Contributeurs actifs

Voici la liste des principaux contributeurs du blog par leurs commentaires. Vous pouvez cliquer sur leur lien pour obtenir leurs commentaires dans cette page :

macha (113), Michel Nizon (96), Pierre (85), Fabien (66), herve (65), leafar (44), guillaume (41), Laurent (40), philippe (31), Herve Kabla (30), rthomas (30), Sylvain (29), Olivier Auber (29), Daniel COHEN-ZARDI (28), Jeremy Fain (27), Olivier (27), Marc (26), Nicolas (25), Christophe (21), julien (19), Patrick (19), Fab (19), jmplanche (17), Arnaud@Thurudev (@arnaud_thurudev) (17), Jeremy (16), OlivierJ (16), JustinThemiddle (16), vicnent (16), bobonofx (15), Pierre Jol (14), patr_ix (14), Lionel Laské (@lionellaske) (13), Pierre Mawas (@Pem) (13), Franck Revelin (@FranckAtDell) (13), Lionel (12), Pascal (12), Jerome (12), anj (12), /Olivier (12), Phil Jeudy (12), Benoit (12), jean (12), Louis van Proosdij (11), (11), LVM (11), jlc (11), Marc-Antoine (11), dparmen1 (11), (@slebarque) (@slebarque) (11), INFO (@LINKANDEV) (11), François (10), Fabrice (10), Filmail (10), babar (10), arnaud (10), Vincent (10), Nicolas Andre (@corpogame) (10), Paul Gateau (10), Alexis (9), Rafael (9), FredericBaud (9), Laurent Bervas (9), Mickael (9), Hugues (9), ZISERMAN (9), Olivier Travers (9), Chris (9), jequeffelec (9), Yann (9), Fabrice Epelboin (9), Benjamin (9), Benoît Granger (9), laozi (9), Pierre Ygrié (9), (@olivez) (@olivez) (9), faculte des sciences de la nature et de la vie (9), gepettot (9), Michel Nizon (@MichelNizon) (9), Frederic (8), Marie (8), Yannick Lejeune (8), David (8), stephane (8), BScache (8), Michel (8), Daniel (8), Emmanuel (8), startuper (8), Fred A. (8), @FredOu_ (8), Nicolas Bry (@NicoBry) (8), Philippe Marques (8), @corpogame (8), ~laurent (7), Patrice (7), JB (7), ITI (7), Julien ÉLIE (7), Jean-Christophe (7), Nicolas Guillaume (7), Jean-Philippe (7), Stanislas (7), Alain (7), Sebastien (7), Serge Meunier (7), Pimpin (7), Lebarque Stéphane (@slebarque) (7), Pascal Lechevallier (@PLechevallier) (7), veille innovation (@vinno47) (7), YAN THOINET (@YanThoinet) (7), Bruno Lamouroux (@Dassoniou) (7), Fabien RAYNAUD (@FabienRaynaud) (7), Partech Shaker (@PartechShaker) (7), Legend (6), Romain (6), Jérôme (6), Paul (6), Eric (6), Serge (6), Benoit Felten (6), Bruno (6), Alban (6), Jacques (6), sebou (6), Cybereric (6), Poussah (6), Energo (6), Bonjour Bonjour (6), boris (6), MAS (6), antoine (6), canard65 (6), Godefroy (6), Richard T (6), PEAI60 (6), Free4ever (6), Guerric (6), Jean-Renaud ROY (@jr_roy) (6), tvtweet (6), loïc (6), Matthieu Dufour (@_matthieudufour) (6), Nathalie Gasnier (@ObservaEmpresa) (6), fabienne billat (@fadouce) (6), romu (6), EtienneL (5), DJM (5), Tristan (5), Stéphane (5), Gilles (5), Thierry (5), Alphonse (5), apbianco (5), dePassage (5), Sans_importance (5), Aurélien (5), herve lebret (5), Adrien (5), Jean-Denis (5), NM (5), Nicolas Chevallier (5), jdo (5), Youssef (5), Renaud (5), Alain Raynaud (5), mmathieum (5), (@bvanryb) (@bvanryb) (5), Boris Defréville (@AudioSense) (5), Richard (5), cedric naux (@cnaux) (5), Patrick Bertrand (@pck_b) (5), (@arnaud_thurudev) (@arnaud_thurudev) (5), (@PLechevallier) (@PLechevallier) (5), Stanislas Segard (@El_Stanou) (5), Pierre Mawas (@PemLT) (5), Fabrice Camurat (@fabricecamurat) (5), Hugues Sévérac (5), Laurent Fournier (5), Pierre Metivier (@PierreMetivier) (5), Hugues Severac (5), hervet (5), cheramy (5), Jean-Philippe de Lespinay (5)

Contributions sous le pseudo jean-eudes queffelec

11 commentaires ont été soumis sous ce pseudo et avec le même email.

