SIEL-SATIS 2009 – le tournage vidéo

Publié le 25 octobre 2009 et mis à jour le 26 octobre 2009 - Commenter -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Je suis allé faire mon petit tour annuel au SIET-SATIS le 21 octobre 2009. Il couvre l’équipement audiovisuel professionnel pour l’événementiel et la production. Notamment, tout ce qui sert à créer des contenus dont nous allons ensuite profiter au cinéma, à la télévision, sur nos ordinateurs et nos écrans haute définition. En amont d’une chaine de valeur assez immatérielle, nous avons ici du bon gros matériel de pros. La capture de l’image, l’éclairage et tous les outils de montage tant du son que de la vidéo constituent un champ intéressant d’investigation.

Panorama Entrée SIEL-SATIS 2009

Il y avait moins d’exposants que l’année dernière (250 vs 350), et aussi moins de visiteurs (un parking à moitié vide est un signe…). C’est une tendance marquée dans tous les grands salons, notamment professionnels. Reste à savoir si cette tendance est juste le fait de la crise économique du moment, ou si c’est un phénomène plus durable qui affecte le média “salon”.

L’année dernière, j’avais évoqué les “fantasmes de geek” que ce salon pouvait générer. Et cela n’a pas changé ! Ce salon attise toujours autant ma curiosité de passionné des médias numériques.

Après cette visite et le dépiautage de la littérature collectée, j’ai identifié quelques tendances marquantes parmi d’autres au vu de la récurrence des produits présentés sur les stands :

  • Les caméras vidéo professionnelles commencent à passer au “full HD” natif. Il était temps car nombre d’entre elles ont encore des capteurs à des résolutions inférieures au 1080i/p qui équipe nos nouveaux écrans plats de télévision. Pourquoi donc ?
  • Le développement des solutions pour la prise de vue vidéo en 3D relief. Il s’agit toujours de la même formule avec une double caméra. Est-ce que l’on assiste à une véritable révolution industrielle dans la vidéo et le cinéma ?
  • La prise de vue vidéo professionnelle avec des appareils photo réflex semble faire des émules. Le phénomène a démarré avec le Canon EOS 5D Mark II sorti en 2008, avec sa capacité à saisir des vidéos 1080p natives. Jusqu’où est-ce que cela ira ?
  • L’éclairage LED continue de monter en puissance au propre et au figuré, que ce soit pour l’éclairage événementiel mais aussi pour l’éclairage des prises de vue vidéo. Il ne reste plus que l’éclairage continu pour la photo à couvrir. Mais pourquoi ces progrès  semblent plus rapides que dans l’éclairage pour nos habitations ?
  • Le tactile est mis à toutes les sauces, notamment dans les tables de mixage mais aussi pour des applications de type “surface”.
  • La radio numérique terrestre pointe du nez. Est-ce que l’on peut s’attendre à une adoption rapide ?

Passons en revue tout cela…

Caméras vidéos HD

Le marché des caméras vidéo HD est toujours aussi complexe à déchiffrer. Avec ses formats de stockage propriétaires, avec ses capteurs numériques CCD ou CMOS aux résolutions pas toujours claires, et avec une connectique complexe.

Les tendances sont toujours à une disparition progressive des supports de stockage en bande, au profit de cartes mémoires. Trois principales cartes sont proposées : les cartes SDHC pour les caméras de poing, les cartes P2 pour les caméras d’épaule de Panasonic et les cartes SXS pour les caméras pros de Sony. De nombreuses caméras peuvent aussi enregistrer sur un disque dur embarqué ou externe.

Contrairement aux apparences, la résolution des caméras HD n’est pas encore systématiquement du 1080p (1920×1080). Nombre de caméras sont des tri-CCD d’une résolution inférieure et c’est l’électronique de la caméra qui convertit les images captées en images 1080p, par “upscaling” et par interpolation. On voit cependant apparaitre des caméras broadcast 1080p “natives”. C’est une descente en gamme des caméras numériques faites pour le cinéma qui avaient une résolution native “2K” proche du 1080p.

