Le point sur le portail Mes Services TV

Publié le 13 mars 2012 et mis à jour le 15 mars 2012 - 13 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article
  

Vendredi 9 mars 2012, l’AFDESI, Altran et DotScreen faisaient le point après le lancement de l’expérimentation à Auxerre du portail de services de télévision interactifs MesServicesTV basé sur le standard HbbTV. Nous allons faire un tour d’horizon de cette expérimentation et sur HbbTV un peu plus en général.

Le contenu du portail

Le portail MesServicesTV est un bouquet de services interactifs basé sur HbbTV indépendant des chaines de la TNT qui ont lancé pour la plupart leur propre service HbbTV, notamment pour accéder à des informations sur leurs programmes, voire à  de la TV de rattrapage.

Ces services sont accessibles dans la région d’Auxerre en lançant la chaine 29 de la TNT. Cette chaîne éphémère qui diffuse un tutoriel vidéo sur le bouquet de service permet de le lancer avec le bouton rouge de la télécommande de sa télévision connectée. Une fois la chaîne 29 sélectionnée, on  active le portail avec le bouton rouge de la télécommande, un standard pour les services interactifs. C’est le même bouton qui sera utilisé dans les autres chaînes de la TNT pour accéder par exemple aux services HbbTV de France Télévision (sur France 2, 3, 4, 5 et sur France O), TF1, M6 ou Arte. A ceci près que dans ces cas-là, on accèdera directement à l’application HbbTV de la chaîne et pas à un portail indépendant des chaînes.

Accueil MesServicesTV

Le menu principal du portail MesServiceTV permet de sélectionner les services dans neuf catégories : les favoris, les actualités, l’art de vivre, les services citoyens (pour l’instant, il n’y a qu’une application Cadres Emploi), le commerce (Casino, Ventes Privées, et LifeStyle), le divertissement (vidéo à la demande), les jeux et les services pratiques (comme la météo). A chaque sélection correspond un choix d’applications plus ou moins fourni sélectionnable avec les boutons de navigation de la télécommande ou avec un code à deux chiffres.

Parmi les services, on peut noter :

  • Meteonews : un service de météo (réalisé et édité par dotscreen), avec flux vidéo intégré. Il est personnalisé pour la région d’Auxerre.
  • La Chaine Météo : avec un service météo national intégrant de nombreuses vidéos, des prévisions et bulletins sur 3600 communes et 22 régions, ainsi que des vidéos avec cartes satellite et images radar de pluie.

  • BNP Parisbas : une chaine TV avec du contenu de marque mais pas institutionnel. Comprend une émission mensuelle et un dictionnaire de l’économie.
  • Casino : avec présentation de promotions. C’est la version TV connectée des flyers des promotions de la semaine, avec une illustration en vidéo.

Casino HbbTV

  • France 24 : avec les actualités et le dernier Journal Télévisé. C’est une chaîne qui n’émet pas sur la TNT.
  • TV5 Monde : basé sur la même formule et pour la même raison.
  • Equidia : même topo. Avec pas mal de vidéo à la demande gratuite.

  • LifeStyle : une application pour le relooking d’appartements avec vidéos 360° de navigation dans des appartements.

  • Cadre Emplois : comme son nom l’indique, pour la recherche d‘emplois. C’est une chaîne d’information gratuite avec de la vidéo à la demande.

  • Altran : une chaine institutionnelle, permettant d’obtenir des informations via un flashcode avec inscription à une newsletter et le vote sur les services.
  • GONG : un service gratuit de la chaine de l’anime qui est déjà largement disponible dans sa version payante dans les autres canaux de diffusion (dans les bouquets de TV payante des FAI ou de CanalSat), de la musique et des contenus vidéo. GONG a aussi contribué plus généralement au projet MesServices TV (voir plus bas).

Gong HbbTV

  • Sudoku : avec des jeux et des parties sauvegardables

.

  • t-seniority : une chaine pour les seniors avec informations et vidéos.

T-Seniority

  • Un guide de programme de la TNT qui a l’air assez simpliste.