Le premier commentaire date du 12 avril 2007 et le dernier est du 3 février 2008.

Commentaire 11 dans Un mariage risqué, le 3 février 2008

Bon, si on résume:

-A charge:
-Un terrible aveux d’échec définitif sur msn et les milliards d’investissements sur le consumer internet depuis 95 passés en pertes et profits

-Une totale capitulation sur les capacités d’innover et de développer une alternative en organique ou avec des petites acquisitions

-l’historique des “grosses acquisitions ” MS qui ont toutes détruites plus de valeur que d’en créer ( WebTV, visio, great plains/navision que j’ai connu, trop tôt pour juger aQuantive ..); et pourtant toutes ont été amicales et avec des technos et des managements très proches

-idem pour l’historique des grosses fusions/acquisitions de l’industrie hi tech (AOL/TW, etc..)

-des cultures, géographies, management, technos diamétralement opposés

-un doublonnage de services assez déroutant qui ne vas pas finir d’alimenter les pronostiques sur qui va survivre a qui . Techcrunch a déjà commencé d’ailleurs une revue bien documentée: http://www.techcrunch.com/2008/02/02/microsoft-yahoo-what-will-stay-and-what-will-go/

-un environnement interne pour les 18 mois entièrement écrasé par cette colossale distraction de travail d’intégration qui va encourager tous les meilleurs contributeurs individuels et les projets innovateurs a fuir vers des environnements plus propices

-une fixation névrotique sur Google qui, il est vrai et le seul concurrent de l’histoire à être resté non seulement indemne mais encore plus renforcé de sa concurrence frontale avec Microsoft

-A décharge:

-Un marché colossal (40 Mrds) qui va doubler en moins de 3 ans
-L’acquisition de nouveaux inventaires de pub a vendre
-opportunité de rétablir une pdm honorable dans le search (a combien est évalué le point de % du search: 1 Mrds?)

C’est juste surprenant de constater que cette acquisition malgré toutes ces barrières et ces risques, soit considérée comme la dernière solution possible.
Rien d’autre n’aurait pu être tenté pour arriver au même objectif?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 10 dans Rapport CES 2008, le 28 janvier 2008

Bravo aussi por la couverture du greentech qui n’est pas oublié du rapport. a ce propos, tu parles des boites chinoises qui investissent massivement dans le photovoltaique; en as tu vu qui se positionnaient sur le nanosoalire comme les americains nonsolar et heliovolt? Ces dernieres sont tellement hype que leur production est déjà prévendue sur 2 ans; j’essaie de trouver une source d’appro pour un modeste integrateur en PACA qui ne trouve pas de sources d’appro en CIGS en europe et usa. on essaie de se tourner vers la chine mais a priori on a vu que des fabricants en vielle techno a base de silicium. si tu as quelques noms de boites chinois qui t’ont paru les plus performantes; je suis sur que ca interesserait bcp de revendeur/intégrateurs français.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 9 dans Industrie du logiciel libre ou artisanat ?, le 22 juin 2007

c’est marrant, Alexandre Zapolski est le seul a porter une cravate sur le plateau 🙂

Répondre à ce commentaire

Commentaire 8 dans Bulle ou pas ?, le 6 juin 2007

Concernant le phènomène Twitter que tu décris, “microblogging hystérique”. Le classes tu dans la catégorie des “feature company” qui va disparaitre dès que AOL, Yahoo Google et MSN intégreront la fonctionnalité dans leur Messagerie Instantanée ou vois tu une techno de rupture susceptible de devenir une nouvelle platforme?

Répondre à ce commentaire

Commentaire 7 dans A la découverte de U-Lik, le 22 mai 2007

@leafar, merci pour ces explications bien utiles. J’ai découvert le site last.fm qui est effectivement bien complémentaire. J’ai bien aimé le wizzard d’import qui “scrobble” mon media player et itunes pour être opérationnel très vite et sans se fatiguer à rentrer les données.

Pour répondre à votre question sur mes méthodes de stockage mes favoris culturels:

-music: itunes et WMA player sur mon PC (maintenant que j’ai découvert last.fm, c’est effectivement un super compléments de social networking musical).

-pour les films, j’utilise Allocine (chaque fiche de film y est facilement tagguable pour crééer une base de favoirtes personnel

-Pour video: Utube/Dailymotion

-Pour site Web: j’upload mes bookmarks dans del.icio.us.

