Contributeurs actifs

Voici la liste des principaux contributeurs du blog par leurs commentaires. Vous pouvez cliquer sur leur lien pour obtenir leurs commentaires dans cette page :

macha (113), Michel Nizon (96), Pierre (85), Fabien (66), herve (65), leafar (44), guillaume (41), Laurent (40), philippe (31), Herve Kabla (30), rthomas (30), Sylvain (29), Olivier Auber (29), Daniel COHEN-ZARDI (28), Jeremy Fain (27), Olivier (27), Marc (26), Nicolas (25), Christophe (21), julien (19), Patrick (19), Fab (19), jmplanche (17), Arnaud@Thurudev (@arnaud_thurudev) (17), Jeremy (16), OlivierJ (16), JustinThemiddle (16), vicnent (16), bobonofx (15), Pierre Jol (14), patr_ix (14), Lionel Laské (@lionellaske) (13), Pierre Mawas (@Pem) (13), Franck Revelin (@FranckAtDell) (13), Lionel (12), Pascal (12), (12), anj (12), /Olivier (12), Phil Jeudy (12), Benoit (12), jean (12), Louis van Proosdij (11), jean-eudes queffelec (11), LVM (11), jlc (11), Marc-Antoine (11), dparmen1 (11), (@slebarque) (@slebarque) (11), INFO (@LINKANDEV) (11), François (10), Fabrice (10), Filmail (10), babar (10), arnaud (10), Vincent (10), Nicolas Andre (@corpogame) (10), Paul Gateau (10), Alexis (9), Rafael (9), FredericBaud (9), Laurent Bervas (9), Mickael (9), Hugues (9), ZISERMAN (9), Olivier Travers (9), Chris (9), jequeffelec (9), Yann (9), Fabrice Epelboin (9), Benjamin (9), Benoît Granger (9), laozi (9), Pierre Ygrié (9), (@olivez) (@olivez) (9), faculte des sciences de la nature et de la vie (9), gepettot (9), Michel Nizon (@MichelNizon) (9), Frederic (8), Marie (8), Yannick Lejeune (8), David (8), stephane (8), BScache (8), Michel (8), Daniel (8), Emmanuel (8), startuper (8), Fred A. (8), @FredOu_ (8), Nicolas Bry (@NicoBry) (8), Philippe Marques (8), @corpogame (8), ~laurent (7), Patrice (7), JB (7), ITI (7), Julien ÉLIE (7), Jean-Christophe (7), Nicolas Guillaume (7), Jean-Philippe (7), Stanislas (7), Alain (7), Sebastien (7), Serge Meunier (7), Pimpin (7), Lebarque Stéphane (@slebarque) (7), Pascal Lechevallier (@PLechevallier) (7), veille innovation (@vinno47) (7), YAN THOINET (@YanThoinet) (7), Bruno Lamouroux (@Dassoniou) (7), Fabien RAYNAUD (@FabienRaynaud) (7), Partech Shaker (@PartechShaker) (7), Legend (6), Romain (6), Jérôme (6), Paul (6), Eric (6), Serge (6), Benoit Felten (6), Bruno (6), Alban (6), Jacques (6), sebou (6), Cybereric (6), Poussah (6), Energo (6), Bonjour Bonjour (6), boris (6), MAS (6), antoine (6), canard65 (6), Godefroy (6), Richard T (6), PEAI60 (6), Free4ever (6), Guerric (6), Jean-Renaud ROY (@jr_roy) (6), tvtweet (6), loïc (6), Matthieu Dufour (@_matthieudufour) (6), Nathalie Gasnier (@ObservaEmpresa) (6), fabienne billat (@fadouce) (6), romu (6), EtienneL (5), DJM (5), Tristan (5), Stéphane (5), Gilles (5), Thierry (5), Alphonse (5), apbianco (5), dePassage (5), Sans_importance (5), Aurélien (5), herve lebret (5), Adrien (5), Jean-Denis (5), NM (5), Nicolas Chevallier (5), jdo (5), Youssef (5), Renaud (5), Alain Raynaud (5), mmathieum (5), (@bvanryb) (@bvanryb) (5), Boris Defréville (@AudioSense) (5), Richard (5), cedric naux (@cnaux) (5), Patrick Bertrand (@pck_b) (5), (@arnaud_thurudev) (@arnaud_thurudev) (5), (@PLechevallier) (@PLechevallier) (5), Stanislas Segard (@El_Stanou) (5), Pierre Mawas (@PemLT) (5), Fabrice Camurat (@fabricecamurat) (5), Hugues Sévérac (5), Laurent Fournier (5), Pierre Metivier (@PierreMetivier) (5), Hugues Severac (5), hervet (5), cheramy (5), Jean-Philippe de Lespinay (5)

