Les temps nouveaux et les photographes

Publié le 5 septembre 2009 et mis à jour le 9 septembre 2009 - 6 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

La seule promesse vraiment tenue liée à l’affiche de l’Université d’Eté 2009 du MEDEF était cette lunette télescopique de l’enfant de l’invitation.

On la retrouvait sur place sous la forme d’un festival d’objectifs d’appareils photo… que je me fais un malin plaisir ici à commenter pour nous changer des crises planétaires.

Les photographes

Etant amateur de photo, il m’est toujours intéressant de regarder de près comment les pros travaillent dans ce genre d’événement. C’est une bonne source d’inspiration pour faire soi-même des progrès.

La concentration de “people” attirait comme d’habitude une bonne douzaine de photographes professionnels suréquipés. J’ai beau être assez frappé de ce côté là, je suis encore un petit scarabée par rapport à certains.

IMG_0533

L’équipement des photographes professionnels – souvent indépendants – est souvent un couple de réflex Canon EOS 1D et 1Ds (III). L’un est adapté à la haute résolution et l’autre à la photo “sportive” avec une cadence de 10 images par secondes. Les pros ont aussi souvent un Canon 5D Mark II (remplaçant le 5D qui date de 2006) notamment lorsqu’il faut se déplacer “léger”. Derrière la majorité Canon, on trouve quelques pros équipés en Nikon D3 ou autre. Petite manière de les repérer : les pros équipés Canon ont souvent un objectif en partie blanc crème et les pros Nikon ont un objectif tout noir. Petite exception : les autres marques de boitiers, et les photographes équipés de boitiers Canon et d’objectifs d’autres marques comme Sigma ou Tamron. Mais les pros diront que ce n’est pas pro de ne pas prendre du Canon en optique.

Les photographes pros travaillent souvent en meute (ci-dessus et ci-dessous) et se ruent sur les intervenants avant le début de chaque session. Ceux-ci se prêtent bien au jeu et posent. Ensuite, ils butinent en se déplaçant dans la salle, si possible près de l’estrade. Un intervenant qui parle et qui bouge les mains est plus intéressant que lorsqu’il fait la pose !

Les objectifs

Pour bien photographier un événement, il faut en général disposer d’un bon téléobjectif qui permettra de saisir un intervenant de loin. Ceci, dans toutes les conditions d’éclairage. Pour les plénières du MEDEF, la salle était bien éclairée, mais avec un contre jour assez fort nécessitant de passer en manuel pour le réglage de l’appareil.

Le téléobjectif bon à tout faire pour les conférences des pros Canon est le 70-200 2.8 IS USM de Canon (IS = stabilisé, USM = autofocus motorisé, 2.8 = ouverture maximale du diaphragme, le plus petit étant le mieux, et 70-200 la plage de focale du zoom). L’ouverture à 2.8 permet de capter un orateur dans toute salle sous quasiment tout éclairage, même sans flash. Les pros utilisent parfois un flash qui envoie son éclair vers le plafond pour éviter de générer une peau blafarde. Eclairer le plafond permet de créer une sorte d’éclairage artificiel diffus de la pièce. Encore faut-il qu’il y ait un plafond et qu’il soit blanc…

IMG_9929

Voici un objectif tout terrain rarement vu chez les pros : le 50-500mm de Sigma. Mais était-ce un photographe pro ? Il était monté sur un Canon EOS 5D Mark II en tout cas. L’avantage est d’avoir une grande plage de focale. Ceci se fait en général au détriment de la qualité de l’image et aussi de l’ouverture. Ce télé ouvre à 4.0/6.3. Cela veut dire 4.0 lorsqu’il est à 50 mm et à 6.3 lorsqu’il est à 500 mm. Ouverture moyenne qui certes peut-être compensée par la grande sensibilité du Canon 5D II qui monte allègrement à 6400 ISO, mais insuffisante en intérieur à moins d’utiliser un flash.

IMG_9804

Ce photographe équipé Canon et 70-200 disposait d’un émetteur Wifi dont l’utilité n’était pas claire. Probablement un déclencheur de flash à distance, mais il n’avait pas de flash à distance. L’émetteur wifi chez Canon se place en général en dessous de l’appareil.

