Opinions Libres - Le Blog d'Olivier Ezratty

Finalisation des propositions pour les Assises du Numérique

Post de Olivier Ezratty du 29 juin 2008 - Tags : Blogs,Economie,Enseignement supérieur,Entrepreneuriat,Innovation,Internet,Logiciels,Politique,Startups,Technologie | 7 Comments

Cela fait maintenant une dizaine de jours que j’ai publié un ensemble de propositions pour les Assises du Numériques destinées à favoriser l’entrepreneuriat en France dans les TICs et à aider les startups à réussir. Faisons un point d’étape avant la finalisation qui devrait normalement intervenir dans la semaine qui vient.

L’état des propositions

Le document est toujours en accès libre (CouverturePropositions

Il a pas mal évolué depuis cette première publication avec une bonne douzaine de contributions sérieuses et en profondeur. Les contributeurs de ces propositions présentent l’avantage de représenter plusieurs secteurs : entrepreneurs, investisseurs, enseignemant et acteurs de l’accompagnement des startups, associations. C’est un très bon début.

ListePropositions

Nous avons maintenant presque "30 propositions" (en fait, 29, la liste est dans l’image ci-dessus, cliquable pour devenir lisible, cela donne de la marge pour la 30eme qui ne manquera pas d’arriver…). Un chiffre rond facile à communiquer et qui ne fera pas trop peur.

L’Atelier de Rouen sur les startups

J’ai participé mercredi dernier à l’un des Ateliers des Assises du Numérique, à Rouen. Organisé par Olivier Martineau de l’Exchangeur de Rouen. Etaient présents une quinzaine de personnes : entrepreneurs, conseils en innovation (Glaizer Group), accompagnateurs de startups, etc. Les échanges ont été fructueux.

Des vidéos de l’Atelier de Rouen sont disponibles sur le blog de François de Rochemouët, le fondateur de HelloTipi avec qui j’ai fait connaissance à l’occasion de notre trajet en train vers et de Rouen.  Au passage, petit détour : Pierre Chappaz a investi dans sa startup à hauteur de 100K€ après avoir lancé un concours de projets de startups. Ce processus de sélection m’avait un peu gêné sur le coup car il générait une impression de mégalomanie de la part de son créateur. Mais finalement, c’est bien mieux que tous ces prix décernés par des gens qui sélectionnent les projets sans mettre leur argent ! Et l’initiative est louable. D’autant plus que les prix en question n’aboutissent pas directement à des financements.

Lors de l’Atelier, plusieurs sujets ont donné lieu à approfondissement :

  • La notion de guichet unique pour les startups. Demandée, mais qui mérite une explication sémantique. En effet, c’est tout sauf d’un guicher dont les entrepreneurs on besoin. Il demandent surtout un point de contact unique qui les oriente dans les bonnes directions pour démarrer et se financer. Nous avons alors dévié sur une notion de point d’accompagnement certifié. Qui peut se trouver à plein d’endroits différents. Le document des propositions reflète cette discussion.
  • Financements privés vs publics. Il ne faut pas en demander plus au public, mais surtout, créer les conditions d’un meilleur financement privé. Et mettre cela dans le bon ordre dans les propositions, ce qui est maintenant fait.
  • Les pôles de compétitivité peuvent donner des résultats pour rapprocher chercheurs, grandes entreprises et PME. Ils crééent une logique de réseau qui commence à bien tourner. L’étape suivante consiste à faire de même plus en amont, dans l’enseignement supérieur, pour notamment rapprocher les filières scientifiques et technologiques des filières commerciales et marketing.
  • Et les doctorants dans tout cela ? Le risque est de se focaliser sur les grandes écoles et de les oublier. Oui, il faut poursuivre les efforts de valorisation des doctorants. Dans l’absolu, et pour la création d’entreprise. Les logiques de mise en réseau sont valables pour eux également.

Et j’en oublie certainement !

Le rapport de la FIEEC

La Fédération des Industries Electriques, électroniques et de communication a publié un rapport au Secrétaire d’Etat chargé des entreprises et du commerce extérieur (Hervé Novelli) qui le lui avait été commandé : « Une stratégie industrielle pour les marchés du futur ». Ce rapport fait un grand nombre de propositions (sur 113 pages, je n’ai donc pas du tout battu le record…) concernant la stratégie industrielle dans des secteurs aussi variés que l’électricité, la sécurité, les télécommunications, la santé et le développement durable.