Contributions sous le pseudo Jerome

12 commentaires ont été soumis sous ce pseudo et avec le même email.

Le premier commentaire date du 13 avril 2007 et le dernier est du 26 mars 2015.

Commentaire 12 dans Guide des startups 2015, le 26 mars 2015

Bonjour Olivier,
FANTASTIQUE DOCUMENT!
Un MUST READ pour les primo entrepreneur comme moi!
MERCI!
Jerome

PS: à ma connaissance, le créateur d’une startup, éligible aux allocations chomages, peut désormais demander le maintien de ses allocations pendant l’ensemble de la durée de son éligibilité aux allocations; ce n’est plus limité à 15 mois; les moins de 50 ans peuvent donc maintenant en bénéficier jusqu’à 24 mois. Je pense qu’il y a quelques autres imprécisions d’importance moindre autour de l’ACCRE et de l’ARCE. Heureux de contribuer à les corriger si vous le souhaitez. Faites moi signe.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 11 dans Le point sur le portail Mes Services TV, le 13 mars 2012

“Ceci étant, les maga­sins d’applications des fonc­tions Smart TV ne sont pas bien plus avan­cés. Chez Sam­sung par exemple, il ne semble pas pos­sible de dés­ins­tal­ler une application !”

Je ne rejoins pas du tout cette analyse (et les applications smarttv sont tout à fait désinstallables). La smart TV est stratégique pour les contructeurs qui font beaucoup d’efforts pour améliorer leurs magasins en se rapprochant des standards du web. Il suffit de regarder la liste des nouvelles fonctions ajoutées par exemple chez Samsung avec gestion de nouveaux types d’interfaces, synchronisation multi appareils, intégration d’un SDK publicitaire, possibilité de déclencher l’application à distance via un message “push” … Le nombre d’applications disponibles ne cesse d’augmenter, les usages également.
Face à une approche hbbtv trop limitée géographiquement, techniquement et commercialement, vue comme une stratégie défensive pour les chaînes de TV, les constructeurs ont une approche mondiale, technologique et offensive qui elle permettra de développer les usages de la TV connectée.
Pour s’en assurer il suffit de consulter une liste des applications disponibles aux Etats-Unis 9 mois après l’ouverture du portail.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 10 dans Propositions pour “France Numérique 2020”, le 3 novembre 2011

Quelques modestes contributions:
– dans le domaine du B2B, faire la chasse aux règles de non dépendance économique qui empêchent les grands groupes de confier des marchés aux entreprises nouvellement crées. Peut être en passant par une structure de garantie type Oséo?
– créer des pôles de compétitivé ouvertes spécifiquement aux petites et moyennes entreprises et leur permettant de mutualiser certaines fonctions (comme la chasse au subventions…) sur le modèle du génopole d’Evry
– favoriser l’émergence de fonds d’investissement corporate par des grands groupes qui ne servent pas seulement à l’essaimage mais également à l’investissement dans l’innovation hors entreprise (à lier à la réforme du CIR).
– mettre en place un programme d’aide à l’installation d’entrepreneurs étrangers, que ce soit au niveau du visa, des formalités administratives, voire d’incitations fiscales
– généraliser les offres de simplification des services publics de type CFE ou TESE (service de l’ursaff de gestion des paies ouvert aux TPE), dans le domaine fiscal par exemple
– mettre en place une convention collective “startup” avec à la clé des formalités d’embauche et de licenciement “allégées”, des obligations sociales plus restreintes (mais limitées dans le temps bien sûr)
– mettre en place un statut social simplifié pour l’entrepreneur de startup (sans passer par le RSI de grâce!)

