Opinions Libres - Le Blog d'Olivier Ezratty

LeWeb 2011 – Plénières

Post de Olivier Ezratty du 17 décembre 2011 - Tags : Entrepreneuriat,Internet,LeWeb | 3 Comments

Dans ce quatrième et avant-dernier épisode de mon compte-rendu de LeWeb 2011, nous allons couvrir les sessions plénières. Qui en profite en général ? Pas les nombreux participants de LeWeb qui passent leur temps à y réseauter et se foutent royalement du contenu. Mais la salle étant toujours pleine à raz-bord pendant les temps forts. Il y a donc un public qui souhaite découvrir et apprendre, et heureusement.

Les plénières adoptaient un format diversifié et bien équilibré : des “keynotes” classiques avec des intervenants en général assez pêchus, des sessions de questions/réponses avec de grands dirigeants de l’Internet et un nombre raisonnable de panels. Les sessions de Q&R manquaient parfois de peps du fait du questionneur, notamment MG Siegler de TechCrunch qui est bien tristounet.

Le passage de deux à trois jours générait un sacré défi pour préserver l’attention des participants. Le pari était plutôt réussi. L’agenda répartissait bien les meilleurs intervenants dans les six demi-journées et le rythme restait soutenu.

Qu’avions-nous donc en plénière :

  • Des performances sportives surprises – un régal pour les photographes – avec Karl Lagerfeld and Loic Lemeur (4)

    Bill Gross (Idealab) (2)

    Presentation Secrets of Steve JobsCarmine Gallo (1)

    Joseph Tame (4)

    Le sens de tout cela ? Joseph Tame s’est lancé dans différentes courses pour suivre des parcours symboliques : l’un de 21 km en forme de logo Apple à Tokyo (ci-dessous), un autre en forme de cœur, de 50 km de long et enfin, un dernier avec “HOPE” dans la zone sinistrée de Sendai. Son site est Le Web Presentation FINAL.009

    Deb Roy (2)

    Enfin, citons Renault Twizy

    Après l’avion solaire de Bertrand Picard de l’année précédente, nous sommes passés au vol dans l’espace avec l’intervention de vms-eve-and-vss-eve-cc03-4

    Commercialement, le projet consiste à proposer des voyages de quelques minutes dans l’espace en orbite basse de 100 km à $200K le ticket et un dépôt de réservation de $20K. Le projet a récupéré $55m à ce jour auprès de 410 (riches) personnes inscrites, ce qui a permis de financement la R&D sur le système de vol. Le projet est bien ficelé économiquement car il revient à beaucoup moins cher que tout projet équivalent issu de la NASA. C’est une sorte de startup de l’espace. Au delà du tourisme spatial, le projet pourrait avoir un intérêt pour certaines applications scientifiques, malgré la faible durée du vol spatial de l’engin.

    Techniquement, il repose sur un avion porteur et un avion-fusée à moteur hybride qui permettent de s’affranchir plus simplement de la pesanteur et de l’atmosphère. L’avion-fusée est lancé à 50000 pieds d’altitude (16 km), soit 15000 de plus que l’altitude des avions de ligne. L’avion fusée, le Spaceship 2, embarquera deux pilotes et six passagers. Il est doté de grands hublots. Il fonctionne avec un moteur hybride fuel et oxyde qui est lancé après largage de l’avion porteur. Il rentre dans l’atmosphère de manière contrôlée avec un faible échauffement grâce à des ailes pliantes et atterri en mode planeur comme la navette spatiale. La structure de l’avion-fusée est en composite carbone.

    Notons au passage que le cofondateur de Microsoft, Paul Allen, avait financé le précurseur du SpaceShipTwo, le SpaceShipOne, gagnant du prix Anzari X qui récompensait le premier vol spatial à partir d’un avion. Il vient d’annoncer le lancement d’un nouveau projet encore plus ambitieux que celui de Virgin Galactic, le Stratolaunch, qui s’appuie sur une sorte d’avion porteur double-747 pour lancer une véritable fusée dans l’espace avec une charge utile bien plus grande que celle du SpaceShipTwo.

    IGNITE

    Terminons cette partie avec IGNITE. C’est un type d’événement organisé habituellement à part (à Paris, par Philippe Jeudy) et qui s’intégrait ici dans LeWeb, comme l’année précédente. Des intervenants sélectionnés sur dossier présentent une idée originale qui n’est pas censée être un pitch de leur société. Cela peut-être une conviction, une idée, une piste, une proposition, un angle de vue. C’est une sorte de pré-pré-TED.

    Dans les interventions de cette année, j’ai bien apprécié la moitié des interventions, ce qui est une performance :


Lien du blog Opinions Libres : https://www.oezratty.net/wordpress

Lien de l'article : https://www.oezratty.net/wordpress/2011/leweb-2011-plenieres/

(cc) Olivier Ezratty - http://www.oezratty.net