Premières impressions du CES 2011

Publié le 10 janvier 2011 et mis à jour le 11 janvier 2011 - 13 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Le Consumer Electronics Show s’est achevé hier, dimanche 9 janvier 2011. Avant de me plonger dans la rédaction de mon habituel rapport CES exhaustif de 200 pages et quelques (cf l’édition 2010), voici un premier aperçu de cette visite.

C’était un peu le salon de la reprise. Le nombre de visiteurs aurait atteint environ 140000 personnes, alors qu’il était descendu à moins de 110000 en 2008, puis remontait lentement la pente depuis. Cela se voyait dans les allées, dans les conférences de presse, et même dans le trafic routier très congestionné de Las Vegas. Le salon est plein d’innovations mais, comme d’habitude, on n’y découvre pas d’innovations de rupture. L’innovation est un processus graduel, permanent. Avec des soubresauts, des phénomènes d’expansion ou de reflux. C’est un peu ce que l’on pouvait observer au CES cette année concernant la 3D, les télévisions connectées, les interfaces utilisateurs, tout comme avec les tablettes et mobiles. La paradoxe du “rien de vraiment nouveau” couplé à “plein de nouveautés” !

La 3D

La vidéo 3D était mise en valeur par l’ensemble des constructeurs qui veulent pousser très proactivement leurs nouvelles offres associées auprès des consommateurs. Cela concerne évidemment les écrans, mais aussi les sources (lecteurs Blu-ray, set-top-boxes) tout comme les moyens de capture qui se multiplient pour le grand public avec de nombreuses caméras (Sony, Panasonic, JVC, etc) et quelques appareils photo qui fonctionnent en 3D (notamment chez Sony).

Du côté de l’affichage, le débat fait rage sur les mérites respectifs des lunettes actives et passives, j’y reviendrai dans le rapport. On trouve des solutions d’affichage sans lunettes dites “auto stéréoscopiques” mais elles sont toujours très moyennes. Il faut dire que c’est un problème technique assez difficile – voire impossible – à résoudre. On se console donc avec des lunettes 3D stylées que l’on peut trouver chez Samsung, LG Electronics, tout comme chez une myriade de sociétés plus spécialisées, dont, surprise, Polaroid qui en lançait une paire conçue par Lady Gaga, venue sur leur stand et attirant une foule considérable.

Lunettes 3D chez Panasonic

Télévisions connectées

La grande nouvelle du CES 2011, c’est que Google TV n’est plus l’épouvantail de l’industrie qu’il incarnait depuis son lancement en avril 2010. Tout du moins, pour l’instant. A la fois parce que quasiment aucune solution nouvelle le mettant en œuvre n’était annoncée (à part Samsung qui présentait en catimini un boitier “over the top” et un lecteur Blu-ray sous Google TV), Google ayant demandé à ses partenaires constructeurs de repousser leurs annonces. Mais aussi parce que la solution est pour l’instant assez décevante à l’usage, tout du moins lorsque l’on souhaite consommer de la télévision “à l’ancienne” et pas juste sur YouTube. J’ai pu le constater chez Sony, Logitech et Dish Network, les trois stands où Google TV était exploitable.

En conséquence de quoi, on pouvait observer les TV connectées qui continuent de s‘améliorer “en silo” chez les grands et petits constructeurs, comme chez LG Electronics dont la LG SmartTV semble être une des plus abouties de ces solutions (ci-dessous).

LG Smart TV

J’ai pu également regarder de près l’offre IPTV multi-écrans de Verizon (FiOS) qui a l’air d’être assez complète, avec les chaines des grands networks disponibles en streaming live sur iPad et autres écrans mobiles. Comme quoi, à l’instar de nos FAI en France, les opérateurs télécoms ont encore leur rôle à jouer dans les TV connectées.

