Les infrastructures de France Télévisions – Studios

Publié le 8 février 2012 et mis à jour le 4 juillet 2014 - 9 commentaires -
PDF Afficher une version imprimable de cet article

J’avais visité les infrastructures techniques du groupe M6 dans leur siège de Neuilly-sur-Seine en mars 2011 (cf le compte-rendu en trois parties qui Siege France Television Paris (1)

Cette visite m’a permis de passer d’un extrême à l’autre. M6 est un groupe de TV privé relativement récent, même s’il cumule déjà plus de 20 années d’existence, et il s’est beaucoup développé grâce à la TNT. Ici, on change d’ordre de grandeur en passant de 1900 à 11000 salariés.

France Télévisions est avec la BBC l’un des plus grands groupes de TV en Europe. La BBC a 21000 collaborateurs sachant qu’elle intègre la radio, à comparer à France Télévision et ses 11000 collaborateurs auxquels il faut ajouter Radio France et ses 4000 collaborateurs. Le BBC a cependant du licencier des centaines de personnes début 2011 dans sa branche BBC World Services, après les restrictions budgétaires (-16%) venant du gouvernement de David Cameron. Côté allemand, les deux grands groupes de TV publique sont ARD (23000 personnes, 11 chaines TV) et ZDF (3600 personnes, 8 chaines dont 4 en partenariat avec ARD). En Europe, il faut aussi compter avec le groupe RTL et ses 45 chaînes TV réparties dans 10 pays européens dont la France et l’Allemagne ! France Télévisions revendique d’être le plus gros producteur de contenus télévisuels en Europe mais je n’ai pas trouvé d’indicateurs publics permettant de confirmer cela.

France Télévisions est l’aboutissement de la longue histoire du service public audiovisuel qui remonte aux temps de l’ORTF et de son éclatement en 1974 en plusieurs sociétés, dont France 2 (Antenne 2 à l’époque) et France 3 (FR3). Ces deux sociétés qui constituent aujourd’hui le noyau dur du groupe – en plus de France 4, France 5 et France Ô – ont suivi un parcours parallèle, au moins jusqu’à la création de France Télévisions en 1992. Mais la convergence des moyens techniques a pris beaucoup de temps et est loin d’être terminée, malgré le partage d’un site parisien depuis 1998. Ce d’autant plus que les mises à jour technologiques sont étalées dans le temps dans les différentes antennes régionales de France 3, pour en lisser le cout. Il coexiste ainsi plusieurs générations de caméras, régies et autres outils de production au sein du groupe.

Siege France Television Paris et studio JT France 2 13h en bas

L’objectif de ma visite était comme pour M6 de faire un tour aussi complet que possible des infrastructures techniques couvrant la production vidéo (plateaux, régies) et le workflow numérique des contenus dans le groupe. Je vais commencer ce tour d’horizon par les plateaux, puis un article suivra avec les régies. Nous terminerons avec le workflow numérique et les activités numériques multi-écrans du groupe.

Ce qui frappe par rapport à M6 est la dimension du groupe et la quantité de tournages en plateaux. Le tout associé à des impératifs de production rigoureux et au besoin de bien gérer les deniers publics qui alimentent en grande partie le budget de France Télévisions (79% des ressources en 2010), surtout depuis la réforme de 2008 qui a supprimé une partie de la manne publicitaire. Ceci explique notamment pourquoi le groupe n’est pas encore passé au tout dématérialisé, même si les contenus sont tout de même gérés en numérique de bout en bout de la chaîne de production. On voit encore des K7 Betanum et des magnétoscopes en quantité dans les régies, notamment pour les journaux télévisés, alors qu’elles ont complètement disparu chez M6, sauf en “entrée” très en amont du processus dans ce qu’ils appellent l’ingestion des contenus.

D’un point de vue organisationnel, la Direction des Opérations gère les plateaux, les régies et les équipes de tournages mobiles avec un millier de collaborateurs qui leur procure les moyens de tournages, de post-production et de vidéo mobile légère. Les équipes des Journaux Télévisés disposent de leur propre direction technique, qui occupe quelques centaines de personnes.