Il propose de faire évoluer les pôles de compétitivité vers des « pôles de marchés », plus proches du marché et de la demande des consommateurs, une bonne approche (pages 86-87). Le rapport milite également pour une promotion des filières d’enseignement supérieur technologiques, en voie de désaffection chez les étudiants. Il prône une meilleure liaison entre recherche et commercialisation (marketing, export) – pages 72-73, et également, une plus grande synergie entre grandes entreprises et PME.

En gros, pas mal de propositions qui tombent sous le sens. On note cependant toujours cette demande de "stratégie industrielle", souvent émise par les grandes sociétés. Cela ne m’inspire pas trop confiance car ces stratégies industrielles venant de l’Etat ne réussissent que trop rarement, et en particulier dans les TICs où c’est plutôt même le contraire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette notion de "stratégie industrielle" est peu présente dans les 40 propositions. Tout au plus l’Etat doit-il faire attention à l’impact de sa régulation dans l’activité des startups et entreprises du secteur des TICs, et faire en sorte que cela ne limite pas leur intérêt ou leur potentiel à l’export.

Comment créer des propositions de manière participative ?

Je constate que c’est loin d’être évident, surtout autour du thème de l’entrepreneuriat, pourtant critique pour réaliser les ambitions du plan numérique du gouvernement.

Quelques exemples:

  • Le Wiki des Assises du Numérique présente les pistes du gouvernement et fait appel à des propositions d’Internautes. Il y en a une douzaine pour l’instant, dont le plan que j’ai coordonné. Mais très peu de commentaires. Visiblement, les Internautes ne sont pas prêts à investir du temps pour faire des propositions directement au gouvernement.
  • Les Assises du Logiciel de l’AFDEL sont une tentative sectorielle de fédération des idées. L’AFDEL a organisé plusieurs tables rondes pendant le mois de juin, la dernière étant clôturée lundi 30 juin par Eric Besson. Des propositions en sortent-elles de manière formelle ? Peut-être mais elles ne sont pas publiques pendant leur mise au point. C’est bien dommage !
  • Il y a 18 propositions du Club de l’Economie Numérique pour améliorer l’informatisation des PME. Cela concerne donc le marché intérieur, pas les startups. Ce Club rassemble des fournisseurs de TICs. 64 membres dont 16 entreprises étrangères… et point de startups.
  • Le think tank Renaissance Numérique a lancé l’initiative FranceNumerique.com, elle aussi très focalisée sur l’équipement en TICs sur le marché français. Et pas d’approche participative en ligne.
  • Jean-Michel Planche – ci-devant PDG de WitBe et vidéobloggeur devant l’Eternel – a pas mal… planché, et créé un corpus dense de propositions autour du haut débit. C’est du participatif comme ici, mais avec peu de commentaires.
  • Dans les initiatives spécifiques, on a vu émerger le statut d’auto-entrepreneur, maintenant encouragé par le gouvernement. Cela fera notamment les choux gras de eBay.

Quand à la bloggosphère, il ne semble pas qu’elle s’excite particulièrement sur le plan Besson. Sauf à se mobiliser contre la loi HADOPI et sa fameuse "riposte graduée" contre le piratage des contenus sur Internet.

Pour l’instant, l’état de l’art technologique et social ne permet pas encore de créer un plan gouvernemental de manière participative et à grande échelle. C’est ainsi, et c’est pourquoi la démarche que j’ai proposé n’est pas plus parfaite que les autres. Au moins a-t-elle le mérite d’être entièrement ouverte puisque vous pouvez en voir les évolutions.

Et maintenant ?

Il est donc encore temps pour vous de vous impliquer.

Faites un signe, approuvez, désapprouvez, contribuez !

C’est pour la France avec un grand F… 🙂

Modification du 30 juin 2008 : les 49 propositions initiales sont maintenant consolidées en 29 propositions, ce qui les rend plus digestibles

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Lien du blog Opinions Libres : https://www.oezratty.net/wordpress

Lien de l'article : https://www.oezratty.net/wordpress/2008/finalisation-des-propositions-pour-les-assises-du-numrique/

(cc) Olivier Ezratty - http://www.oezratty.net