Télécommandes

Comment piloter sa TV ou sa set-top-box, tout comme ses consoles de jeu ? Les commandes gestuelles étaient très présentes sur le salon. Résultat de l’effet “Kinect”, la solution de Microsoft pour la XBOX 360 qui s’est vendue à 8 millions d’exemplaires en deux mois, un record dans la sortie d’un nouveau produit grand public. Derrière ces solutions, on trouve des fournisseurs de technologies comme l’israélien PrimeSense à l’origine de Kinect et qui licencie à tour de bras sa technologie de chipset et son reference design, notamment chez Asus (ci-dessous). Vous risquez donc de la voir apparaitre un peu partout. Sans compter les technologies des concurrents de Prime Sense qui utilisent le “Time of Flight” pour détecter les mouvements (nous y reviendrons…).

Motion Sensor Asus avec technologie PrimeSense

On trouvait aussi sur le salon un très grand nombre de petits claviers sans fil. Beaucoup plus que les années précédentes. Que ce soit pour s’interfacer avec une tablette, un smartphone ou un PC media center.

Des tablettes mises à toutes les sauces

Je ne vous apprendrai rien en vous indiquant que l’on trouvait plein de tablettes au CES.

La plupart étaient sous Android et notamment dans la version Honeycomb qui supporte bien les interfaces tactiles. On en trouvait autant chez les grandes marques (Samsung, LG, Panasonic, Acer, Asus, etc) que chez les sociétés chinoises qui les fabriquent en standard (OEM) ou sur mesure (ODM). A ceci près que les tablettes bas de gamme sont en général équipées de processeurs bas prix anémiques. Il faut s’en méfier.

Un phénomène intéressant : la frontière entre smartphone et tablettes voire netbooks s’amenuise. Il est incarné par l’Atrix de Motorola, son nouveau smartphone sous Android qui présente la particularité d’être associable à une docking station en forme de netbook très plat (ci-dessous). C’est très séduisant comme concept.

Motorola Atrix

On trouvait aussi des tablettes sous Windows avec ou sans clavier, notamment chez Dell, Samsung et Asus. Peut-être un revival des “Tablet PC” qui n’ont jamais vraiment percé sur le marché.

ebooks

Côté ebooks, j’ai été surtout bluffé par l’écran e-paper en couleur Mirasol de Qualcomm (ci-dessous), présenté pour la première fois au CES. On attend toujours les ebooks qui en seront équipés. La production de ces écrans, pour l’instant au format 7 pouces,  aurait déjà démarré donc cela ne devrait pas tarder.

epaper Mirasol de Qualcomm

Les constructeurs d’ebooks se différentient maintenant plutôt dans les offres de contenus que dans leur matériel, tellement ils sont standardisés autour des écrans provenant d’e-ink.

Android everywhere

Le phénomène est très marquant. On trouve Android mis à toutes les sauces : dans les tablettes, dans les smartphones, dans certains netbooks, dans les TV et certaines set-top-boxes et même dans les autoradios. Sa gratuité n’y est pas pour rien. Mais peu d’appareils sont certifiés Google et chacun a son propre “Application Store”. Je vous expliquerai pourquoi dans mon rapport CES 2011.

4G

Ce salon marquait aussi la montée en puissance de la 4G dans la mobilité. Elle est poussée par les opérateurs (Verizon, Sprint, etc) comme par les constructeurs (Samsung, LG, etc). Avec des déploiements qui vont varier d’un pays à l’autre. On pouvait cependant noter l’absence d’AT&T sur le salon.

Processeurs

Un grand nombre des innovations évoquées ont comme origine les évolutions des processeurs embarqués. Leur rôle est critique et je vais le décrypter dans mon rapport.

On trouvait au CES des sociétés comme Intel mais aussi Qualcomm, Broadcom, ST Microelectronics, Marvell, Atheros, qui ont toutes des offres intéressantes. Qualcomm, encore lui, propose maintenant son System On Chip Snapdragon en version bi-coeur, que l’on retrouvait dans divers smartphones. Idem dans la TV, où les Atom Sodaville et Groveland (Intel), le 7225 de Broadcom et le 7108 de ST Microelectronics rendent possibles la création des set-top-boxes de la nouvelle génération.