Caméras et supports de caméras

Commençons par le nerf de la guerre, les caméras que l’on trouve dans les studios. Elles sont généralement des Sony HDC 1500, dotées de capteurs tri-CCD de 2/3 de pouces de diagonale. Elles sont équipées d’objectifs Fujinon standard HD 18 x 7.6 et grand angle 14 x 4.5 ou de téléobjectifs Angénieux x26, x40 et x62. Le Fujinon HD 18 x 7,6 est un objectif de 7,6mm et de facteur de zoom de 18. En équivalent 24×36, c’est un 19,3mm – 348mm. Le grand angle 14 x 4,5 est équivalent en 24×36 un 11,5mm x 160 mm. Un Angénieux x62 qui démarre à 9,5 mm est en équivalent 24×36 un 24 mm – 1500 mm. Cela donne une belle plage de focales ! Les facteurs de zoom sont moins grands que ceux des objectifs Canon que j’avais pu observer à Studio JT 20h (14)

  • Des caméras sur grue télescopiques (“Dolly”) (ci-dessous), des XB Crane du français Novagrip, qui sont contrôlées à distance par un opérateur de prise de vue et un opérateur pour le mouvement. Ces caméras sont équipées d’objectifs grand angle. Cela génère une perspective qui grandit la taille apparente du studio, un artifice classique à la télévision.

Studio JT 20h (9)

  • Des caméras sur rails, téléguidées. Les rails sont soit rectilignes soit disposés en cercle autour du plateau.
  • Des caméras robotisées, dont certaines sont utilisées pour l’incrustation d’effets de réalité augmentée (ci-dessous). A ne pas confondre avec les décors virtuels qui ne sont pas utilisés dans ce studio, et qui demanderaient des fonds verts ou bleus pour leur incrustation. La réalité augmentée consiste à ajouter des objets virtuels comme des graphiques ou maquettes en 3D qui peuvent être lancés et manipulés par le présentateur. TF1 et France 2 utilisent cela depuis près d’un an maintenant. La position et les paramètres des caméras sont utilisés par les systèmes de génération d’images de réalité augmentée. Le système diffère quelque peu des caméras utilisant des capteurs de position que j’avais pu voir à l’IBC Amsterdam (voir à la Studio JT 20h (10)

    Le contrôle des mouvements des caméras utilisées pour la réalité augmentée est réalisé en studio avec des outils de Trimaran, dans un poste de travail comme celui ci-dessous (la partie droite). Il y a bien entendu un travail éditorial préalable de constitution des animations et objets 3D utilisés dans le JT ainsi qu’un poste de gestion de l’animation des objets virtuels. Ces postes de travail permettent de s’assurer du bon positionnement de l’objet présenté et du calibrage des caméras robotisées.

    Studio JT 20h (15)

    Plateaux du siège de France Télévisions

    France Télévisions dispose d’une grosse capacité de production en propre avec sept plateaux situés dans son siège. C’est la plus grosse capacité d’un groupe de télévision en France. M6 a deux plateaux et TF1 en aurait moins de quatre.

    La production est de plus aussi assurée par les plateaux des antennes régionales de France 3, soient 24 nœuds régionaux et 49 antennes en tout, pour plus de 100 bureaux auxquels il faut ajouter les neuf déclinaisons de “Outre Mer Première” (Martinique, Guadeloupe, Nouvelle Calédonie, …). Il faut compter enfin un plateau au siège de France 5. Ajoutons à cela les six cars de production de vidéo mobile lourde utilisés lors des événements externes comme les grandes manifestations sportives (Tour de France, Roland Garros, etc) tout comme les grandes événements politiques (élections) ou autres (spectacles). Quatre de ces six cars sont équipés pour la HD et les deux autres, en SD, sont à “upgrader”. Chaque car est équipé pour gérer une émission avec entre 7 et 10 caméras. France 3 région a aussi des cars de captation, équipés en SD et pour jusqu’à 5 caméras. Lorsque France 2 produit des émissions en 3D, les cars utilisés sont fournis par des prestataires.

    Enfin, le groupe s’appuie aussi sur de la sous-traitance pour les émissions qui sont produites par leurs animateurs comme Taratata, produite pas Air Productions, la société de Nagui qui fait partie de Banijay, le groupe de Stéphane Courbit. Elle est tournée dans les studios de la Plaine Saint Denis qui font partie de ce groupe. Il y a aussi “Champs Elysées” de Michel Drucker qui est tourné tous les samedis au Pavillon Gabriel près de la Concorde.