IMG_9925

Un pro a en général deux appareils : un avec un télé et un autre avec un grand angle. Ici, le grand angle est un zoom 24-70mm qui ouvre à 2.8. C’est le complément idéal du 70-200mm.

IMG_9935

Un autre téléobjectif Canon, le 100-400mm qui ouvre à 4.5-5.6. Il agrandit deux fois plus que le 70-200mm. Mais il ouvre bien moins. Il est donc adapté aux situations où l’éclairage est correct ce qui était le cas sous la tente du MEDEF. Mais en intérieur, il vaudra mieux l’éviter.

IMG_9940

On passe au lourd et au plus rare, ici un téléobjectif mono-focale de 200mm ouvrant à 2.0. Bien pour les portraits ou photos de groupes de qualité réalisés à distance. Mais par rapport au 70-200mm dans une salle aussi bien éclairée, c’est un peu too much.

IMG_0217

Et on passe au monstre, pourtant pas le plus gros des téléobjectifs chez Canon, ce 400mm 2.8. Le photographe avec qui j’ai pu discuter l’apprécie pour son “piqué”’ (la netteté des images sur toute la photo) et son ouverture. Il utilise curieusement un flash (580 EX Canon) même à assez grande distance, pour améliorer à la marge l’éclairage en contre jour des intervenants). Ce télé coûte la bagatelle d’environ 8000€ et pèse plus de 5 Kg :). Ce n’est plus un sac à dos qu’il lui faut mais une valise à roulettes !

IMG_0081

Pour le “rest of us”, dans les compacts, il y avait sur place deux valeurs sures : les Canon G10 et les Panasonic Lumix LX3 et LZ7. Ces derniers ont des automatismes vraiment performants et une très bonne qualité d’image, tant qu’il y a de la lumière. Après, avec le flash, cela se gâte un peu.

Enfin, si les photographes pros sont généralement des hommes, on peut constater qu’un grand nombre de cameramen sont des camerawomen. Un phénomène que je n’explique pas particulièrement.

Camerawoman Université Eté MEDEF 2009

Et mes photos ?

J’ai publié les photos que j’ai retenues d’une abondante moisson sur Picasa Web Album sachant que certaines émaillent mes différents articles. Faites pour la plupart avec un 5D II et un 70-200mm, et quelques unes avec un 16-35 mm.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Publié le 5 septembre 2009 et mis à jour le 9 septembre 2009 Post de | Photo numérique, TV et vidéo | 12044 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Les 6 commentaires et tweets sur “Les temps nouveaux et les photographes” :

  • [1] - rodrigo a écrit le 5 septembre 2009 :

    pour l’anecdote, c’est en regardant l’objectif d’un “pro” l’an dernier que j’ai reperé mon doubleur de focale 2x, et que je l’ai acheté dans la foulée 🙂 mais en effet il avait un f/2.8 et non pas le f/4 que j’ai pris.

  • [2] - Pierre Metivier a écrit le 8 septembre 2009 :

    et puis n’oublions pas le blogueur lui-même photographié AVEC son matériel, son Canon 5D Mark II comme les pros. 😉

    http://www.flickr.com/photos/feuilllu/3882831750/in/set-72157622...

    Mes propres photos d’amateur de l’évènement avec un modeste Lumix LX-3

    http://www.flickr.com/photos/feuilllu/sets/72157622219749192/det...

    • [2.1] - Olivier Ezratty a répondu le 8 septembre 2009 :

      Petite différence : pour les pros, l’appareil principal est souvent un EOS 1Ds ou 1D (mark III actuellement), utilisé en double (longue et courte focale). Le 5D ou 5D II est plutôt un appareil de complément utilisé lors de déplacements où il faut être “léger”.

      Nuance : le capteur du 5D II peut-être considéré comme meilleur que celui des 1D. Mais pas l’autofocus qui est bien supérieur et plus réactif sur la série des 1D/1Ds.