-Pour les livres, j’ai ma liste excel sur mon PC, une liste sur mon espace perso pour les livres que j’ai lis récemment, et sur amazon j’utilise les “zenvies de cadeau” pour stoker les livres que je souhaite lire (je préfère amazon a fnac car beaucoup plus de références us sur amazon et les références françaises sont sensiblement équivalentes à la fnac). Donc pour les livres, données assez destructurées effectivement

En conclusion, je pense qu’effectivement les verticaux culturels pour le cine, musique, video, sites web proposent tous des fonctionnalités social networking intéressantes à partir de leur base de données;et pour ces verticaux vous faites bien de jouer la complémentarité comme vous le faites avec le lounge et le player u like puissant dans utube/DL. Et dans la même veine, pourquoi ne pas faire de meme une intégration plus forte avec last.fm, allocine,del.icio.us.

Par contre, pour le vertical “livre/littérature”, le social networking d’amazon et fnac est nullissime tant sur la qualité des participations (j’ai bien aimé votre post sur les fakes pseudo,..)que des fonctionnalités (établir des listes simples: livres de chevets-les hall of fame comme vous les appelés; livres lus récemments, livres à lire,…
Meme constat chez les clubs de lectures (france loisir, lire magazine,..). C’est aussi éffarant de constater qu’aucun des sites marchands livres ne propose d’espace de blogging s’appuyant sur leur base de données livres (comme le fait superbemment allocine qui fédèrent ainsi la communauté des blogger cinéma). Pourtant quand on voit la richesse des émissions de télé passé ou actuels sur les livres (bouillon de culture, vol de nuit, campus,..), c’est évident qu’il devrait exister un pendant web fort.

Bref, je n’ai toujours pas trouvé d’endroit sur le web satisfaisant pour échanger autour des livres (pas forcemment que littérature d’ailleurs, j’aime bien assi les livres business/sociologie,biographies…) et je serai ravi d’utiliser U-lik pour cela.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 6 dans A la découverte de U-Lik, le 16 mai 2007

U. Lik est un site très séduisant et érgonomique. Je l’utilise depuis très peu et on sent un grand potentiel pour devenir un des au lieu d’echange culturel sur le web. Quelques suggestion d’utilisateur novice:

-Sign up simplissime et ultra rapide. ça change Bravo! Par contre le “set up”, la création de la bibliothèque de base est un peu longue et laborieuse. Des outils de bulk import pour pouvoir importer des playlists (ou des listes toute simples), favorites bookmark,..) seraient les bienvenus.
-encore pas mal de lacune dans la base de référence, je comprends que tous l’univers culture ne peut pas y etre d’un coup mais au moins il faudrait y privilégier les nouveatés (j’ai essayé quelques références
-plus d’intégration avec des bases culturels existantes pour retrouver facilement des classiques. Par exemple, fan de musique celtique, j’ai essaye sans succès quelques classiques (Stivell, Dann Ar braz,Pogues,..) sans qu’elles ne soient reconnu. Je ne me sens pas de rentrer à la mano des références que j’ai déjà sur mes playlists ou présentes sur de nombreux sites marchands.
-Plus d’intégration avec les sites marchands phares du domaine (allocine, fnac, amazon, alapage, ) pour les commentaires/critiques (je fais souvent des critiques spontanées sur mes coup de coeur sur amazon et fnac, pourqui ne pas les récpuerer en trackback dan les commentaire U.lik. Ou inversement à partir de .Lik pouvoir les poster en commentaires chez amazon/fnac,.. ca ferait de la visibilité pour U.lik en +. Egalement, je n’aurai aucune hésitation à partager avec U.Lik mes credentials de sign up des 5 sites culturels marchands que j’utilise pour centraliser et rationaliser mes commandes.

-Autres petits + souhaitables: sous catégories (gros consommateurs de livres, j’aimerai distinguer BD, sociologie, romans,business,..); faire disparaitre la brique de bienvenu (avec exemple Madonna), elle réapparait même quand on la ferme dès qu’on revient sur la home page. énervant.

En tout cas plein de potentiel et de fonctionnalités très sympa. J’adore le lounge avec player u.lik et les hall of fame récupés automatiquement sur Utube.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 5 dans Valeur enlevée du logiciel, le 13 mai 2007

Ce serait intéressant d’avoir une réponse précise de Microsoft sur les points que tu soulèves.
Il est vrai que classiquement, les “program managers” de Corp plannifiaient les upgrades d’Office en se concentrant sur les besoins des “power users” mais pour la version 12, ils ont voulu prendre le contre pied et se focaliser sur les utilisateurs de base qui se plaignaient du manque de “discoverabilty” des fonctionnalités étendues.
Le balancier aurait trop basculé dans le sens inverse il semble pour cette version.