Sur le salon, on pouvait voir notamment :

  • Deux caméras HD de JVC capables d’enregistrer nativement en format QuickTime (MOV) récupérable directement dans FinalCut Pro, la solution de montage très prisée d’Apple dédiée au Macintosh. Cet encodage évite une étape intermédiaire de conversion dans le transfert des images et accélère ainsi le flux de production. Il s’agissait du GY-HM700E (ci-dessous) et du GY-HM100E, qui se distinguent essentiellement par la taille de leurs trois capteurs CCD, qui est respectivement de 1/3 et 1/4 de pouces. Le stockage s’effectue sur carte SDHC. Les images sont encodées dans un flux de 35 mbits/s compatible avec l’exigence de qualité des professionnels utilisant le 1080p. Les caméras sont équipées de deux lecteurs de cartes SDHC permettant d’enregistrer en continu de l’une à l’autre sans coupure, et de démarrer la capture sur Mac au fûr et à mesure. Mais les trois capteurs CCD n’ont qu’un million de pixels chacun, donc les 6 millions nécessaires à une image 1080p (2 millions x 3 couleurs) sont générés par interpolation. D’autres caméras pro HD de JVC comme les GY-HD200EB disposent de trois CCD en 720p progressif, avec extrapolation en 1080i.

JVC GY-HM700E

  • Sony qui propose toute une gamme de caméras professionnelles de studio en tri-CCD natifs 1080p de 2/3 de pouces. Notamment, la série des HDC-1x00R. Depuis quelques années, Sony propose aussi des caméras HDCAM qui enregistrent sur Blu-ray. La PDW-F800 (ci-dessous) est aussi équipé de tri-CCD 2/3” de 2 mpixels chacun.

IMG_3982

  • Toujours chez Sony, cette caméra CineAlta (visiblement une F35) broadcast 2K impressionnante avec tout son équipement. Elle est utilisée essentiellement pour produire des films et téléfilms en 2K/1080p. Son capteur est un CCD “full frame” (24x36mm) de 2K. On peut donc y attacher des optiques du même calibre que celles qui équipent habituellement les caméras de cinéma argentiques.

Sony CineAlta F35 

  • Les caméras d’épaule P2HD de Panasonic, elles aussi en tri-CCD 2/3” de 2K. Elles enregistrent sur des cartes P2, et on peut généralement en mettre jusqu’à quatre dans les caméras. Elles sont limitées pour l’instant à 64 Go, soit une heure d’enregistrement en plus haute qualité d’image. On peut noter que Panasonic, dans sa littérature marketing, communique beaucoup sur les économies d’énergies et d’empreinte carbone réalisées grâce aux cartouches P2.

IMG_4003

  • Il y avait aussi cette caméra “haute vitesse” chez JVC dont je n’ai pas retrouvé la trace sur Internet.

IMG_3953

  • Enfin, j’ai croisé une belle innovation “par l’intégration” : la combinaison d’un stabilisateur type “Steadicam” (du français L’Aigle) et du Segway, l’un étant fixé sur l’autre alors que les stabilisateurs sont habituellement accrochés à un harnais porté par le caméraman. Grâce à cette combinaison astucieuse, le caméraman se déplace et manipule sa caméra sans aucun effort physique. Cela assure des mouvements souples de caméra, notamment en mode travelling sur de longues distances. Très très smart !

Segway et AIGLE

Côté montage vidéo, on est évidement aussi passé à la HD, avec des exigences matérielles assez élevées. Trois standards logiciels cohabitent, le plus souvent sur Macintosh : Apple FinalCut Pro, Adobe Premiere CS4 et les solutions d’Avid.

Vous cherchez votre prochain caméscope pour filmer les enfants ? Passez votre chemin ! Le SIEL-SATIS n’est pas dédié aux solutions pour le grand public. Nous traiterons ce point après la visite du Consumer Electronics Show de Las Vegas en janvier 2010.

Prise de vue en 3D refief

Hollywood et les constructeurs du secteur de la vidéo investissent beaucoup pour développer le cinéma et la télévision en 3D relief. Une zone du salon était dédiée à la 3D Relief, avec une dizaine de stands.

Cela se traduit en amont de la chaine de valeur par un tas de nouvelles technologies pour la prise de vue en relief. La principale sont ces “rigs”, des supports pour deux caméras (et leur optique) identiques permettant d’enregistrer une image vidéo stéréoscopique.