Le rôle de ces processeurs embarqués est tel que Microsoft a annoncé au début du salon le support de certains d’entre eux, notamment sur architecture ARM, dans la prochaine version 8 de Windows.

Il faut aussi noter le rôle tout aussi critique des capteurs : gyroscopes, GPS, accéléromètres, capteurs de pression, de luminosité, qui s’intègrent dans tous ces objets numériques. Ces nouveaux capteurs sont notamment utilisés dans un tas de solutions dédiées à la santé, assez nombreuses sur le salon.

J’ai même vu un nanocomposant de spectrographie qui pourrait servir à améliorer le calcul automatique de la balance des blancs dans les appareils photos.

De l’AppStore au Crapstore

Le crapstore est un diminutif décrivant la variété de ces gadgets matériels qui complètent les produits Apple. On en trouve une quantité toujours incommensurable, avec la nouveauté de l’iPad à laquelle tout “l’after market” s’est adapté en juste quelques mois.

Il y a bien entendu plein de trucs classiques sans grand intérêt (les pochettes en cuir, les coques en couleur, les stations d’accueil) mais d’autres gadgets peuvent être plein d’ingéniosité ou surprendre. Il en va ainsi de ce système de karaoké pour iPad (ci-dessous). La liste est très longue et vous aurez droit à un reportage photo complet de ces gadgets dans le Rapport CES.

Karaoke pour iPad

De nombreux français

Il y avait beaucoup de français au CES 2011, autant visiteurs qu’exposants. J’ai découvert pas mal de sociétés françaises qui exposaient pour la première fois, sans compter les français qui dirigent des PME innovantes à l’étranger (USA, Hong-Kong). Mon inventaire des sociétés françaises exposant bat des records depuis que je visite le CES (2006). C’est un signal très encourageant du dynamisme de nos PME innovantes.

Parrot est l’une d’entre elles et est bien connue pour exploiter le CES pour ses grands lancements. La société a encore marqué des points avec le lancement de son autoradio sous Android, l’Asteroid (ci-dessous).

Parrot Asteroid

Voilà pour commencer. Ce salon reste un émerveillement tellement on y croise de nouveautés, même si elles ne sont pas radicales. Les usages numériques sont infinis, les combinatoires illimitées. Il faut juste savoir conserver le regard d’un enfant émerveillé lorsque l’on visite le salon. Sans compter cette folle ville qu’est Las Vegas.

Adulte et enfant au CES 2011

Retour et rapport CES

C’est bien gentil tout ça mais il faut maintenant rentrer en France. Petit problème maintenant classique pour les voyageurs : mon retour a été retardé à cause de la tempête de neige qui sévit sur Atlanta, mon escale prévue. Résultat, je rentre demain via Minneapolis. De quoi éliminer un peu plus de papier dans ma valise en travaillant sur le Rapport.

Celui-ci va exploiter une base de 4400 photos, 190 vidéos et 120 Go de contenus à trier, captés avec mon Canon 5D Mark II. Du pain sur la planche ! J’ai l’impression que le rapport de cette année devrait être un bon cru. Il faut bien que je vous tease un peu !

En attendant, vous pouvez aussi regarder les interviews sous Skype réalisées avec notre ami à tous Jean-Michel Billaut pendant toute la durée du salon (Day 1, Day 2, Day 3, Day 4 et Day 5) !

