Quelques niveaux de lecture de @TEDxParis

Publié le 31 janvier 2010 et mis à jour le 1 novembre 2014 - 17 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

J’ai assisté le 30 janvier à TEDx Paris, la conférence des “idées qui veulent changer le monde”. Elle reprenait de manière indépendante le principe de la conférence “mère” qui a lieu tous les ans en Californie en rassemblant des chercheurs, entrepreneurs et autres artistes ayant une passion à partager, en général altruiste. Les vidéos des interventions devraient être rapidement disponibles sur le site de l’événement.

C’était la seconde édition de TEDx Paris. La première avait eu lieu en mai 2009 mais dans une formule qui ne fonctionnait pas très bien car… trop participative, et basée sur le commentaire de vidéos de la conférence américaine TED. Cette fois-ci, le format était classique, sans intervention (ou presque) du public, avec une suite de monologues d’intervenants. Chacun ayant comme objectif de motiver son audience, voire de la “transporter”. De créer ce que l’on appelle un “TED moment”. Et l’objectif a été largement atteint avec au moins la moitié des intervenants ce qui est une performance dans une conférence. C’est l’un des éléments que j’observe chaque année lors de la conférence Leweb et la dernière était d’un très bon niveau de ce point de vue là également. Mais ici, bien mieux encore.

TEDx Paris La Salle jan2010 (2)

Avant de donner mon point de vue sur les propos des intervenants, vous pouvez commencer par consulter le compte-rendu linéaire des interventions sur le blog Esprit Riche de Michael, un jeune consultant (qui ne publie pas son nom, un truc qui me dépasse un peu pour un indépendant…).

On ressort de ce genre de conférence toujours un peu tourneboulé. Ce mélange de vision, de passion, d’enthousiasme, de bon sens, de sens du bien commun, d’inspiration et d’humour ne peut que nous inspirer voire vous remettre en question. Les orateurs étaient tous très bons : sincérité du propos, excellente narration et une bonne gestuelle.

L’audience ? Dans la salle de l’Espace Cardin près du Palais de l’Elysée, environ 700 personnes de métiers et d’âges très divers. Beaucoup de jeunes et d’étudiants en apparence, notamment ceux de Science Po qui préparent une édition TEDx University pour le 16 octobre 2010. Sur Internet, des dizaines de milliers d’Internautes qui profitaient de l’événement qui était filmé par les équipes de France 24 (où travaille Michel Lévy Provencal, le coordinateur de l’équipe organisatrice). La conférence était animée par l’actrice polyvalente Camille Solal.

Trois thématiques de ce TEDx Paris m’ont particulièrement interpellé : le rôle de la recherche et de la prospective, celui de l’anticonformisme, et la construction d’un projet personnel pour “changer le monde”.

Recherche et prospective

Ce thème était abordé par plusieurs intervenants dont l’objectif était de nous enthousiasmer sur le futur et sur l’intérêt de mener des recherches à très long terme.

Anais Rassat @ TEDx Paris Jan2010 (2)

Nous avons eu droit à deux interventions de l’ordre de la culture générale sur l’astronomie, avec Anaïs Rassat du CEA qui expliquait l’intérêt d’explorer le fin fond de l’univers avec des télescopes de plus en plus puissants, dont un remplaçant de Hubble qui devrait être lancé d’ici 2018 si les budgets suivent. Et puis, Christophe Galfard qui décrivait le mécanisme de création des trous noirs tout en nous rappelant que nous sommes peu de choses dans l’univers. Ces deux intervenants nous indiquant que ces recherches sur l’espace avaient de nombreux débouchés mais à très long terme, parfois 10-20 voire 30 ans ou plus. Que c’est par exemple grâce à l’identification de lentilles gravitationnelles que l’on a inventé l’énergie nucléaire et même le photovoltaïque.

Marina Cavazza-Calvo @ TEDx Paris Jan2010 (2)

De son côté, la spécialiste de thérapie génique Marina Cavazzana-Calvo nous montrait comment la manipulation de l’ADN permettait de traiter des maladies génétiques plus ou moins rares. Un beau plaidoyer sur un sujet qui n’est pas très clivant en France (cf le succès du Téléthon). Contrairement aux USA où, rappelons le, le gouvernement Bush avait bloqué les recherches sur les cellules souches, un des mécanismes permettant la mise en place de thérapies géniques. L’équipe Obama a débloqué cela en 2009.

Quand on met en perspective les deux sujets : l’astronomie et la santé, sans compter la physique des particules, on se rend compte de la difficulté d’arbitrage des politiques publiques d’investissement dans la recherche. Puisque le message sous-jacent de nos astronomes était clair : pensez à nous dans les arbitrages financiers ! Où attribuer les milliards d’Euro de la recherche ? Qu’est-ce qui est le plus utile à la société ? Sur le court, moyen et long terme ? Comment favoriser les synergies entre les disciplines ? Comment même ces décisions sont-elles prises ? Par qui ? On retombe généralement sur nos pieds du fait d’un savant saupoudrage qui ne satisfait personne mais finalement équilibre bien les paris.

