Opinions Libres - Le Blog d'Olivier Ezratty

Microsoft Clouds

Post de Olivier Ezratty du 1 mars 2008 - Tags : Google,Internet,Logiciels,Logiciels libres,Microsoft | 2 Comments

Ces dernières semaines ont été chahutées pour Microsoft. Alors qu’ils lancaient la dernière génération de SQL Server et Visual Studio (2008), ce qui ne fait évidemment pas écho dans le grand public, plusieurs nuages s’amoncelaient au dessus de l’éditeur, annonçant une difficile fin d’hiver. Occasion pour moi de proposer quelques commentaires et éclaircissements sur ces sujets parfois complexes.

Affaire “Yahoo”

J’appelle maintenant cela une “affaire”. Car d’une simple acquisition (si l’on peut ainsi dire), on rentre dans une saga qui rappelle celle de l’acquisition de Peoplesoft par Oracle kevin_johnson_microsoftd’acquisition de Yahoo (JeanPaoliython qui interopèrent tous avec Windows Server et/ou .NET. Une partie de ces évolutions a été pilotée par Jean Paoli, le General Manager en charge de l’interopérabilité chez Microsoft (Nelly Kroes

La Commission Européenne n’est donc pas vraiment conciliante, comme en attestent les nombreuses déclarations de la Commissaire à la Concurrence, Nelly Kroes (photo ci-contre). Cela lui donne une image de puissance face aux multinationales américaines. Mais cela aura plus d’effet dans son budget que sur une éventuelle modification de la concurrence sur les serveurs. Elle est déjà forte. Notamment sur Internet où les technologies open source sont devant celles de Microsoft en parts de marché! Même si dans les entreprises, Microsoft est leader avec aux alentours de 65% du marché des OS serveurs.  Et on l’a vu, sur les postes de travail, elle s’est plutôt mieux exercée récemment là où la Commission n’avait pas mis son nez (Firefox vs IE, alors que la Commission s’était préoccupée de Windows Media).

Microsoft de son côté ne l’a certainement pas joué “très fine” avec la Commission. Leur stratégie annoncée il y a quelques jours sur l’interopérabilité aurait du intervenir entre 2004 et 2005 pour calmer le jeu. Microsoft n’avait pas grand chose à perdre à être plus ouvert et conciliant. Dommage pour leurs actionnaires…

Windows Vista

Microsoft a annoncé cette semaine la baisse des prix de Windows Vista dans le retail, pour ses versions “mise à jour”. La version Ultimate (“Intégrale” en France)passera de $299 à $219 (bien, c’est la seule pour le grand public qui contient la fonction de Backup&Restore complet du PC, très pratique). La version Home Premium passe de $159 à $129 (toujours en mises à jour à partir de Windows XP). Cette baisse de prix n’a rien d’étonnant ! Microsoft avait augmenté les prix de Windows avec Vista. Tant en OEM qu’au détail. Cela explique d’ailleurs que la division Windows génère une croissance supérieure à celle du marché des PCs. Selon Microsoft, une étude d’élasticité au prix a montré que le revenu généré serait supérieur en baissant les prix. Classique en marketing. Mais peut-être un nuage de fumée pour expliquer les difficultés d’adoption du produit. Attention, on ne parle ici que du business grand public. Et en retail, où les ventes sont assez marginales au regard des ventes OEM.

Le Service Pack 1 doit améliorer la situation. Stabilisant le système et améliorant ses performances, il doit donner le signal d’une adoption plus forte du système, notamment dans les entreprises. J’ai pu tester la RC0 sur un laptop, sans constater de changements majeurs et les premiers benchmarks montrent que les gains de performance sont minimes. Il faudra aussi voir si certains bugs fonctionnels ont été corrigés, comme cette incroyable incapacité à sauvegarder l’état des fenêtes de l’Explorer (de fichiers) obligeant à indiquer à chaque fois que vous ouvrez un dossier comment vous voulez voir les fichiers présentés! Le SP1 connait de surcroit un retard de diffusion car un problème d’incompatibilité avec des drivers aurait été découvert après sa finalisation. Résultat: près d’un mois et demi entre sa “finalisation” et sa diffusion au grand public via Windows Update. Elle devrait intervenir à la mi-mars. Un record !

