Que fait Atos dans le quantique ?

Publié le 4 octobre 2020 - Commenter -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Dans la seconde saison des entretiens Decode Quantum avec les acteurs de l’écosystème des technologies quantiques, nous avons eu l’occasion de nous intéresser à Atos qui est l’acteur majeur des technologies quantiques en France et en Europe depuis leur entrée dans ce marché en 2016. Ils s’étaient lancés dans les technologies quantiques sous l’impulsion de Thierry Breton qui était leur CEO, avant de devenir Commissaire Européen au début de l’année 2020.

Philippe Duluc Cyril Allouche Fanny Bouton Olivier Ezratty Laura Fau

Avec Fanny Bouton et Richard Menneveux, nous avons enregistré fin juin 2020 cet épisode de Decode Quantum avec les deux pilotes et têtes pensantes d’Atos dans les technologies quantiques, Philippe Duluc (SVP et CTO Big Data et Security d’Atos) et Cyril Allouche (Responsable de la R&D quantique chez Atos). Nous les avions rencontrés la première fois en mai 2018 (photo ci-dessus).

Voici le podcast en question…

Si vous voulez en savoir plus sur Atos, vous pouvez évidemment consulter leur site web. Je décris leur offre logicielle et leur stratégie d’ensemble dans la dernière mouture de l’ebook Comprendre l’informatique quantique édition 2020 pages 278, 279, 598 et 599.

Leur offre quantique s’articule autour de plusieurs composantes :

Une solution logicielle d’émulation de calcul quantique. Atos parle de simulation, mais je préfère utiliser la notion d’émulation qui est plus appropriée dans la mesure où la simulation quantique couvre un autre domaine, celui de l’utilisation de calculateurs quantiques analogiques pour simuler des processus de physique quantique. Cette offre logicielle s’articule autour des langages de programmation quantiques AQASM (langage de description de circuits quantiques) et pyAQASM (scripting) et de l’outil de développement myQLM qui fonctionne sur ordinateurs personnels sous Windows et dans l’environnement jupyter. Tout cela permet de tester des algorithmes et logiciels quantiques sur calculateurs classiques. Il permet aussi d’intégrer les caractéristiques de processeurs quantiques telles que les caractéristiques des qubits, comme leur fidélité, et d’observer leur impact sur l’exécution du code quantique.

Depuis l’été 2020, myQLM supporte l’émulation de code pour les calculateurs à recuit quantique de D-Wave qui utilisent un processus de programmation différent de celui des calculateurs à base de portes quantiques universelles. myQLM est diffusé gratuitement aux développeurs depuis l’été 2020. Sur un laptop, on peut émuler jusqu’à une vingtaine de qubits. L’outil myQLM peut servir pour lancer l’exécution de code sur les serveurs aQLM évoqués ci-dessous, aussi bien “on premise” (sur site, pour les clients qui ont installé une aQLM chez eux) ou via le cloud (via l’offre d’Atos ou de tiers).

Un serveur d’émulation de code quantique utilisant les logiciels précédents, l’aQML. C’est une gamme de machines utilisant plusieurs processeurs Intel et, récemment, des GPGPU Nvidia V100 (dans l’aQLM E), accompagnés de grande quantité de mémoire RAM. Elle permet d’émuler jusqu’à une quarantaine de qubits. Ces machines sont optimisées du côté de l’accès mémoire, ce qui est critique pour pouvoir “jouer” avec une matrice géante de 2^2n valeurs pour simuler n qubits. Ces machines sont très abordables et commercialisées à un prix de quelques centaines de milliers d’Euros. Elles sont exploitées aussi bien pour le développement et le test à petite échelle d’algorithmes quantiques que pour la simulation de qubits et de leur bruit chez les développeurs de processeurs quantiques.

Atos connaît un certain succès commercial avec l’aQML qui est disponible depuis 2017. Elle est installée dans de nombreux pays : en Allemagne, en Autriche, en Finlande, aux Pays-Bas, en France (Total, CEA), au Royaume Uni (STFC Hartree Centre), au Japon, en Inde et aux USA (dans les fameux laboratoires Argonne et Oak Ridge du Département de l’Énergie).

Atos aQML

Une offre d’accès aux ressources aQLM en cloud, dénommée QLaaS (Quantum Learning as a service) qui est notamment utilisée par la startup américaine Xofia qui développe des algorithmes de quantum machine learning. Cette offre est accessible à partir de l’outil myQLM. Cette offre en cloud a été bâtie en partenariat avec le STFC Hartree Centre au Royaume-Uni.

Atos lançait en juillet 2020 le programme d’accélération Scaler, destiné aux startups et PME pour leur permettre d’adopter des technologies de calcul haute puissance et d’émulation de code quantique. Cela couvre aussi les solutions de sécurité et de décarbonation.

Atos développe aussi, séparément, des solutions de cryptographie “quantum-safe” (ou dites de “post-quantum cryptography”).

La grande question qui brûle les lèvres depuis qu’Atos s’est lancé dans le quantique est : vont-ils produire un ordinateur quantique ? Philippe Duluc et Cyril Allouche y répondent dans le podcast. En substance, Atos souhaite intégrer ce qu’ils appellent un ou des accélérateurs quantiques à leurs calculateurs classiques, notamment pour proposer des solutions de calcul hybride qui associent calcul quantique et calcul classique. A ce titre, ils ont déjà lancé un partenariat avec la startup finlandaise IQM qui développe des processeurs à qubits supraconducteurs. Ils sont aussi en relation avec d’autres startups telles que la Française Pasqal et ses qubits à base d’atomes froids. Ils regardent aussi ce qui se passe dans les ions piégés, notamment en Autriche avec la startup AQT.

On peut regretter qu’ils n’aillent pas plus loin mais leur approche prudente s’explique par l’incertitude autour de l’évolution des processeurs quantiques et de la concurrence entre types de qubits. On peut néanmoins espérer qu’ils contribueront peut-être un jour à industrialiser à grande échelle la technologie d’une startup ou d’un laboratoire de recherche français ou européen. L’Europe a besoin d’avoir un acteur de ce rang.

Autre regret, une combativité marketing d’Atos qui n’est pas (encore) à la hauteur face aux grands américains tels qu’IBM qui évangélisent à tour de bras les développeurs et entreprises. Alors que l’offre logicielle et d’émulation d’Atos est d’un très bon niveau. Ils développent cependant des partenariats divers avec des startups du calcul quantique, comme Pasqal en France et quelques autres en Europe.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 4 octobre 2020 Post de | France, Quantique | 1984 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 682 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture.
flow
Elvira Shishenina
Elvira est ingénieure de recherche en calcul quantique chez Total.
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble.
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo.
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante en deuxième année d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020).
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020.
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières.
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble.
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique #quantique.

Derniers commentaires

“Un grand merci pour votre ouvrage. Concernant les pages 629 et suivantes -que j'apprécie ayant vécu cette époque et en ayant parlé avec quelqu'un devenu depuis prix Nobel - je me suis référé à...”
“Merci pour cette présentation très...”
“Addendum. La réponse est la même pour les caméras : bague de mise au point et profondeur de...”
“Bonjour, L'autofocus n'existait pas à cette époque. En regardant les objectifs des Hasselblad, une bague de mise au point est visible. Cela dit, vu la luminosité à la surface de la lune, le diaphragme doit être...”
“Merci pour cette interview passionnante. Il est important de dire que, dans les années 70-80, les thésards devaient réaliser des prouesses techniques avec peu de moyens...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.