  • On en trouvait ainsi chez Angénieux, célèbre fabricant d’optique, maintenant une filiale de Thalès :

IMG_3894

  • Avec le 3D StereoRig de l’allemand P+S Technik monté avec des caméras Sony. Ce constructeur a même créé un Rig 3D Relief pour les Steadicam.

IMG_4026

  • Et encore un autre, monté avec les célèbres caméras RED One qui sont dotées d’un capteur de 24,4 par 13,7 mm (une sorte de “demi full frame” appelé aussi Super35mm) de 12 millions de pixels, permettant de filmer en 2K comme en 4K.

IMG_4088 

Prise de vue avec appareil réflex

Depuis que Canon a lancé en octobre 2008 l’EOS 5D Mark II capable de prendre des vidéos en 1080p, le monde de la prise de vue vidéo HD est en effervescence. La vidéo peut aussi être captée avec le dernier Nikon D3S (mais seulement en 720p, et en 24p, soient 24 images par secondes en mode progressif, sans entrelacement), sans compter les EOS 7D et EOS 1Ds Mark IV de Canon, ce dernier ayant été annoncé le jour même du début du SIEL-SATIS, et le comble, le lendemain de la fermeture du Salon de la Photo.

J’ai rencontré l’équipe de ArtFX Training, une société de formation déjà vue sur le Salon de la Photo. Elle propose des cours pour la prise de vidéo avec le 5D II. Le formateur présent est lui-même réalisateur de longs métrages. Et il a déjà mis en oeuvre le 5D II dans ses tournages. Les clients formés sont à la fois des photographes intéressés par la vidéo et des réalisateurs de documentaires, courts métrages et longs métrages. Il semble donc que filmer avec un réflex (pro) puisse compléter ou remplacer à la fois les camescopes grand public comme les caméras broadcast professionnelles.

L’intérêt de la prise de vues vidéo avec ce genre d’appareil réside à la fois dans la grande sensibilité des capteurs CMOS des appareils et dans la vaste gamme d’optiques proposées. Notamment des optiques à très grande ouverture comme les objectifs Canon 50mm et 85mm qui ouvrent à 1.2, tout comme des optiques “grand angle”.

IMG_3741

IMG_3923

Mais ces appareils sont encore des appareils photo. Il leur manque plein de fonctionnalités pour devenir des caméras vidéos dignes de ce nom. Ce n’est pas l’autofocus qui est le plus important, les caméramen pros ayant l’habitude du focus manuel. C’est plus dans la gestion du timecode et dans le contrôle de l’image que les différences se font encore sentir. On a déjà eu la satisfaction de voir, chez Canon au niveau des 7D et 1Ds Mark IV, la fréquence d’images (frame rate) être disponibles au 30p, 24p et 25p, avec une annonce simultanée du développement d’une mise à jour du firmware du 5D II qui supporterait ces trois fréquences de prise de vue (vs le 30p supporté actuellement).

Pour terminer, on pouvait donc voir l’EOS 1Ds Mark IV sur le stand Canon, probablement le premier (encore en pré-pré-série) qui soit visible en France à ce stade. Belle bête qui comme le D3S de Nikon, monte très haut en sensibilité (12800 ISO en standard, et 102K en étendu), et avec une cadence de 10 images secondes.

 IMG_3920

C’en est terminé pour ce tour du SIEL-SATIS pour ce qui est du tournage vidéo.

Le prochain épisode traitera de l’éclairage, surtout avec les LED, qui envahissent littéralement ce marché.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 25 octobre 2009 et mis à jour le 26 octobre 2009 Post de | Communication, Logiciels, Loisirs numériques, Photo numérique, TV et vidéo | 9561 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Un article est-il complet ? Ce n'est évidemment jamais le cas. Par contre, j'évoque un peu ces questions de droit dans mon ouvrage ici :...”
“Bonjour Olivier, D'abord, je concède que vous êtes un excellent vulgarisateur avec une vision en général plutôt synthétique, et plus précise quand c'est à propos (cf. vos dernières minutes d'intervention sur...”
“Superbe articl, très bien détaillé. Les 6-8 semaines sont pour combien de wafers...”
“Merci pour cette interview intéressante et l'avis final concernant l'impossibilité d'exploiter cette énergie. Les débats portent sur la physique quantique. Puis-je solliciter un lecteur sur les monopôles...”
“Il n'y a que des pages blaches. C'est une blague? On peut obtenir le ebook oui ou...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.