Les infrastructures techniques de M6 – 2/3

Publié le 5 avril 2011 et mis à jour le 24 avril 2011 - 5 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
   

Dans ce second post sur la visite des infrastructures du Groupe M6, et après le survol du workflow des contenus, nous allons faire un tour dans le studio Jean Drucker et dans sa régie associée. Encore plus que pour l’acquisition, l’archivage et la certification des contenus vus dans la partie précédente, nous avons ici une très grande diversité de matériels et logiciels.

Production en studio

Le groupe M6 produit des émissions en direct et en différé. Il a deux types de studios : deux plateaux à Neuilly pour les tournages sans public et des plateaux à l’extérieur pour les émissions qui reçoivent du public.

L’un des deux plateaux du siège a été entièrement refait en 2008/2009. Ce studio “Jean Drucker” (du nom du premier patron du groupe M6, décédé en 2003) est très polyvalent. Il permet de tourner jusqu’à trois émissions différentes la même journée, en différé comme en direct. C’est là que sont tournés les émissions Capital, Zone Interdite, 100% Mag ainsi que le journal d’informations quotidiennes “19:45”.

5 - Studios (2)

Le plateau circulaire occupe deux niveaux du bâtiment et en sous-sol comme c’est généralement le cas dans les sièges des grandes chaines TV. Il utilise trois éléments principaux de décors : un mur d’images LED en sept morceaux montés sur rails qui peuvent être agencés selon les besoins, un sol en dalles amovibles, et du mobilier de plateau simple à déplacer. Même en résolution HD, il est impossible d’identifier les bords des dalles du sol. Et ils sont très bien ajustés pendant le montage. Le mobilier d’un plateau TV fait toujours plus cheap en vrai que dans l’émission et cela ne date pas d’hier. En une heure à peine, le décor peut être converti pour adapter le plateau d’une émission l’autre. Le jour où je suis passé, une édition de Zone Interdite était tournée le matin, puis un 100% Mag l’après-midi (ci-dessous en préparation), et enfin le 19:45 en fin de journée. Le groupe M6 a une structure de production très compétitive grâce à cette réduction du nombre de plateaux nécessaires pour produire les nombreuses émissions de sa programmation.

5 - Studios (4)

Côté caméras, l’installation est encore relativement traditionnelle (ci-dessous, ce que voient les intervenants des émissions). Les caméras sont sur pieds et certaines sont motorisées et contrôlées à distance en régie, avec des têtes et systèmes de l’anglais Vinten Radamec. Deux caméras sont contrôlées par des cameramen : une sur une grue (Crane), une sur chariot à roue (Dolly), et une autre pour les gros plans. Des prompteurs d’origine autoscript sont installés, l’un sur une caméra sur pieds et l’autre sur la caméra de la grue. Ils utilisent des écrans plats LCD de 15 pouces pour afficher le texte et se pilotent à distance, par télécommande ou commande vocale automatique.

Les caméras sont des Sony HD 1080i en capteurs 2/3 pouces tri-CCD. Le studio n’est pas équipé de caméras de traveling montées sur rail comme sur certaines émissions chez France 2 ou TF1, qui mettent en œuvre des moyens plus lourds en studio. Les optiques sont d’origine Canon. Il y en a de deux sortes : des grands angles et des télé-objectifs, qui permettent de faire des gros plans. Les grands angles permettent de donner une illusion de grandeur au plateau. Une astuce utilisée depuis longtemps à la télévision.

5 - Studios (46)

5 - Studios (3)

Et l’éclairage dans tout ça? Pendant plus de cinquante ans, les équipes de plateau et journalistes souffraient de la chaleur générée par les puissants éclairages incandescents. Il fallait aussi de solides climatisations pour évacuer la chaleur. Maintenant, les éclairages sont dits “froids”, à base de lampes fluorescentes et de LEDs couleur, avec un réglage dynamique de focale. Ils sont contrôlés sur une table de mixage DMX traditionnelle dans le studio même (ci-dessous, il s’agit d’une Grand MA Light de MA Lighting) ou bien avec un équivalent 100% logiciel installé dans la régie du studio. Pour chaque émission, le responsable de la lumière préprogramme des jeux d’éclairage par type de séquence et de plan. L’éclairage actuel se distingue avec des éclairages de “coupe” qui éclairent les intervenants par derrière, valorisant le bord de leur chevelure. Regardez un 19:45 pour comprendre !