Sinon, on notera ce procès en “class action” aux USA de consommateurs mécontents d’avoir acheté des laptops “Vista Capable” s’étant avérés incapable de faire tourner Vista. En fait, le logo “Capable” s’appliquait à Vista Home Basic sans Aero, et aurait été créé pour plaire à Intel et à lui permettre de caser les laptops utilisant ses chipsets graphiques 915 & co, à l’époque, sous-configurés pour Vista. C’est très bien Blu-ray vs HD-DVD

Mais les efforts de Microsoft n’ont pas suffit. Pour contrebalancer l’effet PS3, il aurait fallut que Toshiba ait une stratégie plus aggressive de licence de la technologie HD-DVD. Si elle avait été diffusée par les constructeurs chinois, avec des lecteurs de salons à moins de $200 voire $100 (hors promotions), cela aurait coupé l’herbe sous le pieds de la PS3, qui au demeurant n’est pas utilisée majoritairement pour regarder des films. Toshiba n’avais pas assez de “secondes sources” pour les lecteurs HD-DVD, cela a été fatal, comme cela avait été fatal à Sony avec le Betamax dans les années 70, alors que Matsushita avait licencié largement sa technologie VHS.

Alors, comme toute l’industrie, Microsoft a annoncé l’arrêt du support du HD-DVD. Et il ne devrait pas être difficile pour eux d’intégrer le support du Blu-ray dans Vista (probablement dans un service pack un de ces 4). Pour la XBOX, soit ils attendent la prochaine génération, soit ils proposent un lecteur externe. On verra bien.

Rappellons que Microsoft avait poussé le HD-DVD pour plusieurs raisons. Concurrentiellement, Blu-ray est basé sur Java, et poussé par Sun et Apple. De plus, le Blu-ray est plutôt “pro-Hollywood” et restreignant sur la protection des contenus. Alors que le HD-DVD était plus souple de ce côté là, permettant le “any time, any where, any device” avec les HD-DVD alors que ce n’est pas évident avec le Blu-ray. Dans cette bataille, c’est un peu des ténors de l’électronique de loisir qui ont gagné face aux ténors de l’industrie informatique traditionnelle (Intel, Microsoft). Mais Microsoft n’est pas blessé pour autant : ils n’avaient pas beaucoup investi, et cela ne change pas grand chose à leur offre produit.

Paradoxe

Ces différentes anicroches donnent l’impression que Microsoft ne va pas très bien. Et pourtant, leurs résultats financiers sont excellents sur les derniers trimestres. Avec une croissance de 30%, poussé par Vista, Office 2007 et aussi la XBOX qui commence à peine à faire gagner de l’argent à Microsoft (mais il faudra du temps pour éponger les milliards de $ investis). Alors, est-ce paradoxal ? Est-ce un feu d’artifice avant des difficultés financières ? Pas encore. Car l’éditeur est poussé par la croissance du marché du PC qui continue de plus belle à l’échelle mondiale, et est porté par sa diversification qui même si elle est difficile en termes de profitabilité, n’en génère pas moins une belle croissance tout azimut.

Il y a donc bien des nuages sur Microsoft mais ce n’est pas encore la tempête.

Rapport d’Hugo LunardelliHugo Lunardelli

Si vous avez tenu la lecture jusque là, alors, vous êtes prêts pour lire le compendium de 60 pages qu’a créé Hugo Lunardelli (ci-contre) au sujet de l’offre entreprise de Microsoft. Hugo est un ancien collègue de Microsoft, qui comme moi, commente avec ce regard mixte ex-interne/externe l’actualité de l’éditeur. Il va plus loin que moi car il délivre des formations longues à ce sujet pour Cap Gemini Institut.

Il est téléchargeable à partir de ce lien.

Le document fournit une très bonne vision d’ensemble de la stratégie Microsoft et de son offre produits pour l’entreprise. Il reste à faire la même chose pour l’offre grand public (MSN et Windows Live, XBOX, TV, etc). Un volontaire ?

Bon, et maintenant, je vais passer de l’excellent Windows Live Writer utilisé pour écrire ce post à Ubuntu et PHP/JavaScript pour améliorer le code de mon template WordPress…

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Lien du blog Opinions Libres : https://www.oezratty.net/wordpress

Lien de l'article : https://www.oezratty.net/wordpress/2008/microsoft-clouds/

(cc) Olivier Ezratty - http://www.oezratty.net