Au vu de cette liste, on peut constater que le ciblage dominant de ces services sont les séniors. A part celui de GONG, les services proposés sont un peu dans la lignée de l’ancien Télétexte auxquels ont été ajoutés des contenus vidéo à la demande. On remarquera l’absence de solutions orientées vers les réseaux sociaux. Et pour cause, puisque ces solutions ont de l’intérêt en overlay de programmes de chaînes TV. Or les chaînes TV de la TNT ont déjà leurs services HbbTV et n’ont pas besoin d’être présentes dans le portail MesServicesTV.

Comment ça marche ?

Il faut observer que la fonctionnalité d’accès aux services HbbTV n’est pas activée par défaut dans une bonne partie des téléviseurs qui la supportent et sont commercialisés depuis le printemps 2011. Notamment chez les deux leaders du marché que sont les coréens Samsung et LG Electronics. Chez Samsung, toutes les TV hormis celles de la série 4 d’entrée de gamme supportent HbbTV. Ce n’est pas toujours bien indiqué dans la documentation commerciale, comme ici chez Samsung. Ca l’est par contre chez LG Electronics.

Chez Samsung, il faut savoir qu’il est nécessaire d’aller dans les menus de configuration et d’activer le “Service connexion Internet sur TV”. Il n’est fait aucunement mention de HbbTV dans la documentation de ces téléviseurs et il est bien difficile d’en trouver également dans la documentation commerciale détaillée du constructeur !

Activation HbbTV Samsung

Mais comble du labyrinthe, la fonction à valider dans les menus porte un autre nom : “Services de diffusion de données” (ci-dessous). Au passage, l’indication “Activer” veut dire… qu’elle est activée ! Alors que deux lignes plus haut les sous-titres sont “Activé”.

Setup Hbbtv Samsung SmartTV

Chez LG Electronics, la documentation est plus explicite car elle cite bien l’activation de HbbTV, à ceci près que la fonction n’apparait pas dans l’illustration du menu correspondant (ci-dessous à droite). Un détail de qualité lié au fait que la documentation de ces téléviseurs est aussi conçue pour tout un tas de marchés où HbbTV n’est pas disponible.

Activation HbbTV chez LG

Pourquoi donc ce support de HbbTV en catimini ? Les fonctions HbbTV concurrencent les applications des portails d’application propriétaires des Smart TV !

Tel que présenté, le portail MesServicesTV est bien un portail est pas un magasin d’applications. Les services présentés ne sont pas choisis par l’utilisateur. Ils sont juste personnalisables par le biais du menu “Favoris” dans lequel on peut placer ses applications favorites.

Dans MesServicesTV, on peut gérer un profil utilisateur avec un code secret. Le bouton bleu de la télécommande permet d’accéder aux données personnelles qui sont réutilisables par les services HbbTV du portail.

Dans l’ensemble, les applications proposées sont très simples d’emploi voire simplistes. A part dans le cas de services de VOD comme pour l’INA, elles ne permettent pas d’accéder à une grande richesse de contenus. Les applications HbbTV ne sont pas bien chères à développer mais elles semblent un peu pauvres de ce fait. Cela se retrouve dans le graphisme sans que cela soit lié à des limites techniques de HbbTV qui ne s’appuie pas encore sur HTML 5. Les contenus sont également assez faiblement éditorialisés. On peut espérer qu’avec l’industrialisation du développement de ces applications, leur qualité moyenne pourra s’améliorer dans le temps. Il faut souligner un dilemme pour les éditeurs : comment créer des applications simples à utiliser pour une large population tout en proposant une bonne richesse de contenus.

Les technologies employées

Les applications HbbTV sont fondamentalement des applications HTML supportant JavaScript. Il ne semble pas qu’elles s’appuient sur Ajax pour améliorer l’interactivité avec les services du cloud, ce d’autant plus que les navigateurs web des TV connectées semblent présenter des temps de latence significatifs. Le look des applications est assez standardisé et elles supportent toutes une navigation spatiale avec les touches de direction de la télécommande.