Stay tuned !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 10 janvier 2011 et mis à jour le 11 janvier 2011 Post de | Apple, Digital media, Google, Haut débit, Loisirs numériques, Microsoft, Mobilité, TV et vidéo, USA | 20568 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 13 commentaires et tweets sur “Premières impressions du CES 2011” :

  • [1] - matador a écrit le 10 janvier 2011 :

    Merci Olivier pour ce premier apercu, et bon courage pour “depiler” la quantitié de données receuillies.
    Pas de revolution apparente malgré le dynamisme de cette année. Par contre que penser de cette omniprésence d Android?? Beaucoup de bon points tant sur un aspect technique que financier, mais…
    en te souhaitant une excellente année, ainsi qu’à tous les lecteurs (soyons polis tout de même)

  • [2] - Daniel Kahn a écrit le 10 janvier 2011 :

    Merci et bravo pour ce compte-rendu du CES. Vivement la version longue

  • [3] - Richard Toper a écrit le 11 janvier 2011 :

    Voici une année qui commence bien avec la lecture de ton pré rapport,cher Olivier. Je comprends au moins une chose: les industriels ont recommencé à innover. Voici une bonne nouvelle!

  • [4] - Stephane a écrit le 11 janvier 2011 :

    Merci Olivier pour ces premiers commentaires.
    En attendant la version longue qui sera une fois de plus un must deux petites questions :
    est ce que Motorola revient vraiment sur le devant de la scène avec ce qu’ils ont annoncé ?
    es-tu revenu avec l’appareil de karaoké sur ipad et si oui quand est ce que l’on peut faire une soirée avec ? 😉

    A bientôt en tout cas et bon retour malgré la neige !

  • [5] - Olivier Ezratty a écrit le 11 janvier 2011 :

    @matador : que penser de l’omniprésence d’Android ? C’est un phénomène moutonnier classique dans l’industrie. La gratuité de l’OS y joue un rôle certain.

    @Daniel et Richard : merci pour vos encouragements !

    @Stéphane : je ne crois pas trop au retour au devant de la scène de Motorola. Leur Atrix est bien, mais il sera imité. Ce n’est pas suffisant. Pour le karaoké, il me semble qu’il est encore possible de se passer d’iPad pour en faire… 🙂

  • [6] - Stephane Lelux a écrit le 11 janvier 2011 :

    Merci olivier voila un teaser qui nous captive. Penses tu que les box de nos FAI on un avenir face aux set top box mondiales, aux consoles de jeux , aux tv connectes … Et biensur aux cloud qui va avaler en grande partie l applicatif des box? Bon courage pour ton retour , sois rassuree NKM vient de decider 10 mesures pour sauver la france en cas de neige donc des que ton vol aura decolle des usa tu crains plus rien
    amicalement SL

    • [6.1] - Olivier Ezratty a répondu le 11 janvier 2011 :

      Pour l’instant, oui, les STB des FAI ont encore de l’avenir.

      Comme déjà écrit sur ce blog, cela pourrait changer le jour où :

      – Le STB mondiales comme tu les appelles (Apple TV en tête, mais aussi les consoles de jeux) recevront l’ensemble des chaines TV du pays en mode streamé, en direct et en HD.
      – Les acteurs mondiaux concernés seront donc capables de signer des accords de diffusion pays par pays et d’exploiter ou de sous-traiter les infrastructures télécoms nécessaires.
      – Le débit IP sera suffisant pour recevoir ces chaines en HD et en mode “non managé” (au sens : pas de qualité de service garantie par le tuyau de l’opérateur).

      Autre option, les “STB mondiales” se mettent à intégrer des tuners (TNT, satellite, câble) et deviennent “hybrides”. Mais cela n’en prend pas la tournure. La raison est qu’il est difficile de le faire de manière homogène et à un coût raisonnable pour l’ensemble du marché mondial.

      De plus, l’hétérogénéité de la vitesse d’accès à Internet sur le territoire continuera de fragmenter ce marché pendant longtemps ce qui fait qu’aucune solution ne pourra être entièrement générique sur tout un pays comme la France.

      Pour ce qui est de mon retour, et bien je croise les doigts pour que l’aéroport de Minneapolis ne gèle pas entièrement. Il y faisait tout de même -22°C cette nuit ! 🙂 Suis encore à Las Vegas en ce moment.

