/ecosysteme-entrepreneurial-reunion/

Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'intervention sont évoqués ici.