Egalement pour un poweruser comme toi, y a t il des fonctionnalités nouvelles dans Office 2007 qui font le contre poids aux frustrations que tu évoques? Sinon les power users doivent ils s’abstenir de l’upgrade Office 2007 et rester sous 2003/XP?

De mon côté la pire frustration sur Office 2007 en valeur enlevée vient des performances dégradées du couplage Hotmail/Outlook (lenteur insoutenable de connexion serveur; perte de connexion intempestive,..) ansi que le manque criantes de fonctionnalités de base (impossible de créér des arborescences de dossier en mode connecté,..).
Autant les frustrations que tu évoques sous Word/Excel/PPT/Access sont dues a des efforts (peut etre pas toujours opportuns ) d’innovations pour les utilisateurs de base,

autant le manque flagrant d’efforts pour développer Outlook est inexcusable compte tenu de la taille de la base installée et des ressources pharaonniques d’Office;

et plus que ppt/work/excel, le vrai talon d’achille de la suite Office est bien Outlook et je serai le premier, bien que Ex MS moi même, à adopter la première alternative d’un gestionnaire de contact/mail/calendrier fonctionnant correctement en offline/online.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 4 dans Les TIC dans la campagne, le 24 avril 2007

Et d’après toi quelles sont les enseignements d’un pays comme Israel qui doit avoir le ratio valorisation des start up TIC/ PIB le plus élevé du monde.
Est-ce les budgets de la défense colaussaux qui profitent a l’industrie high tech? l’enseignement supérieur plus pragmatique? Est-ce qu’on pourrait transoser en France leurs recettes?
Leur présence et puissance d’innovation sur tous les marchés clés des TIC est assez bluffante vue la taille du pays.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 3 dans Les TIC dans la campagne, le 23 avril 2007

Olivier, que penses tu de la création des poles de compétitivité régionaux qui sont sensés fédérés la recherche universitaire, publique et les entreprises privées et start up autour de poles de compétences bien définis? Est-ce de la poudre aux yeux ou un réel investissements de l’état pour décloisonner R&D public et privé? Dans ma lointaine et modeste bretagne, je vois des signes encourageant autour de la création d’un pole sciences et technologies de la mer ou les universités locales, les organsimes para publics (IFREMER,..), grosses société comme Thomson et start-up fédéralisent le R&D.

Egalement dans la même veine on peut aussi souligner le transfer fréquent du fruit de plusieurs années/hommes de RD public comme chez l’INRIA vers des start up ou spin off contre une prise de participation symbolique. Kelkoo a commencé comme cela et je crois pas mal de start-up d’IDEES dont Keeneo.

Répondre à ce commentaire

Commentaire 2 dans Google = Microsoft ? (1), le 12 avril 2007

Quelle est la part de la pub online par rapport au marché pub total? 5, 10 %? En imposant sa platforme pour les transactions pub offine, même sans être en position dominante, il y a quand même de belles années de croissance en vue.
Est ce que les Carat ou autre aggrégateurs d’espace pub offline ne devraient pas être plus inquiet que MS de l’arrivée de GOOG sur leur marché? Mais je suis totalement ignorant des chances de GOOG de réussir sur ce marché et du modèle économique.
Ma petite lanterne a besoin d’être éclairée:-)!

Répondre à ce commentaire

Commentaire 1 dans Google = Microsoft ? (1), le 12 avril 2007

Dans l’analyse de la position dominante, est il possible et pertinent de
a/comparer la taille des marchés adressables des produits vache à lait des 2 entreprises. il parait que le marché pub est 3x >(ou 5 x en fonction des analystes)au marché du logiciel.
b/conclure que la marge de croissance future de Goog sera encore exponentielle s’ils arrivent à dominer le marché de la pub offine comme ils l’on fait sur le online. Est-ce un scénario réaliste?

Concernant les cost of revenue et les résultats nets, je suis surpris que ceux de google ne soit “que” de 29%. Je croyais que l’automatisation de leur platforme pub permettait des couts de ventes très bas et une superbe économie d’échelle. peut etre qu’avec la crossance du CA, le % du resultat sera plus grand là ou MS devra aligner des couts variables plus forts (force de vente terrain,..).

Répondre à ce commentaire

Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“@RobinHoodTV En Francais je vous conseil la publication de @olivez qui me semble plutot com…...”
“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.