Autres benchmarks de l’OCDE

Publié le 15 avril 2008 - 3 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

En sortant des TIC, que trouve-t-on d’intéressant dans ce nouveau batch de statistiques OCDE évoqué dans mon article précédent sur l’équipement PC/Internet des français ?

On se rappelle surtout que la France est championne dans deux catégories : dans la part de l’électricité produite avec l’énergie nucléaire (70%, champions du monde de très loin) et dans le poids des prélèvements obligatoires (avec le Suède).

J’y ai trouvé sinon quelques données intéressantes et parfois contre-intuitives :

  • Dans ses investissements en R&D, la France au dessus du Royaume Uni et dans la moyenne OCDE. Dans les grandes puissances économiques, nous sommes cependant devancés par les USA, la Corée, le Japon et l’Allemagne.

image

  • Notre nombre de chercheurs par habitants est supérieur à la moyenne. Nous avons donc un manque de moyens par chercheur (salaires, équipement) plus que de nombre de chercheurs.

image

  • Le poids du travail à temps partiel est inférieur à la moyenne OCDE et surtout de l’Allemagne et du Royaume Uni. On trouve un taux de travail dit “précaire” plus important dans des pays économiquement dynamiques: nos deux grands compères UK/Allemagne, les pays nordiques, les Pays-Bas. Est-ce à dire que les raisons du choix du travail précaire ne sont pas les mêmes en France et dans ces pays? En France, cela serait peut-être un travail précaire subi (les caissières dans les supermarchés), et dans d’autres pays un travail choisi (la femme d’un foyer qui travaille tout en élevant ses enfants, mais le mari travaillant avec un bon revenu).

image

  • Les personnes travaillant en “freelance” sont bien moins nombreuses en France qu’ailleurs. Mais avec un taux supérieur à celui des USA. Et il ne semble pas qu’il y ait de corrélation entre le taux de freelances et le dynamisme économique des pays analysés. Par contre, c’est bien connu: nous ne manquons par de TPE en France et par contre, nous n’avons pas assez de PME (entre 100 et 2000 salariés) comparativement notamment à l’Allemagne.

image

  • Les salaires ont augmenté en France dans la moyenne OCDE sur 10 ans (entre 1995 et 2006). L’Allemagne a véritablement subi une rigueur. Mais c’est peut-être lié aux conséquences de la réunification, pas simplement du blocage des salaires qui est intervenu dans la rigueur des plans “Merckel” d’il y a deux ans.

image

  • La dette publique en % du PIB est au dessus de la moyenne. La situation n’est pas brillante ni catastrophique au regard de pas mal d’autres pays. Mais elle n’a pas évolué positivement contrairement à plein d’autres pays européens.

image

  • Les séparations : je m’étais intéressé au sujet il y a un an dans “Trop d’Etat, oui mais où ça“. Il ne figure pas dans les statistiques OCDE: le taux de divorce en France est supérieur de 2% à la moyenne européenne, donc pas hors des clous. Mais les divorces accentuent la précarité. Surtout lorsque les parents vivent au dessous du SMIC et en zone urbaine, où le coût de la vie – notamment du logement – est plus élevé. Une partie de la crise du logement provient du taux de divorces, de plus en plus élevé. En effet, la vie en couple reste un moyen de mutualisation du logement très efficace, en plus de la colocation qui se développe en ce moment. Le glissement vers la pauvreté peut être accentué lorsque deux phénomènes se conjugent : des bas salaires et un taux élevé de séparation. Dans les pays nordiques, le taux de séparations est plus élevé qu’en France, mais le niveau de vie moyen est supérieur. En Europe du Sud, le niveau de vie moyen inférieur à celui de la France est compensé par un taux de divorces beaucoup plus faible, pour des raisons essentiellement de traditions religieuses, le poids du catholicisme y étant encore significatif. Les familles monoparentales représentent en France 20% des ménages avec enfants, trois quarts le sont suite à une séparation, avec ou sans mariage. Leur niveau de vie est inférieur de 25 % à l’ensemble des ménages. La moitié des femmes vivant seules avec des enfants ont un salaire inférieur à 1250€ par mois et 40% d’entre elles ont un emploi précaire (intérim, CDD) où à temps partiel.  Les parents de familles monoparentales sont deux fois plus au chômage que les autres parents (14,4 % contre 6,9 %). Le taux de pauvreté des familles monoparentales est de 24 % contre 10 % en moyenne (source CEE, “Rapport sur les familles monoparentales en France” du Centre d’Etudes et de l’Emploi). Si on trouvait un moyen de réduire le taux de séparations dans les couples, on réduirait la pauvreté et la précarité en France d’autant ! C’est plutôt délicat à piloter pour la puissance publique, car cela touche au système de valeur et aux libertés individuelles. Mais s’est-on bien posé la question sur ce qui génère ces séparations ? Quelle est la part de l’économique ? De l’éducation ? Conséquence, toutes les mesures sociales existantes ou proposées consistent à aider de différentes manières les familles mono-parentales, pas à tenter de réduire le phénomène de la mono-parentalité en amont. En tout cas, il est étonnant que le sujet ne soit rarement mis sur la table par les médias. Qu’est-ce qui pourrait donc ramener la paix dans les ménages ? Moins de TICs ? … :).