Joel de Rosnay @ TEDx Paris Jan2010 (5)

Joel de Rosnay présentait de son côté les évolutions à venir de l’Internet que l’on entrevoit dès aujourd’hui avec les nombreuses applications de la réalité augmentée. Un Internet qui permet de transformer notre monde en “environnement cliquable”. Joël est par ailleurs un passionné de longue date de “biotique”, cette discipline qui associe l’électronique, le numérique et le vivant. En imaginant un futur où l’ordinateur peut piloter le vivant et réciproquement. Joël est plus un prospectiviste qu’un chercheur. Il décrit un univers du possible technologique en général assez inquiétant par ses nombreuses dérives potentielles, mais sans en paraitre inquiété lui-même. C’est merveilleux : on peut piloter une (vraie) souris avec un ordinateur ! Imaginez les applications ! Il extrapole ainsi des projets de recherche en faisant fi des considérations économiques ou sociétales. Contraste : on ampute à tour de bras (si l’on peut le dire) des Haitiens suite au tremblement de terre, en y appliquant une médecine de guerre à l’américaine. Ce qui rappelle que l’on est bien loin de la biotique dans ce bas monde !

En termes de prospective, il y en a une qui m’a bien déçu : c’était Christine Ockrent qui intervenait en premier. Plutôt nostalgique d’un monde où les journalistes étaient la référence et aspirant à un renouveau de la confiance portée par le public à ce métier. Un propos rétrograde au sens propre du terme, et pas tourné vers un futur déjà mis au présent où se cotoient journalistes, experts, auteurs, prosumers et autres Internautes contributeurs dans un monde d’information certes un peu moins garant de la qualité des contenus mais beaucoup plus ouvert.

Anticonformisme

C’était un autre thème fort. Evidemment, l’innovation, la créativité, l’inspiration, changer son environnement et le monde proviennent de la capacité à sentir des sentiers battus, à faire le distinguo entre le légal et le légitime.

Francois Taddei @ TEDx Paris Jan2010 (1)

J’ai adoré cette introduction de François Taddeï résumant les problèmes de l’école en évoquant ce retour d’un enseignant sur son fils “Le problème, c’est qu’il pose beaucoup de questions !”. Le questionnement est pourtant l’un des piliers du leadership et de la capacité à transformer son environnement. Tout comme un entrepreneur réussira mieux en réfléchissant d’abord aux problèmes (de clients potentiels) qu’il souhaite résoudre avant de se jeter corps et âme dans le développement de la solution. François illustrait ainsi à quel point les pédagogies du moment devaient changer.

Sarah Kaminsky et son père @ TEDx Paris Jan2010 (10)

Sarah Kaminsky est probablement celle qui a le plus touché l’audience de TEDx Paris. Actrice et auteur de 31 ans, elle a publié un livre racontant l’histoire de son père qu’elle mis des années à découvrir. Créateur de faux papiers pendant presque toute sa vie, il sauva nombre de vies à la fois pendant la seconde guerre mondiale, et après, pour permettre à de nombreux résistants d’échapper à des régimes liberticides sur tous les continents. Au point d’avoir une double vie, de ne pas pouvoir tout dire à sa famille, dans un équilibre délicat entre le bien être de ses proches et le devenir des personnes qu’il contribuait à sauver. Eternel dilemme. Le plus touchant était ce propos attendrissant d’une fille à l’égard de son père qu’on imaginait mort depuis longtemps, et qu’elle fit venir sur scène à la fin de son intervention sous les applaudissements de la salle (il a 85 ans). On se dit à soi-même qu’on aurait aimé faire ce cadeau à ses parents. Qu’on aurait aimé mieux comprendre leur parcours, leurs choix cornéliens, leur vie tortueuse, leurs valeurs. Questions que l’on se pose souvent à l’orée de leur fin de vie, ou malheureusement après.

Miquel Benasayag @ TEDx Paris Jan2010 (1)

Le philosophe et ancien militant guévariste Miguel Benasayag était intervenu avec brio en 2009 sur TEDx Paris sur “la perte du bon sens”. Il nous remis le couvert en insistant sur l‘indispensable distinction et différence entre légitimité et légalité, sur le fait qu’une société sans risque ou dite de “tolérance zéro” est celle qui ne permet plus cette distinction et qui se meurt car elle castre tout pari et tout risque. Et de souligner que l’excès de communication ne créé par forcément de liens, une remarque peut-être destinée aux usagers des réseaux sociaux qui confondent qualité et quantité des connexions avec leur “réseau d’amis”. L’excès de transparence – accentué par divers usages de l’Internet – est aussi à juste titre présenté comme dangereux.