    Revenons donc aux studios du siège de France Télévision. Ils sont de taille variable, le plus grand plateau faisant 560 m2. Mais le plus petit de ces studios, 178 m2, semble tout de même plus grand que le grand studio de M6 qui sert aux tournages de leurs 19:45, Capital et Zone Interdite. Deux à trois plateaux sont dédiés aux Journaux Télévisés puisqu’ils sont quotidiens et les autres plateaux sont à géométrie et décors variables, pour plusieurs émissions chacun. Un soin particulier est mis dans la conception des décors. Ils intègrent à la fois des éléments traditionnels et de l’affichage numérique avec de grands écrans plats ou à LED, sans compter l’éclairage qui joue un rôle très important dans l’habillage des décors. Seules les zones des studios dédiées à la météo sont équipés de fonds verts chroma pour l’incrustation d’images. Les décors virtuels ne sont pas trop à l’ordre du jour. Par contre, la réalité augmentée a fait son apparition dans les JT.

    Ces plateaux ont une particularité que j’ai découverte et qui est standard dans la profession : pour obtenir une bonne isolation phonique de l’extérieur, ils sont construits dans des sortes de caissons gigantesques qui sont montés sur isolant en caoutchouc. Un peu comme si ils étaient aux normes antisismiques, mais à l’intérieur du bâtiment. Les six plateaux qui sont enfilés les uns après les autres au siège de France Télévision sont dans leur propre caisson isolé l’un de l’autre. L’isolation permet d’éviter la transmission de plusieurs nuisances sonores : les voitures dans la rue, le RER C qui ne passe pas loin et enfin, les bruits de chaufferie et de climatisation.

    • Plateau A : France 2 – Journal Télévisé de 20h et météo, 290 m2 de surface utile, et à partir de février 2012, pour d’autres émissions.

    Premier studio visité de ce petit tour, il se distingue par sa grande table en plexiglass transparente pour le présentateur (David Pujadas) et ses invités. Comme c’est la tradition maintenant, le décor intègre plusieurs grands écrans LED, qui ont remplacé des images rétro projetées qui rendent moins bien en luminosité en vidéo.

    Studio JT 20h (3)

    Le présentateur a sous le coude trois écrans dont un avec l’image à l’antenne et le troisième avec le fil des dépêches d’agence. Il est aussi en relation avec la partie rédactionnelle de la régie via son oreillette. Il utilise les micros sur la table mais des micros-cravates sont aussi utilisables. Ce n’est pas comme dans les événements où les ingénieurs du son redoutent ces derniers qui captent moins bien la voix que les micros à main et/ou peuvent générer des larsen. Et pour cause, il n’y a pas de retour son sur ce genre de studio.

    Studio JT 20h (7)

    Ce studio du JT de 20h comprend également une zone pour l’intervention d’un journaliste spécialisé avec décor et écran LED (ci-dessous). Il y a aussi une zone sur fond vert pour la présentation de la météo, qui intervient maintenant avant et après le journal télévisé.

    Studio JT 20h (16)

    Le plateau est l’un des mieux équipés en supports de caméras avec une grue Novagrip, des caméras robotisées pour la réalité augmentée. Il comprend également un petit plateau avec un cyclo vert et une caméra robotisée pour le tournage de la météo.

    Ce plateau que j’avais visité en novembre 2011 est en pleine reconversion puisqu’il accueillera d’autres émissions à partir de février 2012. Le JT du 20h a été déplacé dans le plateau Atrium du 13h que nous verrons plus loin.

    • Plateau D : France 3 – Journal Télévisé National, 275 m2

    Le plateau dédié à ce JT est plus sobre que les précédents et plus générique avec de grands écrans LED sur deux faces. Cela donne un décor plus polyvalent qui rappelle un peu celui du principal studio de M6. Ce décor a été mis en place en septembre 2011.

    Studio JT France 3 (3)

    Comme pour le JT de 20h, une zone est réservée à la présentation de la météo avec l’habituel fond vert, mais sa caméra n’est pas robotisé comme pour le studio précédent.

    Studio JT France 3 (2)

    • Plateau C : grand studio

    Ce plateau de 560 m2 utiles est le plus grand du siège de France Télévision. C’est ici que sont tournées les grandes émissions de talk show, style “Des paroles et des actes”, “Mots croisés”, “La grande librairie”, “Pièce à conviction”, “Stade 2” ainsi que le Téléthon ou les grandes soirées électorales. Les décors changent évidemment d’une émission à l’autre. France Télévision tient à mettre en place des décors réels de qualité. En général, un décor TV fait toujours très “carton-pâte” et bien moins impressionnant qu’à la TV. Ici, c’est beau et propre même en vrai !

