Decode Quantum avec Rémi Geiger de Wainvam

Publié le 27 avril 2022 - Commenter -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Pour ce 44e épisode des entretiens Decode Quantum, Fanny Bouton et moi-même recevions Rémi Geiger de la société Wainvam-E, une startup basée à Lorient qui utilise des NV centers pour différentes applications que nous allons voir.

Je précise, une fois n’est pas coutume, que Fanny et moi-même réalisons ces entretiens à titre bénévole pour contribuer à l’animation de l’écosystème quantique en France et notamment pour mettre en valeur les chercheurs et startups du secteur. Nous ne sommes ni l’un ni l’autre journalistes. Fanny est responsable du programme startups France/Benelux chez OVHcloud et aussi “quantum evangelist” chez eux. De mon côté, je suis toujours consultant et auteur spécialisé sur les technologies quantiques avec une activité très diversifiée.

Rémi Geiger est cofondateur et directeur général de Wainvam. Il y est aussi en charge de la R&D. Il est docteur en physique atomique (2011) et habilité à diriger des recherches (2019). Il s’est spécialisé dès l’origine dans les capteurs quantiques. Il était auparavant maître de conférences à Sorbonne Université et chercheur au SYRTE à l’Observatoire de Paris. Il a été aussi chercheur au CNES et post-doc à l’Université Technologique de Vienne en Autriche sur les atomes froids (2011-2013). Il est à l’origine ingénieur Supelec, devenu CentraleSupelec en 2015 !

Voici les points que nous avons abordé lors de cet entretien :

  • Comment est-il tombé dans la marmite du quantique ? A 13 ans, il voulait être physicien, influencé par son père qui travaillait dans la recherche scientifique et rapportait à la maison des revues de vulgarisation scientifique. Il était particulièrement intéressé par l’astrophysique et par les trous noirs. En classes préparatoires, il avait aussi un excellent professeur de physique, d’où son intérêt pour la physique quantique, apparue via le TIPE (les “travaux d’initiative personnelle encadrés”). Il a aussi découvert les condensats Bose-Einstein via les travaux de Philippe Bouyer chez qui il réalise un stage à l’IOGS alors qu’il était élève-ingénieur à Supelec.
  • Et ensuite ? Il est parti en Allemagne à Berlin pour faire de la physique, dans la relativité générale puis de la physique générale et statistique.
  • Il réalise sa thèse Senseur inertiel à ondes de matière aéroporté (2011) dans le groupe d’Alain Aspect à l’IOGS,  qui a bien évidemment des liens avec la création la même année de la startup Muquans, spécialisée dans les microgravimètres quantiques à atomes froids (cf le Decode Quantum avec Bruno Desruelles de Muquans en 2020). Il réalise ensuite un post-doc en Autriche sur les condensats Bose-Einstein.
  • Quelques mots sur les autres fondateurs de la société Wainvam. Il évoque sa rencontre fortuite avec Claude Barraud, un ancien industriel de chez Sony et Thomson qui était très intéressé par la science et par son impact sociétal, en juin 2019 à l’Observatoire de Paris dans une conférence sur l’interférométrie. Claude Barraud souhaitait fonder une entreprise rapprochant la recherche fondamentale et l’industrie, avec des visées dans les applications médicales, notamment en cancérologie.
  • D’où viennent les NV centers dans cette aventure ? Il avait entendu parler des NV centers, notamment dans une conférence scientifique à Hong Kong. Cela a donné lieu à un processus de maturation de près d’un an. Il était également associé à une ambition industrielle et la volonté de créer des usines de Claude Barraud. Il s’est associé avec deux anciens collègues de Claude Barraud : Michel Ferret (ex Thomson, Sony, Ingenico), Jianguo Zhang (propriété intellectuelle) qui gérait les brevets chez Technicolor et Ali Mohammad-Djafari (logiciels et algorithmes).