Miguel nous dit sinon que si la cause est juste (légitime), la loi peut-être contournée. Tout est question de jugement sur la “chose juste” ! Combien de morts ou de dégâts ont été déclenchés en suivant ce principe, ou continuent même de l’être ? Je préfère le cas des transgressions non violentes ! Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce principe de la transgression de la loi et du contrat est allègrement utilisé en France, mais autant pour résister à d’utiles changements que pour en provoquer. Des exemples ? A vous de chercher… Quand la transgression est permanente, elle ne se remarque même plus et perd de sa valeur.

Changer le monde

Vinvin / Cyrille de Lasteyrie a bien résumé avec sa verve habituelle le principe de l’engagement personnel illustré par les intervenants de TEDx Paris. Ils avaient ceci de particulier qu’ils se sont consacrés en général à une cause bien spécifique après s’être éventuellement cherchés. Ils étaient “focused”. Sans peur de l’échec : dans la recherche des trous noirs qui prend du temps, dans celle du bon modèle économique Internet (Fabrice Grinda), et lui, dans l’association de l’humour et du sérieux (il a monté une agence d’événementiel après s’être essayé dans l’entrepreneuriat Internet classique, chez Seesmic et Hellotipi). Tous “mono maniaques”. Je cherche alors des exceptions. Il y a bien le boulimique Jacques Attali. A-t-il réussi à “changer le monde” comme il le souhaitait ? La scorecard n’est tout de même pas si mauvaise pour un seul homme. Mais c’est rare.

Vinvin aka Cyrille de Lasteyrie @ TEDx Paris Jan2010 (3)

Et là, je me dis : mais mince, je ne suis pas non plus du tout dans l’épure de ces changeurs de monde ! J’ai tout faux ! Multi maniaque impénitent (consultant marketeur et technologue, bloggeur, business angels, enseignant, photographe, et j’en passe). Pour me rassurer, je me dis que l’Internet et l’écrit ont ceci d’extraordinaires qu’ils permettent d’exercer une forme d’altruisme impactant le cours des événements et d’aider les autres (ici par exemple) de manière compatible avec une vie professionnelle un peu plus classique. Et si toutes ces personnalités intervenues lors de TEDx Paris peuvent changer le monde, c’est aussi grâce aux ponts créés par quelques multi maniaques capables de rapprocher les disciplines. L’innovation est d’ailleurs souvent le fruit de ce genre de rapprochement. Changer le monde nécessite un croisement permanent entre mono maniaques “verticaux” et multi-maniaques “horizontaux”.

Prochain épisode à Science Po le 16 octobre 2010, avec une valorisation de projets de jeunes étudiants couplée à des intervenants de prestige (ils sont forts pour ça à Science Po…).

Mes photos de TEDx Paris sont ici. Et profitez des vidéos dès qu’elles seront disponibles sur le site de l’événement !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 31 janvier 2010 et mis à jour le 1 novembre 2014 Post de | Communication, France, Innovation, Sociologie, Technologie | 32353 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 17 commentaires et tweets sur “Quelques niveaux de lecture de @TEDxParis” :

  • [1] - michel a écrit le 31 janvier 2010 :

    je suis depuis longtemps un fan de TED.com (l’original) mais j’ignorais cette nouvelle version Française. C’est une bonne nouvelle, merci bp pour l’info.

  • [2] - Michael a écrit le 31 janvier 2010 :

    Merci pour ce résumé transverse 🙂
    Je vois que nous avons globalement tous apprécié les mêmes chose au cours la journée et la puissance crescendo des intervenants.

    Je suis impatient pour l’année prochaine !

    (Ne t’inquiètes pas, ceux me cherchent savent comment me joindre!)

  • [3] - Vinvin a écrit le 31 janvier 2010 :

    Grâce à toi, ma fille est fière comme un paon… Merci pour cette photo et cette note en général. A très bientôt j’espère.

  • [4] - jeromewallut a écrit le 31 janvier 2010 :

    Merci pour ce billet,

    beau résumé de ce moment qui fut assez magique.
    je suis impressioné par le caractère négatif des tweets “exterieurs” tout au long des conférences. Peut être que l’intensité et l’émotion ne passe pas bien l’écran.

    Globalement, comme tu le dis, ce qui réuni tout les intervenants c’est leur passion, leur “focused” et leur confiance,
    Puis je rajouter l’enthousiasme qui comme le rire est communicatif.

    bref, 5 heures de bonheur complexe a faire partager.
    vivement #TEDxParis 2

  • [5] - Jean-Philippe a écrit le 1 février 2010 :

    Merci beaucoup pour ce compte-rendu très détaillé ! On aurait aimé y être pour partager toutes ces émotions. 🙂

  • [6] - pasglop a écrit le 1 février 2010 :

    et qu’avez-vous pensé de Françoise Schein ?