    Grand Studio Panorama 3

    Grand Studio Panorama 2

    Le plus impressionnant dans ce studio est de rencontrer ces personnes en enfilade dans la position de joueurs sur systèmes de simulation de conduite comme on en voit au CES ou à l’E3. Que nenni, ce sont les opérateurs des caméras robotisées sur rail ou pas du studio ! Sachant qu’ici nous sommes en pleine répétition. Ces opérateurs contrôlent leur caméra avec des manettes, un peu comme des pilotes d’Airbus. Ils sont en contact avec le réalisateur dans la régie avec leur casque audio. La grue qui est encore plus imposante que celle du Plateau A est une Pegasus.

    Grand Studio (5)

    C’est dans ce studio qu’a été mis en pratique un trucage qui m’avait intrigué en 2010 où l’on voyait le public en noir et blanc derrière les intervenants. Il ne s’agissait pas d’une image projetée sur un écran derrière les intervenants, le public étant ailleurs dans le studio. En fait, le truc utilisé ne fait même pas appel à des techniques apparues avec la vidéo numérique ! Le public est éclairé avec des projecteurs de lumière verte. Le public apparait donc en vert dans l’image de la caméra qui les filme avec les intervenants qui sont eux éclairés normalement en lumière blanche. Un filtre “chroma” est alors appliqué pour remplacer la partie verte de l’image par son équivalent partiellement désaturé (passage en noir et blanc). C’est le même principe que l’incrustation d’image météo sur un studio à fond vert. Tout simple ! Ce procédé est actuellement utilisé dans l’émission “Avant-Première” de France 2 (ci-dessous).

    Avant Premiere France 2 Avec Public en Noir et Blanc

    • Plateau E : “des Chiffres et des Lettres” , 300 m2

    Rien de très particulier dans ce studio de stakhanovistes de la TV de papa, néanmoins revisités à l’aune de l’écriture moderne en télévision, où cinq émissions des “Chiffres et des Lettres” sont enregistrées en une journée. Le tout un mois en une semaine, avec une population constituée majoritairement de séniors dans le public. Le décor combine LED et éclairage en plafond, ce qui donne un bon effet scénique.

    Studio Des Chiffres et des Lettres (1)

    • Plateaux B : réservé à Télématin, C’est au programme ainsi qu’aux émissions religieuses, 280 m2

    Il s’agit d’un studio de taille intermédiaire et dont le décor est fréquemment changé selon les émissions. Il est doté d’un rail circulaire de travelling.

    Studio Télé Matin (2)

    • Plateaux F : pour de petites émissions, de 178 m2, et pas vu dans ma visite.
    • Plateau Atrium – Journal Télévisé de 13h de France 2 et aussi du 20h depuis fin janvier 2012

    Ce studio est situé près d’une baie vitrée qui donne sur la Seine. Il est situé juste en dessous de la grande affiche verte que l’on voit sur la façade de siège de France Télévisions dans la seconde photo de cet article. Cela donne une combinaison d’éclairage “lumière du jour naturelle” et d’éclairage de studio. Ce, d’autant plus que la présentatrice du 13h – Elise Lucet – reçoit des invités près des fenêtres en fin de JT.

    Studio JT 13h (2)

    Dans l’ensemble, ce dispositif est plus léger que celui du plateau A où était tourné le 20h de David Pujadas jusqu’à fin janvier 2012. On voit ci-dessous l’éclairage au dessus du plateau sur un échafaudage en cercle. A noter que France Télévision n’utilise pas encore de lumière dite “froide”, à base de LED, pour son éclairage, contrairement à ce que j’avais pu voir chez M6. Cet éclairage présente l’avantage de consommer moins d’énergie et de chauffer moins le studio, d’où des économies d’énergie en retour sur la climatisation, surtout l’été. Par contre, la température de couleur est plus… froide (vers le bleu). Mais l’éclairage est tout de même majoritairement à base de néons fluorescents, notamment de la marque française Balcar (qui vient malheureusement de déposer son bilan). Ils consomment et chauffent bien moins que l’éclairage au tungstène.

    Le petit plateau près de la fenêtre utilisé pour la fin du 13h par Elise Lucet est quant à lui éclairé en tungstène pour donner un peu de chaleur à l’ensemble. France Télévisions va passer progressivement à l’éclairage LED en remplaçant progressivement ces “plans de feu” tungstène et à tubes fluorescents à partir de début 2012. La marque américaine NILA.TV a été retenue pour cette migration qui va s’étaler sur trois ans.