  • Ils ont rodé le cas d’usage de la détection de fuite d’eaux dans les réseaux souterrains.
  • L’équipe a aussi rencontré Jean-François Roch du laboratoire LUMIN, spécialiste de la recherche dans les NV centers (cf l’entretien Decode Quantum avec lui de 2021).
  • Les cas d’usages envisagés : métrologie classique de magnétométrie pour du contrôle non destructif de pièces en acier comme dans l’industrie nucléaire, le diagnostic précoce de cancers avec des nanodiamants s’associant à des biomarkeurs puis des solutions de traitement ciblé.
  • Comment on mesure une fréquence très précise grâce à de la mesure spectroscopique ce qui permet d’en déduire le magnétisme et en 2D. On applique un champ magnétique oscillant dans la pièce, ce qui induit un champs sachant que la corrosion dévie le champs magnétique. Cela permet de sonder des pièces en acier en profondeur. Cela concerne l’inspection de centrales nucléaires ainsi que dans la sécurité des infrastructures comme dans l’extraction d’énergies fossiles. Ils étudient ce procédé pour le rendre opérationnel à haute température.
  • On évoque ensuite les cas d’usage en biologie avec des NV centers fonctionnalisables chimiquement qui vont s’attaquer à des cibles chimiques. Etude de biomarqueurs du cancer du poumon analysant des prélèvements sanguins. Ce cancer est habituellement mal diagnostiqué et trop tard. La radiologie a besoin d’agent de contraste. Ce genre d’analyse pourrait être réalisée en « Point of care » (pharmacies) avec un appareil faisant la taille d’une boite à chaussure. Enfin, des nanodiamants fonctionnalisés pourraient délivrer de la chimiothérapie uniquement aux cellules malades.
  • Ils travaillent aussi avec des clients dans le monde académique, comme dans les atomes froids. Avec des capteurs de mesure de champ magnétique avec une précision pouvant atteindre 100 mT, soit une partie pour un million (vs le champ mesuré). Et aussi une mesure de la dérive dans le temps. Cela peut servir à vérifier l’homogénéité du champs magnétique dans des systèmes d’IRM.
  • Les recrutements prévus ? Ils sont 32 personnes et prévoient d’être 45 d’ici fin 2022 avec beaucoup de métiers techniques et des fonctions industrielles (assurance qualité interne et externe, sécurité). Ils cherchent aussi un technico-commercial.
  • Quid du financement de la société ? Il a été apporté initialement par Claude Barraud, puis par les autres fondateurs et des business angels, et enfin par les salariés. Avec 2M€ de capital social. Cela a été complété par le levier bancaire et par Bpifrance, via le concours I-Lab et le financement de projets deep tech. Ils cherchent à lever 8M€ pour tenir deux bonnes années. La société a déposé 8 brevets.

Et voilà !

Decode Quantum will return…

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 27 avril 2022 Post de | Actualités, Quantique | 2937 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2021, a free 800 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

Comprendre l'informatique quantique 2020, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

Répondre
Olivier Ezratty
sur Guide des Startups 2019 :
“Pour l'instant non. Sauf si des volontaires reprennent le flambeau. Je me consacre maintenant à 100% aux technologies quantiques. Et à mettre à jour un autre pavé, "Understanding Quantum Technologies"....”
“Super Guide, Des mises à jour prévues...”
“Les questions sur l'#IA sont en effet posées. Mais sur ce sujet nous avons encore le temps... En 2018 @olivez avai…...”
“Euh, Daniel, il y a des erreurs de typo indépendantes de ma volonté, dus à mon écriture sous forme de bras et de kets!... Il faut lire bien sûr: E(t) = ProdScal de Psi* avec H Psi, soit: E(t) = (Psi* . H Psi)...”
“ATTENTION DE DANIEL ESTEVE Bonjour Daniel, J'espère que tu vas bien malgré ces temps plutôt troublés (et c'est un euphémisme...) Daniel, je me pose une question toute simple sur laquelle je pense avoir un...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.