  • [3] - Sylvain a écrit le 10 septembre 2009 :

    Je ne sais pas si c’est lié à votre équipement, mais vous avez un talent exceptionnel pour capter les émotions, les pensées des sujets par vos clichés. Vous êtes un très bon photographe. J’avais pu le constater lors de votre derniers reportage sur le Web 2008, ainsi que lors du voyage de NKM en Corée, et maintenant lors de ce meeting. Ce sont des archives très interessantes sur ce qui se prépare actuellement dans le numérique. Vous devriez intégrer dans votre blog, un coin “photothèque” classée par thème, par date, etc. Et avec un service payant. Vous devriez vous aussi proposer des innovations dans ce domaine en servant de “labo”.

    • [3.1] - Olivier Ezratty a répondu le 11 septembre 2009 :

      Merci Sylvain pour ces compliments.

      L’équipement permet d’avoir quelque chose de correct sur la photo.

      Voici quelques autres trucs sommes toutes classiques :
      – Bien faire attention au cadrage et recadrer éventuellement “au tirage”
      – Bien saisir la gestuelle, notamment lorsque c’est possible, les mains. Un réflex est plus approprié qu’un compact ou un bridge car il permet de saisir l’instant au dixième de secondes près.
      – Prendre les photos de loin pour que les sujets ne posent pas et soient naturels. Ou au contraire, de près, après avoir créé une certaine complicité avec eux.
      – Prendre beaucoup de clichés pour faire ensuite le tri. L’oeil du photographe s’exerce à près de 60% dans le choix après avoir pris les photos.
      – Pour les portraits, jouer sur la profondeur de champ (qui permet par exemple de flouter l’arrière plan). Facile avec un réflex “full frame”, et quasi-impossible avec un compact et même un bridge.
      – Utiliser de préférence la lumière naturelle en évitant le flash. Maintenant que les réflex ont une très bonne sensibilité et avec une optique qui “ouvre bien” (2.8 pour un télé par exemple), on peut se passer du flash dans presque toutes les circonstances. Cela donne parfois des photos un peu trop bruitées, mais elles restituent mieux l’atmosphère qu’une photo prise avec un flash.
      – Seule exception à la règle précédente, les photos prises en studio avec des flashes de studio, qui permettent un contrôle de la lumière très fin qui n’a rien à voir avec celui d’un flash interne à l’appareil et même un flash monté dessus (sur les réflex pros).
      – Prendre les photos en RAW pour corriger la balance des blancs avec un logiciel (Adobe Lightroom dans mon cas). Pour gagner du temps, les pros ont maintenant tendance à n’utiliser que le JPEG et à régler la balance des blancs en manuel ou à faire confiance à l’appareil. Comme je préfère faire de la qualité, j’utilise RAW+JPEG.

  • [4] - rudy a écrit le 24 mai 2011 :

    Bonjour,

    Sympa, votre reportage sur les zooms.
    Je viens de voir cela suite à une recherche sur “le flash monté sur un téléobjectif”.

    Votre article sur le sigma 50-500mm est rigolo. L’ayant pour des photos extérieurs, il est assez remarquable, mais beaucoup ne le connaisse pas. Rare de le voir dans les mains d’un photographe, soit pro ou amateur.

    Par contre, je ne l’ai jamais essayé en intérieur. Les essais étaient sombre. Avec flash, la photo a moitié noir.

    Dû coups, la flash est déporté sur le téléobjectif au niveau de l’attache pied.




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Last posts / derniers articles

Free downloads

Understanding Quantum Technologies 2021, a free 800 pages ebook about all quantum technologies (computing, telecommunications, cryptography, sensing):

image

Comprendre l'informatique quantique 2020, un ebook de 684 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, février 2021 (742 pages)

CouvertureAvanceesIA

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
QFDN
Expo
791 photos
albth
Remise Légion d'Honneur Philippe Herbert Jul2021
2021
15 photos
albth
Vivatech Jun2021
2021
120 photos
albth
Visite C2N Palaiseau Mar2021
2021
17 photos
albth
Annonce Stratégie Quantique C2N Jan2021
2021
137 photos
albth
Maison Bergès Jul2020
2020
54 photos
albth
Grenoble Jul2020
2020
22 photos

