Etat des lieux de Media Center

Publié le 8 novembre 2006 et mis à jour le 13 novembre 2006 - 6 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Je découvre par le biais du

Avec MCE, la flexibilité est totale. On retrouve l’intérêt de la versatilité du PC et d’une véritable convergence numérique. Photos, vidéos, musique et télévision sont bien gérés sur la même machine. Certes, la stabilisation de mon PC fut longue. Essentiellement du fait de drivers et aussi de bugs de MS maintenant corrigés. Mais maintenant, tout marche, et j’ose espérer que les configurations proposées aujourd’hui par les constructeurs sont bien testées. Et en plus, je peux regarder les émissions enregistrés sur d’autres PC chez moi. Avec ou sans MCE. Avec MCE, c’est plus sympa car on retrouve son interface (image ci-dessus). Sinon, on peut le faire simplement avec un partage de répertoire accédé à distance avec Windows Media Player.

Mais… les chiffres de diffusion du logiciel MCE (Windows XP Media Center Edition) cachent une réalité moins joyeuse. Sur les quelques centaines de milliers de PC MCE livré en 2006 (sur un total d’environ 6 millions), nombre de PC sont sans tuner. C’est le cas du portable Acer tout récent sur lequel je tape cette note! C’est le cas de la plupart des portables livrés avec MCE. Quand aux desktops, ils sont rarement placés dans le salon pour regarder la télé. Et l’interface de MCE est faite pour le salon (dite “10 feet interface”).

Il y a donc encore du pain sur la planche pour diffuser MCE. Encore du prosélytisme à faire pour Microsoft et ses partenaires!

Voyons comment la situation a évolué sur ces divers aspects :