Répondre à ce commentaire

Commentaire 9 dans Les vrais gens et le marketing de Free, le 21 décembre 2010

Effectivement peu de risque d’OPA pour free tant que XN est au commande et “prend son pied” chez free.

Remarquez que le secteur des opérateurs télécoms français n’est pas un exemple d’un secteur sous domination étrangère:
– orange / france telecom, c’est dans le nom, d’autant plus que le board est essentiellement français, presque 30% du capital restant public
– sfr bientôt repris à 100% par Vivendi, exit nos amis anglais
– bouygues telecom, 100% BTP
– free, 65% Niel
– numericable l’exception culturelle (à capitaux anglo saxons)

C’est peut être pas mal pour l’orgueil national, mais cela introduit le risque des connivences à la française entre “anciens”. On verra dans quelques années si cela se traduit par l’émergence d’un centre d’innovation télécoms type Japon/Corée ou d’un nouveau village gaulois type Minitel/Rafale…

Répondre à ce commentaire

Commentaire 8 dans La concurrence de la Freebox 6 et ses enjeux, le 16 décembre 2010

Bravo pour cette troisième analyse, du même niveau que les précédentes !
Je rajouterai d’autres points différentiants par rapport à la concurrence:
– le fait de positionner la partie “server” de la box comme “serveur de contenu personnel” et d’en fait un “NAS pour le peuple”, prêt à l’emploi et toujours disponible. C’est très malin, et cela ouvrira la voie à beaucoup de nouvelles applications(outre le contournement HADOPI…) en permettant par exemple au FAI de se poser en défenseur de la vie privée de l’abonné, vis à vis des google et autre Facebook. Une sorte de “Home cloud” quoi. Pour moi des deux box c’est la plus innovante et différentiante. Accessoirement le fait d’y intégrer le disque dur permet de réduire la taxe sur la copie privée…

– La maîtrise de l’OS couplée au choix d’un matériel “future proof” sur la partie Player permettra à Free de faire évoluer son offre facilement, là où d’autres resteront en retrait du fait de l’externalisation des compétences ou du choix d’un matériel peu évolutif. Orange sera théoriquement le concurrent le plus dangereux sur cette partie, et disposera en plus des économies d’échelle liées à sa base de clients internationale.

– Enfin n’oublions pas que cette freebox sera couplée à une offre fibre optique de type “P2P” (et non GPON) et un coeur de réseau mobile full IP ce qui permettra de l’utiliser vraiment comme un élément du réseau free (fixe et mobile). Avec à la clé plus de liberté pour lancer des services convergents comme des femtocells directement intégrées au coeur réseau, ou mettre en place un CDN P2P avec cache local chez l’abonné.

Maintenant va se poser la question des $€£ car déployer la fibre, un réseau mobile tout en finançant l’achat des nouvelles box ça fait beaucoup de sorties court terme pour des revenus à long terme…

Répondre à ce commentaire

Commentaire 7 dans Les logiciels et contenus de la Freebox 6, le 15 décembre 2010

Merci pour les précisions. Espérons donc que le SDK à venir permette aux applications installées sur le player de générer des notifications visibles en surimpression lors du visionnage d’une chaîne, sinon cela risque d’être difficile de réaliser des applications type social TV (sauf à passer par un appareil tiers type téléphone ou tablette).