5 - Studios (42)

Le second plateau du siège est à fond vert (ci-dessous), et adapté aux émissions avec incrustations comme la météo. Il est assez petit et fait environ cinq mètres de largeur et un peu plus en profondeur. La prochaine étape consiste à gérer de la réalité augmentée avec des décors virtuels qui bougent en fonction des mouvements de caméras. C’est prévu pour l’été 2011.

5 - Studios (1)

Régie studio

Qui dit studio dit régie. A l’instar d’un centre de contrôle de vols spatiaux, on se demande toujours à quoi correspondent tous ces postes de travail ! Ici, il y a en tout au maximum une dizaine de personnes avec au moins : un réalisateur (qui était une réalisatrice lors de ma visite), un assistant réalisateur, une scripte, quelqu’un pour le contrôle de l’éclairage studio, pour le contrôle du grand écran à LED du studio, deux opérateurs pour les caméras, un pour les serveurs de diffusion, pour contrôler les téléprompteurs et enfin un ingénieur du son.

5 - Studios (8)

La partie réalisateur et vidéo comprend un grande mélangeur Kahuna de Snell . A l’heure du numérique, un tel mélangeur sert à beaucoup plus que le passage d’un plan de caméra à l’autre. Ce genre de système gère le mélange d’images HD et SD ainsi que différentes incrustations et animations d’effets pour l’habillage du contenu. Il est doté d’un écran de contrôle avec une interface logicielle graphique de la table. Le pupitre est relié à une grosse électronique Kahuna qui occupe la moitié d’un rack. Le pupitre comprend d’autres modules de commande plus simples qui sont eux aussi reliés au système Kahuna.

5 - Studios (9)

On trouve aussi le poste de régie lumière qui fournit l’équivalent logiciel de la table de contrôle lumière DMX qui est en studio. Le logiciel tourne sur un simple PC Dell.

5 - Studios (18)

Le pilotage des caméras comprend deux parties : la commande des caméras à distance (pour la focale et la mise au point, les Sony sont pilotées par un HD Camera Control Unit HDCU1500) et la commande de leur position pour celles qui sont motorisées.

5 - Studios (22)

Pour ce qui est du son, il y a deux composantes clés : le son enregistré dans le studio qui est géré dans une cabine isolée dédiée à l’ingénieur du son. Le son du studio est géré en stéréo. Les contenus stéréo des chaines qui diffusent en 5.1 sont “spatialisées” en régie finale avec des processeurs numériques DSP. La spatialisation consiste à créer artificiellement les voix centrale, arrière et pour le caisson de basse à partir du traitement numérique du signal stéréo. Les voies arrières sont ainsi recréées en ajoutant un écho et un retard au signal stéréo de base. La voie centrale est créée en identifiant le son commun aux canaux droite et gauche.

L’outil principal de l’ingénieur du son est une table de mixage allemande de Stagetec avec en backup, une Yamaha DM1000. Ces tables sont connectées dans la salle machine à des serveurs et des blocs de brassage XPSU/1 de Stagetec.

5 - Studios (13)

La prise de son dans le studio est réalisée avec des micros cravate sans fil Sennheiser. Ils sont généralement doublés. Il n‘y a pas de retour son dans le studio donc pas de risque de Larsen comme dans l’événementiel, où les ingénieurs du son préfèrent en général les micros main ou casque.

Seconde composante : l’audio est ensuite envoyé dans les oreillettes du présentateur, mais avec uniquement le son des autres intervenants et l’habillage musical de l’émission. Il faut aussi gérer la communication audio entre la régie et les équipes du plateau. Tout ceci s’appuie côté local technique sur du brassage audio qui est réalisé avec un Artist 128 de l’Allemand Riedel, lui-même connecté à des panneaux de contrôle en régie RCP-2016PA.