  • Microsoft a peut-être commis (au moins) une erreur dans le marketing de MCE: en pensant que les constructeurs allaient en faire la promotion. Mais ils y sont allés prudemment, c’est normal, et l’accompagnement d’ensemble des utilisateurs est plus que moyen. De plus, il y a peu de professionnels dans la distribution qui savent accompagner ce produit qui nécessite un certain savoir faire pour son installation et sa “maintenance”. C’est un mauvais point pour MCE qui est un produit de consumer electronics encore commercialisé comme un produit informatique. Ce statut hybride est gênant.
  • Le guide de programmes (EPG = Electronic Program Guide) de MCE est l’un des meilleurs des offres actuellement disponibles. Il y avait au départ des lacunes dans les chaines couvertes, mais Microsoft sérieusement traité ce point avec le fournisseur Européen d’EPG pour MCE, basé en Angleterre. Fonctionnellement, l’EPG de MCE est très facile d’y consulter les programmes, d’y faire une recherche, de programmer un enregistrement ou une série. A côté, le Pilotime de Canal tourne sous Java et avec un processeur “brouette” qui m’énerve à chaque programmation ou navigation! Les concepteurs de ce système ont même trouvé le moyen d’intégrer deux jeux de boutons de navigation (haut, bas, gauche, droite) sur la télécommande dont le fonctionnement dépend de là où l’on se trouve dans l’interface. Bref, un beau raté en ergonomie. Qui explique peut-être d’ailleurs un raté commercial. Et indirectement pourquoi en France, il n’y a pas de succès à la TiVO comme aux USA puisque Canal est l’opérateur dominant de la TV payante. Chez Free, l’interface est rudimentaire et le disque dur de la FreeBox est encore tout petit. Même si on pourra probablement le compléter un de ces jours par un disque dur externe, via liaison USB. Donc, l’EPG MCE est un très bon point pour MCE. Pour ceux qui l’utilisent pour regarder la TV tout du moins.
  • Petit hic, l’interface de MCE dans Windows Vista (Premium) est finalement plus lourde que dans la version XP. Je ne sais pas encore dire s’il sera facile de s’y habituer. Point en suspens pour MCE! Que l’on vérifiera à l’usage.
  • Le prix des PC MCE était un obstacle à sa diffusion il y a quelques années. Et cela a sérieusement évolué depuis. On peut maintenant trouver un PC MCE pour 500€ à 600€ (hors écran). Il y a même en ce moment un offre Acer à 400€ avec un écran 17″, mais évidement un peu légèrement dimensionnée (Processeur Céléron, 512 Mo de RAM). Pour 600€, on peut avoir : une tour mi-hauteur, processeur bi-coeur Athlon ou Intel, 1 à 2 Go de RAM, 300 Go de disque dur qui est suffisant pour stocker plus de 120 heures de TV enregistrées en TNT, tuner TV analogique et numérique, tout le reste classique (réseau, wifi, USB, lecteur multicartes) et bien sûr, une licence Windows XP MCE. Et un laptop MCE commence à 800/1000€. Donc, le problème est réglé côté prix. La gamme de prix est acceptable, même si les lecteurs/graveurs de DVD qui intègrent un enregistreur sur disque dur sont tombés bien bas également côté prix (environ 300€). Ces derniers n’ont pas la versatilité d’un PC MCE!
  • Le design ensuite pouvait être un obstacle à l’arrivée du MCE dans le salon. Mais il y a maintenant pléthore de MCE au format “salon” qui sont à peine plus gros qu’un lecteur de DVD. Problème réglé!
  • Ensuite, vient la complexité du monde du PC. Mais Vista changera peut-être cette donne. C’est à mon sens le dernier obstacle de taille à la diffusion et à l’usage de MCE. Certes, il sera dans Windows Vista Premium en standard, mais ce qui compte c’est l’usage, pas juste la diffusion. Problème pas entièrement réglé.
  • La prolifération de plug-ins pour MCE aidera à faire de ce dernier une solution généraliste incontournable pour les médias numériques. Quelle plate-forme permet aujourd’hui de regarder la TNT, Free, des vidéos YouTube, d’écouter de la musique en ligne comme chez MusicMe, ses photos, ses vidéos persos? Et d’ici peu ses programmes CanalSatellite en numérique? Il n’y a que MCE! C’est un énorme plus de MCE. Donc, l’intégration de MusicMe est une super nouvelle pour MCE qui s’ajoute à de nombreuses annonces du même genre.
  • La haute définition! Ce n’est pas un problème technique pour MCE. Les PC MCE ont généralement des cartes graphiques qui supportent allègrement le 720p et le 1080i/p. Le processeur est suffisament puissant pour décoder à la volée du MPEG2 HD quand ce n’est pas la carte graphique qui prend le relai. Le point clé étant d’avoir une sortie DVI ou HDMI pour alimenter son écran ou système de projection. Et rapidement, un bon gros disque dur pour stocker les programmes enregistrés. Mais pour l’instant, il n’y a pas de programmes “broadcastés” qui soient recevables nativement sur MCE en France. Pour l’instant, je me contente des démonstrations de vidéos HD téléchargeables chez Microsoft ou de DVD en Windows Media Video 9. La concurrence n’est pas plus avancée. Chez Canal par exemple, il existe bien un terminal HD, mais le Pilotime n’a pas été “upgradé” pour la HD. Résultat : les utilisateurs avancés “early adopters” de Canal sont pénalisés par rapport aux “simples” utilisateurs d’un terminal classique Mediasat. Donc, pas possible d’enregistrer de la HD chez Canal. Bref, pour l’instant, le problème se situe plus au niveau des contenus broadcastés.

Finalement, les mauvais points à traiter pour MCE sont plutôt liés à l’origine “micro-informatique” du produit. Pourtant, cette origine est aussi un avantage, on l’a vu en termes de versatilité. Il y a encore quelques soucis côté programmes, notamment pour l’intégration de l’enregistrement en numérique des programmes de Canal, l’offre numéro un en France de TV payante.

Mais tout ceci est gérable, notamment, par l’éducation progressive des utilisateurs et des professionnels. Cela prendra surement du temps, mais c’est inéluctable. Les plates-formes généralistes et ouvertes ont beaucoup d’avenir face aux plates-formes spécialisées trop fermées.

Si vous êtes intéressés par le sujet, vous pourrez lire les pages 20 à 26 de ce document que j’ai publié au début de l’année suite à ma visite du Consumer Electronics Show de Las Vegas en janvier 2006. Elles restent d’actualité.

Vous pouvez aussi consulter le site de news MCEFrance, l’une des références en France sur MCE.

En tout cas, “long live MCE”!