Le contenu des services HbbTV peut provenir à la fois du canal hertzien de la TNT ou via Internet. C’est le choix de l’opérateur et de la chaîne de privilégier l’un ou l’autre. Aujourd’hui, seul France Télévisions s’appuie sur le canal hertzien pour diffuser une partie des contenus HbbTV. Cela s’applique à un niveau de base des informations du portail. France Télévisions a une mission de service public et se doit ainsi d’alimenter l’ensemble des téléspectateurs avec les services de base de HbbTV même lorsque ceux-ci n’ont pas accès à une liaison Internet. C’est d’ailleurs tout le sens du “H” (hybride) dans HbbTV. Ceci semble présenter un inconvénient : il faut attendre de longues secondes avant de pouvoir accéder au service HbbTV dans une chaîne de France Télévisions alors que l’attente est bien moins longue pour les autres chaînes. Dans le cas de MesServicesTV, l’ensemble du contenu provient d’Internet.

Le portail comme toute application HbbTV n’est lançable qu’à partir d’une chaîne TV. Il semble qu’il ne soit pas possible d’en lancer à partir du portail d’applications SmartTV des TV connectées, ce qui est bien dommage car cela pourrait en améliorer l’accessibilité et la visibilité.

IRT Logo

L’IRT allemand est un centre de recherche où sont fédérés les efforts allemands et français sur l’HbbTV. On y trouve notamment les constructeurs sur place avec les éditeurs allemands et français pour intégrer les applications. Cela permet de réaliser des batteries de tests. Ils sont nécessaires car les navigateurs web sous-jacents au service HbbTV dans les TV sont encore bourrés de bugs et nécessitent divers contournement de développement.

Quid des seconds écrans comme les tablettes ? Ils ne sont pour l’instant pas directement supportés dans les scénarios HbbTV. Mais dans le cas des applications de commerce, les achats sont déportables sur un autre écran via un QRCode. Il n’y a pour l’instant pas de tiers de confiance pour le paiement dans HbbTV.

Tel qu’il est conçu aujourd’hui, un portail type MesServicesTV semble bien isolé. Il faudrait qu’il soit plus ouvert sur l’extérieur : que l’on puisse l’exécuter sur d’autres écrans que la TV, qu’il interagisse avec tous les écrans, que l’on puisse ajouter et enlever des applications comme avec les magasins d’applications mobiles et que les applications intègrent une composante “sociale”. Tout un programme d’améliorations ! Sinon, il aura du mal à résister aux coups de boutoir des solutions telles que Google TV, l’évolution des solutions TV d’Apple voire même aux portails applicatifs propriétaires des constructeurs mais qui commencent à être bien garnis pour les plus grands constructeurs tels que Samsung et LG Electronics.

Retours d’expérience

Menée par Alexandra Marsiglia, Directrice d’études, la société QualiQuanti a mené une étude qualitative et quantitative à l’issue de l’expérimentation du portail MesServicesTV à Auxerre. Il s’agissait d’évaluer la perception de la TV connectée et le potentiel de services associés. Le rapport final sera transmis au CSA.

QualiQuanti a organisé un “focus group” à Paris constitué de technophiles et une étude quanti et quali de plus grande échelle avec 51 interviews menées à Auxerre. Le tout a été complété d’un “éclairage sémiologique” (analyse de l’appréciation de certains termes auprès de ces audiences) et d’un travail documentaire sur les TV connectées.

Qu’a permis de découvrir cette étude ? Rien de très surprenant : que les consommateurs apprécient les contenus délinéarisés, qu’ils sont paumés avec toutes les diverses télécommandes qu’ils ont sous la main (TV, set-top-boxes, etc) et qu’ils sont perturbés par la grande fragmentation des interfaces utilisateurs entre set-top-box et TV des constructeurs (même l’interface d’accès aux vidéos de YouTube dépend de la source !). Bref, les consommateurs apprécient la simplicité et le “plug & play”. On en est d’ailleurs encore assez loin dans les Smart TV. J’ai récemment essayé de me connecter à YouTube et Facebook dans les applications natives d’une Smart TV et n’y suis pas arrivé tant l’interface utilisateur est boguée pour la saisie des identifiants et mots de passe !

