Opinions Libres - Le Blog d'Olivier Ezratty

De Candidat 2.0 à Président 2.0

Post de Olivier Ezratty du 2 novembre 2008 - Tags : Obama et la Présidentielle 2008,Politique,Sociologie,Technologie,TV et vidéo,USA | 11 Comments

Une chose est à peu près certaine, vous allez “bouffer” du Obama dans les jours, semaines, mois et années qui viennent ! Son élection fort probable mardi prochain va secouer, fort positivement, l’ensemble de la planète et pas seulement les USA. Obama est en train de devenir une icone et un mythe vivant. Nous n’avons jamais eu d’élection présidentielle américaine si porteuse de symboles, notamment sur le fameux “rêve américain”. Martin Luther King croirait effectivement rêver s’il vivait ces événements ! Les médias vont donc nous saturer d’émissions, documentaires, débats et autres news sur l’élection et la prise de fonction de Barack Obama. Et des débats induits comme cette recherche d’un “Obama français” qui divise déjà les politologues.

Obama Logo

L’élection de Barack Obama, si elle est bien confirmée, aura été celle d’une parfaite exécution de campagne électorale, démarrée début 2007. Une campagne qui s’inspire de méthodes “à la web 2.0” que j’aimerai avec vous passer un peu en revue, tant elle m’a passionné.

D’autres Democratic Presidential Candidate, Senator Barack Obama in xxx on xxx

Sur Internet, la mobilisation a été toute aussi forte. A la fois dans le foisonnement de sites, blogs et l’emploi d’outils au goût du jour comme Twitter utilisé pour annoncer la sélection de Joe Biden comme “running mate”, et dans tout le travail de ForeignPolicy 

L’usage de l’Internet par les candidats a été bien couvert par les médias US. Voir par exemple Falin Fey

On est là en face d’une capacité d’autodérision des politiques américains qui acceptent de jouer le jeu avec les chaînes de TV. C’est très surprenant par cette désacralisation du politique. Un peu comme on l’a aussi vu en France avec la “pipolisation”, mais pas à ce point là.

Signalons aussi le rôle d’Hollywood qui a habitué les américains à l’idée d’avoir un président noir. Notamment dans le film Deep Impact et dans la série 24 heures chrono (David Palmer). Les scénaristes d’Hollywood sont en majorité démocrates et usent ainsi de leur influence pour faire passer quelques idées nouvelles en avance de phase ! Ce phénomène est bien décrit dans l’excellent documentaire “Polls Obama McCain

On retrouvait ce scénario dans les cas récents de Bush vs Gore et Bush vs Kerry où Bush persistait devant ses adversaires démocrates sur septembre et octobre, les candidats démocrates remontant la pente au dernier moment, mais pas assez. Kerry a perdu à un Etat près (on dit que c’est l’Ohio). Tout comme Gore, même si ce dernier avait 0,5% de voix en plus que Bush.

Polls Bush Kerry

Dans le cas présent, McCain a perdu du terrain après chaque débat et régulièrement depuis la mi septembre et le come-back de fin de campagne n’est pas arrivé ! Il ne peut plus espérer Electoral Map

Pour ce qui est des paris en ligne sur Intrade

Si on passe aux indicateurs web, la tendance est identique : Obama intéresse plus que McCain. Même si cela ne mesure évidemment pas les intentions de vote, loin s’en faut, ni n’est parfaitement représentatif de la socio démographie électorale aux USA.

 Google Trends Obama McCain

Et même en intégrant la “curiosité” Sarah Palin, Obama est devant et encore en hausse (toujours ici, en ne prenant que les données sur les USA) :

Google Trends with Palin

On aura beau commenter en long en large et en travers les sondages, ils ne se trompent pas tant que cela, surtout lorsque l’on prend des précautions comme le moyennage de plusieurs sondages. Ce qui faisait dire il y a un mois à Robert Schlesinger que “Barack Obama will defeat John McCain – This one’s over”. Plus que deux jours pour vérifier. Nombreux seront les médias qui expliqueront alors en long et en large les raisons de l’échec de McCain, qu’il était inévitable, et que son choix de Sarah Palin était probablement assez haut dans la liste. Et les sceptiques seront étonnés : “ils l’ont fait, ils ont osé” (les américains).

Président 2.0 ?

Une fois élu Président, Obama aura évidemment du pain sur la planche. On peut espérer qu’il sera aussi sérieux dans la constitution de son équipe que pour sa campagne et évitera l’amateurisme qui avait marqué les débuts de Bill Clinton à la Maison Blanche en 1993. Il a en tout cas créé son équipe de transition en charge de préparer la constitution du gouvernement d’Obama alors que McCain n’a rien fait de sérieux dans ce sens.

Obama prendra certainement des décisions symboliques fortes comme la fermeture de Guantanamo, la finalisation d’un calendrier de retrait d’Irak, sur l’économie, sur l’énergie et l’environnement, sur son plan de couverture santé, il visitera un grand nombre de pays, etc. Il y aura aussi cet autre symbole avec la poignée de mains entre Laura Bush et Michelle Obama en janvier prochain ! Obama utilisera sûrement les médias, prononcera des discours inspirants, ce que l’on peut attendre de son “inauguration” en janvier 2009. Il aura à créer un style, probablement dans la lignée de sa campagne.

Mais le syndrome du “baby blue” affectera certainement l’opinion et tous ceux qui se sont investis avec passion dans cette élection historique. Une fois sortie de la campagne électorale, l’équipe d’Obama devra maintenir la capacité de rester en contact avec “sa base” et le souffle qui a alimenté la campagne. Pas évident ! On le verra déjà à la manière de conduire ses conférences de presse à la maison blanche, à la manière de faire passer les lois et à travailler avec le congrès – qui sera probablement encore plus à majorité démocrate qu’aujourd’hui, à la manière de gérer l’économie (qui échappe pas mal à la Présidence…). Et les républicains ne manqueront pas de continuer à attaquer Obama par quelque biais que ce soit. L’affaire Lewinski est là pour nous le rappeler !

L’histoire que nous vivons en ce moment – en grande partie grâce à Internet – ne fait  que commencer et pourrait durer jusqu’en 2016 ! Une période pendant laquelle un service fédéral sera particulèrement mis à contribution et devra ne pas faillir : le Secret Service qui protège notamment le président ! Dans l’immédiat, je vais savourer le temps présent comme beaucoup de citoyens de ce bas monde intéressés par cette campagne : scotché sur Internet et la télévision US pendant la longue soirée du 4 novembre.

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Lien du blog Opinions Libres : https://www.oezratty.net/wordpress

Lien de l'article : https://www.oezratty.net/wordpress/2008/de-candidat-20-prsident-20/

(cc) Olivier Ezratty - http://www.oezratty.net