Article mis à jour le 14 novembre 2006

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 8 novembre 2006 et mis à jour le 13 novembre 2006 Post de | Digital media, Médias, Microsoft, Son | 15167 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 6 commentaires et tweets sur “Etat des lieux de Media Center” :

  • [1] - Antoine Driard a écrit le 12 novembre 2006 :

    Merci de ce bilan qui tombe à point. Tu clarifies bien la position actuelle de MCE.

  • [2] - fdidoo a écrit le 21 décembre 2006 :

    Très bonne analyse de la situation et vision très pertinente que je partage complétement.
    Juste un point, je ne vois pas la pléthore de MCE au format “salon” dont tu parles. J’en cherche un justement et à part 2 ou 3 modèles d’acer en particulier, il n’y a pas vraiment l’embarras du choix. Je suis preneur de tes recommandantions en tous cas.

    Merci encore.

    fdidoo

  • [3] - Olivier Ezratty a écrit le 21 décembre 2006 :

    C’est un phénomène qui est plus marqué aux USA qu’en France, j’ai peut-être forcé le trait. Je l’ai identifié surtout chez les fabriquants de boitiers Taiwanais et Chinois qui ont des offres très diversifiées ensuite reprises par des assembleurs.

    Côté grandes marques, il y a effectivement Acer, mais aussi Sony (XL200), HP (HP z5xx Digital Entertainment), Samsung (MT50, pas dispo en France). Je passe sur les Niveus et autres Kaleidascape, qui sont des solutions très haut de gamme d’intégrateurs US. Il y a Intel avec son reference design de “micro media center” pour salon en Viiv qui va être progressivement repris par les constructeurs. Tu peux le trouver par exemple chez ZapMeeting avec le z-Nano : http://www.zap-meeting.com/boutique/liste_produits.cfm?type=3&code_lg=lg_fr.

    Vois dans mon rapport du CES 2006 quelques exemples entre les pages 20 et 23 (sur http://www.oezratty.net/Files/Publications/Oliviere%20CR%20du%20CES%20Mar2006.pdf). Rapport que je vais mettre à jour dans un mois et quelques après le CES 2007.

  • [4] - Pascal Brown a écrit le 21 février 2007 :

    Le gros probleme de windows media center, c’est que quand on selectionne une émission à enregistré tout en ayant l’heure parfaitement réglée sur le PC (mise a jour internet et controlée) c est que l’enregistrement commence un moment apres que l’emission soit comencée et donc on en pert le début, et on ne peu pas regler l’heure de départ (en demarant 5 min ou plus en avance)

    on se retrouve avec des feuilleton coupé de 5 ou 10 min, pas tres agréable a regardé sans le debut 🙁

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 21 février 2007 :

    On peut configurer MCE pour démarrer ses enregistrements systématiquement en avance de quelques minutes. C’est ce que je fais habituellement. Ensuite, il est également bon d’ajouter un “buffer” à la fin dans le cas des émissions qui risquent où bien de déborder où bien de démarrer en retard.

    Ceci est aussi lié aux EPG (Electronic Program Guides) pas toujours bien renseignés pas les chaînes.

    Mais parfois, cela peut également être lié à un pb sur le PC MCE qui ne se réveille pas correctement. Lié à la mise en veille S3, un truc qu’on ne devrait pas avoir à savoir, au moins si le MCE est arrivé “intégré” chez vous par un grand constructeur.

    Le même problème existe avec de nombreux autres systèmes PVR. Ce n’est qu’une affaire de logiciel…

  • [6] - Opinions Libres - Le blog d'Olivier Ezratty a écrit le 5 mai 2007 :

    […] ne devrait pas voir le jour avant 2008. De plus, les PC Media Center, même s’ils ont ma faveur personnelle, ne sont pas encore assez grand public pour se substituer aux […]




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 504 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“L'innovation a une connotation très économique. Elle semble sortir du cadre de la création artistique. Cf...”
“Quelle est selon vous la frontière entre innovation et créativité ? Exemple dans l'art un peintre peut être créatif dans son style sans être innovant sur la méthode ou les éléments utilisés ? (peinture...”
“Article très intéressant, je n'étais pas au courant de plusieurs choses, je garde en favori...”
“@pbeyssac @Erebuss @lauredlr Le retard de l'équipement dans les années 60 n'a rien à voir avec la gestion étatique…...”
“Instructif, sujet très bien traité, Topissime...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.