Côté contenus, les personnes interrogées privilégient les informations locales, les sports, la météo, les spectacles, les actualités, le tourisme, la décoration, les arts, les jeux et la cuisine. Elles sont notamment attirées par les visites interactives de musées, les guides touristiques, les bandes annonces de films, les cours de langue. Une grande partie de ces services sont appréciés par les populations de séniors.

L’étude ne fait cependant pas allusion au nombre d’utilisateurs du portail expérimental MesServicesTV à Auxerre qui n’a probablement pas pu être évalué par sondage. Mais il devrait pouvoir l’être avec les moyens techniques du portail. On se doute qu’il ne doit pas être bien élevé au vu du faible nombre de téléviseurs qui supportent HbbTV dans la base installée.

Acteurs de l’expérimentation

Trois principales organisations et sociétés sont intervenues dans de ce projet :

  • L’AFDESI, une association de promotion des services interactifs qui est l’instigateur et le donneur d’ordre du portail MesServicesTV. C’est aussi elle qui a obtenu l’autorisation du CSA pour mener l’expérimentation du portail à Auxerre.
  • La branche Développement Média de la société d’ingénierie Altran. Elle occupe une des plus grandes équipes projets dans l’univers de la TV connectée en France avec plus de 300 personnes. La société propose des services clé en main avec une offre complète de bout en bout ciblant tous les acteurs du marché de la TV connectée : les FAI, les éditeurs de contenus et les constructeurs. Elle a ici joué un rôle de maitrise d’œuvre globale du projet et coordonné les différents sous-traitants impliqués.
  • La startup DotScreen qui est spécialisée dans le développement de solutions pour écrans connectés. Cette société qui a juste 2 ans, une vingtaine de collaborateurs et autant de clients (logos ci-dessous) a développé une bonne partie des services du portail. Elle édite également deux services en propre du portail MesServicesTV : MeteonewsTV et InfoTraffic TV.

Clients de DotScreen    DotScreen Meteonews

  • GONG qui a contribué de manière transversale au projet en co-développant notamment l’ergonomie et le design du portail et en développant son site web. Impliquée pendant plus d’un an, elle a aussi planché sur l’intégration du portail avec le canal TV utilisé sur la TNT (chaîne 29) et coordonné l’intégration des éditeurs dans Mes Services TV.
  • La société httv qui a fourni à Altran l’infrastructure de diffusion des données Hbb qui sont diffusées dans le canal de la TNT pour déclencher le portail ainsi que celles qui passent par Internet.

Financement et modèle économique

Le financement du portail MesServicesTV a été mutualisé entre l’ensemble des partenaires impliqués et sur fonds privés uniquement. Un dossier a cependant été déposé au fonds d’aide RIAM géré par le CNC pour mener des travaux de R&D sur la fonction de recherche du portail qui reste à développer.

L’investissement requis pour créer une application HbbTV est assez modeste : de l’ordre de 40 à 50 K€ par an pour un éditeur de contenus. Cela comprend le coût de création de l’application et de sa maintenance. Il tombe à 10 K€ pour le développement d’applications très simples. Pour 60 K€, son application pourra être disponible dans l’ensemble des portails propriétaires des Smart TV et sous HbbTV. Le ticket d’entrée est donc assez bas. Créer une chaîne TV est beaucoup plus cher ! Cependant, une application HbbTV aura d’autant plus de valeur qu’elle permettra d’accéder à un stock de vidéos, quel que soit le sujet. On en revient donc toujours à la question de l’accès à un catalogue suffisamment dense de contenus vidéos de qualité.

Le modèle économique de ces services est basé sur la publicité et/ou la vente de contenus payants, notamment autour de la VOD. On manque de recul sur l’équilibre entre une structure de coûts sommes toutes modeste et une audience qui sera probablement encore longtemps tout aussi modeste. Il n’y a pour l’instant que 5% de la base installée des TV qui soit faite de “Smart TVs” et encore moins qui supporte HbbTV ! Sans compter les chausses trappes que nous avons observées sur l’activation de l’HbbTV dans les TV connectées des marques leaders du marché. Il y aura donc un gros travail d’enrichissement des portails d’un côté et de communication de l’autre, pour créer une audience respectable pour ces différents services.