Prochaine étape, le décorticage du RGPP, la réforme de l’Etat annoncée il y a quelques jours, qui fait couler beaucoup d’encre et qui comprend quelques éléments intéressant à détailler.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 15 avril 2008 Post de | Actualités, Economie, France, Innovation, Politique, Sociologie | 13522 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 3 commentaires et tweets sur “Autres benchmarks de l’OCDE” :

  • [1] - Laurent GUERBY a écrit le 11 mai 2008 :

    Merci pour cette analyse des statistiques, comme souvent la France y ressort plus haut que l’image qu’en ont ses habitants :).

    Un détail : sur la dette les statistiques, les médias et les économistes se concentrent sur la dette publique, et selon moi c’est un chiffre très trompeur. Mon analyse en 2006 : on oublie la dette des ménages et des entreprises alors que ces trois dettes s’additionnent et sont de fait substituables.

    L’absence totale de mention publique de la dette des ménages qui est passée de 50% a 100% du PIB aux USA et au UK en quelques années est en partie responsable du chaos financier actuel. Il faut apprendre des erreurs du passé :).

  • [2] - Olivier Ezratty a écrit le 12 mai 2008 :

    Il est aussi intéressant de voir qui détient cette dette? Les acteurs économiques du pays ou de l’étranger? Il serait intéressant d’avoir une comparaison de cette proportion? A mon sens, la dette nette d’un pays vis à vis de l’étranger est un autre bon signe de son réel endettement. Et là, on risque d’avoir des surprises (notamment avec le rôle des chinois vis à vis des US, et probablement également des pays Européens dont la France).

  • [3] - Laurent GUERBY a écrit le 13 mai 2008 :

    Pour les relations deficit / dette entre la Chine et les USA un très bon blog est celui de Brad Setser.

    Sur qui détient la dette cela n’a pas une grande importance car la dette des pays se traite sur les marchés financier et est très liquide. Elle sert de refuge aux investisseurs d’ailleurs actuellement vs les autres dettes (ménage et entreprises) comme indiqué par le fameux “spread TED”.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2023, a free 1,366 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing) also available in paperback edition on Amazon:

image

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2023 Short version, a 24 pages with key takeaways from the eponymous book.

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

“[…] to Olivier Ezratty, author of Understanding quantum technologies 2023, the challenge for Europe is to position itself outside of where the US and China are likely end up...”
“Désolé, je suis passé à l'anglais en 2021 sans revenir au français. Traduire un tel ouvrage (1366) pages d'une langue à l'autre est un travail herculéen, même avec des outils de traduction automatique. Sachant...”
“Je suis un artiste conceptuel, certes je garde la grande majorité de mon travail dans ma tête par défaut d'un grand mécène. Mon travail de base se situe sur le "mimétisme" qui mène aux itérations et de nombreux...”
“Better than a Harry Potter! Thanks Olivier...”
“J'ai bien aimé le commentaire sur le film Openheiner avec l'interrogation du chercheur sur l'utilisation de ses découvertes. En continuation de ces propos, je propose d'écouter le débat suivant qui m'a semblé...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img