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble près de 800 femmes du numérique (en janvier 2022) et elle s'enrichit en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentées au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Gaëlle Rannou
Gaëlle est étudiante à 42 Paris et tutrice de l’équipe pédagogique (en 2021).
flow
Jehanne Dussert
Jehanne est étudiante à l'école 42, membre d'AI For Tomorrow et d'Open Law, le Droit ouvert. Elle est aussi fondatrice de "Comprendre l'endométriose", un chatbot informant sur cette maladie qui touche une personne menstruée sur 10, disponible sur Messenger. #entrepreneuse #juridique #santé
flow
Chloé Hermary
Chloé est fondatrice d'Ada Tech School, une école d'informatique alternative et inclusive dont la mission est de former une nouvelle génération de talents diversifié à avoir un impact sur le monde. #entrepreneuse #formation
flow
Anna Minguzzi
Anna est Directrice de Recherche au CNRS au Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés (LPMMC) à Grenoble. #quantique
flow
Maeliza Seymour
Maeliza est CEO et co-fondatrice de CodistAI, qui permet de créer une documentation du code informatique par une IA.
flow
Candice Thomas
Candice est ingénieure-chercheuse au CEA-Leti, travaillant sur l’intégration 3D de bits quantiques au sein du projet Quantum Silicon Grenoble. #recherche #quantique
flow
Stéphanie Robinet
Stéphanie dirige un laboratoire de conception intégrée de circuits électroniques du CEA-Leti qui travaille sur des systèmes sur puces intégrés, des interfaces de capteurs, des interfaces de contrôle de qubits et de la gestion intégrée de l'énergie. #recherche #quantique
flow
Sabine Keravel
Sabine est responsable du business development pour l’informatique quantique chez Atos. #quantique #IT
flow
Céline Castadot
Céline est HPC, AI and Quantum strategic project manager chez Atos.
flow
Léa Bresque
Léa est doctorante, en thèse à l'institut Néel du CNRS en thermodynamique quantique, sous la direction d'Alexia Auffèves (en 2021). #quantique #recherche
flow
Emeline Parizel
Emeline est chef de projet web et facilitatrice graphique chez Klee Group, co-fondatrice TEDxMontrouge, gribouilleuse à ses heures perdues, joue dans une troupe de comédie musicale, co-animatrice de meetups et est sensible à l’art et à la culture. #création
flow
Elvira Shishenina
Elvira est Quantum Computing lead chez BMW ainsi que présidente de QuantX, l'association des polytechniciens du quantique. #quantique
flow
Marie-Noëlle Semeria
Marie-Noëlle est Chief Technology Officer pour le Groupe Total après avoir dirigé le CEA-Leti à Grenoble. #recherche
flow
Gwendolyn Garan
Gwendolyn est travailleuse indépendante, Game UX Designer, Game UX Researcher (GUR) et 2D Artist pour le jeu vidéo, étudiante en Master 2 Sciences du Jeu, speaker et Formatrice sur l'autisme et la neurodiversité, l'accessibilité et les systèmes de représentation dans les jeux vidéo. #création #jeuvidéo
flow
Alexandra Ferreol
Alexandra est étudiante d'un bachelor Game Design à L'Institut Supérieur des Arts Appliqués (année scolaire 2019/2020) #création #jeuvidéo
flow
Ann-elfig Turpin
Ann-elfig est étudiante en deuxième année à Lisaa Paris Jeux Vidéos (Technical artist, 3D artiste), année scolaire 2019/2020. #création #jeuvidéo

Derniers commentaires

“Wow... En cosmologie on appellerait cela : formation d'un amas de...”
“Il est possible que Laure fasse allusion à Krysta Svore qui a effectivement travaillé chez IBM au début des années...”
“A 17:22 vous parlez d'une Krysten, mais je pense que vous parlez de Krysta Svore, Distinguished Engineer and VP, Quantum Software at...”
“Merci Olivier pour ce récapitulatif instructif, et bien plaisant à lire! "Bird Buddy (USA) propose une caméra de surveillance des oiseaux qui viennent picorer, avec de l’IA et la capacité d’envoyer des alertes...”
“Si vous ne deviez lire qu'un seul article sur le #CES2022, c'est celui-là : "L’innovation incrémentale du CES 2022"…...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.