Prochaines étapes

Maintenant que l’expérimentation de MesServicesTV arrive à son terme à Auxerre, le rapport final sera envoyé au CSA. L’AFDESI fera probablement une demande de déploiement du portail à l’échelle nationale en s’appuyant sur un canal fixe de la TNT homogène sur toute la France. Côté téléspectateur, l’activation demandera un rescan des chaînes de la TNT sur la TV connectée. Les applications développées localement pour la région d’Auxerre  devront être adaptées pour une audience nationale, et pour les différentes régions pour que la personnalisation régionale s’applique partout (dans le cas de la météo, du trafic routier et de l’actualité régionale).

L’initiative MesServicesTV est dans l’absolu très intéressante. Elle se situe dans un paysage très fragmenté. HbbTV est une des solutions applicatives des TV connectées. Les constructeurs ont une appétence assez moyenne pour HbbTV. Ce n’est pas leur intérêt d’en faire un véritable standard applicatif au détriment de leurs plateformes propriétaires. L’environnement applicatif des TV connectées reste trop dispersé, notamment pour les éditeurs de contenus. Cela se traduit dans les interfaces utilisateurs des TV connectées qui sont bien trop complexes.

Le défragmenteur ultime du marché de la TV connectée reste donc encore à trouver !

Publié le 13 mars 2012 et mis à jour le 15 mars 2012 Post de | France, TV et vidéo | 31269 lectures

PDF Afficher une version imprimable de cet article     

Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Les 13 commentaires et tweets sur “Le point sur le portail Mes Services TV” :

  • [1] - (@entreprendre_) (@entreprendre_) a écrit sur Twitter le 13 mars 2012 :

    Le point sur le portail Mes Services TV http://t.co/UCn9evFI #innovation

  • [2] - (@easydashboardfr) (@easydashboardfr) a écrit sur Twitter le 13 mars 2012 :

    Le point sur le portail Mes Services TV http://t.co/SRsOkXad #entrepreneurs

  • [3] - Michel Nizon a écrit le 13 mars 2012 :

    Combien à couté ce labyrinthe en fonds publics?

    • [3.1] - Olivier Ezratty a répondu le 13 mars 2012 :

      A ce stade, aucun fonds public n’a été uti­lisé pour déve­lop­per ce por­tail de ser­vices. Ils pour­raient l’être dans une seconde étape, dans le cadre d’un pro­jet autour du search que je cite (par­tie sur le financement).

      • [3.1.1] - Michel Nizon a répondu le 13 mars 2012 :

        N’avons nous pas tiré toutes les leçons de Quaero ?

        • [3.1.1.1] - Olivier Ezratty a répondu le 13 mars 2012 :

          Quel rapport ? Quaero était un méta-projet de 200 millions d’Euros sans produit ni service intégrés au bout et avec la moitié financée par les fonds publics.

          Ici, on a un projet qui a du coûter en tout à peine quelques centaines de milliers d’Euros et a été financé par le secteur privé. Ce projet a tout son sens. Ce qui manque est une approche plus ambitieuse et plus concertée autour d’HbbTV.

          L’Europe pourrait se bouger un peu plus d’autant plus que le marché n’est pas encore sédimenté. Ni Google ni Apple ne sont en mesure à court/moyen terme d’emporter la partie. Il est encore temps de prendre des initiatives, ne le leur reprochons pas. Cf mon article de novembre 2011 sur le sujet.

          • [3.1.1.1.1] - Michel Nizon a répondu le 13 mars 2012 :

            Je parlais de la prochaine étape qui n’est pas chiffrée et où les fonds publics sont sollicités. La véritable difficulté n’est pas encore une fois technologique mais de trouver le bon modèle économique au delà des aides publiques et aussi de développer des vrais usages. Dans ces deux domaines, l’expérience d’Apple et de Google est inégalée.

  • [4] - jerome a écrit le 13 mars 2012 :

    “Ceci étant, les maga­sins d’applications des fonc­tions Smart TV ne sont pas bien plus avan­cés. Chez Sam­sung par exemple, il ne semble pas pos­sible de dés­ins­tal­ler une application !”