5 - Studios (11)

Dans le local technique du studio (ci-dessous), on trouve aussi une grosse armoire de brassage dynamique de la vidéo Cygnus de Snell. Il s’agit d’un système pour le câblage vidéo récupérant toutes les sources (caméras HD, autres) pour les envoyer dans le mélangeur Kahuna ainsi que dans le mur d’images, dans les enregistreurs, et dans des dispatcheurs Kaleido Alto du canadien Miranda qui alimentent les écrans de contrôle des postes de travail.

5 - Studios (48)

L’allocation des sources vidéo à une entrée du mélangeur est gérée dynamiquement par pilotage logiciel, à partir du mélangeur. L’armoire de brassage supporte le débit de 1,5 Gbits/s requis par le transfert de la vidéo en 1080i en mode natif (via des liaisons au standard SDI, que l’on retrouve notamment en sortie de caméras HD professionnelles). Les armoires de la régie comprennent également des blocs de convertisseurs divers Snell IQ Modular (ci-dessous) qui traitent toutes les formes de conversion nécessaires pour la vidéo. Notons au passage que les flux vidéo qui circulent dans cette installation sont de 1,5 Gbits/s ! (pour le 1080i qui est le standard de la TV broadcast. Ce serait du 3 Gbits/s si il s’agissait de 1080p).

5 - Studios (30)

Le mur de LED du studio est contrôlé des serveurs de l’israélien Orad qui génèrent divers effets spéciaux, notamment au niveau des textes affichés et de l’intégration de sources vidéo externes. Comme il se doit, ces serveurs sont doublés pour le backup ! Notons au passage que la mise en route des écrans LED dure environ une minute pour allumer les LED progressivement. Après, elles commutent rapidement puisqu’elles affichent des contenus vidéo.

5 - Studios (31)

La salle machine comprend aussi une dizaine de desktop Dell qui ne sont pas virtualisés à cause des nombreux périphériques spécialisés, notamment graphiques, qu’ils comprennent. Ils sont reliés à distance aux écrans, claviers et souris dans la régie.

Suite

Dans le post suivant qui conclura cette série, nous allons voir rapidement comment les journaux télévisés sont préparés et visiter la régie finale du groupe M6, dont l’intégration est très poussée.

Publié le 5 avril 2011 et mis à jour le 24 avril 2011 Post de | Logiciels, Loisirs numériques, TV et vidéo | 17441 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article          

Les 5 commentaires et tweets sur “Les infrastructures techniques de M6 – 2/3” :




