Opinions Libres - Le Blog d'Olivier Ezratty

Equipement TIC des foyers en France

Post de Olivier Ezratty du 12 avril 2008 - Tags : Actualités,Economie,France,Internet,Politique | 14 Comments

Dans le précédent post, je m’étais intéressé au marketing de l’informatique d’entreprise en France. Dans l’autre pan du marché que constitue le grand public, il était de notoriété publique ces dix dernières années que la France était en retard dans son équipement, que ce soit au niveau des PC ou de l’accès à Internet. Depuis quelques années, les médias de faisaient l’écho d’un rattrapage de ce retard, comme dans l’exemple suivant sur ZDNet qui date de 2004.

Zdnet France Rattrape son retard

Je me suis dit qu’il était temps de vérifier si ce retard était bel et bien comblé. L’occasion m’en est donnée par la publication du récent image

Constat #2 : la France avance mais ne va pas plus vite que les autres. Le “rattrapage” du retard est donc plutôt une illusion. On le voit ici avec l’évolution dans le temps du taux d’équipement en PC des foyers sur trois années consécutives. La France progresse au même rythme que les autres, pas plus vite !

image

Constat #3 : la France n’est pas non plus en avance dans la connexion Internet des foyers. Et là encore, comme le montre le graphe suivant, l’évolution n’est pas plus rapide en France que dans les autres pays européens de référence.

image

Constat #4 : le décalage entre foyers équipés de PC et foyers connectés à Internet est l’un des plus grands d’Europe. Nous avons quelques cas intéressants de ce point de vue là: Israêl pour qui le décalage était très fort dans les années 2000 et qui l’a presque entièrement comblé en trois ans, et la Corée qui a un décalage négatif, probablement lié à l’usage d’Internet via les mobiles qui doit dépasser l’usage d’Internet sur ordinateur personnel. Notre fort décalage est-il lié aux lacunes de l’accès de l’ADSL hors des villes ?

image

Constat #5 : le taux d’accès au haut débit nous rattrape un peu, car nous sommes dans la moyenne des pays (source: evolution-broadband-penetration-europe

En septembre 2007, toujours d’après l’ECTA, notre taux d’équipement des foyers en haut débit était supérieur à celui de l’Allemagne et de l’Espagne, mais inférieur aux pays nordiques et au Royaume Uni.

 image

Constat #5 : l’écart d’équipement informatique des PME est plus faible par rapport au reste de l’Europe, sauf sur les sites web. Différentes enquêtes en attestent, mais je ne les présente pas ici. Les PME ont tendance à bien utiliser l’Internet (ci-dessous, les données 2005, source: BNP-Paribas Lease Group ci-dessous):

BPLG Consommation Internet

Mais on “produit moins”, le taux d’équipement en sites web étant déficient (toujours en 2005, je n’ai pas trouvé de benchmark plus récent) :

BPLG Internet

Constat #6 : la France n’exporte pas beaucoup de biens d’équipement technologiques (on revient aux sources OCDE), en particulier au regard des deux autres grands pays européens: le Royaume Uni et l’Allemagne. Ce n’est pas une surprise, mais les chiffres sont très parlants. En fait, la France est mieux lotie en logiciels et dans l’Internet que dans les biens d’équipement en général.

image 

Qui n’est pas équipé ?

Dans son discours au CEBIT en mars dernier, Nicolas Sarkozy avait lancé l’ambition de connecter 100% des foyers à Internet. Ambition certainement louable, mais aucun pays n’ayant atteint ce ratio, elle est un peu délirante. On retrouve cette méthode coué du “je veux” qui a ses limites !  

Et ce n’est pas la première fois que des politiques se donnent ce genre d’ambition. Mais il serait intéressant de savoir qui n’est pas équipé et pourquoi. Je n’ai jamais pu voir d’étude sur le sujet. J’aurais tendance à adopter la segmentation suivante pour les 43% des foyers non équipés en France :

  • Les foyers et personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Cela concerne tout de même environ 12% de la population (source INSEE et ANLCI). Elles n’ont pas les moyens de s’équiper, surtout les SDF.
  • La part de la population a des difficultés de lecture et d’écriture (l’illettrisme). Elle serait comprise entre 9% et 15% selon les outils de mesure.
  • Les personnes âgées surtout celles qui vivent avec le minimum retraite, mais que l’on peut également intégrer dans la première catégorie.
  • Une partie des foyers de faible niveau de vie : compris entre 1000€ et 1500€ de revenus mensuels, ce dernier niveau correspondant à la médiane en France. Cela représente environ 30% de la population ! D’autant plus que pour ces foyers, l’équipement en téléphone mobile et en TV est souvent prioritaire par rapport au PC et à l’Internet.
  • Enfin, ceux qui auraient les moyens de s’équiper mais n’en ont pas l’envie. Un peu comme ces foyers qui ne s’équipent pas en poste de télévision. J’ai l’impression que cette catégorie n’est pas la plus importante au regard des quatre précédentes.

On pourrait comparer la taille de ces segments aux pays mieux lotis que la France. Ont-ils moins de foyers vivant sous le seuil de pauvreté ? Ont-ils moins d’illettrés ? Ont-ils une population plus jeune ? Voilà un autre petit benchmark à réaliser !

En l’état actuel, dans le meilleur des cas nous pourrions obtenir un taux d’équipement PC des foyers de l’ordre de 88%. On pourrait le dépasser si les familles dont les parents sont  illettrés pouvaient d’équiper du fait de la scolarisation de leurs enfants.

Le retard de la France n’est peut-être que le reflet de la manière dont les revenus sont répartis, avec un salaire moyen faible et une part importante de la population qui vit avec un revenu n’assurant que les moyens de subsistance de base, notamment du fait de la crise du logement (<1500€/mois).

Dans l’échelle de valeur des besoins humains, où placer l’accès à l’informatique et à l’Internet ? Pour reprendre la métaphore de la fameuse pyramide de Maslow, en bas de la pyramide des motivations, il faut pouvoir s’alimenter, se loger, avoir un travail, avoir une éducation permettant de s’en sortir. Ensuite seulement, on peut commencer à se préoccuper de l’usage des TIC et de l’accès à Internet chez soi. Si on dispose de l’éducation, on peut éventuellement en profiter dans les lieux publics où ils sont disponibles, notamment dans les bibliothèques municipales.

Je me garderai donc bien de promouvoir un équipement PC/Internet tout azimut à tout crin sur des populations qui ont d’abord besoin d’éléments encore plus indispensables à une vie décente. Par contre, on peut saluer les initiatives qui aident les personnes démunies à se former à ces nouveaux outils dans des centres d’accueil. C’est un des moyens leur permettant de reprendre confiance en eux, et de profiter de certains services, notamment publics. Les mesures qui accélèrent l’équipement des étudiants (le fameux laptop pour 1€ par jour) sont également les bienvenues même si on peut douter de leur impact sur ceux qui sont les plus défavorisés.

Ceci montre en tout cas que l’objectif d’amélioration du taux d’équipement PC/Internet dépendra au niveau gouvernemental d’une approche interministérielle intégrant les Ministères en charge de l’éducation, de la famille, du travail et des affaires sociales. Espérons qu’Eric Besson saura coordonner ce travail ardu !

RRR

 
S
S
S
S
S
S
S
img
img
img


Lien du blog Opinions Libres : https://www.oezratty.net/wordpress

Lien de l'article : https://www.oezratty.net/wordpress/2008/equipement-tic-des-foyers-en-france/

(cc) Olivier Ezratty - http://www.oezratty.net