    Je ne rejoins pas du tout cette analyse (et les applications smarttv sont tout à fait désinstallables). La smart TV est stratégique pour les contructeurs qui font beaucoup d’efforts pour améliorer leurs magasins en se rapprochant des standards du web. Il suffit de regarder la liste des nouvelles fonctions ajoutées par exemple chez Samsung avec gestion de nouveaux types d’interfaces, synchronisation multi appareils, intégration d’un SDK publicitaire, possibilité de déclencher l’application à distance via un message “push” … Le nombre d’applications disponibles ne cesse d’augmenter, les usages également.
    Face à une approche hbbtv trop limitée géographiquement, techniquement et commercialement, vue comme une stratégie défensive pour les chaînes de TV, les constructeurs ont une approche mondiale, technologique et offensive qui elle permettra de développer les usages de la TV connectée.
    Pour s’en assurer il suffit de consulter une liste des applications disponibles aux Etats-Unis 9 mois après l’ouverture du portail.

    • [4.1] - Olivier Ezratty a répondu le 13 mars 2012 :

      OK, j’abjure et je supprime cette phrase de trop pour sa chute inappropriée puisqu’il est effectivement possible (mais pas bien facile) de supprimer des applications.

      Oui, les constructeurs améliorent leurs magasins d’applications mais ce n’est pas encore bien standardisé, malgré les efforts d’acteurs tels que LG et Sharp dans le domaine. Et l’ensemble est très lent pour l’instant.

      HbbTV est effectivement une stratégie défensive des chaînes. Mais cela peut-être bien plus que cela. Le portail Mes Services TV en est une bonne démonstration puisqu’il n’est pas lié aux chaînes de la TNT. Et l’initiative devient aussi mondiale, avec d’autres pays européens et surtout la Chine qui l’a adoptée.

  • [5] - Philippe a écrit le 13 mars 2012 :

    Par rapport aux premières années de la TV interactive, on n’a heureusement plus droit à la commande de pizza ou à un rdv pour faire un tour en Kangoo, mais on n’y est pas encore. Les applis Hbb allemandes sont pour l’instant bien plus pauvres que les applis de MSTV (principalement du teletexte).

    Il est fort probable que le “service TV enrichie” que pourrait permettre Hbb commencera par une fonction TV; par l’accès à des contenus délinéarisés mais correctement présentés sans doute (catch up, etc). La TVi des années 2000 a bien montré l’échec de l’utilisation de l’écran TV pour autre chose que regarder des contenus et les infos y afférent.

  • [6] - cedric naux (@cnaux) a écrit sur Twitter le 14 mars 2012 :

    à lire chez l’ami @olivez #MustToujours RT @arnaud_thurudev: Le point sur le portail Mes Services TV http://t.co/Fq8KNgkN

  • [7] - Benoit Trantoul (@Benoit_Trantoul) a écrit sur Twitter le 19 juillet 2012 :

    “Le point sur le portail Mes Services TV” basé sur le stan­dard HbbTV http://t.co/zUJ7l9ln @olivez

  • [8] - Marie a écrit le 11 novembre 2019 :

    sur la TV connectée. Les applications développées




Répondre au commentaire suivant de Marie publié le 11 novembre 2019 :

sur la TV connectée. Les applications développées


Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Nouveaux portraits
Expo
558 photos
albth
Expo QFDN Bercy Oct2019
2019
119 photos
albth
Web2day Nantes Jun2019
2019
66 photos
albth
Viva Technology May2019
2019
164 photos
albth
CES 2019 Jan2019
2019
2872 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos

Téléchargements gratuits

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, novembre 2019 (624 pages)