    Studio JT 13j

    Voilà pour ce tour des plateaux qui servent à créer les programmes de France Télévisions. Il est incomplet puisqu’il manque les infrastructures de France 3 en région et de France 5 qui sont à priori plus légères. Dans chacune des 24 antennes régionales se trouvent deux plateaux de tournage.

    Dans l’article suivant, nous évoquerons le traitement amont et aval des contenus. Leur réception satellite et autres, le montage, les régies de studio et la régie finale.

    Mes photos de la visite sont sur ce portfolio dans les galeries de ce blog.

    J’en profite pour remercier François-Xavier Georget de la Direction des opérations de France Télévision qui m’a permis de faire tout ce parcours au siège de France Télévisions. Ainsi que Eric Scherer et Bernard Fontaine, de la Direction de la Prospective, qui m’ont aidé à trouver les bons contacts dans cette grande maison.

    RRR

     
    S
    S
    S
    S
    S
    S
    S
    img
    img
    img

    Publié le 8 février 2012 et mis à jour le 4 juillet 2014 Post de | TV et vidéo | 51562 lectures

    PDF Afficher une version imprimable de cet article          

    Reçevez par email les alertes de parution de nouveaux articles :

Les 9 commentaires et tweets sur “Les infrastructures de France Télévisions – Studios” :




Ajouter un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags dans vos commentaires :<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> , sachant qu'une prévisualisation de votre commentaire est disponible en bas de page après le captcha.

Captcha

Pour valider votre commentaire, veuillez saisir les lettres ci-dessus et cliquer sur le bouton Publier le commentaire ci-dessus.


Derniers articles

Derniers albums photos

Depuis juillet 2014, mes photos sont maintenant intégrées dans ce site sous la forme d'albums consultables dans le plugin "Photo-Folders". Voici les derniers albums publiés ou mis à jour. Cliquez sur les vignettes pour accéder aux albums.
albth
Nouveaux portraits
Expo
519 photos
albth
The Robot of the Year Nov2018
2018
35 photos
albth
Journée Innovation Défense Nov2019
2018
30 photos
albth
Mondial Auto et CES Unveiled Oct2018
2018
239 photos
albth
France Digitale Day Sept2018
2018
26 photos
albth
Universités d'Eté du MEDEF Aug2018
2018
37 photos
albth
L'Echappée Volée Jul2018
2018
297 photos

Téléchargements gratuits

Le Guide des Startups, mis à jour chaque année au printemps, avec la somme la plus complète et actualisée d'informations pour lancer et faire vivre votre startup :

image

Le Rapport du CES de Las Vegas, publié chaque année en janvier depuis 2006. Vous souhaitez une restitution personnalisée et un point de veille du marché pour votre organisation ? Contactez-moi.

CouvertureRapportCES

L'ebook Les usages de l'intelligence artificielle, octobre 2017 (362 pages)

CouvertureAvanceesIA

Voir aussi la liste complète des publications de ce blog.

image

Avec Marie-Anne Magnac, j'ai lancé #QFDN, l'initiative de valorisation de femmes du numérique par la photo. Installée depuis début octobre 2015 au Hub de Bpirance à Paris, elle circule dans différentes manifestations. L'initiative rassemble plus de 650 femmes du numérique (en juillet 2017) et elle s'enrichi en continu. Tous les métiers du numérique y sont représentés.