    • [6.1] - Olivier Ezratty a répondu le 1 février 2010 :

      Je ne l’ai pas citée comme pour d’autres intervenants. Je n’en pense pas grand chose d’original. J’ai retrouvé chez elle des traits de caractère et de comportement (altruisme+création artistique…) croisés il y a quelques années dans l’entourage de ma mère qui éditait des artistes contemporains.

  • [7] - petergreen a écrit le 3 février 2010 :

    Bonjour,

    J’ai assiste à cette conférence en “live” derriére mon ècran.

    A part quelques interventions comme celle de JdR je me suis copieusement ennuyé.

    Trés déçu surtout que j’avais visionné auparavant TedxSeattle

    J’en profite pour vous remercier de votre rapport du CES que j’attends chaque année à défaut de pourvoir m’y déplacer.

  • [8] - fabien a écrit le 6 février 2010 :

    bonsoir olivier
    Fabrice Grinda (ex fondateur d’Aucland, site d’annonces français, qui n’a pas survécu car ebay était plus fort) était présent à cet événément à quel titre ? J’ai appris qu’il savait surtout copier les bonnes idées et a fait sa fortune rapidement à travers des startups revendues à chaque fois… Il aiderait maintenant les startups. Vous savez comment ? Cela m’interesserait personnellement.
    Merci pour tous ces comptes-rendus très enrichissants, intellectuellement.

    • [8.1] - Olivier Ezratty a répondu le 6 février 2010 :

      Il a expliqué comment il aidait des entrepreneurs de quartier à New York à lancer leur petite affaire, dans le cadre d’une association dont j’ai oublié le nom.

  • [9] - jeromewallut a écrit le 7 février 2010 :

    salut olivier

    m’autorise tu a utiliser tes photos pour mon CR de tedx paris.
    les tiennes sont beaucoup mieux que les miennes

    merci

    jerome wallut
    jwallut@gmail.com

  • [10] - jeromewallut a écrit le 7 février 2010 :

    PS CR sur le blog de w&cie

  • [11] - jeromewallut a écrit le 8 février 2010 :

    OK merci !

  • [12] - Jean-Christophe B. a écrit le 9 février 2010 :

    Bonjour Olivier,

    Merci pour ce résumé-point de vue sur cette conférence que je ne connaissais absolument pas (honte à moi ;-)). J’ai d’ores et déjà noté la date du 16/10/2010 dans mon agenda ; je n’ai pas encore regardé les vidéo des interventions mais cela ne saurait tarder.

    Ceci étant, voici un article que je pense très stimulant et qui peut remettre en perspective les avis/réflexions de gourous ex-mao-, ex-guevar-, ex-trosk-iste sur les excès de transparence, les excès de la communication exacerbés par Internet et les media sociaux aujourd’hui. Si nous en sommes là aujourd’hui, ils (ces fameux gourous d’aujourd’hui) y sont un peu pour quelque chose: conséquences lointaines de Mai 68, bien sûr, avec ses bons côtés (les jeunes existent dans la société et, oui! ils ont des aspirations, des idées, des projets et des problèmes) et ses effets pervers (quels repères? société hyper-consumériste car hyper-édoniste etc.).

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/01/08/vie-privee-le-point-de-vue-des-petits-cons_1289411_651865.html

    Merci et à très bientôt sur ton blog! JCB

    • [12.1] - Olivier Ezratty a répondu le 9 février 2010 :

      Très intéressant cet article du monde (que j’avais malencontreusement loupé…).

      Il serait intéressant d’en faire le parallèle avec la transparence des entreprises. Là aussi, il y a l’ancienne et la nouvelle garde…

  • [13] - CharlesG a écrit le 11 février 2010 :

    A quand TEDx University à Centrale?




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2021, a free 800 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

Comprendre l'informatique quantique 2020, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

“Bonjour Olivier, Merci pour la belle pédagogie de “Comprendre l’informatique quantique édition 2020”. Je souhaiterai avoir votre sentiment sur le papier...”
“Vous ne répondez pas à une question toute simple: En quoi l'augmentation des cours du pétrole est responsable de ces super profits ? Si total achète du pétrole plus cher, et le revend plus cher, en quoi les...”
Répondre
Olivier Ezratty
sur Guide des Startups 2019 :
“Pour l'instant non. Sauf si des volontaires reprennent le flambeau. Je me consacre maintenant à 100% aux technologies quantiques. Et à mettre à jour un autre pavé, "Understanding Quantum Technologies"....”
“Super Guide, Des mises à jour prévues...”
“Les questions sur l'#IA sont en effet posées. Mais sur ce sujet nous avons encore le temps... En 2018 @olivez avai…...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.