CouvertureAvanceesIA

Comprendre l'informatique quantique, un ebook de 504 pages pour tout comprendre sur l'informatique quantique et ses enjeux pour l'entreprise :

image

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Sara Ducci
Sara est Professeure en Physique à l’Université de Paris Diderot. Recherche au Laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques. Responsable du Master Physique et Applications. Membre du CA de la Société Française de Physique.
flow
Sophie Proust
Sophie est Chief Technology Officer (CTO) d'Atos.
flow
Julie Grollier
Julie est Directrice de recherches au CNRS dans l'Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. Physicienne inspirée par le cerveau, passionnée par l’informatique et les neurosciences.
flow
Tiphaine Cerba
Tiphaine est ingénieure en matériaux sur la plateforme épitaxie du III-V lab (Thales/Nokia/CEA).
flow
Hélène Perrin
Hélène est Directrice de recherche au CNRS (LPL, Université Paris 13), membre du comité de pilotage du réseau de recherche francilien SIRTEQ sur les technologies quantiques, professeure d'optique quantique et de calcul quantique à l'École normale supérieure et à l'Université Paris-Diderot. #quantique
flow
Pascale Senellart
Pascale est Directrice de recherche au CNRS, Recherche au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies. Professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. Cofondatrice de la startup Quandela qui commercialise des sources de lumière quantique. Chargée de mission de l’Université Paris Saclay pour les Sciences et Technologies Quantiques. #quantique
flow
Tara Mestman
Tara est en classe de première générale (2019/2020) avec spécialités maths, physique-chimie et Langue Littérature Culture Étrangère Anglais. Suit le cursus sur l’intelligence artificielle chez Magic Makers. Egalement intéressée par le développement de l’informatique quantique.
flow
Elham Kashefi
Elham est Directrice de recherche au CNRS LIP6 Université Sorbonne, professeure d'informatique quantique à la School of Informatics University d'Edimbourg, cofondatrice de la startup VeriQloud. #quantique
flow
Paula Forteza
Paula est députée des Français d’Amérique latine et des Caraïbes et rapporteure de la mission sur les technologies quantiques demandée par le Premier ministre. #quantique
flow
Jacqueline Bloch
Jacqueline est Directrice de Recherche au CNRS. Elle y développe ses travaux au Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies de l'Université Paris Saclay. Elle est également professeure chargée de cours à l’Ecole Polytechnique. #quantique
flow
Eleni Diamanti
Eleni est Directrice de recherches au CNRS (Sorbonne Université) et spécialiste de la cryptographie quantique. #quantique
flow
Maud Vinet
Maud est responsable du projet d'accélérateur quantique sur silicium au sein du CEA. Bref, derrière une révolution technologique qui comptera à l'échelle mondiale ! #quantique #ExpoBercy2019
flow
Maria Alejandra Zuluaga
Maria est maître de conférences et chercheuse en apprentissage automatique avec des applications en médecine et santé à EURECOM, école d’ingénieurs et centre de recherche en sciences du numérique.
flow
Pascale Caron
Ingénieure avec un MBA, Pascale est CEO de Yunova, conseil en innovation et Associée Beforgo.com, une startup prometteuse du Tourisme.
flow
Josiane Zerubia
Josiane est directrice de recherche à l'Inria au centre de Sophia-Antipolis Méditerranée, spécialiste de la modélisation stochastique en traitement du signal et des images, en particulier pour l'imagerie spatiale.
flow
Christelle Yemdji Tchassi
Christelle est ingénieure développement logiciel châssis chez Renault Software Labs à Sophia Antipolis. #ExpoBercy2019

Derniers commentaires

“Juste pour signaler 2 typos: page 24 : dont 5 en étaient déjà détenteurs au moment de la réunion (noms soulignés en vert) J'en compte 6 soulignés en vert page 28 : - James Chardwick (1991-1974) Je...”
“Très intéressant comme position. Ils semble que vous ayez bien appris les thèse des François Gervais. Je vous conseille de regarder cette vidéo qui analyse la conférence qui vous as instruit, pour avoir au moins...”
“Pour moi ceux qui ne veulent pas comprendre et qui ne se documentent pas restent des imbéciles. Moi aussi j'ai pensé que c'était bizarre avant que je me documente. Car c'est loin de nous et l'Espace ça fait peur et...”
“Un résumé rapide. Tout d'abord, les variations du CO2 suivent celles de la température pas l'inverse. Rien que cela prouve que la théorie soutenue par le GIEC est fausse. Ensuite il y a les prévisions faites...”
“Pouvez vous lister les faits infirmant les positions du GIEC ? Je crois que les positions de cet organisme ont plutôt été en deça de ce qui se passe. Mais je suis prêt à réviser mon jugement sur les faits...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.