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
Nouveaux portraits
Expo
297 photos
Orange Essentiels2020 Grand Palais Mar2015
2015
55 photos
Journée de la Femme Digitale Mar2015
2015
324 photos
Meilleur Développeur de France Mar2015
2015
117 photos
Lancement Freebox Mini 4K Mar2015
2015
30 photos
Salon de l'Agriculture Mar2015
2015
41 photos
Techdays Feb2015
2015
373 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année en mars, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :
image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Rendez-vous ici.
CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'exposition photo des femmes du numérique. Installée depuis le 16 octobre 2012 à l'espace Soleilles Cowork de Paris, elle circule dans différentes manifestations et lieux d'exposition. Les 185 portraits initiaux de l'opération sont devenus environ 470 (en mars 2015) et la base s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Depuis septembre 2013, les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
Capucine Cousin (Stratégies)Capucine est journaliste à Stratégies, hebdo spécialisé dans la pub, le marketing et les médias, en charge de l'électronique grand public et des télécoms, avec une appétence pour les nouveaux médias et les startups.
Victoria Davidova (Davidova Avocat)Victoria est Fondatrice du Cabinet Davidova Avocat, spécialisé en droit des affaires et de l'économie numérique.
Sonia Mamin (Digit Plus)Sonia est fondatrice de l’agence conseil Digit Plus qui accompagne les startups dans la stratégie, la mise en place et le déploiement de leur activité commerciale.
Anne-Laure Brun-Buisson (Une rive à l'autre)Anne-Laure est médiatrice indépendante, fondatrice d’Une rive à l’autre, co-fondatrice de Mediess et fondatrice et présidente de ShareLex, un dispositif de création et partage de solutions juridiques qui repose sur la coopération entre les membres d'une communauté d’acteurs pluridisciplinaires (juristes, entrepreneurs, développeurs, économistes, chercheurs, étudiants…).
Yael Rozencwajg (The Yopps)Yaël est co-fondatrice d'une startup dans l'Open Data, startup mentor et partner d'accélérateurs en Israël, fondatrice de l'association Neve Lab, fondatrice CEO de YOPPS Innovation Agency et co-fondatrice du Mouvement des Pigeons.
Flore Berlingen (OuiShare)Flore est co-fondatrice de OuiShare, un collectif international né en 2012 qui encourage, accompagne et critique le développement de l'économie collaborative en France et à travers le monde.
Naïs Alcaraz (42)Naïs est étudiante à l’école 42 (mars 2015), et auto-entrepreneuse en tant que Community Manager pour une Startup.
Iris de Villars (Ecole 42)Iris est étudiante à l'Ecole 42 et à la Sorbonne en M1 Finance. Elle est aussi co-Fondatrice et Secrétaire Générale de l'association 42 Entrepreneurs.
Loraine Gallerne (Ecole 42)Loraine est étudiante à l'école 42 après avoir été assistante réalisatrice !
Maud Fourier-Ruelle (Matemonsac)Maud est Fondatrice et CEO de Matemonsac.com ainsi que de Matemonreseau, un réseau d'entrepreneurs faits par les entrepreneurs pour les entrepreneurs. Chroniqueuse pour l'émission "L'entreprise" sur BFM Business avec Philippe Bloch et Arnaud Le Gal.
Soumia ChekkalSoumia est consultante CRM chez Cegedim, Membre du conseil d'administration de l'association Nos Quartiers ont des Talents et de l'association African Business Club (ABC) de l'ESCP Europe.
Carole Maréchal (Telehouse)Carole est Secrétaire Générale et Responsable juridique chez Telehouse Europe et Secrétaire Générale de l’Association Professionnelle Cloud Confidence.
Marie Perchey (La Fée des Blogs)Marie est "fée" pour apprenties blogueuses et entrepreneuses. Elle aide ses clientes à mettre en place leurs sites Wordpress. Fée pour apprenties blogueuses et entrepreneuses. Elle aide ses clientes à mettre en place leurs sites Wordpress en combinant développement et conseils ses clientes à mettre en avant leurs projets et percer dans le web.
Coralie Boulay (Ecole Supérieure du Digital)Coralie est directrice de l’Ecole Supérieure du Digital, fondatrice du site de vente en ligne d’une collection exclusive de robes de plage et de maillot de bain Elisefaitsavalise et Partner de MP Recrutement, cabinet spécialisé dans le recrutement de profils DSI et Digital.
Alizée Doumerc et Camille Caubrière (GuestViews)Alizée et Camille sont co-fondatrices de GuestViews, une solution haut de gamme de collecte et d’analyse de données conçue pour les secteurs de la culture et du luxe.
Sharon Sofer (Scientibox)Sharon est fondatrice et Présidente de NeverTooGeek, la société éditrice de Scientibox qui donne aux enfants la curiosité et le goût pour la science à travers des coffrets mensuels par abonnement contenant un magazine, des expériences et des jeux pour découvrir la science de façon ludique.

Derniers commentaires

“Toujours aussi savoureux et complet merci @olivez...”
“Hello Olivier, Superbe travail pour cette édition 2015 ! Document collaboratif d'une grande richesse avec beaucoup d'informations, de conseils très utiles, etc... Quand "l'intelligence collective" devient réali...”
“"Guide des #startups 2015" de olivez very good guide on French WoW #startupscene even talks #HR & #recruiting www…...”
“Le Guide 2015 de de la French Tech, collaboratif et gratuit - Rue89 - L'Obs...”
“Super job Olivier, je partage avec mes jeunes futurs entrepreneurs ......”

Tweets sur @olivez



Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 


Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays : Las Vegas (2015) pour l'habituel CES Chine (2010) à Shanghai et Beijing Corée du Sud (2009) à Séoul Israël (2010) à Tel Aviv Japon (2009) à Tokyo Japon (2011) au CEATEC de Tokyo Japon (2012) au CEATEC de Tokyo Japon (2013) au CEATEC de Tokyo Silicon Valley (2007) Silicon Valley (2011)

Evénements

Vous pouvez parcourir les articles sur toutes les éditions de LeWeb depuis 2006. image


J'interviens sinon dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'intervention sont évoqués ici.