  • [7] - Rose a écrit le 13 janvier 2011 :

    Bonjour Olivier,

    Est-il fait mention du NFC au CES?Quel importance? L’iphone 5 devrait l’embarquer dit on..les mac, aussi. Est-ce que le NFC comme moyen de transférer simplement et de manière intuitive des contenus a un avenir ?(ex:je rentre à la maison, je pose mon mobile NFC sur un NAS et mes photos, SMS, contacts… sont transférés. Je regarde alors mes photos sur la TV. etc.. sans compter qu’avec les tag NFC, on peut imaginer de multiples usages (pour du MD, pour pousser des applis etc), tout ça , en plus du paiement mobile (paiement transport, ticket ciné..)
    Merci de ton avis et de tes retours CES!
    Comme toutes et tous, j’attends avec impatience ton rapport!

    • [7.1] - Olivier Ezratty a répondu le 13 janvier 2011 :

      Très peu vu de NFC sur le salon à part dans quelques mobiles. Beaucoup plus vu de Bluetooth, qui ne sert pas vraiment à la même chose. Plus pour envoyer de la musique en live d’un device à l’autre.

  • [8] - David Cohen a écrit le 17 janvier 2011 :

    Hâte de lire ton rapport 🙂

  • [9] - rthomas a écrit le 22 janvier 2011 :

    J’écoutais votre intervention dans “French Connection” et je me suis demandé si cette année tu prévoyais également de générer ton rapport au format ePub ?

    • [9.1] - Olivier Ezratty a répondu le 22 janvier 2011 :

      J’aimerai bien le faire.

      Quelle est la manière la plus simple de le faire à partir de Word ?

  • [10] - tablette tactile a écrit le 26 janvier 2011 :

    Bravo pour votre superbe travail très instructif et très complet ! 🙂 Je partage à mes contacts !




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos
albth
QFDN
Expo
766 photos
albth
CES Jan2020
2020
2067 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos

Téléchargements gratuits

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 750 femmes du numérique (en mars 2020) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo
flow
Deborah Papiernik
En tant que SVP New Business Development, Technology & Strategic Alliances d’Ubisoft, Deborah construit de nouveaux business, des projets qui font le pont avec d’autres industries pour inspirer et séduire au-delà des frontières. #jeuvidéo #marketing
flow
Sylvie Pesty
Sylvie est Professeure des Universités à l’Université Grenoble-Alpes et Chercheure dans le domaine de l’Interaction sociale Humain-Robot, au Laboratoire d’Informatique de Grenoble. #recherche
flow
Daniella Tchana
Daniella est serial entrepreneur et CEO de BeSMART-edu. #entrepreneuse #formation
flow
Sara Ducci
Saraest professeure en physique à l’université de paris. recherche au laboratoire matériaux et phénomènes quantiques. chez Université Paris Diderot #recherche
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos. #recherche
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherche chez CNRS Thales RT #recherche #IA
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA). #recherche
flow
Hélène Perrin
Hélène est directrice de recherche au CNRS au laboratoire LPL de Université Paris 13 #quantique #recherche #enseignement
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique #recherche #enseignement #écosystème #entrepreneuse
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de terminale (2020/2021) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suivait le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Également intéressée par le développement de l’informatique #quantique. #IA

Derniers commentaires

“Ces tags dans vos commentaires : , sachant...”
“Un article est-il complet ? Ce n'est évidemment jamais le cas. Par contre, j'évoque un peu ces questions de droit dans mon ouvrage ici :...”
“Bonjour Olivier, D'abord, je concède que vous êtes un excellent vulgarisateur avec une vision en général plutôt synthétique, et plus précise quand c'est à propos (cf. vos dernières minutes d'intervention sur...”
“Superbe articl, très bien détaillé. Les 6-8 semaines sont pour combien de wafers...”
“Merci pour cette interview intéressante et l'avis final concernant l'impossibilité d'exploiter cette énergie. Les débats portent sur la physique quantique. Puis-je solliciter un lecteur sur les monopôles...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.