Répondre à ce commentaire

Commentaire 6 dans Les logiciels et contenus de la Freebox 6, le 15 décembre 2010

Bonjour et merci pour cet excellent post ( comme d’habitude je dirais)
Quid du support du HBBtv ?A-t-il seulement été évoqué par Free ? Si je comprends bien la nouvelle freebox comme l’ancienne ne respecte pas non plus la fameuse “charte” des chaînes (pad de surimpression au dessus du flux…) et malgré tout la freebox permet l’accès à la catchup Tv.
Du coup si pas de HBB avec cette box je ne pourrai toujours pas voter au cours du JT de France 2! Mince alors.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 5 dans SFR ouvre le bal avec la NeufBox Evolution, le 24 novembre 2010

La nouvelle box SFR Evolution est un pas dans le bon sens, mais je rejoins jdo il manque probablement les 20% restants pour en faire un produit incontournable. J’imagine que les mises à jour régulières du firmware permettront

Et pour “prêcher pour ma paroisse” à quand l’ouverture aux fournisseurs d’applications tierces, pour leur permettre de prototyper de nouveaux services innovants sur le marché français, un des plus avancés au niveau IPTV, avant de le répliquer à l’international ? Comme dans le mobile, faudra-t-il attendre l’arrivée en masse des Google TV, Apple TV et autres TV connectées et des fournisseurs d’applications associés, essentiellement nord américains?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 4 dans Le devenir des TV connectées, le 7 octobre 2010

Merci pour cette très bonne analyse de l’état des TV connectées; outre l’accès aux portails, contenus et services tiers, peut être allons nous voir également voir arriver de véritables Applivisions, applications conçues uniquement pour la TV et mêlant passivité et personalisation ? Notamment sur les équipements dotés de capacités de traitement importantes, comme les nouvelles set-top box et autres Google TV / Apple TV.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 3 dans Industrie du logiciel libre ou artisanat ?, le 17 août 2007

Lorsque tu dis :
Les grands acteurs du logiciel continuent à faire leur chiffre d’affaire avec du logiciel commercial.

Tu as raison mais tu ignores peut être que ses acteurs exploiteront jusqu’au dernier moment un système déjà en place mais en pleine mutation car se devant de digérer le logiciel libre.

D’un point de vue technique cela donne la chose suivante : pour IBM, HP, Sun, Novell … (depuis quelques années) comme pour Oracle (aujourd’hui) et bien d’autres demain, le logiciel commercial est toujours un peu plus bâtit sur des briques ‘Open Source’ dont les licences le permettent (Apache, LGPL, BSD … ).

Pour être plus clair je dirais que les progiciels se développent de plus en plus vite car dans le développement, il ne sert à rien de réinventer la roue et la roue comme la charrette deviennent des briques Open Source, les sociétés n’ont pour caricaturer, plus qu’a choisir la peinture.

Même si, il reste du chemin à parcourir, c’est la façon de l’industrie du logiciel d’intégrer l’Open Source. Cette mutation de l’industrie est probablement invisible aux yeux de bon nombre d’analystes qui ne raisonnent qu’en “CA” et qui se rassure avec des courbes.

Ce qui permet à des consortiums français et européens comme “Objectweb” de travailler sur les mêmes couches supérieures du logiciel qu’une société comme IBM sans avoir les moyens d’IBM.

Demain (dans quelques années) Microsoft sera contraint d’abandonner le système Windows et la suite bureautique car ces briques appartiennent aujourd’hui à l’Open Source, après demain, ce sera probablement le tour de certains produits comme la base de données, la CRM et l’ERP. Bref

Alors si cette mutation n’est pas un moyen de stimuler la concurrence et l’innovation, alors j’ai rien compris 😉

Lorsque tu me reparles du petit milliard offert par IBM, j’ai tendance à croire que tu n’as rien compris (sans vouloir te manquer de respect).
J’ai un ami qui travaille de façon indirecte avec l’industrie du logiciel, c’est un financier (Capital Risque) et tout comme toi, il a beaucoup de mal à comprendre la montée en puissance de l’Open Source ou comprendre comment un acteur comme Microsoft avec une puissance financière colossale peut jour après jour perdre de sa superbe.