Les photos et les bios de ces femmes du numérique sont présentés au complet sur le site QFDN ! Vous pouvez aussi visualiser les derniers portraits publiés sur mon propre site photo. Et ci-dessous, les 16 derniers par date de prise de vue, les vignettes étant cliquables.
flow
Kheira Benmeridja (SETL)
Kheira est Product Owner, responsable du développement d’infrastructures de marché utilisant la technologie blockchain, chez SETL.
flow
Joëlle Toledano
Joëlle est Professeure d’économie (numérique, concurrence, ..), passionnée de politique publique (régulation, fréquences, blockchain, …) et impliquée dans le développement de startups.
flow
Marie-Line Ricard (Sia Partners)
Associée au sein du cabinet Sia Partners, dans le secteur financier autour des problématiques traditionnelles et des évolutions réglementaires et dans les nouvelles technologies telles que la #Blockchain, les ICOs, et plus globalement la token economy.
flow
Francesca Gatti Rodorigo (Awaywegals)
Francesca est développeuse web full-stack, Fondatrice et CEO de awaywegals.com, une plateforme web développée sur blockchain et dédiée aux voyageuses qui sera lancée en 2020.
flow
Ying-Huei Chu (MoneyTrack)
Ying-Huei est Product Owner chez MoneyTrack, une startup dont la solution permet de tracer l'utilisation de fonds avec le blockchain, l'indemnisation d'assurance, le budget de l'état, les bourses scolaires, etc.
flow
Stéphanie Flacher (Maslow Capital Partner)
Stéphanie est Directrice du département Blockchain de Maslow Capital Partner, banque d'affaires indépendante spécialisée dans l'accompagnement des entreprises européennes à forte croissance.
flow
Jeanne Dussueil
Jeanne est journaliste économie et tech, fondatrice du nouveau média GlobalizNow.com et coordinatrice de l’association Fais Ton Réseau.
flow
Liz NDouga (SII)
Liz est consultante et développeuse Blockchain chez SII (Société pour l'informatique industrielle), une entreprise de services numériques basée à Paris, implantée partout en France et à l'international. En parallèle, donne des cours sur la Blockchain à l'école d'ingénieurs ECE Paris.
flow
Elise de Préville
Elise est consultante en Data Privacy et Cyber sécurité chez KPMG.
flow
Aroussia Maadi (Orange)
Aroussia est team Manager chez Orange, en charge d'une équipe de spécialistes en bases de données à la DSI d''Orange. Elle accompagne les applications du SI dans la construction d'architectures de bases de données et assure le maintien en conditions opérationnelles des plateformes. Elle est aussi investie dans la société civile, pour l'empowerment des femmes, en particulier en Afrique.
flow
Amina Maïza
Amina est ingénieure études et développement en Java/JEE chez Vizeo Technologies.
flow
Maud Franca (CDC)
Maud est Directrice Adjointe du Programme des Investissements d’Avenir en charge de l’économie numérique, Banque des Territoires, Groupe Caisse des dépôts (CDC). Membre de la cellule nationale French Tech, mentor et aux boards de startups.
flow
Chloé-Agathe Azencott
Chloé-Agathe est chargée de recherche au Centre de Bioinformatique de MINES ParisTech et de l'Institut Curie. Cofondatrice de la branche parisienne du meetup Women in Machine Learning and Data Science.
flow
Béatrice Moulin et Clara Deletraz (Switch Collective)
Béatrice et Clara sont cofondatrices de la startup Switch Collective.
flow
Laurence Devillers
Laurence est chercheur et Professeur en Intelligence Artificielle à Sorbonne Université/LIMSI-CNRS, équipe de recherche "Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées". Membre du comité de réflexion sur l’éthique du numérique (CERNA) d’Allistène, Auteure de « Des Robots et des Hommes : mythes, fantasmes et réalité », Plon 2017.
flow
Sophie Viger
Sophie est Directrice de la Web@cadémie, de la Coding Academy by Epitech et directrice pédagogique du Samsung Campus.

Derniers commentaires

“Le pari haut de gamme de Free (analyse complète de @olivez ) Free, champion du low cost, se…...”
“Ciao SANS le HDR10+ et les metadatas dynamiques? PAS de Dolby Vision? Xiaomi Mi TV S à 50eur : 4K/60 et Dolby Vision compatible OK j'ai free et j'ai compris...le SON = Devialet, réglez la facture de...”
“Bonjour, votre travail m'a l'air vraiment très complet et je me demande où est-ce que je vais trouver le temps pour vous lire. "Selon le Gartner, l’IA était la première des trois grosses tendances de...”
“Aux dires de mes amis gestionnaires IXP, Free utilise actuellement en déploiement de nouvelles zones FTTH du CG-NAT ( partage de l'adresse IPv4+port -ce qui revient à attribuer à différents clients la même adresse...”
Répondre
Olivier Ezratty
sur Le pari haut de gamme de Free :
“Bonjour, Le processeur du player, le Snapdragon 835 gère la résolution 4K mais pas la 8K, donc c'est cuit de ce côté là. Le port HDMI indiqué esn un 2.1 mais le 835 ne supporte visiblement que le 2.0A. Seul le...”

Abonnement email

Pour recevoir par email les alertes de parution de nouveaux articles :


 

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img

Catégories

Tags


Voyages

Voici les compte-rendu de divers voyages d'études où j'ai notamment pu découvrir les écosystèmes d'innovation dans le numérique de ces différents pays :

Evénements

J'interviens dans de nombreuses conférences, événements, et aussi dans les entreprises. Quelques exemples d'interventions sont évoqués ici. De nombreuses vidéos de mes interventions en conférence sont également disponibles sur YouTube.