regarde cela : http://www.journaldunet.com/solutions/0410/041015_tribune.shtml

J’espère qu’aux travers de ses quelques lignes, je t’aurais permis de voir autrement l’industrie du logiciel. Je suis Intégrateur pour une SSII et d’année en année, je constate l’intérêt des DSI pour remplacer les briques commerciales par de l’open source. Et tu peux me croire l’Open Source doit beaucoup, beaucoup d’argent et de reconnaissance à des boites comme IBM, Sun, HP … et maintenant Oracle et Google …

Je rejoins également Laurent sur le coût des licences. Si pour toi elles sont marginales ces cinq dernières années, tu fais encore une erreur de plus en regardant encore le passé pour un marché en pleine mutation. es 5 prochaines années seront énormes et le marché aura probablement digérer l’Open Source. Imagine l’économie réalisée par l’Europe et la France sans Windows, MS Office, les Antivirus, Windows Server, MS SQL Server, SGBD Oracle et les dizaines de milliers de produits pour particulier qui peuvent dors et déjà être remplacé par des logiciels Open Source 😉

Répondre à ce commentaire

Commentaire 2 dans Industrie du logiciel libre ou artisanat ?, le 16 août 2007

Ton article est fort intéressant. Mais j’ai pourtant l’impression que ton analyse à deux ans de retard (il date bien de 2007) mais ressemble à bon nombre d’articles que l’on pouvaient lire en 2005 et dont le ton était plus juste à l’époque …

J’ai l’impression que si t’as connaissance de l’informatique et des outils est relativement bonne, elle atteint ses limites lorsque tu abordes brièvement les grands acteurs IBM, Oracle et leur contributions mais pour cela faudrait-il peut être que tu t’intéresses davantage aux logiciels libres …

Et les centaines d’autres acteurs de la Linux Foundation, de la Linux Mobile Foundation ou des autres fondations et consortiums que tu passes sous silence : IBM et Oracle certes mais Sun, HP, Intel, Google, Nokia, Siemens, Motorola … tu n’en parles pas ?

C’est pourquoi tu sous estimes considérablement l’industrie du logiciel libre qui à pourtant obligé Microsoft à signé des accords avec Novell (à la demande des clients de Microsoft ) mais surtout obligé Microsoft à fournir les solutions Linux de Novell.

Voici une autre façon de voir les avancées du logiciel libre même si elle s’adresse davantage au grand public http://jroux.org/b/ll

On assiste depuis peu à une véritable explosion du logiciel libre dans les administrations comme tu le dis mais également dans toutes les entreprises (ce qui n’était pas le cas en 2000 ou rare en 2005, tu as raison). Mais je t’assure que tes données ne sont plus à jour, même si, il reste très difficile de faire des stats ou des études sur l’Open Source.
Des études qui ne prennent en compte que les licences issues de la vente, et jamais celles de licences issues des téléchargements mais cela ferait beaucoup trop de tort au éditeurs tels que Microsoft, Oracle, IBM … C’est pourquoi, les études sous-estimeront tjrs le marché de l’Open Source même lorque celui-ci sera bien plus important que celui des éditeurs traditionnels.

Tu sembles également avoir passé sous silence le rapport de la commission européenne (pour les emplois) ? tu sembles oublier que faire des pôles pour l’ensemble du logiciel profiterait davantage encore au grands acteurs (MS) et non à nos PME et à l’innovation.

Pour finir quand tu dis à propos d’IBM et d’Oracle: Ils n’ont pas investit dans Linux, mais sur Linux. Nuance!
Ta méconnaissance te fais dire des absurdités assez énormes. Je préfère penser que tu manques d’informations

Répondre à ce commentaire

Commentaire 1 dans Google = Microsoft ? (2), le 13 avril 2007

Pour apporter un peu d’eau à ton moulin Olivier
Why Google isn’t the next Microsoft

“[…]But Google will never be an Evil Empire. For one thing, the company is a dwarf next to the behemoth from Redmond, which has a 95% share of the operating system market, more than six times the number of employees, and three times as much cash on hand.[…]”

Répondre à ce commentaire

Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“@RobinHoodTV En Francais je vous conseil la publication de @olivez qui me semble plutot com…...”
“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.